Moi, faire l’école à la maison ?

pourquoi ief l-ecole-a-la-maison.com

​Moi, faire l'école à la maison ? Pourquoi faire l'école à la maison ?

Avant de parcourir ce site, nous vous indiquons qu'en vous inscrivant, vous recevrez tout. Ce qui suit et l'ensemble des pages accessibles par le menu sont juste destinées aux personnes qui veulent en savoir plus tout de suite.

Voici les raisons données par un échantillon de 12.500 personnes :

  1. Le niveau à l'école est insuffisant (et les recteurs d'académie sont d'accord avec vous, nous le verrons)
  2. Vous recherchez un mode d'enseignement différent
  3. Vous redoutez la nouvelle vaccination obligatoire
  4. Vous pensez que ce n'est pas à l'école d'éduquer votre enfant, mais à vous seul
  5. Vous refusez l'école obligatoire dès 3 ans
  6. Vous constatez une dérive de la loi et la trouvez parfois "illégale", illégitime
  7. Vous refusez les nouveaux "programmes d'éducation sexuelle", notamment pour les tout-petits
  8. Il y a un problème de violence à l'école
  9. Votre enfant subit du harcèlement
  10. Il y a un problème de méthode à l'école
  11. Vous voulez que votre enfant s'épanouisse
  12. Votre enfant est mis à l'écart par les autres enfants ou a du mal à s'entendre avec eux
  13. Votre enfant mérite de devenir ce qu'il veut
  14. Vous voulez un mode de vie qui unisse toute la famille dans un projet
  15. Votre enfant ne veut plus aller à l'école
  16. Votre enfant mérite une attention
  17. Votre enfant fait l'école à la maison, il n'a aucun problème et ça se passe bien
  18. Vous n'êtes pas d'accord avec les programmes ou certains programmes (Histoire trop "officielle", absence de logique en maths, absence de grammaire en français, laïcisme dévoyé, politique trop affichée etc.)
  19. Vous redoutez les mauvais comportements et les mauvaises influences
  20. Votre enfant est d'une constitution spéciale (santé)
  21. Vous avez une exigence de qualité
  22. Vous refusez que votre enfant devienne quelqu'un "comme tout le monde"
  23. Une raison matérielle vous oblige à y réfléchir (déménagement, mutation, chômage, autre)
  24. L'école privée est trop chère
  25. Il y a trop de bruit à l'école (Selon une étude belge publiée en 2011, le seuil des 85 décibels est d'ailleurs régulièrement franchi dans les cours de récréation)

Mais peut-être que pour l'instant vous estimez que :

  1. Vous n'avez pas le temps / vous travaillez, donc impossible
  2. A priori, vous ne vous y voyez pas vraiment ou pas du tout, sans entrer dans le détail
  3. Vous pensez ne pas avoir assez d'argent
  4. Vous avez peur que l'enfant soit isolé
  5. Vous pensez que la loi vous en empêche ou vous limite la possibilité et qu'il va falloir se battre
  6. La pression familiale et de l'entourage est trop forte
  7. Vous avez peur de vos capacités: vous manquez de confiance en vous, vous craignez de ne pas avoir le niveau, vous craignez un problème d'autorité, vous avez des exigences ou au contraire vous en manquez...
  8. Vous redoutez les démarches
  9. Vous ne savez pas ce que vous ferez ensemble, à cause d'une relation que vous considérez comme fusionnelle

​Et c'est pour cela que Tiffany écrit remarquablement:

Bonjour Rémy et Cécile, J'ai mis plus de deux ans à sauter le pas, pour faire école à la maison, car au départ je ne pensais pas en être capable pour de multiples raisons comme par exemples :

- la peur de ne pas réussir, ou bien de ne pas avoir le niveau ;

- d’être ridicule auprès de mes enfants et ne pas avoir leur confiance et leur écoute

- de ne pas savoir faire la différence entre école à la maison et la maison en elle même, puis de par ce faite, se retrouver vite débordée et épuisée ;

- de ne pas donner l'envie et/ou la curiosité d'en savoir plus ;

- de lasser mes enfants, ou bien qu’ils soient malheureux et non épanouies ;

- de « désociabiliser » mes enfants, ou bien de les couper de tout et tous ;

- que mes enfants me détestent ou bien, qu’ils ne peuvent plus me supporter ;

- de ne pas tenir à cause de ma santé et de mes multiples rendez-vous médicaux qui sont dans divers régions et me demandant de m’éloigner parfois une journée complète ou plus ;

- et j’en passe et des meilleures …

C’est fou comme j’y pense à présent, toutes ses barrières que l’on se met inconsciemment et aujourd’hui, si je prends une pause et que je me retourne pour voir déjà tout le chemin établis, que se soit moi-même, ou bien, mes enfants et mes proches, je trouve toutes ses craintes bien ridicules, et j’ai même du répondant à présent, que je n’avais pas avant, fasse à la négativité ou encore à l’interrogation des gens concernant notre choix de faire école à la maison. Je vous remercie encore Cécile et Rémy car grâce à votre coaching, votre site et votre livre, j’ai sauté le pas avec mes enfants, je les ai retiré du secteur public pour cause première d’harcèlement d’élèves et d’adultes face à ma fille aînée, dont son collège l’avait cataloguer psychiatrique « folle » et ou il l’a faisait suivre par la CMP car pour eux je cite « votre fille à un soucis Madame G, elle ne s’intègre pas, s’isole, parle devant son écran, répond aux CPE, etc … nous pensons qu’elle doit être suivit par un groupe pluridisciplinaire etc… » Voici ce qu’elle a subit pendant quelques années, elle-même pleurait de devoir aller en ses lieux et elle nous avait même suggéré de fuguer. Quand à sa petite sœur, elle subissait le harcèlement des frères et sœurs des harceleurs de la grande, jusqu’à des coups physique et on me sortait « se sont des histoires d’enfants, rien de grave… » Bref !!! Aujourd’hui, nous faisons école à la maison et tous trois avons des angoisses et stress en moins. Ce qu’y m’a effrayé et horrifié, lorsque j’ai enfin pu reprendre mes filles en mains grâce à vous, c’est quand j’ai effectué l’évaluation de leur niveau scolaire, et là, quelle horreur de constater que mon aînée qui est censé être en 5ème au collège, avait plein de matières primordiales non acquis comme par exemple la conjugaison et la grammaire, l’anglais, les maths, pour ce qui est de la cadette pareil, le Français est catastrophique et pourtant ils souhaitaient qu’elle passe en CM2 ?!?, avec un niveau plus que catastrophique !!! Mais quelle est cette société qui transforme nos enfants en zombies et en illettrés. Néanmoins, j’ai retroussé mes manches, suivis vos nombreux conseils, et vous remercie encore pour l’aide apporté lorsque je vous criais à l’aide pour tel ou tel chose et dont, vous me répondiez le jour même, c’est incroyable, vous êtes fabuleux et extraordinaire, merci. Ce n’est pas une aide comme celle-ci que l’on trouverait aujourd’hui auprès des établissements administratifs comme par exemple : la CAF, banque etc… Je vous remercie également de m’avoir appris à ne plus subir, ne plus être la victime de la société ou bien, d’entreprise et savoir me renseigner correctement sur les lois afin, de me défendre comme il se doit, ceci évite un épuisement considérable. Mes enfants et moi-même sommes, métamorphosées. Mes enfants, raffolent des cours que je leur donnent (même si je ni croyais pas au départ), on est tellement prit par ce que l’on fait, que l’on se fait vite happer par le temps, c'est-à-dire, que l’on commence les cours vers 08h30 et on devrait finir vers 12h00 avec une pause de 20mins dans la matinée, pour ensuite reprendre vers 13h30. Sauf que l’on finit généralement vers 13h00 ou 13h30 pour reprendre à 14h00 et/ou 14h30 et finir la journée vers 16h30 à 17h00 tout dépend. Elles ont même trouvés des correspondants internationaux grâce au site lu dans vos commentaires de la carte des familles, et elles se sont fait de nouveaux amis avec les activités sportives et sorties pédagogiques. Elles apprennent vite. De mon côté, j’ai appris à me re-organisé et surtout à gérer les imprévus mieux et sans stress. Du coup, quand je dois m’absenter, mes enfants sont en autonomie avec exercices suivant les leçons vu et appris les jours d’avant. Ou bien, elles s’avancent sur leur devoir de la semaine qui suit. J’ai même pour renforcer certains de mes acquis et développer ceux dont j’avais des lacunes. Voici mon témoignage pour ses premiers mois. Bien cordialement à vous.

tiffany

​Problèmes résolus

Ces différents problèmes ont été résolus par la communauté des parents de ce site qui font l'école à la maison. Oui, chacun de ces soucis, de ces craintes, a été résolu, chacun a sa réponse. C'est le point à comprendre: il n'y a pas de problème insoluble. Il y a une solution à tout. C'est d'abord une question d'information.

Parce que des gens vous précèdent et ont eu exactement le même raisonnement que vous, ils ont décidé de trouver des réponses et se sont organisés.

Si vous ne la trouvez pas sur cette page ou dans le menu du site, c'est normal: nous ne pouvons tout mettre ici.

Ce site, c'est plus de 300 articles ou pages, avec des conseils pour chaque question. En résumé: votre problème a une solution.

Comment savoir si je dois retirer mon enfant de l'école ?

C'est la première question légitime par excellence.

Comment évaluer ? Nous allons le faire pas à pas.

Déjà, une approche simple: si une chose est plutôt mauvaise pour mon enfant, je ne la fais pas faire à mon enfant.

Il s'agit donc pour vous de discerner si l'école où se trouve votre enfant lui fait plus de mal que de bien.

Pour qu'il y ait plus de bien que de mal, il faut un certain nombre de choses, et tout d'abord qu'il y ait une instruction.

  • Y en-a-t-il une réellement ?
  • Est-il en sécurité ?
  • Est-il heureux ?
  • Dort-il bien ?
  • Fait-il des choses intelligentes à l'école ?
  • Le considère-t-on comme un être unique ?
  • S'adapte-t-on à lui ?
  • A-t-il déjà lu les beaux textes ou est-il capable de faire les opérations proprement, est-il capable de vous exposer un travail à haute voix, clairement ?
  • A-t-il l'habitude de faire travailler son imagination, sait-il travailler en groupe, vous respecte-t-il, s'exprime-t-il avec plaisir ?

Pour la très grosse majorité des enfants de l'école, au moins 6 réponses est non.

L'école ne distingue pas les enfants. Résultat, l'enfant a tendance à se dépersonnaliser. C'est l'élevage en batterie

​Conclusion qui s'impose

Ce site existe à cause de toutes ces raisons.

Il va vous guider afin de mieux savoir, pas à pas.

Si vous découvrez cette question pour la première fois, regardez les 6 principes de base à connaître.

Le livre qui aide à convaincre

Le guide que nous avons écrit vous permet de méditer votre choix. Récupérez-le pour bien décider.

Nous allons alimenter votre réflexion et répondre à vos questions et vos objections avec des trucs, des astuces pratiques et sérieuses.

Ensuite, le rôle de ce site est d'enseigner aux parents à se servir de l’enseignement à la maison comme base idéale pour le conduire vers son épanouissement.

Quelques instants dans la semaine consacrés à son enfant changent tout pour lui et pour toute la vie.

Ces petits instants, quelques secondes parfois, doivent être d’une qualité particulière.

Nous déléguons la charge de nos enfants à l'école et nous n’en sommes pas satisfaits. Quelle est la solution ? Réinvestir ce rôle de parent, ce métier qui ne s'apprend pas et qui pourtant recèle des tas de possibilités méconnues.

Car la société nous a pris notre rôle d'éducateurs (avec l'école), comme elle nous a pris notre capacité critique (médias), notre capacité à nous nourrir de manière autonome (grande distribution), notre capacité à nous soigner (médecine des gros labos) etc. Là où tout cela était des aides, c'est devenu des monopoles, l'individu ayant perdu entretemps ses facultés à faire les choses par lui-même. Vous le savez parce que vous fouillez le net.

​D​essin 05 sept 2019

C'est la même chose avec l'éducation et l'instruction de vos enfants.

Si nos ancêtres éduquaient eux-mêmes leurs enfants et les instruisaient de l'essentiel, c'est que cela leur était naturel.

La période qui vient va restituer à chacun son rôle. Et le rôle d'éducateur est de loin le plus important, le plus crucial.

L'Etat prétend éduquer nos enfants alors qu'il respectait jadis ce rôle de la famille: l'Etat se contentait d'instruire (il y avait, au lieu du Ministère de l'Education, un plus respectueux Ministère de l'Instruction publique). C'était juste. Aujourd'hui, il prétend éduquer l'enfant. Ce dérapage est... attentatoire aux Droits de l'Homme, qui disent que "Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leurs enfants." (Déclaration universelle des droits de l'homme , article 26).

Qui est concerné par le site "l école à la maison" ?

Le site concerne toutes les familles qui souhaitent une autre scolarité, tous celles en particulier qui ont des difficultés avec l'école de leur enfant (et qui parfois l'expriment). Les solutions existent, il n'y a pas de fatalité pour votre enfant.

Combien ça coûte ?

C'est ce que nous voyons ici.

Je travaille, aurai-je le temps ?

Allez ici sur notre nouveau calculateur pour savoir si ça vaut la peine de continuer à travailler.

Pour quels résultats ?

Qu'il s'agisse de réussite au Bac, de diplômes, mais aussi de métier futur, de sociabilisation, de participation à la société, de revenus (et pourquoi n'en parlerait-on pas ?), vous aurez tout, pour vous faire votre propre idée. Nous vous montrerons les résultats et pourquoi l'école à la maison est bien plus avantageuse, mille fois plus avantageuse que l'école publique, et bien moins chère que l'école privée. Pourquoi aujourd'hui on cherche les enfants qui font l'école à la maison partout, y compris dans les services secrets ou les grosses entreprises mondiales, chez Google ou dans les petites entreprises performantes: ils savent ce qui marche.

Note: Certains signes commandent d'agir immédiatement. Des vomissements, des maux de ventre, des pleurs vous disent: "tout de suite, sans discussion, même si vous ne pouvez pas/voulez pas/souhaitez pas/n'avez pas les moyens/voulez y réfléchir." Vous êtes en présence d'un grave souci, incompatibilité avec l'école, phobie scolaire liée peut-être à un harcèlement etc. En un tel cas, parce que la vie est sacrée, votre enfant passera avant tout. Nous vous aiderons à y parvenir car toutes vos objections ont déjà trouvé des réponses, des solutions.

​Vous ne trouverez pas de statistiques au sujet des violences ou propos blessants ​de la part des enseignants.

Or, nous en avons des témoignages, chaque semaine:

​Quand j'étais petit, une institutrice m'a donné une gifle qui a fait voler mes lunettes
Ma fille s'est entendu dire: "Tu es idiote, que veux-tu, ça doit venir de tes parents"
Mon fils a été accusé d'avoir copié sur un garçon alors qu'il est le premier de la classe​. L'autre est allé au tableau et n'a pas su expliquer. Mon fils y est allé et a parfaitement expliqué. L'institutrice était rouge de ​colère.

Bref. Cela aussi existe. Mëme s'il y a de bons enseignants. Mais nous ne voulions pas passer à côté de souffrances et d'évidences, comme le fait l'Etat qui nie tout problème.

La question est simple et enterre le reste : vous êtes-vous déjà imaginé avec un enfant qui émerveille votre entourage par sa joie de vivre, son regard clair, son entrain, imagination ?

Que vous fassiez l'Ecole à la maison, ou que vous choisissiez de faire des cours de soutien à la maison, c’est à votre portée. Vous n'avez absolument pas besoin d'être enseignant(e).

Si vous avez des questions sur l'école à la maison, c'est ici.

Vous voulez tenter la démarche et voir ce que ça donnerait ? Alors, en route !

  • Anne Ulpat dit :

    Bonjour,
    Journaliste pour le magazine Biba, je prépare un article sur l’école à la maison. Je me demandais si vous accepteriez de répondre à mes questions ? Je vous remercie. Anne

    • Rémy et Cécile dit :

      Bonjour, notre réponse est non. Nous ne répondons qu’à la presse libre, par égard pour nos membres.

  • Sara Dual dit :

    Bonjour, j’ai lu pas mal de chose très intéressante et merci pour tout vos conseils. J’ai une fille de 12ans qui doit passer en 6éme. J’ai deux choix qui s’offre a moi avec lavis du dasen, ou libre. Mais je n’ai pas vu encore larticles ces le CNED. S’il vous reste du temps pour m’aider car je suis un peu perdu quand on ne connait pas touts les droits que nous avons , si il y a d’autre enseigne merci de prendre le temps de me lire merci Rémy Cécile

  • Albane PROY dit :

    Qui que vous soyez dites vous BIEN que l’endroit où vous vous trouvez et les “erreurs” que vous pourrez faire de bonne foi peuvent torpiller l’aventure si géniale de l’école en famille. Suivez Rémy et Cécile et souvenez vous en + de deux choses. NON l’éducation nationale n’est pas bien disposée envers vous et il faut vous armer pour supporter une entrevue tendue par an. Si vous avez suivi correctement le programme d’un cours de qualité et les conseils de Rémy et Cécile, cela va se passer bien. Par contre soyez TRES attentifs aux médecins autres que le généraliste de famille, le dentiste etc… Sutout tenez vous LOIN des CMPP et autres “agents sociaux”. Pour avoir commis la SEULE erreur de consulter une structure et de ne pas accepter les traitements – d’après le doc elle était autiste et devait être placée sous neuroleptiques) j’ai traversé une année d’enfer devant le juge des enfants qui béat tout en critiquant tout et n’importe quoi s’est contenté de ne pas ordonner de suivi éducatif ma fille étant “surdouée”. Conclusion, derniers mails postés depuis la France, je n’e peux plus d’être pistées par des individus incompétents, prétentieux que ma fille a fini par détester. Alors si partir à l’étranger vous semble (et je le comprends très bien) impossible, SUIVEZ à la lettre les conseils de ce site.

    Bien amicalement

  • Colly dit :

    Bonsoir,
    Travailler est-il compatible avec l’école à la maison ?
    Merci

    • Rémy et Cécile dit :

      Bonjour, nous répondons largement à cette question, regardez dans le menu, Colly. Beaucoup de mamans s’y mettent depuis leur maison, avec notre aide, c’est tout de même bien plus intéressant. A très vite.

  • manina dit :

    Bonjour mon enfant est en CM2 est souffre de constipatconstipation grave depuis son entrée en maternelle.Il adore étudier mais sa constipation est incomprise a l école lors de crises où il ne peut s’y rendre sans gêne et reproche et se sent très gene de fuites..il pleure et veut apprendre a la maison mais l école nous dit ça n empêche pas qu il y aille il se moque de la détresse de notre enfant emotif stressé par ce qu il ne comprenne pas sa détresse et se replie ..nous avons peur que si nous demandons l école a la maison une assistante sociale puisse venir et nous le retirer? Nous ne savons plus quoi faire pour nous démarche sans avoir peur des conséquences

  • Martine dit :

    Bonjour! Je demeure au Québec, ma fille de 12 ans vit présentement une très grande anxiété causée par l’école, j’avoue que de puis son entrée à la maternelle elle n’a jamais aimé aller à l’ecole! Bref depuis janvier dernier nous vivons l’enfer elle a maigri de 5 kilos, elle s’endormait très tard, p,eurait tout le temps! Nous avons consulté plusieurs spécialistes et la directions évidemment tous sont du même avis ne pas cristalliser sa peur d’aller à l’école, donc depuis ce temps on vis l’enfer, je devrais dire elle vit un terrible cauchemars! Moi et mon mari avons pensé lui faire l’ecole à la maison mais tout le monde est sur notre dos ! La là pédopsychiatre lui a donner de la médications pour gérer son stress et malgré cela il faut qu’elle augmente la dose car ce n’est pas mieux à part que notre enfant est drogué Je chercher désespérément de l’aide car je crois que l’enlever de l’ecole me redonnerais ma petite fillle d’avant!! Mais comme vous le mentionnez si bien plus haut je me pose tous ces questions ! Merci une maman qui a très mal de voir sa fille comme ça

    • Rémy et Cécile dit :

      Bonjour Martine, dans la fenêtre de recherche, tapez “attendre”, vous trouverez ceci: https://l-ecole-a-la-maison.com/arretez-dattendre/#.Wh0wNOdpGHs
      Vous devez la reprendre immédiatement, c’est votre devoir et même votre obligation car vous êtes tenus d’assister une personne en danger, qui plus est dont vous êtes responsables et tuteurs. L’administration ne pourra en aucun cas y redire. “Nous avons consulté plusieurs spécialistes et la directions” Temps hélas perdu: la souffrance est là et ils ne l’arrêtent pas. Le “spécialiste” va examiner votre fille au lieu d’examiner l’école où se situe le problème.
      “La là pédopsychiatre lui a donner de la médications pour gérer son stress” Des anxiolytiques, probablement, autrement dit néfastes pour le cerveau.
      Reprenez-la sans attendre ! Regardez aussi cela: https://l-ecole-a-la-maison.com/la-phobie-scolaire-que-faire-que-croire-video/#.Wh019edpGHs

  • 35160 dit :

    bonjour je me présente muriel maman de 2 enfants de 4ans et 8 ans je viens par ce petit mot dire merci à remy et cecile car le jour de mon anniv j’ai eu droit à un mot qui disait je cite maman tu es trés gentille et nous sommes trés heureux de faire l’ecole à la maison avec toi

    • cecileetremy dit :

      Voila qui fait plaisir Muriel !

  • Lange dit :

    Bonjours ma fille phobie ne vous plus aller au collège sepas
    Combien ça coûte
    Combien d’heures

    • cecileetremy dit :

      Bonjour Lange, voyez le menu kit, chapitre coût. Pour les heures, idem, voyer les questions relatives au temps.

  • s2Member®
    >