Lecture et santé: le lien (vidéo)

lire ief l-ecole-a-la-maison.com

Parlons de la lecture. De préférence la lecture sur papier car la lecture sur écran peut entraîner une désorientation cognitive.

Méfiez-vous donc des écrans.

Nous en avons parlé déjà dans deux articles et c'est un complément direct : la lecture est bonne pour la santé et nous voudrions aujourd'hui développer cette question.

Voir aussi :

Voici un témoignage intéressant:

On a divorcé de la tv...et du coup j ai fait un truc extraordinaire que je n avais pas fait depuis longtemps,j ai commencé un livre "un long chemin vers la liberté" de Nelson Mandela, chose que j ai fait à outrance pendant des années avant que le tube cathodique ne vienne brouiller mon esprit...et du coup j ai bien dormi...chose qui ne m etait pas arrivee depuis des années...merci Rémy, je suis réconciliée avec le livre...ça fait du bien de retrouver un vieil ami...

Et vous ? Peut-être que vous ne lisez pas assez. En ce cas, voyez ce sondage.

Regardez cette image:

stats-sur-la-lecture

Oui, vous avez bien lu: lire une heure par jour dans un domaine particulier fait de vous un EXPERT international en 7 ans, en moyenne. Si vous voulez changer de vie, vous avez là un outil unique.

Outre les plaisirs que procure la littérature en général et que les Français connaissent bien en dignes héritiers de Chateaubriand, Balzac, Brasillach, Bernanos, Rimbaud, Claudel, Verlaine et de 15 siècles d'écrivains, de penseurs, de poètes, de philosophes ou de théologiens, la lecture est l’un des exercices les plus bénéfiques pour le cerveau. Il est conseillé très fortement par les neuroscientifiques de lire chaque jour. De la santé du cerveau dépend la santé de tout le corps : le cerveau est le centre de commandement de tout le reste, voilà ce qu’on sait maintenant. Votre cerveau se bat en permanence pour votre santé mais il a ses fatigues, son vieillissement, ses carences. En particulier, s'il ne fait rien, il ne se développe pas et même il s'atrophie (le nombre de ses connexions neuronales, les synapses, diminue).

Lecture et santé lecture est bonne pour la santé sur https://l-ecole-a-la-maison.com

Lecture et santé: on sentait qu'il y avait un lien, on le prouve

Les études statistiques ont été faites: plus une personne lit, moins elle souffrira de maladies dégénératives, par exemple d'alzheimer, de perte de mémoire, de troubles de l'attention. Par ailleurs, évidemment, la lecture entretient une bonne capacité à communiquer et donc continuer à jouer un rôle.

La question est: aidez-vous suffisamment votre cerveau ?

Essayons ceci : moins d’écrans, plus de livres. Lire avant de s’endormir, chaque jour, et des choses qu’on aime !

Le cerveau est le système le plus complexe de l’univers. Les informations dans votre cerveau parcourent plus de 400 kilomètres par heure. La dégénérescence du cerveau n’est pas une fatalité, de nombreux cas observés cliniquement prouvent qu’au contraire, on peut consolider son cerveau, le développer.

On n’est pas définitivement stupide ou intelligent. Et on devient ce qu’on pense (nous en reparlerons). Cette affirmation a une résonance particulière pour ceux qui ont la Foi.

C’est le domaine où tout va se passer dans les années à venir : l’alignement cœur-cerveau, le développement personnel. On peut redécouvrir sa liberté, son autonomie, son avenir et sa réussite en reprenant le contrôle de son cerveau.

Vous pouvez suivre des traitement de 20.000€ si ça vous chante. Mais vous pouvez aussi lire et écrire. Le résultat sera le même. Aujourd’hui, la science nous dit tout ça : vous pouvez être performant, freiner le vieillissement, développer votre santé, votre force en entretenant votre cerveau.

L’avenir est là : dans le monde entier, on découvre la neuroplasticité : comment l’entretien du cerveau favorise la concentration, la santé, la réussite, l’équilibre. Le cerveau est une nature, et comme toute nature, il s’entretient.

Votre cerveau, demain, ne sera pas le même qu’aujourd’hui. C’est inéluctable. De quelle manière avez-vous choisi de le développer ?

Notez que sur la page des livres que nous recommandons, il y a un ouvrage excellent sur le cerveau.

La lecture de l'Histoire du soir aussi est très bénéfique

Comme le dit cet article, la lecture de l'histoire du soir est aussi importante pour la santé de l'enfant et son équilibre intérieur.

Savez-vous que nous avons créé le site L'Histoire du soir ?

D'autres pistes

Bien sûr, vous avez aussi la page des livres que nous recommandons, élaborée avec patience et sur de nombreux mois.

  • Chambaretaud dit :

    Bonjour,

    Merci de m’avoir suggéré votre blog. Il y a 21 ans, nous décidions de ne pas envoyer notre fille aînée à l’école. 5 ans plus tard, elle y entrait finalement avec, selon les psys, une maturité intellectuelle d’environ 4 ans d’avance … et une vraie difficulté d’adaptation que nous avions minimisée. Nous avons progressivement abandonné cette piste pour nos autres enfants au profit d’autres comme des échanges linguistiques longs et précoces en familles …

    Finalement, vient une remarque dans la lignée de l’article suivant: https://didierchambaretaud.blogspot.fr/2013/01/petites-et-grandes-lumieres.html
    La voici: l’école à la maison présente des avantages et quelques pièges. Un projet à l’échelle familiale passionnant et faisable … pour quelques uns. Et si l’on essayait de combiner l’école à la maison avec l’école telle qu’elle est dans la réalité du plus grand nombre ? C’est-à-dire d’une part transférer une partie de l’enseignement à la maison en ne laissant à l’école qu’un encadrement, un suivi et un support des élèves et des parents et d’autre part réduire les immenses gaspillages d’argent public qu’aucun ministre n’arrive jamais à mettre en œuvre ?

    Je sais qu’au delà des difficultés pratiques et politiques d’une telle idée, nous touchons-là à l’un des dogmes fondateurs de notre République Laïque Et Indivisible Identique Pour Tous. Je sais aussi qu’un petit nombre d’enfants n’est pas scolarisé soit comme vous le faites soit à cause d’un marginalisation sociale, qu’un petit nombre d’autres suit le cursus bien particulier des meilleures écoles de la République ou privées et ont finalement toutes les aides familiales que leurs moyens leurs permettent. Donc le dogme égalitaire n’est déjà qu’un mythe. Je sais aussi que la marée des déficits et de l’endettement publics n’est pas près de refluer mais que les digues ont des limites.

    Cette lumière que vous allumez n’aurait-elle pas également pour vocation à inspirer un grand phare ?

    • En effet, l’idée d’utiliser à la fois l’école pour “un encadrement, un suivi et un support des élèves et des parents” et l’instruction en famille serait très intéressante, vraiment. On aurait les avantages des deux systèmes.
      Mais comme vous le relevez, il y a cristallisation du système éducatif français, et de ce fait toute réforme de profondeur est pour l’instant impossible. Il n’y a depuis 40 ans que des “réformettes”.
      Le commencement d’une telle démarche existe dans ce que nous proposons: faire des cours complémentaires à la maison. C’est un début. Nous pensons qu’à terme l’instruction aura lieu essentiellement hors de l’école, sous la pression des défauts actuels du système mais aussi sous le fait de la nouvelle formation professionnelle et du coaching qui arrivent dans le paysage des adultes et montrent une efficacité beaucoup plus importante que l’école classique: peu à peu on en fera bénéficier les enfants.
      Nous allons sur votre blog.

  • Chambaretaud dit :

    Je n’ai pas abordé ce thème dans mon blog. Mais je vois une application de plus de ce qu’évoquait mon dernier article.
    Bien sûr que les choses ne se feront pas par des réformes tranquilles de l’Education Nationale et c’est dommage. Certains mouvements d’opinion ont-ils déjà proposé cette idée ou non, à votre avis ?

  • Sophie dit :

    Bonjour je suis mère au foyer avec 11 enfants pleins de vie, je souhaite faire l’école à la maison aux trois qui sont au collège et qui vont dans une école exécrable, je vais suivre vos vidéos. Cela fait longtemps que je m’intéresse à l’ecole a la maison…

  • Jasmine dit :

    je pense que plutot c est l ecole qu il faudrait controler mais pas seulement par l education nationale . Pourquoi l ecole se controle elle meme, ca reste un mystere pour moi.

  • Fathia KHANFOUSS dit :

    oui c’est juste il faudrait un service indépendant, et incorruptible.

  • Melissa Mehul dit :

    Très bon article, c’est vrai que sans tv on (re)vit et on (re)découvre les bons moments passés ensemble tout simplement à parler ou à rire ou bien encore à lire ou écrire ! Merci de le rappeler 🙂

  • mireille schwaederle dit :

    Oui, bien sûr, la lecture est absolument indispensable à la vie, c’est la première nourriture du cerveau et donc de l’être. C’est une ouverture au monde intellectuelle, morale et philosophique et c’est un apaisement. Le lecture renforce les capacités du cerveau, à mon avis, parce que la lecture est le début de la pensée, qui, elle ne s’arrête pas lorsqu’on ferme le livre.
    Merci de le rappeler !

  • Clemence dit :

    Super article ! Oui lisez, lisez et lisez encore. Jetez votre télévision, débarrassez-vous de cet objet qui détruit les liens familiaux. Et surtout ne lisez pas les m… littéraires des auteurs de gôôche bien-pensante. Lisez ce qui réveille, ce qui dérange, lisez à contre-courant. Ce qui est dans le vent, de toute façon, vous l’entendrez à la radio ou dans votre journal. Alors ne perdez pas votre temps sur des romans à l’eau de rose. Formez-vous ! Les livres ne sont pas encore interdits, profitons-en !

  • Delphine dit :

    Redécouvrir les vrais plaisirs et bienfaits de la vie. La lecture a tant de vertus, c’est dommage que beaucoup de familles n en profitent pas

  • Catherine Breuil dit :

    A quand une vidéo sur l’apprentissage de la dissertation?

  • s2Member®
    >