Aujourd’hui encore, dans le monde, ce sont les mamans qui enseignent le plus aux enfants


L'Europe a été le premier des continents parce qu'il y a eu des mamans enseignantes; c'est ce qui a toujours fait la différence, c'est ce qui a fait de grands monarques et de grands clercs. En effet, l'école classique généralisée est un phénomène très récent. Encore aujourd'hui, dans le monde, ce sont les mamans qui enseignent les plus les enfants. Dans la compétition pour l'instruction, les mamans et les papas sont toujours les vainqueurs ! Et ce depuis des millénaires.

Ce sont les mamans qui enseignent le plus aux enfants
Depuis toujours, ce sont les mamans qui enseignent le plus aux enfants

Dans notre tour du monde, nous le constatons: les écoles ne recueillent qu'une partie mineure des enfants du monde. Ce sont toujours les "écoles de rue" encore appelées "écoles de dames", "écoles de dames patronnesses", "écoles de bonnes matrones", que ce soit en Inde, en Indonésie, en Chine, en Afrique et dans tous les pays où l'institution scolaire ne regroupe qu'une minorité d'enfants.

mamans

Au Laos par exemple, où l'on prétend que seuls 8% des enfants sont instruits, en réalité la quasi-totalité reçoivent une instruction, sans doute près de 100%. Seulement, c'est dans la rue ou au village, et pas dans une école du service public national, ou privée mais répertoriée. Ils ne sont tout simplement pas pris en compte, parce qu'ils ne vont pas à l'école. Or, ils sont instruits.

mamans qui enseignent le plus

On prétend à tort que les enfants du "tiers-monde" sont déscolarisés. On a vu avec James Tooley que c'est inexact.

Il serait temps, et nous tenons à le faire, de rendre un grand hommage à ces femmes et ces hommes (prêtres, précepteurs) qui depuis la nuit des temps enseignent les enfants, avec d'ailleurs plus de succès que les écoles nationales, et à moindre coût.

Ce sont les mamans qui enseignent le plus aux enfants

Ils ont misé sur l'instruction. Cela ne rapporte rien. On n'en tire pas un sou. Mais on le fait pour l'Humanité. C'est autre chose que la pseudo lutte contre le réchauffement. C'est autre chose qu'un soi-disant féminisme. C'est un don de soi.

Qui a fait l'instruction depuis le temps reculé de la Préhistoire ? Des enseignants ? Un ministère ? Non. Essentiellement des mamans.

mamans

Aujourd'hui encore, l'instruction est dispensée surtout par des mères de famille. Que le monde s'en souvienne. Même si il faut parfois que l'un, l'enfant ou  la mère, prenne la main de l'autre.

Et que ces mères cessent d'avoir honte, qu'elles cessent d'avoir peur des photographes ! On ne trouve pas aisément de clichés d'elles. Elles ont presque honte. Elles se cachent. Parce qu'on leur dit que les écoles sont plus "sérieuses", plus fiables.

Et c'est pourtant faux.

Rien n'est plus sérieux que 10.000 ans d'instruction bénévole. Rien n'est plus grand que cette instruction dispensée par des mamans, qui a fait tout ce que l'Histoire compte de construit.

mamans   L'Europe a été le premier des continents parce qu'il y a eu des mamans enseignantes.

Dans l'antiquité romaine et plus tard, on enseigne les petits enfants entre femmes, et les hommes prennent le relais quand l'enfant atteint ses 7 ans, surtout les garçons d'ailleurs. Les Romains donnaient au jeune garçon la robe prétexte, qui faisait de lui un fils d'homme, il sortait de l'enfance. Toujours la famille a été préoccupée directement, avec l'aide d'un précepteur ou non. Dans les pays pauvres, ce sont essentiellement des matrones qui dispensent un enseignement aux enfants du quartier, selon une tradition fort ancienne.

Dans la Chine de Sun-Yat-Sen, les mères de famille occidentales ont beaucoup rempli cet office, tout en animant des orphelinats.

On les a moquées partout dans le monde, parce qu'elles ne disposaient pas de gros édifices. Mais leurs résultats ont garanti la stabilité et le développement des sociétés. Les mamans enseignent aux enfants, même si en Occident elles en ont perdu le réflexe par la dépossession opérée par l'Etat de Jules Ferry.

Sans ces écoles familiales, point de civilisation. Même aujourd'hui, ce sont les mamans qui enseignent le plus aux enfants

Encore aujourd'hui, l'Inde est largement instruite dans la rue. mamans

Ne parlons pas, bien sûr, des avantages considérables que ces sociétés ont sur les nôtres en permettant le travail manuel des enfants avec leur père, qui pour l'Occident correspond à une exploitation scandaleuse: c'est confondre l'esclavage d'Adidas ou de LVMH, avec le travail de la petite fabrique familiale où le fils et le neveu viennent donner un coup de main, en apprenant quelques savoirs-faire utiles et pas plus sots que la règle de trois. Nous parlons par ailleurs de l'intérêt de l'activité manuelle et laborale de l'enfance.

Finissons sur une citation qui est loin d'être fausse, comme nous le disons souvent:

mamans qui enseignent le plus

Bonjour, je suis Oriane

Ce site est très complet et vous semblera même trop fourni. Pas d'inquiétude !

Nous vous enverrons tout ce qu'il faut savoir, jour après jour. Il vous suffit pour cela de vous inscrire. En revanche, si vous cherchez une information immédiatement, fouillez le menu "Kit démarrage" ou tapez le mot dans la recherche.

Pour finir, les familles ont besoin de ce blog pour sortir du système, soutenez-le !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

La vidéo à voir avant tout ↓

s2Member®
>