Ecole a la maison dès 3 ans, en maternelle et au CP



Comment faire l'ecole a la maison maternelle et jusqu'à 5 ans ? Où trouver un cours ? En faut-il un ? Comment, moi qui n'ai pas été formé, je pourrais enseigner à mon enfant qui est si jeune ?

En fait, vous n'avez pas besoin de suivre un cursus d'enseignant pour élever et même instruire votre enfant.

Vous songez souvent à l'école à la maison parce que vous pensez que trois ans, c'est trop tôt pour mettre l'enfant à l'école, d'autant que maintenant, il y a la loi, la vaccination obligatoire à l'école, les ateliers sexuels ou d'autres problèmes que vous fuyez, à bon droit. Oui, c'est votre droit absolu et constitutionnel de refuser tout cela. Même si l'Etat prétend le contraire.

Voir aussi

L'argument "la loi m'y oblige"

Vous vous dites que vous êtes obligé de faire l'école à la maison dès 3 ans. Oui et non.

Il vrai que depuis 2019, il y a la loi "Pour une école de la confiance", paragraphe 4.5, Impacts sur les services administratifs:

L’abaissement de l’obligation d’instruction à trois ans aura un impact sur les services académiques. Ces derniers devront en effet organiser le contrôle pédagogique des enfants âgés de trois à cinq ans instruits dans la famille. Un contrôle annuel devra être organisé pour chaque enfant conformément à l’article L 131-10 du code de l’éducation. Ainsi, des moyens supplémentaires devront être mobilisés pour contrôler cette nouvelle tranche d’âge. En fonction de la prévalence de l’instruction dans la famille pour cette tranche d’âge, le nombre de contrôles supplémentaires pourrait s’élever entre 5 000 et 8 000.

Nous verrons qui a voulu cette loi et pourquoi elle est injuste, stupide, contraire au bon sens et néfaste pour les enfants.

Mais restons-en d'abord à l'aspect technique, qui va vous aider.

Tout d'abord, la bonne nouvelle, c'est que désormais, vous touchez l'ARS, qui est due à toute famille d'un enfant scolarisé (y compris à la maison) et répondant aux conditions requises.

Mais venons-en au fait.

Obligation ou pas de faire l'école dès 3 ans ?

Ce n'est pas si vite dit. La loi parle de 4.000 à 8.000 enfants déscolarisés, alors qu'il y en a bien davantage, environ 100.000 en France. Vous direz: je ne vois pas le rapport. Pourtant, il est net: il n'y a pas dans les académies de moyens suffisants pour contrôler 100.000 foyers, et encore moins avec les nouveaux petits enfants en plus.

Donc déjà, vous serez oublié 7 fois sur 10. En ce cas, vous verrez que notre conseil de ne rien déclarer est encore le mieux, d'autant qu'on a une super parade au cas où.

Ensuite, il n'y a pas vraiment de cours pour les petits (3-4 ans), les Coyrs privés s'y mettent progressivement à partir du printemps 202 mais il n'y en a pas de l'Etat. Ce qui est d'ailleurs normal car, franchement, que va-t-on enseigner magistralement à un petit ? C'est assez ridicule.

Or, si l'Etat n'a pas les moyens d'appliquer la loi, il y a inégalités, et si surtout une famille ne dispose pas de moyens officiels lui permettant de mettre en œuvre cette loi, celle-ci est tout simplement inapplicable. Si vous avez l'obligation de vous arrêter à un croisement mais qu'il n'y a aucun marquage ni aucun feu, l'obligation saute !

Il n'y a pas beaucoup de cours et... on n'en a d'ailleurs pas besoin ! faites-en l'économie.

Oui mais j'en ai besoin pour des papiers

Si vous redoutez un quelconque problème dans le cas d'une procédure de divorce par exemple, vous prendrez la Boîte à Bons points, en y allant de notre part, avec le code de réduction.

Qu'est-ce que l'inspecteur va contrôler ?

Qu'est-ce que l'inspecteur va contrôler ? On va rire ! L'enfant sait-il empiler des cubes comme il faut ? Grande question technique qui va mobiliser toute l'attention de l'inspecteur à quatre pattes !

En fait, la loi l'oblige à vérifier que vous enseignez l'enfant, rien de plus. Nous verrons donc que ce sera d'une simplicité enfantine.

Mais que suis-je censé faire ?

Comme vous le voyez sur l'article "quoi faire avec les tout-petits" (lien ci-dessus), on peut et on doit enseigner son enfant autrement qu'en l'asseyant et en lui faisant du magistral. C'est vers 4-5 ans qu'on va progressivement introduire de la lecture puis de l'écriture et du calcul de base.

Mais le plus important en attendant, c'est que l'enfant joue. Qu'il découvre beaucoup de choses, qu'il manipule, qu'il bouge, qu'il aille dans la nature, qu'il fasse de petits bricolages, de la cuisine, qu'il entende des histoires etc. On ne fait pas de magistral à un enfant de 3 ans et même, on évite de l'enseigner avec des notions abstraites. Nous en parlons amplement sur l'article cité.

Donc, à partir de 4-5 ans, on va réfléchir à choisir un cours.

Alors certes, les politiques absolument ignares sur ces questions ont décidé d'abaisser l'âge de la scolarité obligatoire.

Nous contournons la difficulté. Car nous ne laissons pas les politiques décider à notre place, de ce qui relève de nos droits constitutionnels.

Nous choisissons l'option de déclarer aussi tard que possible grâce à quelques astuces, et nous ne conseillons donc pas de cours, vous invitant à en faire l'économie.

Une maman nous dit fort justement:

"Il y’a plusieurs mois, j’avais voulu acheter un chiot et il m’a été conseillé de ne surtout pas prendre un animal qui avait été sevré prématurément de sa mère car il en garde des séquelles psychologiques . Or c’est exactement ce qui se passe avec nos enfants "

Voilà ! On traite moins bien les enfants que les chiots en les obligeant à une pseudo scolarité obligatoire (qui n'existe même pas dans la loi) dès l'âge de 3 ans. Un gynécologue disait qu'on traite mieux les vaches que les parturientes, c'est un peu la même chose.

D'ailleurs, on met les enfants à l'école trop tôt et l'université de Standford l'a montré.

Cela dit, certains d'entre vous insisteront. Voici donc nos conseils.

Des démarches ?

Officiellement, il faudrait faire des démarches. Mais de préférence, on ne se laissera pas prendre au jeu du légalisme à tout crin, qui tend à entraver la liberté de l'individu et à interner des enfants en bas âge.

Avec les nouvelles dispositions des gouvernements successifs, favorisant l'abus des enfants à l'école et ailleurs, vous comprenez bien que nous ne sommes plus sur le même registre. Il n'est pas possible de défendre une mauvaise loi.

C'est d'ailleurs illégal de le faire. Car, toujours légitimement, nous rappelons que la loi ne vaut que si elle respecte la Constitution et les Droits de l'Homme. De fait, l'obligation scolaire des 3 ans est une atteinte aux Droits de 1948 et les dispositions sur la protection de l'enfance, quant à la séparation de l'enfant et de sa mère.

En réalité, l'enfant dans un Etat de droit n'est soumis à aucune obligation de quitter sa mère avant l'âge de 5 ans, traditionnellement. Dans l'Antiquité plus sage, c'était 7 ans.

Mais certes, la France, la Belgique ou le Québec ne sont plus des Etats de droit (vous savez que ces pays ne sont même plus des "démocraties" mais des "démocraties imparfaites").

Nous disons donc ceci:

1 - Si vous voulez absolument respecter cette loi pour déclarer votre enfant

Les démarches administratives sont en principe les mêmes que pour les plus grands.

En théorie. Sauf que c'est... inapplicable et… La suite dans votre abonnement (cliquez ici). Abonnés, connectez-vous dans le menu.

  • j’ai une autre question : et la continence ? j’ai entendu il y a peu à la télévision “les enfants DOIVENT être propres à partir de 2 ans et en tous cas, cela doit être complètement acquis à 2 et demi ! ”

    Loooool

    c’est un peu comme si on disait : un enfant DOIT avoir des dents à partir de 6 mois et impérativement savoir marcher à 1 an.

    ma fille a marché tard et été continente à 3 ans et demi bien tassés , mais sait rouler à 2 roues et faire additions et soustractions (avec des noisettes)

    j’en ai entendu des mamans se faire reprocher le pipi de la sieste, l’enfant qui reste 1/2 journée dans une couche souillée parce que “comme ça il apprendra”
    des fesses brûlées, voire, le pire que j’ai vu : une petite fille de ps en larmes avec une image qui représentait un nuage dans la main (= une mauvaise note de comportement !!!! ) parce qu’elle n’avait pas pu se retenir ….

    Reply

    • Oui, c’est la normalisation stupide d’adultes stupides qui n’ont pas atteint le niveau de maturité nécessaire de ces emplois et qui souffrent d’incontinences normatives.

      Reply

  • Bonjour, Cécile et Rémy, vous faites un travail remarquable. Je salue votre clairvoyance et la passion que vous mettez à réinformer les parents dans le bon sens. Votre lucidité fait qu’on adhère facilement à votre vision des choses qui, en somme, est LA vision normale et standard qui devrait être mise en application. Il y a effectivement un gros nivellement vers le bas dans beaucoup de domaines, dégradation encouragée et légalisée par des gens en poste qui se croient tout permis, de par le fait qu’ils sont “diplômés”.
    Voici plusieurs mois que je reçois vos mails pertinents et qui m’ont encouragé à faire l’instruction de mes deux derniers à domicile. Nous sommes bilingues et je voulais connaître votre opinion sur l’éducation de deux langues simultanément aux enfants. Est-ce une double charge, ou au contraire, elle pourrait ouvrir l’accès à pleins de voies innattendues ?
    Fraternellement.

    Reply

    • Merci A. G. de vos encouragements. Oui, c’est notre sentiment: dire des évidences, bien souvent. Heureusement que, de temps à autre, cela nous conduit vers des développements pus philosophiques ou métaphysiques, car nous ruerions dans le propos commun.
      Deux langues ? Bien sûr ! Nous en parlons, cela est très profitable. Pourquoi pas trois ? Vous pouvez en apprendre une en plus de celles que vous maîtrisez.

      Reply

  • Bonsoir,

    J ai décidé de ne pas mettre mon fils a l’école à la rentrée (3 ans le 20 septembre).
    Ma mère vient s en occuper à la maison pendant que je travaille et font des activités et des sorties. Je prends le relai le mercredi (le week end c’est plus léger). J’assume mon choix mais j ai peur d avoir des ennuis. Comme dit dans votre site je n ai rien déclaré. Mais j ai quand même cette boule au ventre. Perso je n ai pas fait ma 1ere année de maternelle sur demande de l’école.

    Reply

    • Bonjour Vanessa, pour éviter ces ennuis, retrouvez les trucs dans l’accompagnement, ce sera bien mieux, car ces ennuis peuvent en effet dégénérer. Avec nous et ces trucs, vous êtes tranquille.

      Reply

        • Ce n’est pas une question bête du tout. Vous aurez certainement un contrôle et avec le site vous avez non seulement l’explication totale de ce que vous pouvez refuser à l’appui des textes de loi, mais vous pouvez employer aussi les fiches pour le contrôle qui résument chaque point. Si par exemple l’inspecteur vous dit que l’enfant n’a pas le niveau ou pas de vie sociale, que votre cours n’est pas très bon, que vous n’êtes pas professionnelle, qu’il a amené avec lui un psychologue etc. Des dizaines de points qu’on écarte tranquillement.
          Nous pensons aujourd’hui que c’est indispensable car des tas de gens laissent faire des contrôles sans rien dire et se retrouvent avec un signalement pour info préoccupante.

          Reply

    • Bonjour, j’ai fait comme vous je n’ai pas déclaré mon fils de 2ans et8mois et j’en suis heureuse. Le matin je lui lis des histoires nous fesons des dessins de la peinture… Plein de petites choses il reconnais les couleurs les formes mais il m’impressionne sur les chiffres il sait compter sur ses doigts jusqu’à dix si on lui demande 8voitures il nous en donne pas une de plus pas une de moins… L’après midi nous allons nous promener ou à la piscine ou au parc… Franchement nous sommes très heureux et c’est grâce à Rémy et Cécile je suis soulagée et satisfaite grâce à eux. Moi aussi j’ai l’épée d’amoclesse au dessus de la tête à me demander si je vais recevoir un courrier de l’administration mais si c’est le cas je ferais comme conseillé ne vous inquiétez pas nous avons beaucoup de chances nous sommes soutenues. J’ai lu un commentaire plus haut sur la propreté, mon fils aussi n’est pas propre et Rémy ma beaucoup rassuré sur ce point. Par contre je l’aurais mis à l’école il serait rentré à la maison avec un nuage et tout triste pour un pipi à mon avis j’aurais été voir la maîtresse en lui expliquant ma manière de penser. Je suis tellement heureuse et soulagée que je pense continuer l’année prochaine c’est mon fils qui décidera. Je suis contente de mettre abonné, je peux vous dire que c’est de l’argent bien dépensé vu le suivi que Rémy et Cécile font. Ça fait du bien de pouvoir compter sur des personnes intelligentes et passionnées. De nos jours ça se fait trop rare et il faut qu’on se le dise c’est pour l’avenir de nos enfants c’est la seule chose qui compte. Merci merci encore Rémy et Cécile

      Reply

  • bonjour,

    j’ai déjà fait un commentaire sur une autre page , mais concrètement avec ma fille de trois ans, je fais la morte auprès de l’administration et j’attends qu’ils fassent signe?
    Je suis en plein déménagement et en pleins travaux, j’ai un peu du mal à tout suivre et comprendre!

    mme barraud

    Reply

    • Je vous remercie pour votre site qui est vraiment formidable!
      Il m’éclaire un peu mais ma lanterne vacille par des années de sommeil!!

      Reply

  • Je rappelle qu’en Belgique, par exemple, l’article 24 de la Constitution garantit aux parents le droit d’enseigner eux-mêmes. Ils sont donc égaux, comme pouvoir organisateur, au ministre de l’Éducation Nationale. L’État ne peut agir que comme Autorité Publique pour contrôler si on ne fait rien de contraire à l’Ordre public et aux Bonnes Mœurs.Il a donc le droit de contrôler si l’enseignement a bien lieu, mais non de le diriger. J’ai créé, en 1995, SCHOLA NOVA, où 70 élèves sont officiellement en Enseignement à domicile. Nous y faisons primaires, et secondaires et les élèves y PARLENT le latin ! En général, ils entrent à l’Université à 16 ans où ils réussissent brillamment.

    Reply

    • Merci pour ce commentaire, une nuance cependant. “Ils sont donc égaux, comme pouvoir organisateur, au ministre de l’Éducation Nationale” Pas tout à fait, le ministre n’a strictement aucun pouvoir en matière d’éducation. Les parents décident et le ministre, le roi ou le président en France n’ont rien à redire, ils n’ont pas le pouvoir pour ça.
      Oui pour le reste.
      Vous avez vu dans le menu du site les “1001 vidéos” ? il y en a une qui montre ce que fait une école en mathématique. A voir.

      Reply

  • Bonjour et merci pour cette mine d’informations qui nous facilitent la vie…
    Je lis avec attention vos articles concernant les plus petits puisque mon fils en en petite section actuellement et ma fille aura trois ans en septembre.
    Il est vrai qu’à cet âge les enfants apprennent tout le temps à travers les activités quotidiennes, jeux, sorties etc pour peu que l’on soit à l’écoute de leurs questions, à trois ans et demi mon fils est très demandeur et commence à associer lettres et sons et lire des syllabes, il compte et dénombre aisément jusqu’à 20 et sans aucun apprentissage formel…
    Je souhaite pratiquer l’école à la maison et compte tenu des demandes de mes deux curieux je souhaite m’appuyer sur un support pédagogique et par la même occasion “sécuriser” notre situation en bénéficiant du certificat de scolarité fourni par l’école.
    J’ai comparé les cours CX7, CX1 et CX3 qui proposent des supports qui me semblent intéressants pour assouvir leur soif de connaissance, le cours CX7 me propose de faire entrer mon fils en Moyenne Section dès à présent compte tenu de ses acquis, c’est un vrai plus de pouvoir suivre son rythme !

    Si j’ai bien compris, puisque je prends un cours, les démarches sont les mêmes que pour les plus grands, une lettre à la mairie et une à l’académie, certificat de scolarité à l’appui ? Le cours CX3 se charge des formalités, le cours CX7 non, quelle différence ? Aucune ?

    Merci !

    Reply

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    s2Member®
    >