Ecole à la maison dois-je me lancer ?


C'est la question de base. Ici, nous distinguons les critères pour se décider.

Dois-je me lancer : les questions à se poser

Si c'est parce que vous avez peur que les gens ne soient pas d'accord avec vous, c'est prévu et finalement, voyez ce qui se passe (vidéo courte):

Si c'est parce que vous pensez que c'est marginal, si vous avez peur d'être un peu seul(e), rappelez-vous qu'au contraire, dans le monde, le plus grand nombre d'enfants sont enseignés par des mamans !

Si c'est parce que vous craignez de ne pas réussir, voyez

Si c'est plutôt parce que vous travaillez ou un problème d'argent, voyez :

Si cela concerne l'enfant, il y a pour ça plusieurs paramètres. Tout d'abord, il s'agit de savoir si l'enfant souffre. Si votre enfant manifeste des signes prononcés de tristesse et que cela dure plus d'une semaine, vous avez un symptôme, il faut le retirer de l'école. S'il pleure plus de 3 jours, idem, ce n'est pas un caprice.

S'il ne souffre pas, on regarde d'autres critères. C'est peut-être que le niveau ne vous convient pas.

Voir en ce cas :

Peut-être que l'enfant ne veut simplement plus aller à l'école et vous soupçonnez divers problèmes à l'école, tel que du harcèlement.

Mais si jamais mon enfant ne voulait pas ?

Et si c'était mon conjoint qui posait problème ?

Peut-être que vous ne savez pas comment retirer votre enfant de l'école :

  1. Comment désinscrire l'enfant de l'école
  2. Comment le retirer de l'école sans le moindre souci

Et si c'était la question du redoublement qui vous intriguait ?

Peut-être qu'on a diagnostiqué votre enfant et que vous hésitez en vous disant que vous ne saurez pas y faire:

Peut-être que vous vous sentez engagé auprès d'une organisation du type ASE, MDJ, CMPP ou autre. En ce cas, il s'agira de vous désengager. D'urgence !

Et si c'était plutôt vous qui étiez en doute et qui aviez peur de vous lancer :

https://youtu.be/JF3lEFXGfV4?rel=0

"L’une des conséquences les plus néfastes du socialisme est que l’homme y est amené à se démettre de ses responsabilités, à s’en remettre en tout à l’État, ce qui équivaut à renoncer en même temps à sa liberté" ("Cette lancinante douleur de la liberté", Vladimir Boukovsky - grand auteur et dissident russe ayant passé des années en prison).

Et si c'était une autre question ?

Voir aussi :

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
s2Member®
>