Journée-type d’école à la maison: 2 exemples, 2 clés, 6 idées pratiques


Une journée-type, pour qui et pourquoi ?

C'est parti ! On s'organise, on se projette dans l'aventure. Nous voyons ici une journée-type d'école à la maison, version bien remplie. Nous étudions donc l'horaire qui doit toujours être fait pour vous rendre service. Cet emploi du temps, il s'affinera au fur et à mesure de votre expérience.

Cela s'adresse aux parents qui cherchent des points d'appui. 

Cette page s'adresse aux parents qui nous demandent des exemples, qui veulent se faire une idée.

Voici ce que peut être une journée-type de travail intensif d'école à la maison. Faut-il ajouter qu'il ne s'agit là que d'exemples que vous ajusterez à votre façon, naturellement. Ou vous vous en passerez. Cela concerne que les personnes qui en ont besoin pour faire un programme.

Une maman dit d'ailleurs:

"Pour avoir scolarisé mes enfants à domicile jusqu'à 8 ans, je peux vous dire qu'ils étaient en avance sur le programme scolaire exigé, et que je ne passais qu'une à deux heures par jour pour leur apprendre à lire, écrire et compter. Le reste du temps se passait en activités familiales diverses. Ils avaient des amis, et se sont intégrés sans problèmes lorsqu'il a fallu les mettre à l'école publique. Ils ont appris à la maison avec plaisir, à leur rythme, sans stress, sans notes, sans jugements, sans racket... Je le referais si c'était à refaire."

Chacun est différent et suit sa méthode. On peut avoir des horaires fixes comme on peut ne pas en avoir. Le plus souvent, on commence avec des horaires, ensuite on les assouplit et en situation de maîtrise, on les oublie. Ou ils ne serviront que certains jours.

Pourquoi ? Parce qu'un cadrage au départ assoit votre autorité, nous en reparlerons. Il est facile d'aller vers des horaires fixes vers une improvisation, il est très dur d'aller de l'improvisation vers un "recadrage" parce que vous voyez que ça n'avance pas.

De même, si vous avez une carrière, cette journée sera réduite en fonction de vos besoins. Vous rattraperez si possible en week-end si vous avez allégé à l'excès. Sinon, prenez le repos dont vous avez besoin durant ces deux jours précieux.

Plusieurs enfants

Les horaires fixes sont indiqués aussi lorsqu'on a plusieurs enfants ou qu'on est en regroupement familial. Il s'agit là de composer avec plusieurs enfants, ce qui implique une organisation. Là aussi, la rectitude ou la souplesse dépendra de votre goût et de votre savoir-faire.

Efficacité

Il y a une autre raison d'apprécier les horaires. A la maison, on fait en une heure ce que l'école fait entre 4 et 16 heures (c'est très visible en grammaire par exemple).

Comment faire ?

D'abord, si vous êtes dans ce cas d'avoir besoin d'un horaire, pour être pratique, vous avez grand intérêt à faire un emploi du temps sur une grande feuille et que cette feuille soit accessible à l'enfant, donc placé à hauteur du regard.

journée-type sur https://l-ecole-a-la-maison.com6 idées pratiques:

1/ l'enfant peut enchaîner plusieurs cours, avec des pauses bien sûr, la concentration étant favorisée par la diversité des enseignements et la clarté des contenus.

2/ la ponctualité dépendra de ce dont votre enfant a besoin. Elle peut évoluer en cours d'année mais comme on le verra dans le dossier sur l'autorité, mieux vaut commencer par de la rigueur et à assouplir si possible plus tard.

3/ plus l'enfant est âgé, plus les séances peuvent se prolonger. Ne pas imposer une heure sur la même matière aux plus petits.

4/ Si nous prenons par exemple une journée où nous consacrons 4 heures à un enfant, évidemment ce ne sera pas 8 pour deux enfants ! Quel que soit le nombre d'enfants, vous restez sur la même durée que pour un, à peu près. Nous vous montrerons comment faire lorsqu'on parlera de multi-niveaux, prochainement.

  • Voir éventuellement gérer plusieurs niveaux si vous le voulez (mais cela vous sera proposé plus tard de toute façon)

5/ Ci dessous ne sont donnés que des exemples, vous pouvez commencer plus tard et/ou faire moins d'heure en fonction de la progression des enfants, de vos habitudes ou d'impondérables. Une seule règle: la régularité. Pour pratiquer, notion clé, il faut s'y mettre et pendre le temps qu'il faut pour que les apprentissages puissent produire de bons fruits.

6/ Un minimum de rituels de préparation sont nécessaires avant les séances. Nous vous encourageons vivement à commencer la journée d'apprentissage par un moment de plaisir commun comme 2 ou 3 exercices de Ba Duan Jin. Idéal pour réveiller en douceur tout le monde, pour se centrer et se concentrer. Bon moral garanti ! L'exercice physique est source d'ocytocine appelée autrement "l'hormone du bonheur" (l'exercice physique intense - mais aussi l'excitation et la douleur - stimule en revanche la sécrétion des endorphines, tandis que la pratique régulière de l'activité physique augmente la sécrétion naturelle de sérotonine. Les endorphines et la sérotonine sont appelées 'hormones du bonheur', comme l'ocytocine).

D'autres propositions ci-dessous.

Rien de tel que de démarrer la journée par une activité réjouissante.

Laissez vos questions dans les commentaires, nous apporterons dans cet article les compléments qui vous intéressent !

Pour un CP (exemple pris en cours d’année):

8h50 : appel des enfants. Préparation, (...) la suite est réservée aux membres accompagnés, pour activer votre accès membre, passez par ici. Déjà membre accompagné ? Connectez-vous dans le menu du site (en cas de souci, voir la FAQ).  

Bonjour, je suis Oriane

Ce site est très complet et vous semblera même trop fourni. Pas d'inquiétude !

Nous vous enverrons tout ce qu'il faut savoir, jour après jour. Il vous suffit pour cela de vous inscrire. En revanche, si vous cherchez une information immédiatement, fouillez le menu "Kit démarrage" ou tapez le mot dans la recherche.

Pour finir, les familles ont besoin de ce blog pour sortir du système, soutenez-le !

  • Marie Françoise dit :

    Est-il possible d’avoir des détails sur l’emploi du temps quand il y a plus de 2 enfants scolarisés à la maison ? Est-ce que vous préconisez des leçons communes ou exercices communs (comme révision des tables, des conjugaisons etc … ) même s’ils ont tous des niveaux différents ? Chez nous, il y a eu un emploi du temps affiché à “l’école” pour la plus grande, d’ailleurs autonome, en 6è. Du coup il a servi de base pour les autres mais il était absolument impossible de respecter des horaires pour 3 niveaux …

    • Bonjour Marie-Françoise, nous allons faire l’ief pour notre fille qui passe en sixième, serait il possible pour vous de me faire bénéficier de vos précieux conseils. Merci infiniment

  • Cécile DAILLET dit :

    Avoir plusieurs enfants, de plusieurs niveaux différents, scolarisés en même temps à la maison est un vrai défi et demande beaucoup d’organisation de mon point de vue. Ceci dit il y a des mamans qui y vont “au feeling”, au jour le jour sans trop se poser de questions. Moi ce n’est pas mon cas et j’ai préféré passer certes beaucoup de temps à m’organiser au début mais cela m’a permis ensuite de gagner en temps et en non-énervement. Je me souviens d’avoir passé une semaine entière de pré-rentrée à me faire un emploi du temps pour organiser mes 4 niveaux différents. Ainsi quand l’un fait une dictée, le 2ème fait un exo de maths, le 3ème commence à apprendre une leçon etc… Heureusement les années passant les plus grands gagnent vraiment en autonomie. Je ne suis pas trop pour les leçons ou les exercices faits en commun car je trouve que les grands ont, en tout cas chez nous, toujours tendance à montrer aux plus petits qu’ils sont “meilleurs” et dans certains cas le fait de leur faire faire des choses en commun peut les rapprocher en termes de niveaux et peut amener quelques fois à faire “sauter de classe” un enfant, or, cela simplifie certes le travail de la maman-répétitrice, mais cela peut créer une vraie souffrance (peut-être non visible au début) chez l’enfant qui a été “rejoint” par son cadet.

  • anne- Marie dit :

    Je suis d’accord avec Cécile ,mais j’ai besoin d’avoir des portes de sortie suivant ma fatigue ou des activités qui peuvent se rajouter…..quand aux enfants de même niveau je pense comme elle que c’est une souffrance à plus ou moins long terme….

  • marguerite dit :

    Si on regarde les horaires, vous organisez une journée complète…
    mais comment fait-on quand on a deux grands qui travaillent et deux petits (1 an et 3 ans) qui ne travaillent pas mais qui ont aussi besoin d’être occupés? et la maison? quel moment lui réservez-vous? et la préparation des repas??? comment faites-vous pour gérer tout à la fois?

  • Vous faites cela combien de jour semaine?
    Pour ma part, je fais des journées plus courtes, cependant, nous en faisons 5 à 6 par semaine.
    L’après-midi est plutôt occupé à découvrir la nature et à créer des projets spontanés exemple spectacles de marionnettes à gaines sur au clair de la lune. Cela implique d’apprendre la chanson par cœur, de comprendre ce qu’elle dit, décortiquer le texte et décider des personnages et du décors, de faire les marionnettes, le décors, les costumes. C’est un projet à long terme qui nous occupe et nous lie des semaines durant.

  • Patricia dit :

    Bonjour Cécile, ce programme me fait peur! Ce n’est plus 3h par jour mais 5heures pour un CP! Je ne vois pas comment dégager autant de temps pour faire les cours à la maison quand toute la gestion du domicile et des repas restent à faire….Comment avez vous gérer le ménage, repassage, courses, repas et bébé de surcroît! Peut-être y-a-t-il des solutions mais je suis étonnée car c’est quasi une journée entière dédiée à l’école à la maison en l’occurrence nous pensions à notre second mais ensuite la grande et le 3ème rentrent et on continue. Bébé a besoin qu’on s’occupe de lui, le stricte minimum endormissement pour les siestes, repas et le change prennent du temps et risquent de fortement gêner le cours ou agacer l’élève. Je pensais qu’il suffisait de travailler le matin et les après midi étaient libres ou inversement. Je sais que les weekend sont libres et qu’en est_il des petites vacances? Désolée d’être paniquée mais je ne pense pas pouvoir assurer 5 à 6 heures de cours par jour, 5 jours d’affilés. Aidez moi! merci
    Amicalement
    Patricia

    • Rémy et Cécile dit :

      Non rassurez-vous, avec un CP 3 heures c’est la moyenne, là on indique une journée maximale. Nous allons le préciser vous faites bien de nous le faire remarquer. J’ai voulu indiquer la journée-type en pensant à une journée parfaitement remplie, et encore, vous verrez qu’il ne faut pas être en permanence présente. La preuve: j’y arrive et je fais ce que j’ai à faire par ailleurs. Donc, retenez 3 heures en moyenne.

  • Petites pistes éparses :
    Pour quelqu’un qui veut moins d’heures assis a étudier ou que tant d’organisation rebute, une bonne idée est de réserver certains apprentissages à d’autres moments de la journée en les faisant passer “comme si de rien n’était”.
    Pourquoi ne pas apprendre la poésie dans la voiture (il faut que maman la sache!) ou en attendant le grand frère pendant son cours de karaté? Voire la réserver à une petite pause pendant la sortie en plein-air de l’après-midi.
    On peut même partir dans les bois avec une ardoise dans le sac à dos et faire des maths sur place (on en profitera pour faire des défis rigolos ou pour utiliser le matériel naturel pour expliquer des notions ; fractionner des bâtons, compter des glands…).
    C’est agréable pour les enfants remuants… et pour les mamans remuantes!
    Par ailleurs, pour ce qui est des courses et de la cuisine (et c’est un gros problème!) il faut absolument apprendre à rationaliser pour réduire le nombre de sorties-corvées, utiliser les services de livraison pour le plus gros si vous en avez (parfois ça n’est pas plus cher que votre essence!), et cuisiner les repas deux par deux.
    Faire étudier les enfants dans la cuisine est un gros atout. Si vous avez prévu la chose autrement, vous pouvez le faire pour un type de matière ou d’activité seulement.
    Pour les grands, le développement d’un maximum d’autonomie dans l’étude est la clef de tous les bénéfices en termes d’organisation familiale – et donc de paix familiale.

    • Rémy et Cécile dit :

      Absolument, sur toute la ligne !

  • Elisa Trottier dit :

    Wow je suis vraiment étonné si vos journées ressemble à ça, même les écoles du Québec on moins d’heure de classe que ça (d’ailleurs au Québec les journées d,école sont moins longue, de 9h00 à 14h30)

    Vos enfants peuvent bien avoir des bons résultats!!

    Personnellement je ne sais pas comment j’arriverais a faire tout ça, après 3 heures de classe intense avec trois niveau (CM1, CE2 et CP) + une petite de 4 ans et un bébé de 6 mois, je suis crevé et j’ai fait que mes maths et mon français et encore la le français ces vraiment le minimum! En PM je ne suis plus capable d’enseigner, voir même pratiquement inefficace pour le ménage.

    Je comprend que ces un horaire au maximum. Tu débutais ton message pas ne s’applique pas au Montessori, est-ce que ces la méthode que vous conseillé? Celle la plus ”facile” surtout en multi age? est-il trop tard pour commencer ce concept?

    Encore une fois wow pour l’horaire, je vous tire mon chapeau, je ne serais pas capable de suivre ceci avec mes 5 enfants!

  • Bonsoir
    C’est vrai qu’on n’a pas envie de reproduire le même rythme qu’à l’école, on a envie de prendre le temps. Je suppose que vos enfants ont des activités sportives, artistiques, ou apprennent une seconde langue. Comment trouver le temps dans ce cas-là? Pourriez-vous nous donner une journée ou une semaine type reprenant ces données. De plus, je suppose qu’il y avait des jours de vacances? à quelle fréquence ? Faut-il continuer un minimum de travail tout de même ou non?
    Merci.

  • gautier laurence dit :

    Et pour un enfant en 5ème, quel emploi du temps conseillez-vous?
    Merci pour votre aide.
    Autre question, je suis nouvelle et je me perds un peu sur le site: je poste des remarques et questions et comment faire pour d’une part retrouver mes écrits et surtout vos réponses?
    Je tâtonne mais grâce à vous j’y arriverai.
    Merci encore (espérant retrouver votre réponse quelque part!!!!!!!!!!!!!! je plaisante…quoi que!)

  • Valérie TAIEB dit :

    Complètement perplexe ! Ce sont des journées “comme à l’école” totalement incompatibles avec des journées de bureau. Peut-être devrais-je suivre les leçons dans l’ordre, mais j’ai un peu hâte de passer à l’essentiel. Donc pour moi, si je peux déjà dégager 2h par soirée, ce sera tout le bout du monde et encore pas tous les soirs. Et est ce que votre méthode est utilisable pour un ado de 15 ans en décrochage depuis au moins 2 ans et qui ne sait (veut, peut ?) pas travailler tout seul ?
    Merci de vos réponses

    • Rémy et Cécile dit :

      Comme il est bien expliqué en exergue, ceci est une proposition à adapter, suite à une forte demande de la part de parents qui voulaient un schéma. Nous ne disons pas que tout se passe toujours ainsi, mais cela aide à imaginer une journée.
      Si vous faites simplement du soutien scolaire, en effet, ces horaires n’iront pas.
      Pour un ado de quinze ans, s’il est en décrochage, le soutien scolaire va devoir s’axer d’abord sur ce qui n’est pas su et combler les lacunes. Ne pas avancer sans avoir des connaissances sûres. Si l’ampleur du désastre est au-delà du simple soutien scolaire, il faut déscolariser et lui apprendre à travailler seul. Ce peut être un contrat moral avec lui mais en ce cas regardez attentivement la vidéo “Conversation avec l’enfant” et faites-vous accompagner pour le suivre car oui, notre méthode fonctionne quand l’enfant est seul à la maison.

  • Marie1802 dit :

    Bonjour,

    merci pour ce guide, une idée de répartition.
    J’utilise des cours par correspondance et naturellement le découpage se fait au jour le jour. La seule difficulté rencontrée est celle du temps pour bricoler et cie.
    Merci pour vos guidages bien utiles après quelques mois d’école à la maison !

  • Bonjour,
    Comment gère t-on une journée type pour un enfant en 6ème?
    Combien d’heure par jour, combien de jour par semaine idéal?
    J’ai essayé une semaine type collège mais cela ne lui convient pas, il se braque, se fatigue vite et décroche.
    J’ai ensuite essayé d’alléger la journée, mais il lui arrivait encore d’être fatigué très souvent, et ne voulait plus suivre non plus.
    J’ai donc ensuite essayé de lui faire deux à trois heures de cours par jour tous les jours, en lui laissant les week end et jours fériés de repos, cependant il n’a pas de vacances.
    Avec cet manière il y arrive mieux, il est plus concentré dans ce qu’il fait et donc avance bien, mais j’ai l’impression de ne pas assez lui donner, peu être est-ce parce que j’ai encore l’idéologie des horaires scolaires. Je n’ai pas l’impression de lui faire l’école, mais plutôt de lui faire du soutien où encore les devoirs du soir.
    Pensez vous que cela soit peu? En même temps je remarque qu’il avance assez vite, je n’ai pas besoin de passer un mois sur le même sujet, on passe facilement à une autre leçon au bout de quelques jours, contrairement à l’école où je vois mon autre fils (qui lui est scolarisé) il reste un mois et demi sur le même genre d’exercice.

    • Rémy et Cécile dit :

      Nous allons en parler prochainement, mais il existe un moyen génial d’avancer rapidement: travailler davantage oralement et moins à l’écrit. Pensez-y !

      • Bonsoir
        Et merci pour votre réponse.
        Oui en effet, l’oral et une bonne méthode, et puis certain enfant comme le mien retient plus facilement ce qu’il entend que ce qu’il lit.
        Mais cela ne va pas poser de problème au niveau de l’inspection?
        Forcément il y auras du tout moins de travail écrit, et donc pas assez de devoirs à montrer à l’inspecteur académique.
        Merci pour vos réponse.
        Et bonne continuation à vos projets, merci pour ce site très utile.

  • Elsa Poisblaud dit :

    C’est une grosse journée en effet. Ce qui m’inquiète c’est que mes enfants ne travaillent pas du tout si vite et pour une dictée il faudra 30mn en CM2 contre 20mn préconisé en CE2… ça me fait peur!!!

    • Rémy et Cécile dit :

      N’ayez pas peur. Essayez d’être l’entraîneur qui fixe des challenges, en aménageant la salle comme pour un jour d’examen, avec l’enfant, et chronomètre ou compte-à-rebours. Le discours et de l’émulation. Vous pouvez regarder “vos différentes attitudes en cours”.

  • Bonsoir, je me permet de vous demandez si vous avez des informations plus précises sur la méthode Montessori, je m’en inspire déjà pour préparer les cours de mon enfant qui a 5 ans et demi (GS), mais pour le cp je ne sais pas trop comment m’y prendre. J’ai vu sur un site qui se nomme “l’école vivante: montessori pas à pas ” connaissez-vous ces manuels qui pourraient me donner des idées pour mixer et présenter différemment les cours par correspondances. Vous avez peut-être d’autres manuels à me conseiller.
    Je vous remercie et vous souhaites une excellente soirée

  • Bonjour Rémy et Cécile!
    En ce qui me concerne je démarre l’École à la maison dès la rentrée 2015 pour mes 2 enfants CP et CE1. En discutant avec mes enfants , nous nous sommes décidés à ne travailler que le matin à partir de 9 h 30 jusqu’à 12 h 30.Ils seront libres de choisir leurs matières, libres dans la durée de l’enseignement de telles ou telles matières, tout en sachant qu’il faudra faire un peu de tout! Pendant que je travaille avec l’un , l’autre travaillera en autonomie sur les ateliers MONTESSORI que j’aurais préparé au préalable . Les après midi seront libres pour TOUS , nous seront dehors le plus souvent!!! La fin d’après midi ( vers 17 h) sera consacrée aux activités diverses ( sport, activités artistiques à la maison ou à l’extérieur, danse, théâtre, travaux manuels, cuisine…..).
    Je pense qu’il est bon de poser un cadre mais … un cadre avec beaucoup de liberté à l’intérieur!

  • Sabrina Thibaut dit :

    Bonsoir,
    Je fais la rentrée de ma fille à la maison pour septembre 2015 par cpc. Grande section de maternelle. Je prévois de faire l’école uniquement le matin. L’après midi sera réservé aux découvertes, activités sportives et musicales.

  • Corinne campana dit :

    Bonjour,
    je suis nouvelle sur le site et nous avons décidé pour la rentrée 2015 de faire suivre à notre fils Antoine qui va rentrer en 3ème une scolarité par cpc. Nous avons fait le choix du cours ((CX6)). Il est certain que l’inquiétude que nous avons et que nous retrouvons dans les commentaires ci-dessus est la question de l’organisation, nous avons tous peur d’en faire trop ou pas assez. Il serait intéressant de nous faire partager votre expérience et d’indiquer par niveau un emploi du temps type laissant la place aussi aux activités extérieures (musique, sport….). Merci

  • fabrice lazzerini dit :

    Bonjour,
    Merci pour vos infos, je suis un peu stressé, pas encore prêt, car on a pas trouvé d’école à la maison…et puis ça sera ma 1ère année avec mes 2 enfants (3ans petite section et 7ans Ce1)
    J’espère réussir et ne pas aggraver la situation..
    Dur dur l’obéissance quand c’est maman et puis mon grand n’aime ni lire ni écrire ni apprendre …
    Jouet reste sa priorité!!
    (CX7) m’a plus mais il ne font plus la reduction de 40€ :(…
    Les (CX2) bcp moins chère mais je ne sais pas vraiment ce que ça vaut?
    (CX1) en congé je dois reporter encore jusqu’à la semaine prochaine…(et faire attention au budget serré..)
    Qu’en pensez vous?
    Pour les lettres j’ai l’inspection académique, la mairie et l’école publique ou il est inscrit pour septembre à prévenir mais je n’ai pas encore d’école …
    Que dois je faire? Attendre? Les prévenir quand même? Suis je dans les temps??
    Et pour l’organisation, pour moi c’est un réel problème déjà quand mon grand était à l’école je ne m’en sortait pas..alors la que c’est à la maison entre tout… Je ne sais pas comment gérer ça!!?
    Je pensais pas que je devais le faire apprendre du lundi au vendredi matin et après-midi…
    Ça m’inquiète j’ai peur d’abandonner en cour de route…
    Et puis je ne veut pas que ça empire ni en fer un illettré ou perdre le contrôle..
    Énervement stress fatigue de tout le global de l’ensemble de vie du foyer à gérer!!
    Merci pour vos conseils
    Une maman découragé…

    • Rémy et Cécile dit :

      Bonjour Fabrice.
      Vous dites “mon grand n’aime ni lire ni écrire ni apprendre… Jouet reste sa priorité!!” Tous les enfants préfèrent le jeu à l’effort. Nous allons rendre l’apprentissage très intéressant, souvent plus intéressant que le jeu.
      Nous avons appris que (CX7) ne faisait plus de réduction en effet, ce qui est très décevant pour ce cours qui, manifestement, n’est pas non plus d’excellence.
      Vous pouvez attendre largement pour les questions administratives.
      Si vous êtes abonnée, il n’y a plus de problème pour les autres questions.

    • christelle claudine dit :

      bonjour,
      Surtout pas les cours acamédiques de france, ils ne sont pas complet, mon fils (6ème) n’a pas accroché sauf les maths ou il est bon, on ne trouve souvent pas les réponses pour le devoir.

      • Rémy et Cécile dit :

        Merci Christelle pour cet apport.

  • CORINNE BERTRAND dit :

    Bonjour,
    Comme beaucoup de parents ci-dessus, je suis impressionnée par les propositions d’organisation qui sont inaccessibles pour moi. Je pourrais consacrer environ 3h/jour, 5jrs/semaine, je sais que c’est peu et c’est justement ce qui me fait hésiter à sauter le pas. Je ne voudrais pas mettre mon enfant davantage en difficulté qu’il ne l’est à l’école ! J’ai bien intégré que ce sont des exemples plutôt intensifs, cependant je reste perplexe. De plus je me demande comment je vais faire pour jongler avec le programme du cpc pour le faire rentrer dans mes 15 h hebdomadaires disponibles…

    • Rémy et Cécile dit :

      Avec 3 heures par jour, vous ferez beaucoup mieux que l’école, Corinne.

  • mireille schwaederle dit :

    Bonjour,

    Les horaires proposés ne prévoient pas de temps pour passer d’une matière à l’autre, or nous avons remarqué qu’il y a souvent un manque de disponibilité mentale chez l’enfant lorsqu’il passe directement des maths au français par exemple. Nous avons préféré que notre fille passe par une “transition” de quelques minutes (plus ou moins selon son état/humeur) comme par exemple colorier un mandala faire du trampoline ou dessiner (sa passion) sur un thème précis (sinon, elle ne s’arrête plus) ou autre chose qui lui permette de sortir d’un type d’exercice mental pour entrer dans un autre type l’esprit libre.
    Merci encore pour vos articles très riches !
    Cordialement,
    Mireille

  • Albane PROY dit :

    Avec le recul ce que vous dites est vrai. Quand on débute il est nécessaire de se plier aux exigeances du cours (même si c’est beaucoup), cela permet à l’enfant comme aux parents de mettre en place un rytme auquel l’enfant adhère sans contestattion au début.

    Ma question ; Ma fille a fait une VRAIE classe de CP avec donc la lecture, l’écriture et un peu de calcul et de la lecture courante à 3 ans elle est née en Septembre, donc, proche des dates de rentrée. Commencer tôt n’est sans doute pas toujours possible tous les enfants ne le peuvent pas me direz vous ? Eh bien j’en doute. Ma fille avait et conserve dans une moindre mesure des “retards”, elle a marché à 19 mois, est malahabile et présente même des petits soucis moteurs (très atténués par la pratique du cheval).

    Nous savons par exemple que le bébé SAIT nager. S’il conserve le contact avec l’eau, il deviendra un bébé nageur puis un enfant qui ne coule pas. Si, en revanche ce contact est rompu, il devra apprende à nager car sa capicité naturelle a disparu.

    En onsevant ma fille, je me suis rendu compte que pour lire, par exemple, elle prononçait des syllabes et faisit des liaisons depuis ses deux ans et demi. Nous n’avons fait que l’encourager à “surfer” sur ce penchant naturel qui l’amenait au langage. Elle n’a pas parlé spécialement tôt (même au contraire).

    Pourtant à trois ans, elle lisait assez bien pour déchiffrer les pencartes des rayons des supemarchés, au grand étonnement des passants. Je soutiens que ma fille si elle est intelligente n’est PAS exceptionelle parce qu’elle a lu de bon heure. Je suis persuadée que presque tous en sont capables.

    Que intérêt ? Avoir toujours “su”, d’une part et donner dès le départ un domaine d’autonomie à votre bambin, il lit, il sait, le monde lui parle. Se réserver du temps pour les savoirs qui ne sont pas “au programme”, connaître la civilisation des lumières, l’humanisme etc…. Ce n’est pas le programme officiel que nous suivons tous avec les CPC qui va permettre de bien maîtrsiser les grandes époques de l’histoire, ou la géographie.

    A mon sens, en primaire, les cours peuvent convenir ils sont directifs, complets, cohérents. Dès le collège ce soutien s’interrompt. Il s’agit de faire effectuer dans bien des cas les parties obligatoires du programme officiel agrémenté de quelques options judicieusement choisies d’ailleurs. C’est le minimum vital, et à ce rythme l’enfant n’apprend rien de structurant. L’on passe de l’Islam à l’importance de l’église au moyen âge (alors même que la foi catholique a pétri TOUTE notre société jusqu’à une date assez récente. C’est une amputation objective que cela plaise ou non.

    En géographie nous avons fait les fronts pionniers d’amazonie, enchainé sur la pauvreté dans le monde et poursuivi avec les inégalité d’accès aux soins. Quid du plus grave de tous les problème sanitaire, l’accès à l’eau PROPRE ? On souppoudre les élèves de thèmes qui ne sont pas cohérents entre eux ce qui fait que même une leçon apprise avec conviction (grâce au parent) glisse dans les limbes de la mémoire car elle n’est pas soutenue et située dans le temps, ni reliée à d’autres faits de la même période.

    Autrement dit ma fille revoie des devoirs “obligatoires” et de ce fait apprend ponctuellement la leçon qui y correspond (avec soin et sas rien bâcler cependant) ET d’autre part apprend à rédiger, à lire les grands auteurs, les mathématiques qui supposent un raisonnement, l’histoire du monde et la place incarnée par la France, la culture l’histoire de l’art, la musique, etc… selon une méthode “maison” qui n’a rien à voir avec ce qui se fait à l’école.

    Même elle apprend à “trafiquer” en programmation les chiens ne font pas des chats. La part de l’école qui ressemblait beaucoup au programme suggéré par Rémy dans le primaire a fondu alors même qu’en principe les sujets abordées sont plus complexes.

    Elle apprends toujours AUTANT mais la part du cours est déscendue a…. disons deux heures par jour, 6 jours sur 7 (avec des interrruptions de plusieurs jours pour des sorties mais pas de vacances au sens typique du terme). Les supports se sont multipliés, j’utilise l’audio visuel, en particulier les documentaires, et même de petits cours d’histoire que lon trouvait dans les années 70 à la télévision et qui malgré un design…. lourd et dépassé, reste remarquablement bien fait.

    Les termes comme “le loccuteur”, le “scripteur” et autres fantaisies me laissent perplexe, après la 6ème l’enfant ne fait plus guère de fautes avec un bon CPC et il n’a plus autant besoin de technique mais plus de maniement, d’expérimentations de découverte des auteurs anciens et modernes.

    Les parents qui ont passé le cap du primaires resentent-ils eux aussi ce sentiment ?

    Bien amicalement

  • Aude borg dit :

    Bonjour à tous et à toutes,
    pour ma part ça ne fait pas longtemps que je fais l’école à la maison, début décembre 2015, la première semaine fut super galère car nous n’avions pas pris le temps avec ma fille de faire un emploi du temps et du coup on passait trop de temps sur une matière afin de terminer un chapitre! Elle est inscrite au (CX3) niveau 6ème et les cours principaux français, maths et histoire sont très bien fait et quand on commence une leçon, on a très envie de finir le chapitre! Mais j’ai vite vu que Camille fatiguait ou décrochait donc on a décidé la deuxième semaine de faire un emploi du temps qui se rapproche de ce qu’elle avait au premier trimestre au collège en l’adaptant à mes horaires de sorties ayant deux autres enfants qui eux sont scolarisés un en GS et l’autre en 4ème. Du coup, elle fait approximativement
    8h30-9h30 Maths, 9h30-10h30 Français, pause 10h45-11h45 anglais, pause déjeuner reprise à 13h30-14h30 histoire, 14h30-15h30 biologie pause goûter 16h-17h musique/dessin
    et du coup en faisant comme cela, elle travaille mieux et décroche moins.
    Elle travaille toujours à côté de moi dans la cuisine ou la salle à manger.
    Je n’ai pas de problème pour faire toutes les tâches ménagères mais Camille est grande et autonome donc quand j’ai besoin de temps elle sait se débrouiller et s’il y a quelque chose qu’elle n’a pas compris, on revoit ça ensemble quand j’ai fini mon travail!
    J’imagine qu’avec des plus petits ou même toute sa tribu à la maison ça doit être dur et qu’il faut être très organisé!
    Franchement mon petit dernier qui a 5 ans va à l’école et tant qu’il y est bien et que tout se passe bien, je l’y laisserai car je sais que pour l’instant il ne veut pas travailler avec moi et que la maison pour lui c’est un espace de jeux et pas de travail et de concentration.
    Il a des problèmes de prononciations et va chez l’orthophoniste 2 fois par/sem donc je travaille beaucoup les sons, les syllabes avec lui sous forme de jeux mais il est conscient de ses difficultés et du coup n’aime pas répéter les mots donc c’est très difficile parfois.
    L’année prochaine Camille retourne au collège en 5ème et j’envisage de faire cours à la maison à Julien d’où mon abonnement avec Rémy et Cécile pour me préparer car je sais que ça ne va pas être facile!
    Bref, je félicite tous les parents qui ont pris la décision de ne pas mettre leurs petits à l’école car c’est du travail de leur faire les cours et ce n’est pas toujours facile.
    Bonne continuation à tous et bonne année 2016 aussi.

    Bien amicalement

  • Bonjour,

    En Polynésie Française l’âge sco obligatoire est 5 ans au lieu de 6 comme en France (pour quelle raison???) Mon fils est en GSM. J’ai préparé un emploi du temps léger, mais dans la pratique, il est un peu plus lourd. Seulement, j’ai l’impression de prendre du retard. Je suis par CNED. J’ai encore du mal à définir combien de temps par jour je devrais consacrer à son école pour finir à temps sa scolarité. combien de temps devrais-je absolument passer par jour?

  • Bonjour,
    ma fille est en cinquième et commence dans une semaine. Je pense la laisser étudier en autonomie ses cours de 8 heures à 12 heures avec une pause toutes les heures et une à deux matières par heure; puis l’après midi, au besoin, une heure de soutien sur ce qui a été fait le matin et des applications pratiques des que possible; je précise que ma fille avait un bon niveau général à l’école publique. Cela vous semble t-il correct ?

  • melanie lemaire dit :

    Bonjour,

    Merci pour ces précieux conseils. Je fais l’école à la maison avec 4 enfants, le dernier a 6 mois, le plus grand 8 ans. Nous suivons globalement le même programme que ci-dessus. Pour ma fille qui a 4 ans je veille à ne pas dépasser 20 minutes d’activités d’affilée surtout pour le graphisme. J’ai à disposition des puzzles, pâtes à modeler, kapplas etc pour l’occuper pendant les phases de travail des aînés.
    J’envoie le plus grand faire du travail dans sa chambre quand les plus petits sont trop bruyants à son goût. Le cadet en CP progresse en lecture (activité très guidée) tandis que l’aîné fait des exercices en autonomie.
    Il faut être très ferme les premiers jours et rappeler le contrat pris au départ : en l’occurrence, pendant les temps d’enseignement les consignes et horaires ne sont pas négociables, on doit respecter les siestes du bébé et on doit ranger ce qu’on a déballé. Cela dit, si un jour l’un d’eux a mal dormi, je sélectionne des activités où il sera le moins possible en difficulté pour éviter les grosses crises.
    Je prépare les exercices du lendemain sur leurs cahiers pendant qu’ils se reposent après la classe. Pour l’instant ça fonctionne.

  • Bonjour
    Je vois que certaines mamans se posent la meme question que moi.
    J ai un fils unique scolraise jusqu a maintenant et qui va rentrer en 6eme. et je souhaiterais lui faire l ecole a la maison pour une meilleure qualite et aussi parce que je ne suis pas d accord sur l enseignement troupeau actuel.
    Mais 3 choses me font peur:
    – lorsque je vois le socle commun. Je me demande si je vais arriver a lui faire apprendre tout ca. Certes les cpc peuvent nous donner une voie …
    – je travaille et je ne peux me permettre ( j aimerais bien mais financierement ce n est pas possible) de passer toute ma journee avec lui. J ai peur de ne pas lui donner assez de temps pour evoluer.
    – comment faite vous pour inscrire vos enfants dans pleins d activites exterieure? Cela a un cout.

    J aimerais vraiment lui apporter ce plus dans sa vie mais je ne veux pas me tromper car il y a pas bcq de place dans les ecoles privees ou je suis . Et il faut oublier les ecoles publiques. Donc si je l enleve de son ecole c est pas pour le remettre 1 an apres. C est pas mon but….

    Si vous avez des reponses je suis preneuse…

    • Aurore3813 dit :

      perso, moi aussi je me demande pour les activités. Mais je pense que la formation donnée par Rémy pour le travail à la maison a l’air très fiable. Je ne vais pas tarder à tenter le coup !

  • Vaitumaire MAUI dit :

    Merci pour ces conseils. Pour ma part, cela me paraît difficile de le faire avec ma fille qui a un vrai souci de concentration… À moi sûrement de me montrer patiente !!! Tout un programme !!!

    • karine austin dit :

      Bonjour

      Ce que j ai appris c est que la concentration ne vient pas seule, il y a un site “savoir-apprendre” qui explique plein de choses à ce sujet. J utilise entre autre leur livre d’exercices de concentration, et ca marche. Mme Nuyts a écrit plusieurs livres et fait des conférences pour expliquer le cerveau humain et la démarche qu elle utilise dans ses livres, passionnants! Bon courage

      Karine

      • Rémy et Cécile dit :

        Vous avez tout ici, sur ce site, Karine.

        • ca tombe bien je me posais la question…sinon une petite de 3ans peut tenir combien d’heures de cours par jour?merci de m’éclairer

      • Aurore3813 dit :

        info utile ! j’ai entendu parler pour la première fois de Me Nuyts aujourd’hui par le Mr des cours (…) Leur professeure de français a été formée par Me Nuyts pendant 4 ans. Deux fois donc que j’en entend parler dans la journée, je suis allée jeter un oeil au site et ça m’a l’air extrêmement intéressant en effet.

  • Crouzet Catherine dit :

    POur ma part il est très compliqué de m’organiser. Mon fils (en CE1) met un temps infini à lire et se braque souvent pour tout et rien. Il refuse même de travailler parfois. Ma fille (en CE2) lit correctement mais ne comprend pas, car elle va vite et ne se concentre pas. Si au début j’avais un semblant d’emploi du temps là j’avoue c’est la catastrophe. Je vais essayer de me recentrer sur cela. En plus nous entamons une période de vacances d’un mois et demi, cela va être dur de les faire travailler. J’ai encore un peu de mal à savoir comment et combien de temps doit durer tel ou tel exercice ou matière. Là nous allons faire une pause et reprendre début janvier, j’ai intérêt à trouver un emploi du temps carré et à m’y tenir. Je vous remercie Cécile pour ce partage, je me rends compte que je n’aime pas être désorganisée, ni me sentir dépassée par les évènements, car bien entendu je crie (même si j’ai conscience que ce n’est pas la solution) et je m’énerve plus vite. A suivre…

  • Baptiste dit :

    J’attends d’avoir choisi le CPC pour me faire une idée plus précise de ce qui nous conviendrait à ma fille et moi . Je pense qu’un 9h/13h 5j/7 avec quelques sorties serait un rythme convenable .

  • si vous faites fréquemment le cours que le matin, est-ce à dire que tous les cours prévus pour la journée sont calés dans la matinée?

  • Carine FABRE dit :

    Bonjour, moi j’ai choisi les cours (CX10) et c’est très bien fait, je ne regrette pas d’avoir payé un pack complet car il nous donne une trame et un emploi du temps bien construit autour des différentes matières. C’est bien pour débuter et je m’aperçois que les temps donnés pour chaque matière s’adaptent au fur et à mesure. Mon fils qui effectue un niveau de CM1 va plus ou moins vite selon les apprentissages. Il prend beaucoup de temps pour bien tenir ses cahiers. Petit à petit ça va aller mieux.

  • laetitia1908 dit :

    Bonjour Cécile, je débute depuis peu, j’ai 5 enfants et je suis donc dans le multi niveau ( à fond), des jumelles de 3 ans , un enfant multi dys de 10 en CM1, une de 13 ans en 4ie et un de 15 en seconde…. J’ai passé des nuits blanche a préparer les cours de la journée afin de pouvoir satisfaire tout le monde au niveau de leur nécessité d’acquisition et toute contente de moi, je me suis aperçue que cela été parfois un vrai “casse tête” de contenter tout le monde avec mon joli emploi du temps….J’ai arrêté de faire la maîtresse et me suis aperçue que les grands pouvaient tout à fait jouer ce rôle qui a le double bénéfices de leur faire réviser à eux même certaines notions de base telle la grammaire , les verbes irréguliers ou même les tables de multiplications…mais en plus cela, est très valorisant pour eux car ils ont le sentiment justifié de contribuer à l’apprentissage de leurs cadets, s’en compter le fait que je me libère ainsi du temps pendant que tous travaillent!!! Les grands ayant une capacité plus importante pour travailler à des horaires ou les plus petits font la sieste ou se reposent je ne suit donc plus à la lettre mon joli emploi du temps mais plus un programme pour chacun, que je coche avec eux quand il est acquis. IL demeure toutefois des horaires plus ou mois fixe selon les âges, et ensuite selon leur programme de l’année ils ont le droit de choisir ce qu’ils veulent travailler sachant qu’à la fin de l’année tout devra avoir été vu. Voilà ça m’ a donné beaucoup de travail au début pour constituer les programmes, les cours à l’avance ,mais une fois fois fait cela simplifie fortement les choses. De plus ,on pourrait penser que les enfants vont passer du coq à l’âne mais pas du tout, exemple cité par Rémy, une leçon d’histoire palpitante et bien racontée est redemandée le lendemain par les enfants qui en profitent tous. Bonne continuation et merci pour tous vos excellents conseils.

    • aureliapaquin dit :

      Bonjour oui je crois que la clé de la réussite de l’école à la maison c’est l’organisation. Mais malheureusement il y a des personnes qui ont se don et d’autres comme moi qui sont très brouillons. Il faut parfois se faire violence mais après on reconnaît que la discipline personnelle est indispensable pour tenir dans la durée. C’est un combat contre ses défauts ( le mien étant la paresse et l’orgueil). C’est donc un vrai chemin de sanctification. Merci de m’aider à tenir le coup. Une petite question à quelle heure vous levez-vous pour préparer la journée ? Bien cordialement

      • cecileetremy dit :

        Bonjour Aurélia,
        voilà une croyance très ancrée, vous verrez que c’est beaucoup moins une question de don que de pratique, d’apprendre.
        Cécile se lève comme un métronome à 7 heures. Rémy se lève tous les jours à des heures différentes ! (cela dépend aussi du travail de la nuit en réponse aux questions des parents)

  • Vraiment très chargée la journée-type.
    Si je dois continuer une activité depuis chez moi, suis-je donc contrainte d’employer une personne pour m’aider?

    • cecileetremy dit :

      Comme dit dans l’article, non, pas chargée, puisque vous choisirez vos horaires comme vous le voudrez, ceci n’est qu’une suggestion adaptable.
      Non, vous n’êtes pas contrainte de prendre quelqu’un, pensez à nous qui en avons 7, et sans aide.

  • nadia el mouadan-bouziane dit :

    Bonjour remy et cecile

    pouvez vous preciser un emploi type pour 5em et 2nd
    et dans les commentaire je vois souvent cx 1 cx7 , merci de me donner la signification pour m y retrouver.
    cordialement nadia
    pourriez vos me mettre en contact avec des parents qui ont le meme age d enfants et qui font donc l ecole a la maison .

    • cecileetremy dit :

      Bonjour Nadia, pour l’emploi du temps type, nous vous l’envoyons le moment venu, ça ne tardera pas.

  • Arnaud Douvillez dit :

    Merci beaucoup pour cet emploi du temps “type” il sera parfait pour commencer !! Pour une fois je me sens soutenue…

  • Mandy CHIC dit :

    Bonjour, l’emploi du temps pour le CM1,CM2

  • Mandy CHIC dit :

    bonjour,

    excusez- moi pour le premier commentaire je l’ai envoyé trop vite
    pouvez-vous me donner un exemple d’emploi du temps des CM, s’il vous plaît?

    • cecileetremy dit :

      Avez-vous tapé “Emploi du temps” dans la recherche ?

  • Bonjour à tous,
    Mon fils de bientôt 9ans,est en Ce2 avec beaucoup de retard. J’ai donc décidé de lui refaire le Ce1 jusqu’à septembre et enchaîner le Ce2 à la maison bien-sûr (pas de redoublement possible s’il reste à l’école ) Comme je travaille, les jours où je serai du matin, il fera seul des exercices, de la lecture…..le matin, et à mon retour, on fera 2 à 3h de cours. On fera l’inverse quand je serai du soir.
    Merci à vous

    • cecileetremy dit :

      Voilà, très bien, bon discernement.

  • Merci pour l’article. C’est très clair.

    • cecileetremy dit :

      Bon, tant mieux, merci de le signaler.

  • cécile feuillard dit :

    Merci beaucoup pour cet article inspirant… je compte faire un emploi du temps pour poser un cadre, mais nous quittons l’ecole Aussi pour avoir plus de liberté donc nous travaillerons le matin principalement , toutes les matières à chaque fois pour que le temps consacré à chaque matière ne soit pas trop long et qu’il n’y ait pas décrochage ( je connais mon fils mais il pourrait me surprendre et nous allongerons le temps sur une même matière avec les progrès)
    Le reste du temps nous ferons autant que possible de l’apprentissage « Informel » ( par exemple une amie pharmacienne m’a proposé que l’on fasse des sorties sciences naturelles, un ami ébéniste pourrait lui faire découvrir son métier, nous avons décidé mon fils et moi de choisir ensemble une recette par semaine, et de la réaliser ensemble il est ravi etc… ).
    Et j’ai un cercle d’amies qui font l’ecole à la maison ( dont ma sœur qui vient de se décider avec son mari pour ses deux enfants et a pris l’accompagnement Youpi!!!) avec qui nous avons prévu de faire régulièrement des sorties pédagogiques. Trop hâte !

    • cecileetremy dit :

      Voilà ! rien de tel. Cette progression et cet enrichissement sont sans équivalent à l’école.

  • GratitudE dit :

    Merci pour cette mise au point. D’instinct j’aurais fait l’inverse …

  • Eclat du Soleil dit :

    Merci pour votre article. Pour ma fille de 5 ans (grande section), elle apprécie de faire l’école le matin avec les 2 matières plutôt que d’être à table 2 fois dans la journée même si le temps est très court. L’après-midi est donc consacrée aux activités manuelles/jardinage, jeux… Je vais préparer un emploi du temps mis à sa hauteur. Merci pour vos conseils. On progresse grâce à vous.

  • free.together dit :

    Bonjour,
    Comment une journée type se déroule avec un enfant de 4 ans?

    • cecileetremy dit :

      Merci pour la question. De la manière la plus libre et décontractée possible. Laissez l’imagination et l’improvisation au pouvoir, laissez sortir l’enfant beaucoup, énormément, c’est bon pour son système immunitaire et les enfants manquent énormémemnt de pratiques manuelles.

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    La vidéo à voir avant tout ↓

    s2Member®
    >