L’école à la maison dans le monde

Points à comprendre:

1 - Les lois locales ne concernent pas toujours les ressortissants étrangers. Ainsi, un ressortissant américain en France peut faire l'école à la maison sans avoir à en référer à "l'Education nationale" française.

2 - Certains pays interdisent leurs nationaux mais aussi les étrangers à faire l'école à la maison, comme l'Allemagne. Il faut donc bien distinguer les pays qui interdisent leurs ressortissants et ceux qui interdisent tout le monde.

3 - Un national n'a rien à dire à personne s'il quitte son pays et fait l'école à la maison à l'étranger et ne devrait en principe rien dire. Ainsi, une famille française qui va au Maroc par exemple n'a rien à dire aux autorités marocaines mais rien non plus à dire à "l'Education nationale" française. Dès lors qu'on passe la frontière, on est totalement libéré. Se manifester est donc inutile voire risqué. Il ne sera plus nécessaire de répondre aux courriers de l'administration.

4 - Si vous partez à l'étranger pour une courte période, et que vous revenez rapidement, c'est-à-dire après moins de 6 mois à l'étranger, c'est comme si vous n'aviez pas quitté le pays.

5 - Si vous partez à l'étranger dans plusieurs mois, mais moins de 6, vous pouvez faire "le mort" et ne pas réagir aux courriers. Si vous partez dans 6 mois ou plus, mieux vaut montrer patte blanche (en suivant nos conseils à la lettre - et pour cela vous vous abonnerez).

Voici les liens à jour:

L'école à la maison par pays (en anglais) (si vous avez besoin de traduction ou d'explication, demandez-nous une séance ici).

Informations complémentaires (en anglais)

Ecole à la maison en voyage (en anglais)

Suisse: http://l-ecole-a-la-maison.com/ecole-a-la-maison-en-suisse/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *