Se faire des amis: comment, où ? Un ami = une activité

Comment se faire des amis ?

La question se pose souvent pour des tas d'enfants ou d'adultes qui se sentent seuls. On se demande de plus en plus comment se faire des amis.

Elle se pose aussi pour des familles qui font l'école à la maison et qui n'ont laissé à l'école le soin de leur trouver des amis.
Nous allons donc voir en quelques pas comment se faire facilement des amis.
On nous pose souvent la question:
Mon enfant n'a pas d'amis, est-ce qu'il ne va pas se retrouver seul à la maison, isolé ? Quid de la désocialisation ?
Variante que nous recevons aussi fréquemment:
  • Moi-même, sa mère, je n'ai pas vraiment d'amis
  • Mon fils a peur de faire des rencontres
  • Que va-t-il se passer, mon enfant ne risque-t-il pas de se désocialiser (nous avons vu cette question ici)

D'abord, qu'est-ce qu'un ami ?

L'ami, c'est cette personne qui remplace les autres, qui fait qu'on ne se sent plus du tout seul, avec qui on se sent partager presque tout, c'est une communion qui n'a pas besoin de mots et des réactions presque identiques, c'est une complicité enfin qui emplit le cœur de bonheur.
Mais c'est surtout quelqu'un avec qui l'on fait quelque chose, qu'on bâtit. Les amitiés fortes sont des amitiés qui ne se contentent pas d'une présence ou de mots.
L'ami, on y pense souvent, très souvent.
Vous pouvez donc écarter presque toutes les personnes que vous connaissez.

Un excellent camarade

Mais ce ne sera pas forcément tout de suite l'ami à vie, qui viendra peut-être plus tard.

Ce sera peut-être tout simplement un excellent camarade.

Qu'est-ce qu'un excellent camarade ? Quelqu'un qui a beaucoup de mêmes valeurs, une éducation souvent assez proche, des points d'affinités, un caractère complémentaire, une aide spéciale, des compétences spéciales, un humour spécial, un bon partenaire dans certaines activités. Il est moins essentiel que l'ami mais il est utile aussi pour s'affirmer, pour découvrir sa personnalité propre tout en découvrant la relation à l'autre. Tous les enfants ont eu d'abord de petits camarades qui les ont préparés à des relations plus importantes.

Mais comment je fais ?

Mais, du coup, comment je fais pour avoir un ami, puisque je n'en ai plus à l'école ?
Allons, bon ! et depuis quand les amis vous sont-ils fournis par l'Etat ou les institutions ?
C'est vrai, l'école était l'endroit où l'on était supposé en trouver un ou deux.

Mais en réalité, un vrai ami, c'est quelqu'un qu'on va chercher (...) la suite est réservée aux membres accompagnés, pour activer votre accès membre, passez par ici. Déjà membre accompagné ? Connectez-vous dans le menu du site (en cas de souci, voir la FAQ)

  • Sabrina dit :

    Bonjour nous avons adorés votre récit sur les amis, la définition, comment en avoir et cette division dans notre société qui nous diminue

  • Chemin31 dit :

    « Les amis de mes amis sont mes amis… »

    « Venez chez nous ! » a dit l’amie de l’aînée de mes petites filles à des copains. « Chez nous », c’était chez ma petite fille, au 21 devant la mairie de…H. en Alsace. Nous y passions un petit séjour avec mon mari.
    Déjà les copains de la cadette « étaient montés » au premier…
    Bientôt une maman accompagnait l’amie de la troisième….
    Et un papa les deux amies de la dernière. Y avait-il un anniversaire, un événement ? Non, le quotidien d’un week-end, chez nos enfants : un samedi après midi banal.
    Dans l’entrée j’ai compté ce jour là douze paires de chaussures !
    « Grand-mère on goûte ! » Tour de la réserve de lait, de biscottes, de confitures, d’eau pétillante…Qui veut du chocolat ? ….Ils se débrouillent joyeusement.Ils ont l’habitude.
    Ils sont tous sympathiques!Des copains de classe…quatre garçons et huit filles, tous de seize à onze ans!Certains font de la musique ensemble, d’autres du sport…du cheval. Quelques uns aiment lire, d’autres regarder des films…
    Je les laisse discuter et rire…Je croise mon fils dans le couloir…Divorcé récent, il a la charge de ses trois grandes filles et la plus jeune en garde alternée. «  Ma maison est une auberge de jeunesse ! Ces ados sont envahissants!” me dit-il parfois.
    « Est -ce que tout ce monde est là pour dîner ce soir ? » Le repas du soir me préoccupe.
    « Je vais voir dit-il » Il me rejoint et m’informe.
    « Andréa,(son aînée) Marion la copine, et les deux garçons du pharmacien, partent chez Marion vers cinq heures. Andréa revient à midi demain.
    Le papa de France reprend aussi Delphine vers dix neuf heures ce soir les autres restent jusqu’à demain , vers onze heures… «  Donc nous aurons six jeunes  ce soir et demain matin ? Veux-tu que je prépare un gratin de chou fleur  et deux tartes aux pommes  ? » Pendant un moment j’ai eu quelque inquiétude je pensais devoir préparer un repas pour tout ce petit monde mais la moitié vont partir ailleurs !Mon fils doit avoir une stratégie adaptée pour les provisions. « Mais oui!j’ai toujours des pâtes,du lait et des fruits secs d’avance ! »
    Ah ! Les amis et amies ! Les soirées pyjamas, les repas improvisés, les trajets variés en voiture pour aller les accompagner, les rechercher…Tous les parents s’y collent…des grands parents aussi…
    C’est une vie de groupe , ça va bien un moment.. . Dans la semaine, c ‘est plus calme, le lycée, le collège, les clubs et ateliers variés occupent tous ces jeunes.
    Dans toutes ces relations y a-t-il de l’amitié ? Je ne le pense pas, seulement de la camaraderie.
    Chers parents qui gardez vos enfants à la maison pour leur instruction, prenez la peine de les accompagner à des activités variées, recevez leurs camarades chez-vous, laissez les partir ailleurs aussi, c’est un peu de stress,(parfois pas mal!) mais plein de rires, que de la bonne camaraderie ! Pour ce qui est de rencontrer un Ami, c’est une chance rare…même très rare.

  • >