Balivernes ! De quoi vous n’avez pas besoin dans ce que dit l’administration + comment désinscrire l’enfant.

Sur cette page, vous saurez distinguer le vrai du faux dans ce que vous dit l'administration, vous pourrez la noter, vous verrez ce dont vous avez besoin pour désinscrire votre enfant de l'école.

De quoi vous n'avez pas besoin ? D'un tas de choses que vous dit l'administration.

Nous vous le redirons par ailleurs, mais ne prenez pas l'habitude de dire à l'administration ce que vous faites. N'écrivez pas. Ne bougez pas. Ne faites rien pour l'instant. Les seules communications à faire, nous vous les dirons le moment venu; nous vous donnerons la lettre-type à envoyer au bon endroit. Toute autre communication peut être retenue contre vous.

Pour l'instant, ce que vous devez savoir, c’est ceci:

école à la maison mensonges de l'administration bobard balivernes la loi

Sur l'absentéisme

C'est une idée reçue que même l'EAD (Association les Enfants d'Abord) reproduit :

Vous n'avez que 8 jours pour déclarer une scolarisation à la maison.

C'est faux. On confond ici deux notions en droit. Le délai d'inscription et l'absentéisme. Seul l'absentéisme est sanctionné après huit jours*. Une rescolarisation peut prendre davantage de temps, rien dans la loi ne fixe de délai ! (si vous souhaitez prendre une année sabbatique, légalement, aucun problème)

Les courriers entachés d'erreurs

Pour décrypter les courriers que vous recevez, allez sur cette page.

Pour désinscrire l'enfant

Lorsque vous désinscrivez un enfant d'une école, vous n'avez rien à faire de spécial. Vous pouvez prévenir l'école que votre enfant n'ira plus, mais ce n'est pas une obligation. Nous conseillons généralement de laisser un petit mot disant "mon fils untel sera inscrit l'année prochaine dans un autre établissement. Veuillez agréer, madame, monsieur etc."

Vous n'avez pas besoin de tout croire

— Quand on vous dit :"Nous ne vous accordons pas l'autorisation de faire l'école à votre enfant", "nous allons étudier la possibilité de..." "nous allons vous reconvoquer...", on vous abuse tout simplement.

Tout cela est faux et sans aucun droit. D'ailleurs, vous verrez sur ce jugement que la Justice a cassé cette affirmation. Vous n'avez pas à être convoqué par un directeur d'école qui n'est pas un Officier de police judiciaire ni un juge agissant dans le cadre d'une instruction (un juge sans instruction n'a pas le droit de vous convoquer, de même qu'un OPJ ne peut convoquer que dans le cadre d'une enquête et non parce que vous le croisez dans la rue et que votre tête ne lui revient pas). Sortez de la croyance en la toute-puissance administrative.

— Certains prétendent que l'exeat est obligatoire pour constituer un dossier d'inscription. Archi-faux. L'exeat n'existe nulle part dans la loi.

On résume: pour faire l'école à la maison, vous n'avez besoin de demander une autorisation ni à l'école, ni à l'académie, ni aux médecins, à personne; et vous n'avez besoin d'aucun document. En revanche, vous aurez une ou deux choses à faire. Même si vous faites l'instruction en famille sans cours ! (ne croyez pas que cela vous mette à l'abri, bien au contraire).

Le poids des siècles

Il est vrai, pendant des siècles (à part la révolution) l'Etat était fiable, les fonctionnaires avaient un haut niveau, ils étaient sérieux, honnêtes, dévoués, un postier se serait coupé un doigt s'il ne délivrait pas un pli à son destinataire, ces fonctionnaires zélés s'appuyaient sur une loi qu'ils connaissaient très bien. Et cela nous a tous imprégnés. Nous sommes encore dans l'idée que lorsqu'un fonctionnaire parle, il a raison.

Mais les temps ont changé ! Maintenant, le fonctionnaire ignore la loi, il applique une routine administrative, il prend un note administrative pour une loi, il ment parfois sciemment, il ne se pose aucune question. Oui, vous avez bien lu, l'administration vous ment carrément, et cela arrive tous les jours ! A l'instant, Carine nous dit : "La fonctionnaire m'a dit que si je ne lui envoyais pas cette lettre, elle ne me donnerait pas l'attestation pour faire l'école à la maison." Du pur bobard ! il n'y a aucune attestation pour faire l'école à la maison, dans aucune loi. Que faire ? Nous le voyons ci-dessous.

L'Etat n'est plus celui de 1950, mettez-vous le en tête. L'école touche de l'argent avec votre enfant: elle ne veut pas le lâcher. L'Education nationale veut gonfler ses effectifs: elle ne veut pas le lâcher. Le médecin scolaire ou l'AVS sont payés en fonction du nombre d'enfants: ils ne veulent pas le lâcher. Mais ce n'est pas la loi. La loi, c'est que VOUS ETES LIBRE.

Et le pire, c'est que vous leur faites plus confiance que vos grands-parents, les fonctionnaires sont vos psys, vous vous confiez à eux. Attention: danger ! Ne parlez pas trop, soyez discrets. Faites comme vos grands-parents: avec un fonctionnaire, soyez taiseux.

Quelle note a reçu votre académie ?

Votre académie n'est pas indemne de reproche sur le plan de la loi. Elle commet des fautes, parfois des irrégularités ou même des infractions ! Nous vous apprenons à les reconnaître. Voyez sur cette page la note que votre académie/rectorat reçoit de la part de nos sondés.

Ce dont vous avez besoin

Vous avez uniquement besoin

1/ De détermination et de capacité à ne pas vous laisser impressionner. Pensez à vos grands-parents, à vos arrières-grands-parents: ils ne se laissaient certainement pas marcher sur les pieds.

2/ De vous inscrire voire de vous abonner sur ce site (en cliquant ici) et de vous préparer, avant de prendre une décision, en tapant vos requêtes dans la fenêtre de recherche à droite du site. En vous inscrivant, vous recevrez les bonnes infos, celles qui vous protègent dans le respect des lois. Oui, il y a des choses à faire. Cécile et Rémy sont là désormais, du moins si vous vous êtes inscrit(e) (sans quoi nous n'avons pas le droit de vous écrire). Et lorsque vous serez prêt(e), vous vous ferez accompagner. A ce moment-là, nous vous indiquerons les démarches à faire qui sont simples, les seules valables (et non ce qu'on raconte sur le net, dans tous les sens). Vous oublierez alors complètement vos soucis avec l'école !

On peut aller plus loin sur les erreurs fondamentales du régime en se posant la question de ses "grands principes" affichés sur la page "éducation" du gouvernement, décryptés ici.

___________________

*: C'est ce texte-ci sur legifrance.

Mais en étant à la maison, l'enfant qui fait l'école à la maison n'est pas absent: il est en cours de changement d'école. Nuance capitale. Le délai ne s'applique donc pas, quoi que dise l'administration. Les juges ont parfaitement conclu à l’irrecevabilité de la demande de l'administration quand celle-ci a poursuivi pour ce motif de délai: aucune famille n'a jamais été condamnée jusqu'ici.

Une lectrice nous dit: "si on choisit volontairement de faire l'école à la maison ou Instruction en famille, la loi dit que nous avons 8 jours pour faire les déclarations".
C'est inexact. Elle fait référence à une circulaire administrative de l'EN qui n'a aucune valeur de loi (Bulletin de l'EN, "Obligation scolaire", chap. II). Nous avons en réalité le temps que nous voulons. En scolarisant dans un autre établissement ou à la maison, l'enfant ne MANQUE PAS LA CLASSE." Le parent signale une rescolarisation à domicile qui est instantanée si le parent veut le considérer ainsi. C'est un classique flou juridique.

Par ailleurs, les cas de sanctions sont prévus: "1° Lorsque, malgré l'invitation du directeur ou de la directrice de l'établissement d'enseignement, elles n'ont pas fait connaître les motifs d'absence de l'enfant ou qu'elles ont donné des motifs d'absence inexacts ; 2° Lorsque l'enfant a manqué la classe sans motif légitime ni excuses valables au moins quatre demi-journées dans le mois."
C'est vrai. Et donc, le cas de l'enfant rescolarisé ailleurs n'est PAS concerné: il n'a pas raté 4 demi-journées, il a des excuses valables et exactes.
C'est l'Article L131-8 modifié par LOI n°2013-108 du 31 janvier 2013. Il n'y a qu'une seule loi à ce sujet.
Nous vous l'indiquons.

Allez, encore une fois: aucune loi n'oblige à respecter un délai de 8 (huit) jours pour changer son enfant d'établissement.Poursuivez l'initiation ici.

 

75 réponses à “Balivernes ! De quoi vous n’avez pas besoin dans ce que dit l’administration + comment désinscrire l’enfant.

  1. Bonjour,
    Nous habitons dans un village où le maire est instituteur dans l’école du village. Il n’a aucun intérêt à voir nos 4 enfants sortir de son établissement, d’autre part il est en désaccord avec notre façon de concevoir l’enseignement. Peut-il, après contrôle, nous obliger à scolariser notre enfant dans un établissement?
    Merci

    1. Bonjour Bénédicte, classique conflit d’intérêt ! Non, le maire n’a aucun pouvoir sur ce point. Il va cependant vérifier que l’enfant n’est pas maltraité, mais c’est tout. Il ne peut aucunement contraindre à une scolarisation.

  2. bonjour je vient de telephoner a l’academie de toulouse pour demander une demande d’inscription de cour par correspondance pour un ado de 6 eme car il ne s’adapte pas du tout au college cela joue sur son etat de sante (certificat medecin traitant) la dame qui as pris ma demande en compte m’as dit que je devais faire faire un certificat par un psychologue car dans le cas contraire elle serait refuser est ce vrai?

    1. Bonjour, vous n’avez pas à demander à avoir un cours par correspondance, c’est à vous seule de le décider. Ce que vous dit cette dame est totalement faux et scandaleux.

  3. Bonjour,

    Tous ces commentaires émanent beaucoup de la France mais qu’en est-il exactement et légalement pour la Belgique s’il vous plaît ?

    Merci

    Mamy Sly

  4. Bonjour Cécile et Rémy, Ma fille qui a 6 ans, n’a jamais été scolarisée. Voilà environ un mois que nous avons quitté la Réunion (où nous demeurions) pour Brest.
    Nous occupons actuellement une location saisonnière… Nous emménagerons dans notre nouvelle maison le 27 septembre.
    J’attends désormais le certificat de scolarité des cours Ker Lann. Clara n’a donc jamais été scolarisée, elle a eu 6 ans au mois de mai. Je n’ai jamais signalé à l’administration qu’elle faisait l’école à la maison, est-ce une erreur ? Puis-je attendre de recevoir le certificat de scolarité (que je devrais réceptionner d’un jour à l’autre), pour signaler à la mairie de Brest que Clara sera scolarisée dans une école par correspondance ou serait-il préférable que j’envoie le courrier à la date de la rentrée scolaire ?
    J’avoue avoir une petite bouffée d’angoisse en réalisant que j’ai peut-être commis un impair en négligeant de signaler que nous pratiquions l’école à la maison lors du sixième anniversaire de ma fille. Mais je pensais que scolarisée, sa place était en grande section et je ne me suis pas inquiétée à ce sujet !
    Je viens de m’abonner et je pense que cela va ma faciliter la tâche.
    Merci par avance…

    1. Hello, bienvenue à vous ! Dans ce cas présent, vous n’avez rien à redouter. D’une part, l’administration ne peut vous blâmer rétroactivement, c’est-à-dire pour le passé. Ensuite, il n’y avait pas d’obligation jusqu’au 5 ans révolus. Vous pouvez envisager d’envoyer votre certificat en suivant ce que nous disons quand vous le voulez et pas forcément pour la rentrée.

  5. Bonjour, à 6jours de la rentrée scolaire, on me répond défavorablement sur la demande de derogation de mon enfant à l’entrée au CP, derogation nécessaire au vue de nos horaires et nos moyens. Ayant entendu parler de l’école à la maison, quelles sont les démarches pour le faire! Il y a trop d’information sur le Web et nous sommes perdus.
    Des parents à bout de nerf contre le système.

    1. Bonjour Hélène, comme vous l’avez lu dans l’article, il n’y a pas d’obligation à commencer à une date quelconque et la notion de rentrée ne comporte aucune obligation à date. Vous commencez quand vous le voulez.

  6. Bonjour
    j’ai une question voilà y a 2 jours j’ai contacter l’Académie pour réglementation au niveau du CNED mais il me dit qu’ il faudrait que votre enfant soit handicapé ou que vous soyez des gens du voyage
    Vrai ou faux merci pour votre réponse

    1. Bonjour Marc, on ne s’adresse jamais à l’académie lorsqu’on veut faire l’école à la maison car ce n’est pas de sa compétence. Ne demandez pas le CNED qui est un cours que nous ne recommandons pas.

  7. Suite de mon dernier poste;
    Donc après avoir découvert tous les bienfaits de l’école à la maison et sur le chemin de la guérison,
    Je me concentre pour choisir une bonne école par correspondance qui serai bien adaptée à nos
    besoins et aux besoins de l’enfant.
    Et, cet appel, et du monde devant la porte de notre maison.
    3 personnes, puis 5 personnes, la SSP, La MDS… et j’en passe… Le monsieur le responsable,chef de service de la SSP qui me tend un papier tout mouillé (orages et pluies violents, alerte rouge, annonciateurs de dangers. Il faut se mettre à l’abri). Et bien non, pas le temps, il faut que je prépare les affaires du petit et il faut faire sortir au plus vite l’enfant du domicile familial, de son domicile. Jahighi pleurait écroulé et paniqué.
    Voici le contenu du papier:

     » Ordonnance de placement provisoire »
    « Le procureur de la république près le tribunal de Grande Instance de Meaux

    Vu les renseignements recueillis et les pièces jointes,

    Vu les articles 375 et suivants du Code Civil,

    Attendu que la santé, la sécurité, la moralité ou les conditions d’éducation de :
    – C… Jahighi, né………
    sont compromises en ce que Jahighi est au coeur d’un important conflit de loyauté;
    Que de surcroît, Jahighi présente de gros problèmes de comportement qui ont motivé son orientation en ITEP; Que toutefois, Madame C… refuse tout soin pour son fils malgré les préconisations des intervenants ; Qu’en outre, l’ensemble du travail des services éducatifs
    est menacé par la volonté de Madame C…de partir précipitamment en Martinique (prévue le 21/06/2016) où aucun inscription n’a encore été effectué pour Jahighi;
    ORDONNE que ce mineur soit provisoirement confié à l’Aide Sociale à l’enfance de…. jusqu’à qu’il en soit autrement ordonné par le juge des enfants que nous saisissons
    ce jour par acte séparé.
    Fait au parquet……. »

    Voilà. En fait, le SESSAD ITEP m’avait fait signé un papier pour un externat dans un SESSAD ITEP,
    et pas un INTERNAT. Et puis au fils du temps, à leur convenance, sans demander les avis de la famille, cela s’est transformé en internat. Et la psychologue m’a dit que : 1) il a une peur bleue d’y aller et en fait des cauchemars et nuits blanches, et moi avec évidemment.
    2) Cela peut « tuer » ses potentiels. (Un enfant précoce non reconnu est  » un précoce auto mutilé  »
    J’ai lu ça dans un livre sur les enfants précoces.).
    En plus Jahighi peut avoir un QI d’un enfant de 14/15 ans voir plus,
    mais son quotient affectif est de moins que son âge réel . Et encore beaucoup moins quand il
    manque de sommeil réparateur et qu’il est confronté à un trop gros stress. Et il est hypersensible ((ça s’appelle « la désynchronisation » ou quelque chose comme ça, c’est Jean Charles Terrassier qui a mis ce mot sur cet état) . Et personne ne m’a proposé d’école inclusive ou autre en rapport avec la précocité de Jahighi avec des enseignants spécialisés dans la précocité.
    Ce n’est pas le 21/06/2016, notre date de départ sur les billets d’avion, c’est le 22/06/2016.
    J’aurais déjà pu payer une très bonne école par correspondance ou une inscription dans une école Montessori, si je n’avais pas payé moi même mon billet d’avion pour accompagner mon fils voir son géniteur et payé déjà une réservation pour un logement pendant les vacances en Martinique (Je suis en invalidité et en reconversion professionnelle). Et Jahighi savait pourquoi on « se privait parfois de certaines choses, comme aller au cinéma, ou autres spectacles et animations… car il sait que c’est provisoire. Que c’est « mal pour un bien ». Il était super content de pouvoir aller voir son père et de savoir que ce dernier aussi voulait s’investir et s’occuper de lui maintenant.
    De plus, c’est l’éducatrice référente de la SSP qui nous a orienté vers cette démarche.
    Voici une copie de son mail:

     » SSP Antenne de….

    3 mars 2016

    À moi

    « Madame

    Je viens de joindre Monsieur ….. au téléphone et il serait prêt à accueillir Jahighi pour les vacances d’été. Nous avons parlé de l’aspect financier du billet A/R et Monsieur dit qu’il serait prêt à en assumer les frais.

    Je pense qu’il serait bénéfique pour Jahighi de renouer avec son père comme vous l’avez exprimé lors de notre dernière visite concernant « l’autorité du père » dont il aurait sans doute besoin.

    Si vous êtes favorable à cette démarche, je peux en faire part à Monsieur afin qu’il puisse s’informer au plus vite pour obtenir un billet à moindre coût (plus tôt on réserve moins le billet est cher). »

    Dans l’attente d’une réponse de votre part, recevez mes salutations respectueuses
    Madame CHA……..
    SSP Antenne de …. »

    Avant que le papa de mon fils propose de payer un allé-retour pour les vacances à Jahighi,
    elle m’avait même dit: » Notre association de l’aide à l’enfance, la SSP peut même vous donner une aide de 200 euros pour le billet de l’enfant ». Mais bon, enfin, entre ce qui est dit, interprété
    et inventé de toutes pièces et la vrai vérité, il y a parfois tout un monde.

    Et comme le disait A. Einschtein :
     » Il est plus facile de désintégrer un atome que des préjugés »

    En Bref, je me remets doucement de tout ça et je continue à avancer du mieux possible.
    Et j’ai pensé :  » je vais écrire à Cécile et Rémy pour suspendre mon abonnement ….  »
    Dans l’action de cette pensée, c’est comme si ils ont déjà entendu ma demande,
    voici ce que je lis dans ma boite mail dans un de leur message de suivi :
    … » Alors, nous voulions vous dire ceci: même si notre démarche ne correspondait pas à ce que
    vous aimez, même si vous aviez renoncé à l’école à la maison ou pensiez ne pas aller plus loin,
    même si d’ailleurs vous n’aviez pas d’enfant en âge, il serait bon de rester inscrit : nous vous
    enverrons dans les temps prochains, lentement mais sûrement, un énorme ensemble documentaire
    qui est unique au monde qui abordera des questions sans lien direct avec l’école. »

    Alors je maintient mon inscription avec l’école à la maison. Et je fait la prière que le dernier enfant que j’ai mis au monde se porte bien. Je n’ai plus de contact avec lui jusqu’à que….quand..???

    Bon courage à tous et je vous remercie pour votre honorable lecture et commentaires.

    Cordialement

    LydieC

      1. OUI Rémy et Cécile. Il a été enlevé par l’état.
        Et grâce à votre soutient et à vos judicieux conseils et connaissance
        juridique des lois ( merci mille fois pour votre précieuse aide et votre présence), je peux mettre en place des stratégies de défenses et faire Appel à cet Ordonnance de placement ABUSIF et qui porte atteinte à
        mon intégrité et mes droits fondamentaux d’être humain et de parent.
        Lydie

  8. Bonjour Cécile et Rémy, bonjour à tous.
    Je viens vous remercier pour tout ce que vous faîtes
    et pour votre belle énergie en connexion.
    je me suis abonnée en début de mois.
    J’ai commencé à donner des cours et des révisions
    à la maison à mon fils Jahighi âgé de 9 ans qui était scolarisé
    en CM1 dans une école de quartier à côté de la maison.
    On nous avait dit beaucoup de bien lors de notre
    déménagement, sur cette école (quand je dis « on »,
    c’est essentiellement le SESSAD ITEP (un centre médico social
    mis en place par l’état pour les cas des enfants scolarisés
    et en handicap..Jahighi est atteint du trouble de l’apnée sévère du sommeil chez l’enfant et de troubles de comportement reconnu par la MDPH à 49%). Nous avions donc confiance, malgré depuis,
    plusieurs agressions et raquettes… enfin passons, même
    si on signale, personne n’en tient compte de nos jours.
    Et par expérience, encore moins l’état et l’école. Ils ont d’autres
    pré occupations. Et donc nous, en tant que parents responsables,
    nous nous rendons compte de plusieurs faits assez surprenantes
    et bizarre pour un cerveau humain en devenir. En effet, de nos jours,
    soit on nous « accuse » de ne pas nous occuper assez ou pas de la bonne manière,
    des nos enfants, soit on nous « accuse » de trop vous investir et de trop protéger
    nos enfants , ou d’avoir des points de vues ,un ressenti , différents et de vouloir être libres et
    acteur de sa vie et d’agrandir sa zone de confort et de vivre avec ce que la nature nous donne
    sans toujours vouloir tout contrôler et tout détruire….
    Je me permet donc, après cette courte présentation, de partager avec vous notre expérience
    à ce jour de l’école à la maison.
    Donc, suite à presque une année scolaire (juste avant que Jahighi ne développe une petite dépression et une angoisse de l’école, voir une phobie, bien qu’il adore aller à l’école et voir ses copains…il stress toujours la veille (maux de ventre, voit des « fantômes »,
    … il a souvent des crises d’angoisses)… Il dit souvent :  » Oh non, demain il y a de l’école,
    je vais encore devoir supporter ma maîtresse… » Sa maîtresse lui donnait des coups de pieds (il a des bleues pleins les jambes) , le poussait contre le mur, le punissait tous les jours de classe en classe… lui disait « tu ne vaut rien, tu n’es rien, tu es un merdeux…. » (Jahighi a fait le test de précocité par 3 fois et il est dit que c’est un enfant précoce.).
    Tout a été signalé à la maîtresse (elle dit à l’enfant « de toutes façons personne ne croira ce que tu dis, tu mens. Et tout le monde est d’accord pour dire que tu mens ».). Elle nie tout en bloc et ne laisse pas les gens parler. Elle dit que on en veut à ses compétences , alors que en fait ce n’est que pour bien communiquer , trouver des solutions pour le bien de l’enfant.
    Donc après et pendant tous ces péripéties , toutes autant rocambolesques que loufoques ,
    Et au vu de l’état de santé de Jahighi et du danger qu’il encourt si je laisse traîner la situation,
    Avec le médecin, nous avons décidé de lui faire l’école à la maison.
    L’enfant était ravi. Nous avons suivit les conseils de Rémy et Cécile pas à pas et à notre rythme.
    Nous avons testé la méthode singapour dans la librairie des cours gratuits, c’est super génial!
    Je me redécouvre une âme d’écolière et une forte envie d’apprendre et d’avancer encore plus pour apprendre à m’aider et à aider d’autres personnes dans les mêmes problématiques.
    Et on a commencé à faire des vidéos de partages sur you tube et un blog…
    Et des révisions. Jahighi était enthousiaste, il en voulait toujours plus. On s’est organisé, on a fait les cadrages nécessaires et Jahighi était d’accord . Il demandait à quelle heure il devait mettre le réveil pour commencer sa journée avec l’école à la maison avant d’aller au lit, se levait, s’habillait et préparait son petit déjeuné, impatient de commencer à travailler avec son cahier et son stylo à la main, impatient et content. Il donnait même des idées et son avis pour qu’on puisse bien avancer ensemble dans cette nouvelles aventure enrichissante main dans la main,un travail d’équipe dans la joie, le partage et la bonne humeur, la complicité, l’amour inconditionnel (Tout ce que nous avions égaré en cours de route depuis sa scolarisation classique). J’ai remercié le divin.
    Nous avons eu notre solution et notre moment de bonheur partagé.
    J’étais entrain de me concentrer sur le choix d’un cours par correspondance sur ce site,
    Et je reçois un appel. Je décroche, un monsieur, le chef de service de l’aide à l’enfance
    de la SSP de… me dit que je suis « invitée » à me rendre … afin qu’il me remette….
    Voici dans un autre poste ce qui est dit.

  9. Bonjour
    je souheterai faire l ecole a domicile pour mon fils de 13 ans je sais pas du tout que faire pour qui a les cours a domicile comment faire les démarche pour le désinscrire du collège publique ou il est en ce moment il vis un vrai enfer depuis la rentrée
    Merci de m’aide au plu vite j ai peut que mon fils face une grosse betisse si je le laisse encore dans cette école
    Mercid’avance une maman desperer

    1. Bonjour Mélanie, nous nous occupons de vous, soyez rassurée, dans un premier temps. Inscrivez-vous sur le site et vous verrez quelles sont les démarches, très simples, à faire. Vous apprendrez par exemple qu’il n’y a rien à faire pour « désinscrire » un enfant d’une école. Si votre enfant souffre, vous le retirez immédiatement, c’est votre droit absolu. Ensuite, vous verrez ce qu’il faut faire, nous vous le montrerons.

  10. Bonjour et grand merci pour toutes ces lumières que vous partagez.
    C’est décidé, notre fille ne retournera pas au collège dès ce mois de mai.
    Pouvons-nous attendre septembre pour l’inscription à un cours par correspondance ? Comment avertir l’établissement actuel ? Je vous remercie.

    1. Bonjour,
      il peut valoir mieux d’inscrire l’enfant en avance à un cours qui démarrerait en septembre, vous éviterez ainsi l’accusation d’absentéisme: elle sera en rescolarisation ailleurs.
      Amitié

      1. Bonjour,
        Bonjour et merci de votre site, que d’infos !
        je suis désolée de vous poser encore une même question mais je ne trouve pas la vraie réponse !
        Pour déscolariser mon fils en grande difficulté scolaire et relationnelle, je crains ne plus toucher les allocations familiales ni l’ars. Pouvez vous m’indiquer les écoles par correspondance abordables qui permettraient une continuité.
        Par ailleurs, pourrai je  » refaire » le programme de 6 ème à mon enfant qui doit passer en 5ème, le redoublement étant devenu quasiment interdit, comment ça se passerait pour les contrôles ?
        Merci de votre aide précieuse, ça urge,nous aimerions le déscolariser
        maintenant, or le collège nous demande de dire s’il continu l’an prochain, pour nous faire un certificat de radiation pour le collège suivant. Que dois je leur dire ? cette décision sera t elle transmise à l’académie ?
        Que d’angoisses administratives et financières et quel dommage car ce n’est pas là le plus important. Merci
        Bien cordialement
        laurence

  11. bonjour!!
    merci pour toutes ces infos!
    en effet, je viens de discuter avec mon propre papa tout jeune retraité de l’éducation nationale (il était proviseur de lycée) avec qui je me suis disputée et qui me soutient que l’école est obligatoire jusqu’à 16 ans et que je vais avoir de gros soucis si je déscolarise mes enfants….
    Donc, je diffuse vos infos et votre site à certains parents du collège ou je bosse qui sont désemparés face aux manquements du collège, en plein désarroi face aux dépressions de leur enfants à cause de leur inadaptation à ce système….
    Je le fais bien sûre très discrètement parce que je ne peux pas me permettre pour l’instant de perdre mon boulot…
    donc merci merci merci
    bonne journée à vous deux!
    et à très bientôt!!

  12. Bonjour, merci beaucoup pour toutes ses informations très enrichissantes et rassurantes.
    je profite de ce message pour vous poser une question; dans l’un de vos commentaires vous indiquiez, sauf erreur de ma part, que l’enfant doit être déclaré avant c’est 6 ans. Mon enfant est né en janvier 2011 donc il aura 6 ans en janvier 2017. Pour moi, la déclaration auprès de la mairie doit se faire avant la rentrée scolaire de septembre 2016/2017. J’envisage de prendre des cours par correspondance auprès l’école Saint Anne qui s’occupe elle même de la déclaration auprès de la mairie. Or lors de mon entretien avec l’une des conseillères de cette école, celle-ci m’indique qu’il n’y a pas de déclaration à faire pour la rentrée 2016/2017 car l’enfant n’a pas 6 ans au 31/12/2016. La déclaration se fera pour la rentrée septembre 2017/2018. Je m’interroge. quel est votre avis sur cette question ? MERCI par avance pour votre réponse

  13. bonjour,
    je désire faire l’école à la maison pour la fin de l’année scolaire 2015/2016 de mon fils en 6ème que me conseiller vous et cned c’est bien ou pas ?

      1. alors vous me conseillez quoi, il me faut une réponse rapide car mon fils ne fréquente plus le collège depuis le 1 janvier 2016

  14. Au secours !!
    J’ai signalé à la CAF que nous avions déscolarisé nos enfants et j’ai donc demandé comment justifier que je faisais bien l’école à la maison. La CAF m’a répondu qu’il fallait que je fournisse une attestation de l’éducation nationale. Et qu’en attendant, les allocations familiales étaient suspendues !! Or on ne peut absolument pas tenir sans les allocations et je ne sais pas ce que c’est que cette attestation. Merci d’avance pour votre réponse, je suis en panique là…

    1. « J’ai signalé à la CAF que nous avions déscolarisé nos enfants  »
      C’est une chose que nous ne disons jamais de faire. N’écrivez pas aux administrations sauf nécessité absolue.
      Ecrivez-leur en reco AR pour leur dire que vous avez décidé de ne PAS déscolariser vos enfants (nous vous montrons comment faire dans l’accompagnement pour qu’ils ne le soient pas officiellement) et qu’en revanche vous avez décidé de les poursuivre au pénal.
      Ce que fait la CAF est illégal, elle n’a pas le droit de suspendre des allocations et cette attestation prétendue n’a aucune existence légale. Vous avez le droit de faire l’école à la maison et suspendre les allocs pour ça est tout simplement passible d’amendes administratives. Vous pouvez leur réclamer de gros dommages-intérêts mais assurez-vous d’abord de faire constater par huissier la suspension.
      Si vous voulez accélérer les choses, écrivez-leur que vous souhaitez une confirmation écrite de cette suspension en vue d’une procédure à leur encontre.

  15. Bonjour aimerait savoir comment on fait pour commencer école à la maison et qu’elle démarche faut faire merci pour votre réponse

  16. Merci pour toutes ses informations, tous les jours j’attends votre petit mail et je me sens soutenue indirectement certes mais chaque jours vos infos répondent à mes questions au fur et à mesure. Votre concept est bien ficelé et pratique.
    merci encore et à très vite
    Cwiosna

  17. bonjour,
    J’ai 3 enfants, le deuxième n’est plus aller au collège depuis le 1/1/2016 (phobie scolaire), absence avec avis médical, quelle sont les poursuites, peut-on envisager l’école à la maison an milieu d’année et à qui s’adresser.

  18. Bonjour, je suis belge. Est-ce que tout le côté légal s’applique également pour la Belgique ? Connaissez-vous des cours par correspondance efficaces et pas hors de prix? Merci d’avance.

  19. Bonjour,
    Nous avons 3 enfants à l’école (PS, GS, CE1) que nous avons décidé de déscolariser pour faire l’école à la maison à partir de la rentrée de février. Si cela se passe bien, nous continuerons l’année prochaine. Je ne pense pas les inscrire à un cours par correspondance et du coup je me pose une question : est-ce que les enfants qui font l’école à la maison mais ne sont pas inscrits à un cours bénéficient de l’allocation rentrée ? Je me pose la question puisque j’envisage d’acheter des manuels et du matériel.
    Merci d’avance pour votre réponse

    1. Notre conseil est d’inscrire l’enfant à un cours pour plein de raisons quitte à ne pas l’utiliser, d’autant qu’on en trouve pour moins cher que 50€. Vous n’aurez pas l’ARS sans cours mais il y a d’autres ennuis plus sérieux. Mais plus encore, ne faites pas l’aventure seule par les temps qui courent, faites-vous accompagner car les embûches administratives et éducatives sont nombreuses. Souvent on ne prend pas de cours en pensant faire de grosses économies. On se trompe complètement car il y a des cours presque gratuits et au final ça coûte très cher de le faire sans cours. Nous en parlons, vous le verrez. Suivez « vos premiers pas ».

  20. Bonjour à tous
    tous le monde parle de leur enfant qui sont en cp ou au collège mais moi j’ai un enfant de 15 ans et 5 mois et il subit depuis sa 6eme il lui on fait subir des examen sous prétexte qu’il était dyslexique examen psychologue test divers et humiliant peut’on à partir de janvier lui faire faire des cours par correspondance sans subir de menasse de tout coté(rectorat ,lycée etc) .
    Pouvez vous me dire au plus vite le cours par correspondance le mieux adapté pour mon fils car je pense qu’il y a URGENCE si sa existe bien sur .je vous signale aussi que Nicolas n’est pas aller à l’école depuis le 10 septembre(certificat médicale à l’appui et courrier psychologue) il ne veux pas aller à l’école il à peur ,mal au ventre crises d’angoisse etc…Merci pour vos réponses

    1. « peut’on à partir de janvier lui faire faire des cours par correspondance sans subir de menasse de tout coté » Oui bien sûr Isabelle, et même dès maintenant. Vous avez parfaitement le droit de faire l’école à la maison sans avoir besoin ni d’autorisation, di de demande, ni rien de ce genre.
      Si votre fils ne veut pas aller à l’école et souffre ainsi, vous ne le remettez PAS à l’école. Il faut qu’il s’engage à travailler. Regardez « vos premiers pas » dans le menu infos.

    2. Salut Isabelle … Peut on échanger en privé ? Mon fils 9 ans dys aussi peut être portions apprendre de nos garçon … Voici mon tel 0676514815 cordialement Laetitia

    3. bonjour, c’est ce que nous avons fais pour notre fils de 13 ans, il n’est pas retourné au collège après les vacances de Noel, durant lesquelles nous avons fait les démarches ( courrier Mairie et Académie)

      1. bonjour,
        j’ai également un fils de 11 ans au collège depuis septembre 2015, depuis les vacances de Noël il n’y est plus allé et n’est pas sur de lui d’y retourner. Le collège me met la pression, assistante sociale et autre. Le psychologue a mit celà sur une phobie scolaire. moyenne générale de 17/20 au 1er trimestre. Si vous vécu la même chose, ou que faire pour n’avoir à rendre aucune explication au collège et autre. Pour les cours à la maison, que faire et a qui s’adresser (je suis sans travail).

  21. Bonjour, ma fille a 5 ans je lui fait ecole a la maison depuis 3 ans. Elle a un niveau cp voir ce1. J’aimerais l’inscrire a des cours par correspondance je ne sais pas trop quel niveau prendre. Me conseillez vous d’attendre la rentree prochaine (obligation scolaire) ou serait il mieux que je commence des cours un plus « formels » des maintenant? Dans ce cas là a partir de quel moment devrais-je prevenir la mairie et l’academie? Merci.

    1. Bonjour Alex, regardez l’article « à quel niveau commencer » dans la fenêtre de recherche à droite. De toute façon, on commence toujours au niveau de l’enfant et non à une classe d’âge, ni à une date officielle. Pour ce qui est de l’administration, vous devrez avoir fait les démarches avant ses 6 ans. Mais n’écrivez pas que vous faites l’instruction en famille, suivez bien notre lettre-type. Voyez « vos premiers pas » dans le menu.

  22. Nous avons décidé de faire école maison pour nos deux fils (11) et (10). Nous aimerions savoir s’il y a des cours par correspondance pas chers mais bien et qui ne mettent pas trop de pression sur les enfants. Quand on part à l’étranger peut-on poursuivre ces cours ?

    1. On évite de faire des cours magistraux avant l’âge de cinq ans, donc on n’a pas besoin de cours. Nous vous expliquerons tout ce que l’on peut faire avant, et doit faire !

  23. Bonjour

    Est il possible de décider l’école à le maison en cours d’année ?
    Concrètement j’aimerais le faire au plus vite, avant fin septembre.

    Merci de toutes les informations que vous dispensez et merci par avance de votre réponse.

    Cordialement ,
    Carine Jobert

    1. Oui, bien sûr Carine, nous ne sommes pas fixés sur le calendrier de l’Education nationale, on commence quand on veut.

  24. Bonjour,lecole a la maison c est pour septembre une de mes filles sera en grde section et l autre au ce1 je ne sais pas du tout ce que je dois faire,qui avertir et comment bref tout ce qui est administratif,et je voudrais un enseignement a distance type cned payant car jai cru comprendre qu ils enquetent moins dans ces cas la,je n ai pas envi d etre flicé toute l annee,merci de vos reponses.cordialement mme A

    1. Bonjour,
      Je connais pas mal de parents qui s’embêtent avec des cours qui ne leur conviennent pas car ils ne veulent pas être inspectés ; je pense que c’est une erreur : je ne fais plus l’ école à la maison car mes enfants ont passé l’âge mais je peux vous assurer que les contrôles que nous avons subis de 1998 à 2014 se sont toujours bien passés et ont été utiles : les inspecteurs s’assurent surtout que les enfants savent lire , écrire et compter ; ils s’intéressent à leurs activités extra scolaires: ce n’est pas un examen sur le programme de l’année : les lectures , dictées ,opérations et problèmes proposés sont très simples …
      je ne suis pas certaine que le cned ou les cours privés complets soient la meilleure solution : trop de travail : risque de saturation.
      lors de la dernière inspection pour ma fille qui était en CM2 , les inspecteurs ont paru impressionnés par la quantité de travail qu’ elle avait fourni alors qu’elle avait dû travailler en moyenne 2 h30 par jour , avec beaucoup d’oral et peu d’ écrit voire pas du tout en sciences et histoire .
      Le cours par correspondance ne permet pas toujours d’ éviter les contrôles .
      Bonne chance .
      Pascale .

      1. Tout d’abord, il n’est dit nulle part que le fait d’avoir un cours prévient les contrôles. Mais en revanche, ils évitent bien des tracas dans de nombreux cas.
        Par ailleurs, vous dites « je ne suis pas certaine que le cned ou les cours privés complets soient la meilleure solution : trop de travail : risque de saturation. »
        Cela dépend de la capacité et de la culture familiale. Il y a des familles qui aiment le travail et savent transmettre ce goût aux enfants, qui ne saturent jamais et surfent. Il y en a d’autres qui ont un problème avec le travail, parfois même une culture de la flemme, qui se fatiguent avant d’avoir commencé etc.
        Nous n’avons vécu aucune saturation parce que nous savons comment produire de l’émulation et du challenge. Et nous connaissons des familles qui en font bien plus que nous. Tout cela revient à dire qu’il faut se former avant de prétendre qu’il y a trop de travail.
        Les petits Japonais ingèrent 1945 caractères avant la sixième. En France, on pleurerait: « Trop dur, trop d’exceptions, trop fatiguant ». Il n’arrive jamais qu’on rencontre des Japonais qui se plaignent de cette manière parce que leur culture vise à l’excellence.
        Il n’est pas étonnant que les inspecteurs soient impressionnés par 2H30 de travail puisqu’à l’école française ils ne font pas 20mn. Mais au Japon, ces inspecteurs trouveraient cela léger. C’est une question de culture générale. La France est à un niveau très bas et n’est pas une référence, pour nous.

        1. loin de moi l’idée d’encourager la fainéantise ; mes enfants n’ont pas énormément travaillé mais ont toujours été occupés et lorsque ce n était plus le cas c’est qu’il était temps de les scolariser ; nous n’avons ni télévision , ni jeu vidéo donc mes enfants n’étaient pas encouragés à se distraire passivement : ils ont beaucoup lu , joué , bricolé , exploré , cuisiné , dessiné ,participé à la vie des adultes et à nos activités agricoles …
          Je ne connais pas le Japon ; mon mari qui a longtemps vécu à Taïwan me dit que les enfants travaillent beaucoup pour apprendre les caractères bien sûr mais aussi pour apprendre par coeur des quantités impressionnantes de pages de manuel ; pour les enfants qu’il cotoyait , travail = apprentissage par coeur assez mécanique : il n’ a pas été favorablement impressionné par cet aspect de la culture chinoise , mais peut – être est – ce différent au japon ?
          chaque famille doit trouver son équilibre entre le travail scolaire et tout le reste ; cet équilibre n’est pas le même pour tous…mieux vaut parfois en faire moins et le faire mieux .
          Dans mon département les élèves inscrits à certains cours ne font jamais l’ objet de contrôles à croire que l ‘ Acadèmie ignore qu’il s’ agit d’un cours par correspondance .
          A bientôt .
          Pascale .

  25. Petite question tres importante a savoir pour tous se qui ai Les beneficiere du rsa par exemple ,, esquil ne sont pas senctionner niveau primes scolaire ou allocation???On ne supprime pas sa quand les enfants ne vont pas a une ecole publique???

  26. coucou gwendolyne peux on se parler je peux peut etre vous aider garder vos enfants pour pas cher jai aussi 2 filles et je ne les mes pas a l ecole si vous souhaitez me contacter je vous laisse mon mail
    osmanlisultanacikel@gmail.com
    bon courage a tres bientot

  27. Bonjour

    Merci pour tous vos conseils, j’ai passé le cap la semaine dernière, j’ai inscrite ma fille de 12 ans au CNED et très sincèrement, je ne le regrette pas, tout est devenu un vrai plaisir.

    Isabelle

    1. Bonjour Isabelle,
      Moi je suis maman d’une fille de 10 ans qui va rentrer au collège en septembre 2016. Je ne sais pas encore quelle formule du cned prendre ( les cours gratuits ou bien la scolarité payante en libre). Pouvez-vous m’aider ?
      Merci d’avance

      1. Bonjour Isabelle, ni l’une ni l’autre, elle n’ont aucune intérêt et vous amène des problèmes. Inscrivez-vous, nous vous proposerons une liste de cours recommandés bien plus intéressants.

  28. Bonjour,
    J’ai un garçon de 5 ans et une fille de 4 ans. mon rêve serait dès l’entrée de la primaire de faire l’école à la maison. Simplement parce que je trouve que l’école ne tient pas compte de la personnalité des enfants, de leurs qualités, de leurs forces, … pour moi, l’enseignement à l’école uniformise les individus et cette idée ne me plait pas… du tout! Le papa n’est pas contre l’idée mais le problème est que je ne peux pas me permettre d’arrêter de travailler, financièrement c’est impossible. Alors, que ferions-nous de nos enfants pendant que nous travaillons? Surtout, que mon mari et moi avons des horaires décalés… C’est cet aspect qui me dérange et me bloque. Je cherche un boulot que je pourrait faire à domicile également mais je ne trouve rien de réellement envisageable…. Je trouve ça dommage de ne pas commencer cette aventure simplement à cause de ce « détail »….

  29. Si je comprends bien, les parents peuvent être entièrement responsables de l’éducation et de l’instruction de leurs enfants et peuvent ne pas accepter le tutorat de l’Education Nationale? Peu le savent et comptent sur l’Etat (et l’Etat c’est nous tous non?)pour s’acquitter de leur devoir de parents, soulagés de pouvoir accuser tel ou tel si les résultats scolaires de leur enfant ne leur conviennent pas. Des parents qui font école à la maison seraient donc grandement responsables. Ce sont des parents très courageux, peut-être à donner en exemple à certains autres.

    1. cecile et remy, svp: précisez moi : ….si la lettre au rectorat n est pas- oligatoire -(obligatoire) car le certif de scolarité fait foi
      en cpc ‘ ‘(et le vaut bien!!  » (Loréal!!) rire!! ) par contre je fais la lettre a la mairie ? ?

      merci de votre reponse!! et aussi 2 autres questions:
      1/ Pouvez- vs me donnez les adresses sur paris pour jobs de redactrice ou correctrices? afin de gagner des sous en restant home? merci urgent
      2 / j’ai besoin de savoir si des gens  » ecoles maisons » sont sur Paris, afin de s’entraider et s’encourager de vive voix??
      est ce que vs pouvez me donner des TEL?? merci, voici….. le mien ? pour ceux qui veulent contacts 0665444410 merci c’est tres important de se connaitre et partager nos méthodes, ameliorer ; sans empieter sur le tps laborieux des cours a la maison!!
      Une bouteille jetéé a la mer!! merci!!

      1. Bonjour,

        Je suis sur Paris (4ème arrondissement). J’ai fait l’école à la maison à mes enfants l’année dernière. Cette année, je fais une pause. Les enfants sont réinscrits à la maternelle (petite section et grande section).
        Mais je compte recommencer l’école à la maison l’an prochain.
        Je vous appellerai bientôt pour vous donner mon numéro de téléphone au cas où vous vouliez échanger avec moi.

        Bien cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *