fbpx

Ecole à la maison : comment faire si je travaille

Ecole à la maison : comment faire si je travaille

Une maman nous écrit pour nous demander comment faire, puisqu'elle travaille.

Ecole à la maison : comment faire si je travaille

 

En résumé:

1/ Trouver quelqu'un qui soit présent:

Y a-t-il une grand mère, une amie ou une tante ?

Une vieille voisine.

Peut-être que cette personne peut faire une partie des cours, pourquoi pas une étudiante ? Il y en a plein sur le net.

2/ Peut-être que l’enfant peut vous accompagner ?

Votre lieu de travail admet-il l'enfant, de temps à autre ? C'est un bon apprentissage pour lui, éventuellement.

3/ Peut-il être confié autre part le temps que vous êtes au travail ?

4/ Pouvez-vous organiser, en faisant en sorte qu'il y ait toujours quelqu'un à la maison ?

5/ Et s'il était capable d'être autonome ?

Nous en parlons, mais l'autonomie de l'enfant est un trésor.

6/ Pourquoi ne pas mixer entre les diverses solutions ci-dessus

Alternativement, l'enfant peut être soit confié quelque part, soit une personne peut venir, soit il peut être seul...

7/ S'il a atteint l'âge, il a peut-être assez de maturité pour être seul (nous en reparlerons et vous montrerons comment faire)

8/ Reconsidérer complètement votre travail

En effet, ce genre de moment dans la vie peut être très profitable. On peut repenser à tout cela.

Car êtes-vous sûr que votre travail vous rapporte réellement ? Ne dites pas "oui" trop vite, si vous êtes salarié à moins de 1500€, vous perdez. Et si vous dégagez moins de 1.500€ après toutes vos dépenses, spécialement de déplacement, de nourriture, de loisirs et de chauffage, alors vous avez intérêt à y repenser.

Nous aussi, nous pensions que garder 200€ à la fin du mois, c'était génial, après avoir tout payé. Mais on s'est vite rendu compte qu'en réalité, c'est ma misère assurée, avec l'augmentation du coût de la vie (vous serez rattrapé infailliblement), les lois qui vous obligent à changer de voiture ou de chaudière, votre vieillissement qui va vous demander d'autres frais etc etc.

Si vous dégagez plus de 1.500€ après avoir tout payé et que vous mettez cet argent de côté à partir de 35 ans, vous avez une chance de ne pas finir dans un Epahd ou à la rue.

Donc, réfléchissez-y. Faut-il continuer ce travail pour gagner si peu ? Si vous survivez, vous êtes menacé par la précarité. La ru est pleine d'anciens salariés, il y a plusieurs millions de gens qui n'ont plus de toit.

Vous pourriez employer votre temps à beaucoup mieux. Déjà parce que certainement, vous perdez de l'argent en allant au travail, sans le savoir !

Savez-vous exactement ce que vous en tirez, quand vous rentrez le soir du travail ? Avez-vous bien fait d'y aller ?

Nous étions dans le même cas lorsque nous avions notre entreprise de cosmétiques. Oui, on avait de gros contrats. Oui, on faisait du chiffre, on vendait à Sacks, à Mitsukoshi, à Bergdorf Goodman, partout dans le monde. Mais la marge était trop faible à cause de la concurrence et on s'est rabattu sur les foires internationales, plus rentables, avec moins de travail.

Les prix de vente étaient élevés.

Régulièrement, donc, Rémy chargeait sa camionnette de 2 tonnes de marchandises qu'ils avaient préparées durant deux mois avec Cécile.

Il partait à Milan, Gênes, Münich ou Francfort, et restait sur place 10 à 20 jours pour vendre les produits.

Un jour, à Milan, il croise un vieil artisan qui est maussade et qui lui lâche :
"Ce que tu fais, c'est bien, c'est joli, c'est haut de gamme et abordable, mais je t'ai regardé vendre, je vois à peu près ce que tu fais. Je vais te dire, tu gagnes rien."

Rémy lui a répondu: "Qu'est-ce qui te fait dire ça ?"

Le papy qui avait écumé des décennies de ventes un peu partout, dit laconiquement, sans plus d'explication : "T'es pas le seul, va, moi c'est pareil".

Interloqué, Rémy profite de sa soirée à l'hôtel pour reprendre ses calculs, ses tableaux de rentabilité et apparemment, impôts compris, ça marchait.

Sauf que. Il commettait une erreur stupide en faisant ses calculs.

Il l'a relevée après 10 minutes avec sa calculette.

Imaginez l'absurdité de la situation: il s'est aperçu qu'il aurait moins perdu en restant à la maison.

Et même mieux: il aurait gagné plus en détruisant lui-même sa marchandise sans essayer de la vendre. En l'écrasant dans sa cour avec son camion, sans partir, il aurait moins perdu d'argent.

Un paradoxe terrible. Que beaucoup d'artisans acceptent parce qu'ils ne se voient pas faire autrement.

Mais il n'y a pas qu'eux.

Vous aussi.

Ces dernières années, avec le blog, nous voyons beaucoup de gens qui nous disent qu'ils travaillent et qu'ils ne peuvent pas faire l'école à la maison.

Or, plus de la moitié d'entre eux ne se rendent pas compte qu'ils perdent tous les mois !

Ils passent leurs années à creuser leur trou financier.

Et pour 30% des autres, à peine gagnants, ils perdent juste du temps, leur ressource n°1.

Dans quelques années, vous n'aurez plus de temps pour vous. Regardez les personnes âgées, elles ne se lancent pas dans de nouveaux business.

Donc, vérifiez pour vous ! Allez donc sur cette page:

Allez voir tout de suite le calculateur, qui est fait pour vous !

Il y a beaucoup de choses à faire pour gagner de l'argent.

Voir aussi

Ecole à la maison : comment faire si je travaille

s2Member®
>