Un enregistrement d’un contrôle académique

Voici un enregistrement d'un contrôle qu'une maman nous a communiqué (retranscription ci-dessous).

Vous le verrez, ce n'est pas si terrible que ça. On peut même beaucoup s'amuser !

Le niveau de ces inspecteurs, leur incompétence tout simplement, cela mérite d'être relevé et vous pouvez le faire à haute voix.

D'ailleurs, vous aussi, vous pouvez enregistrer votre contrôle et nous le faire parvenir.

 

Retranscription de l’enregistrement audio du contrôle de novembre 2017 (faite par la maman):

La dame ne s’est pas présentée, elle serait inspectrice de EN ou de l’académie, pour préparer le second contrôle.

Le monsieur, c’est le même inspecteur que les autres années, Monsieur Raymond Riquier, haut fonctionnaire de la République d’après le JO. Nous avons attendu 2 heures avant d’être reçu.

 

Inspecteur : Bonjour madame, oui on se connaît

Inspecteur : On s’est vu l’année dernière

Grand-mère : Cette année non ?

Inspecteur : En 20 avril oui

Inspectrice : Pourquoi vous revenez alors ?

Grand-mère : C’est vous qui nous avez convoqué (sic !)

Inspectrice : On vous a convoqué pour un suivi parce-qu’il avait été dit qu’il y avait des préconisations qui avaient été faites sur la fiche de synthèse, vous l’avez reçu ? Où le travail était très éloigné des objectifs. L’instruction à domicile est insuffisante, rescolarisation souhaitée.

Quand on vous dit qu’on souhaite une rescolarisation classique et que cela n’est pas suivi des faits on revient, pour voir ce qu’il en est et à la deuxième demande on peut saisir le procureur. Mais c’est pour le bien être de l’enfant.

Mère : Mais il est scolarisé au Cours Legendre ?

Inspectrice : C’est pas une scolarisation (c'est faux, ndr), les Cours Legendre c’est un institut privé qui propose des cours.

Grand-mère : Mais l’instruction en institut privée est tout à fait légal

Inspectrice : Mais c’est pas une scolarisation il est chez vous

Grand-mère : Oui mais c’est un choix

Inspecteur : C’est une instruction à domicile

Inspectrice : Mais c’est pas le problème, sauf que nous si on estime que la rescolarisation est souhaité

Grand-mère : Si on estimerait... dans ce cas là

Inspectrice : Si on estimerait, la rescolarisation c’est après mais y a un cursus qui est un peu compliqué, voilà la suite. Alors on va voir si Tom est...

Inspecteur : Alors t’en es où de cette année ?

L’enfant : Heu...

Mère : Il vient de commencer sa 3e

Inspecteur : Oui mais c’est lui qui...

Inspectrice : On est a un trimestre là (22 novembre 2017)

Enfant : Généralement je fais 5 heures de travail, à peu près 4, 5 heures

Inspectrice : Comment faite vous pour l’organisation ?

Enfant : J’ai un planning, mais je m’en souviens pas par coeur

Inspectrice : Nan mais ta journée type ? Tu te lèves à quelle heure ? Tu commences à travailler à quelle heure ? Tu t’arrête quand ? Tu vois c’est ça que je voudrais savoir.

Enfant : D’accord, je commence, je me lève vers 7 8 heures, je prends mon petit déjeuner tranquillement

Inspectrice : Ouai d’accord, c’est nécessaire oui

Enfant : Je commence ma première séance de travail vers 11h, vers midi je mange

Inspectrice : D’accord et l’après-midi tu fais quoi ?

Enfant : L’après-midi, ba je continue à travailler.

Inspectrice : Vers quelle heure ?

Enfant : Vers 13h, 14h jusqu’à vers 17, 18h

Inspectrice : C’est long dis donc, 5 heures d’affilée

Enfant : Mais y’a des pauses en fait

Inspectrice : D’accord, ok, et ça tous les jours ?

Enfant : Tous les jours, sauf

Inspectrice : Oui sauf ?

Enfant : Sauf le mercredi ou je bosse la moitié de la journée

Inspectrice : Ha bon d’accord, il travaille pas le samedi et le dimanche

Mère : Oui

Grand-mère : Ni les vacances scolaires

Inspectrice : Ba oui mais c’est normal, madame

Inspecteur : Ouai c’est ça

Grand-mère : Enfin, quand on est dans une structure comme ça, à la maison, ça peut être aussi complètement décalé, si on a un travail à finir, on peut le finir dans un autre temps que celui du temps de l’école. ma fille ce qu’elle préconise vraiment... qui respecte sa...

Inspecteur : Qu’il fasse son boulot, et les langues ?

Enfant : L’apprentissage des langues ça peut être parfois difficile, parfois j’apprends vite, sinon ma maman m’aide donc ça va

Inspectrice : C’est anglais et espagnol ?

Inspecteur : Et vous avez des échanges avec d’autres enfants ?

Enfant : Oui parfois on répète ensemble des phrases avec ma mère, pour apprendre, etc. Se rappeler

Mère : Y'a des fichiers audios qui sont fournit avec les cours

Silence....

Inspectrice : Quel est votre niveau scolaire Madame, juste l’anglais parce que si vous êtes comme moi, je suis pas très douée (et s’adressant à l’inspecteur) je sais pas pour vos enfants ?

Mère : J’ai pas à vous répondre

Inspectrice : Nan mais juste en anglais, c’est juste, pour que... mais pour le reste je vous fais confiance Madame. Vous parlez un peu anglais, donc vous l’aidez... C’est juste pour l’aider c’est pas un contrôle.. Pour voir si vous pouvez l’aider... ses notes...

Mère : Tout à fait oui

Grand-mère : Y’a pas de problème, j’ai été journaliste, j’ai décrypté des textes

Inspectrice : Non mais là c’est en français...

Grand-mère : Non Madame pas en français, pas au service étranger, du tout

Inspectrice : oui nan mais là c’est l’enfant, ça n’a rien à voir...

Inspecteur : Tu peux manier la langue, on peut la manier de différentes manières mais y’a aussi la pratique, l’échange quoi

Enfant : Je regarde des films en anglais

Inspecteur : oui mais là tu reçois, mais est-ce que tu parles ?

Enfant : Oui comme je vous l’ai dit, avec ma mère, on répète, on apprends, on répète, on se dit des phrases en anglais, en conversation

Mère : Y’a des textes dans le cours, on le lit, on regarde le vocabulaire, de toute façon, tout est expliquer dans les Cours Legendre. Les cours sont extrêmement bien structurés.

Inspectrice : Alors, heu, les programmes du cours Legendre n’étaient pas à jour l’an dernier, donc, heu, par rapport au programme officiel, donc c’est sûrement bien structuré, mais bon, sur ce qu’ils veulent bien, hein, ça a été dit hein...

(Sous-entendu l’année dernière lors du précédent contrôle sur un commentaire d’un professeur d’histoire sur un chapitre qui n’apparaissait pas au 1er trimestre mais au second, j’ai l’enregistrement audio).

Mère : Alors moi j’ai regardé et cela suivait le programme, ce monsieur l’avait vu que mon fils n’avait pas vu tel chapitre alors que ce chapitre arrivait plus tard. Peut-être qu’ils ne font pas dans le sens que vous faites mais en tout cas, c’est le même programme, parce-que moi j’ai vérifié.

Inspectrice : Ha bon, alors pour vous le suivi des programmes est bien, ok d’accord, on vous écoute bien Madame, pas de soucis. Je ne suis pas une grande spécialiste des programmes scolaires. D’accord.

Donc en fait je pense que, mon collègue vous a déjà vu mais pas moi.

Donc en fait, tu prends les cours Legendre, tu les recopies ou pas et tu fais des exercices en suivant tous seul ou avec maman à côté ?

Enfant : Heu, je le fais généralement tout seul mais

Inspectrice : Oui mais quand...t’as des problèmes

Enfant : Mais quand j’ai besoin d’aide, que j’ai des problèmes pour l’apprentissage, etc, je demande à ma mère

Inspectrice : D’accord, d’accord

Inspecteur : Vous validez, vous acceptez (on sait pas à qui il parle, sans doute sa collègue)

Mère : On peut téléphoner aussi au Cours Legendre, pour avoir des professeurs au téléphone, pour avoir des informations qu’il n’a pas compris, y’a aussi du visiophone. On a un contact régulier avec l’école, il vous appelle, il vérifie

Inspectrice : C’est pas une école, les cours, m’enfin c’est des termes, enfin c’est pas grave, apparemment. Est-ce que vous avez des évaluations là de

Mère : Nous avons les évaluations de 4e,

Inspectrice : Oui, non mais ce qui m’intéresse c’est la rentrée

Mère : On a pas reçu le retour des évaluations, il a commencé les séries

Inspectrice : Oui mais là vous avez les conseils de classe du 1er trimestre

Mère : Il a reçu les cours début septembre, le temps de recevoir les dossiers, de se mettre en route, les vacances scolaires, donc les devoirs n’ont pas été contrôlés

Grand-mère : Oui les devoirs ont été envoyés mais pas encore corrigés

Mère : J’ai rien à vous montrer de 3e, d’ailleurs je comprenais pas pourquoi vous nous convoquiez maintenant (22 novembre 2017)

Inspectrice : Les Cours Legendre, on se répète ne sont pas considérés comme nous, heu, les cours d’enseignement à distance, vous avez été convoqués car c’est pas considéré comme nous.

Mère : Oui mais les enfants en candidat libre sont contrôlés comme les Cours Legendre, les cours de votre centre d’enseignement à distance sont les mêmes pour les réglementés ou pas, j’ai essayé d’avoir le réglementé, j’ai pas réussi à l’obtenir, il a été inscrit en candidat libre avant de faire les Cours Legendre.

Inspectrice : D’accord, ok c’est parfait, nan mais y’a pas de problème

Mère : Y’a pas eu de déscolarisation, ni d’absentéisme, il a continué sa scolarité normalement

Inspectrice : D’accord, vous nous expliquez, mais c’est pas grave... Bon alors français c’est pas terrible,

Enfant : Ça dépend

Inspectrice : Ouai ça va de 9 à 15, ouai ça varie tout le temps quoi

(Mon fils a eu 11 de moyenne en français pour l’année de 4e - la moyenne de sa classe au Cours Legendre est de 12,5).

Enfant : C’est surtout les rédactions où j’ai souvent du mal

Inspectrice : Ha tout ce qui est créatif ou la rédaction qui pose problème ?

Enfant : Ce qui me pose problème, c’est avoir une rédaction sur un sujet pas libre, mais libre ça va

Inspectrice : Ha oui, chaque année t’as un fil conducteur

Inspecteur : Est-ce que tu lis ? Tu lis déjà ?

Enfant : Oui je lis certains livres, des bandes dessinées

Inspecteur : Et cette année ?

Enfant : Je sais pas pour la 3e

Inspecteur : Non mais ce que tu lis toi ?

Enfant : Généralement des bandes dessinées, de temps en temps quelques romans mais

Inspectrice : De quel genre ?

Enfant : Le dernier que j’ai lu c’est, je sais plus, je lis plus de bandes dessinées

Inspecteur : Tu lis quoi comme bd ?

Enfant : Des bd amusantes, genre Astérix et Obélix, Gaston Lagaffe,

Inspecteur : Y’a des livres, des romans aussi, c’est à dire que...

Inspectrice : Y’a des textes à lire quand même pour le français pour le nouveau brevet

Inspecteur : Y’a une série de livre hein ? Combien ? y’en a 2, 3 par trimestre non

Mère : Oui oui là c’est Voyage au centre de la terre de Jules Verne, y’a le Cid aussi,

Inspectrice : Ouai c’est ça, les 2 je crois

Mère : C’est le même programme que quand j’étais à l’école

Inspectrice : Oui mais les classiques ils ont pas changés, c’est l’avantage des classiques, y’a pas de mutations sur les classiques, enfin...

Mère : Ça va il a eu 14 de moyenne générale pour l’année de 4e

Inspectrice : Oui mais d’accord, oui

Mère : Ça suffit non ?

Inspectrice : On est pas là pour vérifier, c’est le cadre, même s’il a 18, on est là pour vérifier si y’a des difficultés dans les matières, si y’a, c’est pour lui qu’on le fait, y’a pas de... On va pas vous obliger, on va pas mettre maman en prison parce-que tu as eu 5 en math au lieu d’avoir 15, mais c’est.

La problématique est pas là, c’est qui y’a pas un suivi ordinaire, avec une scolarité qui est obligatoire jusqu’à 16 ans.

Mère : Il ira au-delà Madame, ça c’est certain

Inspectrice : Oui mais ça c’est...

Inspecteur : Quelle et votre matière préféré ?

Enfant : Les mathématiques et les sciences physiques

Inspecteur : T’es matheu

Enfant : Oui

Inspectrice : Et en science alors, les expérimentations se passent comment ?

Mère : Je pourrais acheter des kit

Inspectrice : Oui en svt il en faut, parce-que c’est important

Mère : J’ai cherché mais je n’ai pas trouvé, ce que j’ai trouvé c’est des démonstrations vidéos qu’on utilise avec le cours.

Inspectrice : Ha parce que c’est peut être là que... parce-que vous n’avez pas accès à un laboratoire de svt ou de science

Mère : Pour l’électricité ça va, on a déjà des expériences faites à la maison

Inspectrice : Vous avez pas de voltimètre, vous êtes pas équipés d’un laboratoire de physique chimie, ce qui est logique, hein... donc vous pouvez pas faire d’expérience, heu...

Mère : Oui on peut pas toucher mais on se rends bien compte sur les expériences faite sur vidéos.

y’a les laboratoires de chimiste aussi...

Inspectrice : Oui mais c’est pas tout à fait l’équivalent de

Mère : Oui mais bon

Inspectrice : D’accord. Anglais espagnol c’est ça hein

Silence....

Inspectrice : Tout ce qui est culturel, tu vas au musée ? au ciné avec tes parents ?

Enfant : Oui avec mes parents ou avec mes amis de mon ancien collège

Inspectrice : Avec tes amis, oui mais tu les vois quand ? Parce-qu’ils sont au collège

Enfant : Les mercredis après-midi et les samedis dimanches

Grand-mère : Oui et les vacances scolaires, c’est très important à respecter.

Inspectrice : Ha oui dans la journée, c’est toi et maman ou papa.

(Son père est décédé et ils le savent depuis mai 2016 au moins...)

Inspecteur : Tu te sens pas seul ?

Enfant : Non pas du tout

Inspectrice : Est-ce que tu, avec maman, vous sortez, vous allez à des musées, des choses comme ça

Enfant : Oui je vais souvent au cinéma, les derniers films c’est plus du type animation, du genre

baby boss, ou star war, je pourrais pas dire tous les films que j’ai vu

Inspectrice : Tu regardes des vidéos, des choses comme ça ?

Enfant : Oui j’ai des cd, un lecteur dvd

Inspecteur : Est ce que tu fais du sport ?

Enfant : Oui un peu, je fais principalement du badminton, du ping-pong

Inspectrice : Oui mais ça c’est heu, c’est pas un club, c’est juste pour le plaisir

Oui, 3 h de sport, 3 à 4 h par semaine, hein,

Mère : Oui il va au stade avec ses amis,

Inspectrice : Oui mais ça c’est pas un club, hein, mais c’est pour lui, pour son équilibre

Grand-mère : Y’a un stade qui est très ouvert où on peut aller, c’est assez agréable pour pouvoir sortir, il a aussi des cousins et cousines

Inspectrice : Non mais ouai, c’est pas heu...

Inspecteur : Tu veux faire quoi plus tard ?

Enfant : Chercheur

Inspectrice : Ha c’est un bien grand mot, mais bon

Enfant : J’aime inventer en fait, la créativité, les inventions, l’électronique tout ça m’intéresse énormément, les sciences aussi

Inspectrice : D’accord, ok. Donc là le programme c’est 3e et l’an prochain c’est quoi ?

Mère : C’est la seconde

Inspectrice : Ouai ça je suis d’accord

Inspecteur : Et vous suivrez toujours des cours à domicile ?

Mère : Et la première, ha ça je sais pas, on verra

Inspectrice : Oui mais nous...

Inspecteur : C’est la seule chose qui nous intéresse, c’est..

Inspectrice : Oui parce-que...

Mère : Le mettre dans une école public, non

Inspectrice : Nan mais ça c’est pas le problème on est pas attaché à

Mère : Il sera toujours scolarisé au Cours legendre à la date d’aujourd’hui

Inspecteur : C’est pas une scolarité le Cours Legendre, ça n’a que le mot

vous avez l’instruction à domicile qui est un droit mais on respecte complètement, mais ça n’est pas une scolarité

Inspectrice : Vous ne lui donnez pas tout ce qu’il a intérêt puisqu’il veut être chercheur, il a pas accès à des paillasses à des choses comme ça

Mère : On a le temps pour l’instant, là il est au collège et ensuite le lycée et il fera ses choix quand il aura son bac

Inspecteur : Oui mais ça se fait avant

Mère : Peut-être mais pour l’instant

Inspecteur : Pour l’apprentissage des langues, sur l’expérimentation, sur les sciences naturelles, la maîtrise du français, ça se fait maintenant

Mère : Oui ça se fait maintenant

Grand-mère : Nan mais là c’est la 3e, après l’entrée en seconde, rien n’est exclu, c’est pas

Inspecteur et Inspectrice en coeur : Oui mais nous on a besoin d’être au courant

Inspectrice : C’est pas un problème pour vous, hein, ne vous faites pas de soucis, c’est juste pour lui donner à lui, l’accès a le plus de chose possible

Mère : Pour l’instant, il ne peut pas être rescolariser dans une école, mais cela n’est pas définitif, donc peut-être, mais cela sera en privé

Inspectrice : Nan oui mais nous, c’est pas un problème

Inspecteur : Vous faites ce que vous voulez

Inspectrice : C’est pas un soucis ça

Inspectrice : Si c’est sous contrat d’association, c’est vous qui payé

Mère : Ba là c’est moi qui paye et je suis très contente de payer

Inspectrice : Nan mais y’a pas de problème c’est heu,

Inspecteur : Écoutez, je vous l’ai déjà dis, il risque d’y avoir un moment où malgré toute votre bonne volonté, qui est immense, je ne vois pas que vous pourriez tenir

Inspectrice : Oui en 1ère S, on peut pas hein et y’a la protection de l’enfant

Mère : Si y’a un problème je payerais des professeurs à domicile

Inspecteur : Mais faut que cela soit un précepteur

Mère : Y’en a plein des gens qui donnent des cours et dans ma famille y’a des professeurs, pour moi cela ne pose pas de problème si je peux pas suivre

Inspectrice : On parlait de nous, pas de vous, y’a longtemps qu’on ne peut plus suivre pour les math, moi en 4e c’était fichu

Mère : De toute façon, il est automone, y’a pas grand chose que je suis.

Fin de l’enregistrement,

Je n’ai pas la fin du rendez-vous, mon téléphone a coupé...


Dans le détail, Cécile, qui a enregistré cet audio et qui a gentiment repris contact avec nous, précise en commentaire (ci-dessous) :

Je suis Cécile, c’est moi qui est enregistré ce contrôle.
Cet enregistrement date de novembre 2017, j’en ai fait d’autres.

Merci Rémy pour tes commentaires, ils sont très instructifs pour aborder la saison des contrôles. Tous tes conseils nous sont vraiment précieux, et m’ont été précieux depuis mai 2016 pour faire face à l’Académie.

Petits détails croustillants :
– Quand l’inspectrice dit : « hoo, 9 c’est pas terrible » à propos d’une note de français, elle a choisi la seule note en-dessous de 10 sur tous les devoirs corrigés, c’est dire la mauvaise fois de cette dame.

– Quand elle demande si mon fils va au cinéma, elle précise « avec tes amis, ta maman ou ton papa », alors qu’elle sait parfaitement que son père est décédé. C’est totalement déplacé et fait parti de leur attirail pour déstabiliser l’enfant.

Ces gens n’hésitent pas à mentir et ils peuvent même être odieux.

Mon fils, lui, trouve qu’ils ne sont pas très intelligents avec leurs questions qui n’ont rien à voir avec son travail scolaire.
Il se demande pourquoi ils mentent en disant qu’il est très moyen et en retard, alors qu’il a 14 de moyenne générale…

J’espère que tous les contrôles ne se passent pas comme les nôtres.

Bonne soirée à tous

Voir aussi:

 

  • sandrine dit :

    Merci à cette maman d’avoir enregistré son contrôle ! Et de permettre de ne pas craindre une éventuelle inspection académique, encore plus largement au vue de tous les éléments ici et dans les autres articles. Également merci à Rémy de nous éclaircir tout ceci, nos droits et devoirs ainsi que les leurs, cela devient un moment dont on peut rire finalement !

  • Lagache Cécile dit :

    Bonjour Rémy,
    Bonjour à tous,

    Je suis Cécile, c’est moi qui est enregistré ce contrôle.
    Cet enregistrement date de novembre 2017, j’en ai fait d’autres.

    Merci Rémy pour tes commentaires, ils sont très instructifs pour aborder la saison des contrôles. Tous tes conseils nous sont vraiment précieux, et m’ont été précieux depuis mai 2016 pour faire face à l’Académie.

    Petits détails croustillants :
    – Quand l’inspectrice dit : “hoo, 9 c’est pas terrible” à propos d’une note de français, elle a choisi la seule note en-dessous de 10 sur tous les devoirs corrigés, c’est dire la mauvaise fois de cette dame.

    – Quand elle demande si mon fils va au cinéma, elle précise “avec tes amis, ta maman ou ton papa”, alors qu’elle sait parfaitement que son père est décédé. C’est totalement déplacé et fait parti de leur attirail pour déstabiliser l’enfant.

    Ces gens n’hésitent pas à mentir et ils peuvent même être odieux.

    Mon fils, lui, trouve qu’ils ne sont pas très intelligents avec leurs questions qui n’ont rien à voir avec son travail scolaire.
    Il se demande pourquoi ils mentent en disant qu’il est très moyen et en retard, alors qu’il a 14 de moyenne générale…

    J’espère que tous les contrôles ne se passent pas comme les nôtres.

    Bonne soirée à tous

    • cecileetremy dit :

      En effet, si elle a fait ça, alors c’est ignoble. Cela mérite des sanctions exemplaires. Merci de nous faire passer son nom, nous l’ajouterons, afin qu’elle sache.

  • sonia dit :

    C’est difficile de rester strict dans les limites de ses attributions. Je dirais que cette inspectrice est sortie du domaine de ses compétences. Une assistante sociale ou une éducatrice auraient pu avoir ce genre de questions dans une enquête sociale.
    Nous rencontrons ainsi un peu partout, des amateurs inquisiteurs, juges, voulant le bien de tous.
    Pour la défense de cette inspectrice, je sais qu’en général ce genre d’inspection n’est pas appréciée par la corporation! J’ai connu un inspecteur bien mal à l’aise lorsqu’il s’est agi d’aller faire une inspection pour la première fois dans une famille de sa circonscription. Je pense que c’est la famille qui l’a rassuré en fin de compte !Aurait-il accepté d’être enregistré ? Certainement. Et il aurait fait entendre l’enregistrement à son équipe pédagogique pour un petit « briefing» pouvant remettre les pendules à l’heure.
    Je m’aperçois que peut-être ce commentaire envoyé hier n’est pas parti. Ce n’est pas grave ! En fait je pense que cette personne n’est pas à défendre, à s’en défendre certainement, mais aussi à en avoir un peu pitié.

    • cecileetremy dit :

      Il y a d’excellents inspecteurs (et d’ailleurs les familles leur attribuent une bonne note (voir la page concernée), et d’autres. Certains sont des fripouilles en mal de pouvoir et de domination, ici c’est une femme, cruelle, qui ose demander si le père est d’accord, sachant pertinemment qu’il n’est plus de ce monde. On peut difficilement faire pis.

  • >
    error: Alerte: Contenu protégé