Des questions au sujet des “associations IEF”, dont… une. L’étrange Maître AMAS


Depuis le 11 décembre 2020, date à laquelle nous apprenons que l'UNIE nous attaquerait par voie de Justice (au conditionnel), nous menons une enquête, diligentée auprès de nos propres services de Renseignement sur les associations IEF du type "UNIE" (notre service compte des correspondants dans presque tous les services français, mais aussi chez les Anglais, dans le BND allemand, dans un service américain, dans la police italienne, espagnole...). On voit apparaître un étrange maître Amas, que nous pensions attaché à la cause de l'enfance, et qui se révèle tout autre chose.

  • Voir note plus bas au sujet du microcosme IEF

Notons d'abord l'hommage en négatif: nous sommes attaqués par cet avocat pour "exercice illégal du métier d'avocat", ce qui est génial: cela confirme que nous faisons bel et bien, sérieusement, le travail d'avocats, notamment en défendant les familles contre l'ASE. Cet avocat voit de la concurrence, et ça le gêne car nous travaillons pour moins cher. Au passage, cet avocat révèle l'étendue de son ignorance car pour prétendre à un "exercice illégal de métier d'avocat", il faudrait que nous prétendions être avocats ou assimilés... Bref son affaire tombera à l'eau.

Mais on retient cette attaque qui signifie que nous faisons son travail en mieux, puisqu'il cherche à l'arrêter (il ne chercherait pas à nous arrêter si nous étions nuls). Premier point excellent.

Ensuite, cet avocat douteux ose parler "d'escroquerie". Une pratique courante chez les avocats dont les résultats calamiteux sont connus, certes, puisqu'ils sont largement dévoyés au service du Parquet et non de leurs clients (tout le monde a constaté que les avocats ne servaient pus à rien, à part deux ou trois survivants de la réforme autoritaire). Mais  oser prétendre cela de notre part, c'est prendre des risques. On verra cela.

Au-delà, il y a peut-être plus qu'une question de concurrence. Il y a en "France" des organisations sur lesquelles il va falloir se pencher. Des associations, en particulier, dont les sulfureux comportements appellent des interrogations.

On a vu le Pr. Raoult laminé, liquidé par le système. On voit Rémy attaqué de la même manière.

Seulement, leur problème, c'est que Rémy n'est pas aussi gentil avec le système que le pr Raoult : il a des moyens, il a les moyens de faire tomber toute la carcasse pourrie du régime, qui recourt à des SPDRE (Soins psychiatrique à la Demande d'un Représentant de l'Etat) pour interner des gens en hôpital psychiatrique, ainsi du Pr. Fourtillan et de bien d'autres !

La mafia sait que ses jours sont comptés et qu'une armée, la nôtre, bien organisée, avec d'autres organisations internationales, va jeter du monde en prison, à commencer par Macron. Si on lit clairement ce que Rémy propose sur son site dédié, beaucoup de juges eux-mêmes ont des inquiétudes à avoir. Ne parlons pas de ce genre d'avocat...

Croit-on donc que c'est une association qui va obtenir quoi que ce soit contre Rémy ? Au contraire, certains feraient bien de se cacher, car le temps de la colère est venu.

​CHOC !

​Recevezles 17 rumeurs sur l'école à la maison​ et ​comptez le nombre ​d'idées fausses ​qu'on vous a fait croire !

Voyons maintenant cette "association" UNIE.

Depuis des années, nous nous posions des questions:

    1. Pourquoi nous attaque-t-elle ? Nous donnons des éléments fiables aux parents sur l'école à la maison, sur la vaccination, sur le plan juridique etc. ; les parents sont pour ainsi dire unanimes, il n'y a pas de problème de ce côté-là. Personne n'oserait contester que nous aidons énormément les familles à faire l'école à la maison ou l'Instruction en Famille et à se défendre face aux multiples agressions du système. Mais est-ce que justement cela gêne ? Simple problème de concurrence ?
    2. Pourquoi certaines organisations nous attaquent-elles avec cette fréquence ? Si ce n'était qu'une affaire de concurrence, elles publieraient un avis en disant de "se méfier de nous". Or, elles viennent chaque mois nous attaquer sur notre page facebook, tandis que nous n'allons jamais chez elles pour faire ce genre de choses. Pour nous: chacun chez soi, et tout sera au mieux. Pour elles: non. Il s'agit d'attaquer sans cesse. Etrange, non ?
    3. Elle délègue des personnes qui se chargent d'écrire en message privé aux mamans ou papas qui commentent des messages du type: "Méfiez-vous de Rémy et Cécile ce sont des voleurs des tas de gens ont perdu leur enfant à cause d'eux." Ce genre de propagande et d'attaques est décrit sur la page des Attaques contre le site.
    4. Comment se fait-il que ces associations perdurent et prospèrent alors que l'Etat qui les autorise veut détruire l'école à la maison ?
    5. Peut-on imaginer qu'un monde associatif entier soit blanc comme neige, quand on sait que les réseaux criminels et les mafias sont ultra-puissantes ?

Mais nous avons désormais un fil d'Ariane. Cet avocat. Comment se fait-il que tel avocat, Maître AMAS*, mis en avant sur la scène publique comme défenseur de la cause de l'enfance, médiatisé, prenne parti pour une association contre nous, qui sommes irréprochables, alors que son métier est censé l'amener à défendre l'enfance ? N'a-t-il rien de mieux à faire ? Et pourquoi ne répond-il pas aux familles qui l'appellent à notre demande ? On se demande bien quels motifs il aurait à poursuivre: il n'y a rien. En revanche, son irruption parle: il y a des intérêts cachés. Et nous allons le savoir, croyez-le bien. A ce jeu, nous sommes bien mieux pourvus que les gens du système...

Ces quelques questions ouvrent des perspectives nouvelles. Le milieu serait bien plus gangréné et contrôlé qu'on le pensait. Après un premier tour de table de nos honorables correspondants, l'information tombe : nous avons une militaire qui a lutté contre l'ASE pour récupérer des enfants et qui rapporte: "Attention à maître Amas ! on connaît, danger !" Il y a lieu de se méfier de ces gens, beaucoup moins transparents qu'on le penserait. Les agissements de ces UNIE et d'autres seront vite mis au grand jour. Dans un monde meilleur, il y aura les arrestations et des peines prononcées.

Votre site travaille pour défendre la liberté de l'éducation et de l'instruction. Voilà le premier hic qui les faisait attaquer. Mais maintenant, comme Rémy a lancé le principe du renversement du gouvernement Macron, les officines du pouvoir occulte bougent. Cela sort du bois. Les masques tombent: au lieu de défendre l'enfance, on lance des procès. Les 99% sont plus nombreux, ont plus d'énergie, et désormais ont un leader organisé, efficace et décidé...

Suite: Note d'enquête par l'officier traitant GN sur le microcosme IEF

​NOTES

Michel AMAS

Témoignages:

  • Maître Amas ? il m'a pris 1.000€ pour me dire "Bonne chance", et rien d'autre, AUCUN CONSEIL, il n'a RIEN FAIT ! (T. M. Illustration ci-dessous)
  • J'ai fait appel à maître AMAS il m'a demandé de le payer, je l'ai fait depuis aucune nouvelle, ça fait 5 mois... (R. L.)
L'appel au secours de la cliente

 

La réponse...

 

Le constat de la maman

Maître Amas est en pratique quelqu'un qui vous prend de l'argent et qui disparaît. Vous savez coment cela s'appelle. Il parade dans les médias. Mais les familles se retrouvent le bec dans l'eau.

La loi ne prévoit pas qu'un avocat soit rémunéré. Quand ce genre d'individu se comporte ainsi, ne payez pas.

Note de Synthèse sur Maître AMAS par Gilbert J. N., le 13/12/2020

Contexte

Maître Michel AMAS a publiquement déclaré le 28 Octobre 2020 son intention d’attaquer en justice Rémy DAILLET-WIEDEMANN, employant des termes comme « escroquerie » et « exercice illégal de la profession d’avocat ». Son initiative est pour le moment soutenue par l’association U.N.I.E., notamment par l’intermédiaire d’Armelle BOREL, qui en est membre. Voir la Note de Synthèse sur le microcosme IEF à ce sujet.

Analyse

Michel AMAS est un avocat marseillais, qui s’est bâti une solide implantation locale :

Professionnelle : associé à Isabelle SCHENONE, ils sont tous deux des anciens membres de l’ordre et ont eu un passage au syndicat de l’UJA, dont Mmme SCHENONE est présidente

Culturelle : via une page de photographies et un groupe de musique amateur, il a une certaine notoriété dans la cité phocéenne

Politique : son activité d’avocat lui a permis d’avoir le soutien de certains élus locaux comme Yves MORAINE, qui le soutient dans son actuel combat médiatique

Car Michel AMAS, récemment, et avec un relais médiatique bien plus conséquent que d’autres Français ayant sérieusement combattu l’A.S.E., a récemment (2019) déposé un projet de loi à l’Assemblée Nationale pour réformer l’A.S.E. Son positionnement de défenseur de la famille est concentré autour de l’idée de permettre à l’avocat de l’enfant de se faire une place dans le processus actuel. Il se fait le relais de plusieurs affaires de placement abusifs, qui n’ont pas nécessairement de rapport avec ses propositions.

Son attaque contre Rémy DAILLET-WIEDEMANN semble donc contradictoire avec ses positions affichées, mais il semble que ce soit une affaire de concurrence qui pose le plus problème :

Michel AMAS, qui semble avoir un certain goût pour le vedettariat Youtube et les dossiers de défense qui lui sont confiés par des familles démunies, ne saurait voir d’un bon œil qu’on dispense des conseils pour lutter contre l’A.S.E. pour bien moins cher que lui comme le fait RDW.

Par ailleurs Maître Amas demande des sommes considérables pour des interventions... fantômatiques. Ainsi, la maman de la petite Yuna s'est vu prendre 4.800€ sans aucun retour de l'avocat.

On peut se demander dans quelle mesure les réformes de l’A.S.E. qu’il propose ne sont pas une façon pour le Système de passer du placement opaque que Me AMAS dénonce à un placement plus bourgeois, où le rôle central de « l’avocat de l’enfant » permettra à qui peut se le payer de s’en protéger...

Conclusions

Michel AMAS est à voir comme une opposition contrôlée qui dénonce le fonctionnement de l’A.S.E. sans en combattre les fondations ni en dénoncer les aspects les plus sombres. C’est un avocat qui suit peu ses clients et qui rappelle les figures des « avocats médiatiques », tels Gilbert COLLARD (marseillais lui aussi), Richard MALKA ou Eric DUPOND-MORETTI.

Annexes

Figure 1 : Tableau des informations sourcées disponible sur le net à propos de Michel AMAS

Nom Info Source Précision

Michel Amas

Avocat au cabinet Amas-Schenone

https://amasavocat.fr/

Ex-membre du conseil de l'ordre
Associé à Isabelle Schenone et à Karine Berthier-Laigniel http://www.avocat-a.com/avocats/13/marseille-6eme-arr-13006/berthier-laignel-karine-5121350
Diplômé de l'Université Aix-Marseille

https://fr.linkedin.com/in/michel-amas-03607b68

Président de l'UJA Marseille en 1997
Connaît Isabelle Schenone depuis 1998
Directeur de la revue du barreau de Marseille depuis 2003
Chanteur & guitariste des Square Cats, avec Patrice Assante
Responsable de la page Facebook "Vos Photos, Notre Marseille" avec une autre avocate Marseillaise, Bernadette Ramos

https://www.facebook.com/groups/109043375851664

Relayé depuis peu par la presse locale sur le dossier du placement d'enfants

https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/marseille/abus-violences-placements-enfants-quand-justice-deraille-avocat-marseille-1706774.html

A déposé une proposition de réforme de l'ASE au gouvernement Macron avec le conseiller départemental LR Yves Moraine

https://www.20minutes.fr/societe/2606399-20190918-marseille-parents-enfants-places-aucun-droit-avocats-marseillais-veulent-changer-loi

https://fr.wikipedia.org/wiki/Yves_Moraine
Travaille avec Laetitia Deschamps sur ce projet de réforme

https://blogs.mediapart.fr/sesames13/blog/131019/le-scandale-des-enfants-places-par-lase-sur-documents-falsifies-1

Figure 2 : Post Facebook de Michel AMAS du 28 Octobre 2020 avec le commentaire d’Armelle BOREL

Bonjour, je suis Oriane

Ce site est très complet et vous semblera même trop fourni. Pas d'inquiétude !

Nous vous enverrons tout ce qu'il faut savoir, jour après jour. Il vous suffit pour cela de vous inscrire. En revanche, si vous cherchez une information immédiatement, fouillez le menu "Kit démarrage" ou tapez le mot dans la recherche.

Pour finir, les familles ont besoin de ce blog pour sortir du système, soutenez-le !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

La vidéo à voir avant tout ↓

s2Member®
>