Mon mari ne me soutient pas

mon mari ne me soutient pas l-ecole-a-la-maison.com

Mon mari ne me soutient pas vraiment, lisons-nous souvent. Variante :

"J’ai un mari qui n'est pas forcément avec moi.

Il "survit" dans ce monde. Il n'en fait pas beaucoup, pour des raisons que je ne vous dirai pas ici.

Donc c'est moi qui essaie d’inculquer qq chose de bon, de meilleur, de positif, de merveilleux à nos enfants en espérant que les répercutions de son exemple seront minimes.

C'est dans ce contexte que j’ai réussi à lui faire accepter mon idée de l’école à la maison. Bien qu'il m’appuie plus ou moins dans mes démarche, jusqu’à présent peu coûteuses et sans trop d’implication de sa part, je le sent prêt à me blâmer s’il arrivais qq chose de négatif et c'est dur à porter.

J’aimerai savoir si vous avez de bon truc pour moins me décourager et surtout pour éventuellement lui en demander davantage."

On peut résumer ainsi:

Mon mari ne me soutient pas, que faire ? Dois-je l'impliquer plus ou au contraire me débrouiller seule ? Comment savoir ? et qu'est-ce que je risque ?

Il y a ici à déterminer d'abord si :

  1. le mari pourrait s'impliquer
  2. le mari ne s'impliquera pas

On doit aussi se demander:

  1. Faut-il qu'il s'implique ?
  2. Quels en sont les avantages ?
  3. Sur quel plan ai-je besoin de son aide ?
  4. Qu'est-ce que j'aimerais qu'il fasse ?

Enfin:

  1. Comment faire s'il se bloque en fait et refuse de vous soutenir ?

On va prendre dans l'ordre:

Mon mari ne me soutient pas, j'aimerais qu'il le fasse (me soutenir)

Voilà des choses que nous abordons dans la formation en effet afin que le papa s'implique et une fois qu'il a accepté.

Si vous êtes sûre que vous voulez qu'il s'implique, voyez comment lui parler. Vous aurez également dans la formation les éléments pour obtenir son aide.

Mais rappelez-vous que nous ne voulons pas qu'il soit trop présent (ou la maman si c'est le papa qui instruit) afin qu'il n'y ait pas d'interférence: un apprentissage imparfait vaut mieux que des querelles entre parents. Ce sera vous le capitaine à bord et il faut que le bateau marche à votre allure.

S'il est indisponible

Si le mari est indisponible, s'il est malade, il y a lieu de faire un plan sans lui. C'est possible, s'il ne s'oppose pas.

 

S'il est "gamer", ou absent, irresponsable, et ne s'oppose pas, là non plus, pas de problème: vous ferez sans lui. Nous vous aiderons, évidemment.

Mon mari ne me soutient pas

S'il est totalement et physiquement absent, pas de problème, vous avez la responsabilité exclusive et faites ce que vous voulez, même s'il n'a rien signé: un juge constatera de fait que c'est vous, le tuteur responsable et légal.

S'il n'est pas absent physiquement mais déserte et laisse faire, pas de problème non plus, vous vous débrouillerez seule avec notre aide et tout ira bien.

S'il est à moitié là, critiquant mais ne faisant pas grand chose, c'est plus délicat.

Vous êtes dans le cas le plus courant:

Le mari ne dit pas non mais ne dit pas oui non plus

Dans ces cas-là, la maman qui prend une décision sans le soutien absolu de son mari marchera toujours sur des braises.

Il s'agira d'être particulièrement vigilante. Si vous décidez de faire l'école à la maison, vous devez obtenir son accord, comme vous l'avez vu dans l'article qui montre comment lui parler.

Evitez bien sûr les querelles, essayez (autant que possible) que son train-train soit en place (c'est vrai que ça semble dur de cumuler tout mais une fois encore, croyez-en notre expérience et les centaines de parents qui vous précèdent, c'est le mieux pour gagner du temps et de l'énergie).

Vous pouvez adopter une stratégie d'éloignement. Il y a diverses variantes pour ce faire. Encouragez la distance, ne lui reprochez pas d'être absent, c'est justement de ça que vous avez besoin pour le moment.

Si vous sentez que l'école à la maison est un sujet de litige, adoptez un profil modeste et s'il vient à être abordé, soyez rusée: parlez d'abord des problèmes rencontrés dans la scolarité de l'enfant, envisagez que le mari vous aide (ça aide souvent à ce qu'il dise: "Tu te débrouilles, c'est pas mon problème" et ainsi vous laisse le champs libre), et adaptez-vous: s'il déteste que vous soyez mollassonne à ne rien décider, soyez résolue ("Nous n'avons pas le choix, je préfère anticiper et assumer ce rôle que de récolter plus tard de grosses "factures" - un mot qui fait son effet en général). S'il déteste que vous soyez trop déterminée, exprimez des doutes ("je me sens plutôt nulle mais je vais essayer, si ça marche pas, on le remet à l'école"); n'ayez pas l'air d'être trop sûre.

Comment se passera l'année ?

Il importe de ne pas être à la fois au four et au moulin, à être à la fois à faire l'école à la maison et trembler sur votre sort. Il faut délester.

Il va falloir apprendre à filtrer et rester de marbre, ne pas prendre en compte tous ses avis. Vous chercherez à vivre cette expérience dans une relative solitude, avec votre enfant ou vos enfants; cela se conquière peu à peu. C'est une période qui vous paraît peut-être difficile mais sachez que des milliers de femmes, parmi vos grands-mères, ont vécu ça, dans des circonstances bien plus difficiles: guerres, veuvage, pas de revenus sociaux etc. Et puis, vous nous aurez, nous ! nous serons là pour parler avec vous et vous donner tous les trucs, ainsi qu'un réseau d'amis.

Le fait de prendre un peu de distance avec son conjoint n'est pas dramatique non plus car on peut très bien s'impliquer dans le couple sur d'autres plans. Le tout est de ne pas être trop vulnérable et donc savoir s'isoler, se caparaçonner.

C'est la raison pour laquelle, en ce cas, vous devez impérativement vous faire accompagner, ce que nous faisons concrètement. Sans compter que s'il y a une complication légale, administrative, il vous faudra des ressources.

Pour y réfléchir, commencez par vous inscrire sur ce site afin d'avoir toutes les informations.

Si vous avez le sentiment que votre conjoint vous contrecarre de manière plus subtile, allez ici.

mon mari ne me soutient pas2

Cliquez like ci-dessous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *