Une bonne organisation, chapitre 1


A la fin de cette série de trois articles, nous vous proposerons un livre idéal pour la question de l'organisation. Il sera un bon complément. Mais ne négligez pas ces articles qui vont vous emmener loin !

Il semble difficile de bien s'organiser; ça semble un monde.

A terme, on va se concentrer sur ce que vous voulez faire, et moins sur ce que vous devez faire. Pour cela, on va procéder par étapes :

1/ S'organiser, c'est nettoyer l'emploi du temps actuel

2/ S'organiser, c'est se choisir des objectifs

3/ S'organiser, c'est organiser notre emploi du temps autour de nos objectifs.

1/ S'organiser, c'est nettoyer l'emploi du temps actuel

Contrairement à ce que vous pensez, vous avez du temps. Le manque de temps est une certitude, une croyance extrêmement forte. Tout le monde est débordé, surbooké, plein de trucs à faire.

Avec nos 7 enfants, nos chambres d'hôtes à une époque, notre société d'import-export et l'école à la maison, la famille des 7 frères et sœurs de Rémy, la maman malade de Cécile et nos activités connexes, croyez-nous: nous savons très bien ce que débordé veut dire.

Bonne nouvelle ! Plus vous avez des choses à faire, plus vous avez du temps devant vous. Car les probabilités sont plus élevées pour que ces choses ne soient pas les choses les plus urgentes et utiles à faire pour vous. Il y a deux sortes de gens débordés: ceux qui savent exactement où ils vont et ce qu'ils font, et ceux qui sont submergés par les obligations et la dispersion. Si vous avez du mal à vous trouver 1 heure par jour de tranquillité, vous faites partie de la dernière catégorie. Vous avez donc de la marge et des tas d'heures libres qui vous attendent.

Autre chapitre: au dernier moment de la vie, on se dit invariablement: "J'ai perdu du temps". Même les gens qui ont ciblé leurs objectifs. Où est le bug ? Le bug, il est dans les obligations qu'on se donne conjuguées à la perte de temps.

Vous avez tout autant de temps que les autres. Tout autant que les autres qui y arrivent avec 21 enfants ou trois activités professionnelles en même temps, ou une santé déficiente. A une époque, nous avions 3 activités pro + les enfants et la famille + nos activités de loisirs (peinture, écriture et excursions proches). On en a retiré un sens plus aigu des priorités, une organisation automatique.

Quand nous raccompagnons des enfants chez eux, nous sommes frappés par le fait qu'ils prennent un temps infini pour descendre ou monter de voiture: leurs familles ne les ont pas habitués à l'efficacité. C'est un petit signe mais significatif. Perte de temps dans les magasins, au téléphone, dans les services publics, dans les transports en commun, chez le médecin...

Vous allez bâtir votre propre méthode d'organisation. Vous avez du temps, mais actuellement, presque tout est consacré aux obligations et nécessités, et peu ou rien à ce que vous voudriez faire.

s'organiser Organiseur web l-ecole-a-la-maison.com

Premier principe: vous ne ferez jamais (...) la suite est réservée aux membres accompagnés (membre accompagné, connectez-vous. En cas de souci, voir la FAQ).  

Bonjour, je suis Oriane

Ce site est très complet et vous semblera même trop fourni. Pas d'inquiétude !

Nous vous enverrons tout ce qu'il faut savoir, jour après jour. Il vous suffit pour cela de vous inscrire. En revanche, si vous cherchez une information immédiatement, fouillez le menu "Kit démarrage" ou tapez le mot dans la recherche.

Pour finir, les familles ont besoin de ce blog pour sortir du système, soutenez-le !

  • Pour les courses on peut parfois les faire via internet ce qui est un gain de temps et d’energie vraiment appréciable…

  • Pour faire avancer un projet, et dans la mesure du possible, il faut garder le « chantier » propre. Le désordre est déstructurant et amène une grande perte de temps.
    Si au cours de la confection d’un repas, on laisse les ustensiles de cuisine sales, un peu partout mélangés aux épluchures de légumes, aux coquilles d’œufs, bientôt c’est la panique ! Et le repas risque fort de n’être pas prêt tout de suite !
    Si lorsque vous taillez une haie vous ne prenez pas la peine de trier le bois, de l’entasser soigneusement, au fur et à mesure, à la fin, des tas informes de branchages mêlés aux ronces vous boucheront la vue, et il sera même dangereux d’y mettre une allumette. Alors il ne vous restera plus qu’à démêler le tout avec une grande perte de temps pour en venir à bout.
    Et il y a plein d’autres exemples…..

  • Chez nous, une soirée par semaine, on se demande, mon mari et moi quels sont nos objectifs de la semaine et on l’écrit dans l’agenda… Du coup, on ne perd pas de temps tous les matins à se demander “qu’est-ce que tu fais aujourd’hui”. On appelle ça l’agenda du bonheur (nous sommes travailleurs autonomes, il faut donc faire un agenda efficace).

    Je fais des menus pour la semaine. Les enfants peuvent aller voir le tableau pour savoir qu’est-ce qu’on mange. (Quand ils ont faim, mon grand fait un effort pour lire… c’est ça de plus)!

    Je tiens une liste sur le comptoir, chaque fois que l’on constate qu’il manque quelque chose (nourriture, ampoule, outil, matériaux de bricolage…) on l’écrit dessus. Ensuite, je prends quelques minutes pour déterminer dans combien de jour on fera une sortie pour aller chercher ces choses, et je note le noms des magasins où ces choses se trouvent. Je crée une trajectoire d’une demi-journée. Nous sortons tous ensemble faire les courses une fois par 10 jours environ, puis nous allons dîner au restaurant. C’est notre journée amusante en famille dans la grande ville. Les enfants adorent, ils ont leurs rituels.

  • Éliminer la télévision est un gain de temps tel qu’on ne veut plus revenir en arrière!

    Et si l’ordinateur prend le relais, il existe des logiciels comme horaires PC, et peut-être d’autres qui sont gratuits, qui forcent l’ordinateur à s’éteindre à l’heure que l’on a programmée.

    Et bien sûr, comme le dit Anna, la mise en place de rituels! Et avoir des horloges dans différentes pièces, (la salle de bain notamment) pour éviter se laisser aller à trop de paresse…
    Et comme il est 22h15, je vous dis bonsoir 😉

  • Se faire aider par les enfants est indispensable pour moi et valorisant pour eux ( pourvu que cela dure). Étendre le linge dans le jardin, entrer les courses et les placer, faire le tour des chambres pour ramasser le linge à laver, balayer ou aspirer une pièce, faire les lits le matin… Autant d’activités perçues comme chronophage par les enfants puisqu’elles empiètent sur les temps de jeu, lecture du soir, temps de sortie… Au final, ils se proposent souvent spontanément.:-) et que de gain de temps, d’énergie pour moi. Pour eux, je dirais empathie, stratégie, implication, valorisation…

  • Nous avons déjà éliminer la télé, mais nous pourrions diminuer drastiquement le temps passé sur internet pour rien, noter nos objectifs et faire des bilans réguliers.

  • mon “truc” c’est d’avoir un espèce de “centre de commande” dans l’entrée, j’y centralise tout ce que je veux faire dans la semaine, mes rendez vous, ceux des enfants, les priorités absolues. Toutes mes tâches par rôle y sont listées. Ca me permet d’avoir une vue globale de travail à accomplir et de bien gérer mon temps.

  • Bonjour à tous , le soucis c’est que lorsque l’on se trouve dans le chaos (comme je m’y sens actuellement) il est difficile de répondre à ces premières questions : qu’est -ce que je veux faire ? Qu’est-ce que j’aime faire ? Comment aller à l’essentiel ? Je vais déjà y réfléchir . Merci pour vos conseils très pratiques qui m’aideront sûrement ensuite .

    • Ces questions sont fondamentales, Nathalie, et il serait bon que vous y consacriez un petit moment ces temps-ci. Voulez-vous qu’on y fasse une heure de coaching ?

  • bonjour tout le monde…
    C’est un thème que j’attendais avec impatience car mon manque d’organisation est mon point faible (parmi tant d’autres 😉 ) merci à Rémy et Cécile et aussi à tous les messages. Je note toutes ces bonnes idées!!

  • Bonjour, une question me taraude, j’ai pratiqué l’école à la maison pendant un an puis me suis laissée convaincre qu’une école hors contrat ferait mieux que moi au regard du nombre d’enfant. cependant il y en a un pour qui cela ne se vérifie pas du tout. Hors, pour nous il s’agit de 4 enfants à la maison ou rien… comment gérer des niveaux qui iraient de la 6è à la moyenne section?

    • Vous avez pratiqué, donc vous savez qui fait le mieux, premier point. Un ou 12 enfants, c’est la même chose, il n’y a que votre organisation qui changera, nous vous le montrerons.
      La gestion du multi-niveaux ne pose aucun problème dès lors qu’on a les trucs.

  • Les 3 trucs que j’utilise pour être plus efficace :
    1-écrire mes objectifs en début de semaine et en début de journée
    2- faire des listes
    3- faire des choix dans mes projets : si j’en ai dix, j’en choisis 3 fondamentaux

    Merci pour ces exercices,
    Héloïse

  • Bonjour,
    Pour gérer les niveaux, il faut une bonne organisation ok. Mais je me demande, concrètement, qu’est-ce que vous faites avec les enfants de 1-2 ans pendant que vous faites cours au plus vieux (6 ans)? Il lui faut du calme et ma présence. Est-ce que vous les faites garder par quelqu’un pendant la journée à la maison ou à la garderie??? Vous avez déjà mentionné de se faire aider mais quand on a pas de famille ou amis proche pour aider régulièrement??? Vous faites quoi?

    • C’est ce que nous verrons dans “comment gérer plusieurs niveaux” et “avec un bébé dans les bras”. Vous pouvez aller voir dès à présent en cas d’urgence.

  • Bonjour,
    Je m’organise “visuellement” en écrivant les RV, les objectifs, les idées importantes sur un agenda ouvert à la semaine correspondante. Ca permet d’anticiper et de savoir dès le matin ce que nous devons faire.
    Une autre chose importante pour moi, c’est de me lever tôt ! J’ai la sensation d’avoir une longue journée et plein de choses à faire et j’adore ça !
    Mireille

  • Bonjour , j’aimerais bien des trucs pour montrer la motivation que je ferai dès maintenant mes compétences à temps , pour que la directrice de l’école réouvre mon dossier , je dois lui donner mes motivation car elle décidera de mon sort si je peux continuer ma reconnaissances des acquis à la maison car elle trouvait que je m’anquait d’organisation et aussi de motivation ex: je remettais mes travaux plus tard que la date prévu , je sais que je ne suis pas la seule et c,est pour cela qu’il son plus sévère maintenant. Je veux vraiment réussir merci pour votre aide Isa

    • « pour que la directrice de l’école réouvre mon dossier , je dois lui donner mes motivation car elle décidera de mon sort si je peux continuer ma reconnaissances des acquis à la maison »
      Que voulez-vous dire ? La directrice n’a pas à se prononcer sur votre “dossier”, qui d’ailleurs n’existe pas puisque vous décidez, avec ou sans dossier, ce que vous voulez, vous n’avez pas à obtenir une autorisation. Ce n’est pas à elle à approuver ou non, on ne lui demande pas son avis et la loi ne le lui demande pas non plus. C’est à vous exclusivement. Votre décision ne la regarde pas. Vous faites ce que vous voulez, ce n’est pas à elle de vous dire quoi faire, ce n’est pas sa prérogative. Allez dans le menu et voyez « balivernes ! ce que dit l’école ».

  • Bonsoir Cécile et Rémy

    J ai de très gros problème d organisation et cette article est vraiment le bienvenu .
    je viens de comprendre que nous avons beaucoup de petits voleur de temps à la maison qui nous grignote des minutes voir des heures et qu un emploie du temps s impose !
    Merci

  • L’organisation c’est capital!! Un excellent livre sur le sujet : “manuel de survie d’une mère de famille; comment tenir sa maison en ordre et son âme en paix” de Holly Pierlot aux éditions de l’Emmanuel. L’auteur du livre fait également l’école à la maison pour ses 5 enfants.

    Merci pour cet article!

  • J’écris tout, je fais des listes puis j’essaye de placer ces choses à faire dans mon agenda; si ça rentre pas, j’élimine les moins indispensables et ça soulage de prendre des décisions.
    A quand le chapitre II ? Merci.

  • – un agenda, de façon à y voir clair et anticiper sur plusieurs jours voire semaines toutes les tâches/rendez-vous/sorties etc. ;
    – 15 minutes de ménage par jour. Pas plus, pas moins, mais tous les jours. De cette façon, comme dirait mon mari, “on a l’impression que la maison se nettoie toute seule” ;
    – dans la même veine, une habitude que je tiens d’un ancien job dans la grande distribution : on ne se promène pas les mains vides. Il y a toujours quelque chose à remettre à sa place, du linge à descendre/monter, un objet en partance pour le grenier, une poubelle à sortir, un jouet qui traîne… Optimiser tous ses déplacements !

  • Ranger ses affaires au fur et à mesure, cela ne prend que quelques secondes alors que lorsqu’on laisse les choses s’entasser, cela peut prendre des heures à mettre en ordre. Surtout concernant la vaisselle ou rincer son lavabo tout de suite après s’être brossé les dents au lieu de devoir frotter plus tard ce qui prendra plus de temps!
    Éviter les jeux qui n en finissent jamais sur le portable, perte de temps inutile!
    Investissement dans un aspirateur robot pour qu’il s’occupe de tout aspirer pendant que l on se promène 🙂

  • Bonjour Cécile et Rémy, comment faire lorsqu’on est accro au site de l’école à la maison et qu’on sait pertinemment que les heures qu’on y passe nous détournent des tâches ménagères et du sommeil nécessaire ☺️?
    Pour ma part, ma désorganisation est telle que j’en suis à écrire des “to do lists” que j’égare aussitôt, à la suite de quoi j’en rédige une autre que je n’ai -bien sûr- pas le temps de consulter. Sur ces entrefaites je retrouve la liste d’origine que je consulte en faisant le constat amer que je n’ai pas avancé d’un iota…Tous ces papiers se dispersent et s’empilent alternativement sans jamais contribuer à la moindre organisation. Loin d’être à l’aise dans le chaos, c’est pourtant ce dernier qui a pris le contrôle de l’agenda du foyer et le moins que l’on puisse dire, c’est que la tension est à son comble!…

  • Se réveiller tous les matins à heure fixe.
    Se coucher tous les soirs à heure fixe.
    Noter les actions à effectuer pour ne plus y penser ( en fait essayer au moins….)

  • Il est également possible d’avoir recours au “ménage chrono” : Vous déterminez ensemble en famille (si votre conjoint(e) et les enfants sont présents) d’une durée limitée pour faire le ménage, par exemple 15 minutes, 30 minutes… Vous lancez votre chrono sur votre gsm ou autre minuteur, toute la famille s’y met, chacun à son niveau selon ses capacités. Tout doit être rangé et nettoyé à la fin du chrono. Vous avez l’impression d’avoir moins travaillé, la famille est en cohésion, vous vous sentez soutenu(e) par les membres de votre famille… Vous pouvez faire ce type de ménage régulièrement ou pas selon vos besoins.

  • mon premier conseil (si je peux me permettre) pour une vie zen et organisée: identifier clairement les activités qui vous procurent des moments de joie (ex.: danse, chant, peinture, jardinage) et inscrire ces activités dans votre agenda pour qu’elles aient lieux de manière régulière, par ex. une fois chaque semaine. Ne pas transiger avec les autres membres de la famille pour que ces activités (vos activités) aient lieu!! Mon expérience perso: au moins deux activités de ce type dans la semaine en période de crise et plus longtemps dans l’idéal! Le reste du temps est consacré aux obligations et petits plaisir quotidiens.

  • Bonjour j’ai un petit problème de bébé chronophage. C’est mon fils de 19 mois qui tète encore. Chaque fois que je m’assois pour faire l’école il se colle à la chaise et dit téter. De ce fait il se cogne je lui dis ce n’est pas l’heure et avec ces pleurs je cède et je ne m’en sors pas . La tétée devient une corvée et je voudrais arrêter mais je n’ai pas le courage et la fermeté de lui dire non il est si mignon. Mais il me prend toute mon énergie et mon temps. Merci pour vos futurs conseils.

    • Pensez que le problème aura disparu dans quatre ou cinq bébés. Et donc, qu’aurez-vous appris entretemps ?

      • En fait c’est mon sixième et pour l’instant le dernier de la fratrie j’ai 45 ans et peut-être après il n’y aura plus d’enfant. C’est sûr qu’il sait que je ne suis pas décidée à vraiment arrêter car quand j’ai essayé il n’a pas aimé le lait. Il ne mange pas non plus de laitage alors je me dis que pour sa santé c’est mieux pour lui. Je n’avais pas eu le problème pour les autres car je n’avais plus de lait à la fin et d’eux même ils préféraient le biberon. Si Cécile vous avez une bonne idée pour l’arrêt de l’allaitement je suis preneuse. Merci

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    La vidéo à voir avant tout ↓

    s2Member®
    >