Le point de vue de l’inspecteur académique (vidéo)


Voyons ce que pense l'inspecteur académique, qui n'est pas censé être votre ami...

L'inspecteur est d'abord quelqu'un qui n'est pas dupe sur le système

Et il le dit. Parfois.

Voir aussi

Par conséquent, ne le voyez pas systématiquement comme le représentant d'un système. Et ne vous voyez pas vous-même comme face à un bloc. L'Education nationale est fragmentée, divisée. Sachez-le.

Vous pouvez très bien dire: "Nous avons pris notre décision pour des raisons que vous savez bien et que certains inspecteurs expriment."

Le point de vue de l'inspecteur académique, c'est d'abord une logique

L'inspecteur est ainsi dans une position délicate. Il n'est pas d'accord avec tout ce qu'il voit. Mais il n'a pas intérêt à aller dans votre sens.

Dans le fond, il sait que vous avez raison. Mais il va défendre sa boutique car les ennuis, pour lui, ne peuvent venir que de sa hiérarchie, pas de vous.

Il ne vous craint pas. Il craint le ministère.

Cependant, il est fragile. Vos critiques sont fondées et il le sait.

Vous n'avez donc pas à peiner en cherchant à vous trouver des excuses. Vous pouvez y aller franchement, ses pairs ont parlé pour vous:

Oui, vous avez bien lu:

Dans ce contexte, les inspecteurs ne trouvent plus d'arguments crédibles pour expliquer le bien-fondé de dispositions qui ne vont pas dans l'intérêt de l'élève, de ses apprentissages et de la qualité de l'enseignement qui lui est dû. La préoccupation du ministère n'est plus la pédagogie.

Mais en outre

L'inspecteur n'a pas intérêt à vous défendre. Si un accident se produit, l'inspecteur risque gros car l'enfant n'aura pas été signalé comme hors de la surveillance de l'Etat. On est dans le tout sécuritaire.

Question:
Au sujet des cours par correspondance, vous dites qu’il est souhaitable qu’il y soit inscrit. Pour avoir le moins d’ennui avec les inspecteurs académiques, je comprends.
Mais vérifie t-il si l’on suit bien les cours et envoie les évaluations à faire corriger?" (F.)
Notre réponse: Il en a désormais le droit mais il suffit d'avoir envoyé quelques devoirs.Par ailleurs, ne vous laissez pas manipuler par l'administration: voyez ici ce qu'elle dit et qui est faux !

 
Max Montgomery a écrit une nouvelle au sujet des Frères Montgolfier et de leur première machine volante
Bonjour, je suis Oriane

Ce site est très complet et vous semblera même trop fourni. Pas d'inquiétude !

Nous vous enverrons tout ce qu'il faut savoir, jour après jour. Il vous suffit pour cela de vous inscrire. En revanche, si vous cherchez une information immédiatement, fouillez le menu "Kit démarrage" ou tapez le mot dans la recherche.

Pour finir, les familles ont besoin de ce blog pour sortir du système, soutenez-le !

  • Je pense que l’on peut être bien embarrassé par ce contrôle si l’on est inspecteur et que tout peut être prétexte à malentendus, blessures, le fait tout simple par exemple de dire au parent : « Ah ! C’est ici que vous faites classe ? » peut être interprété comme une critique de son appartement.
    Des familles fuyantes, des inspecteurs avec des préjugés sont la garantie de mécontentements. Et qui en paye les conséquences ? Les enfants. C’est aux parents de rassurer tout le monde avec simplicité et confiance puisqu’ils savent ce qu’ils font, et pourquoi. On ne fait pas école à la maison par caprice, opposition enfantine. Un inspecteur a l’habitude de voir ses enseignants débutants peu sûrs, hésitants. Il ne mangera pas la personne qui lui parlera en adulte responsable et questionnant.
    J’ai eu quelques inspecteurs dans ma vie professionnelle, j’en ai affronté un particulièrement car il n’avait pas la même idée que moi sur mon travail. Je n’en suis pas morte ! Je l’ai convaincu.
    Courage les parents!

    • C’est vrai…. Cependant compte tenu du pouvoir considérable que ces personnes qui voient nos enfants qulques heures par an ont sur nos vies, on ne peut que s’inquiéter. “Bien faire” vis à vis d’une personne bornée et/ou soucieuse de se protéger comme le suggère Rémy, peut ne pas suffire. Qui aimerait avoir la sensation de devoir passer un “grand oral” par an alors que simplement nous faisons plus d’efforts que beaucoup d’autres parents ? C’est un peu la “double peine”. A l’école aucun enfant n’est inspecté, c’est l’instituteur, ce qui n’a RIEN à voir. Le souci est que certains enfants sont très sensibles tout fait impression sur eux. Passer trois semaines à les “préparer” n’apporte rien.

      Bien amicalement

      • Un chirurgien passe “un grand oral” chaque jour, tous les métiers à grande responsabilité ont une épée de Damoclès. Le jugement que l’on peut porter sur eux est implacable s’il y a échec.
        Qui peut rester caché, bien protégé de tous les regards, à faire sa petite cuisine? Comment peut-il progresser? Prendre confiance?
        L’enfant n’aura pas peur d’un monsieur ou d’ une dame qui viendra voir comment il travaille bien. Passer trois semaines à préparer les enfants à cette visite? C’est nocif. L’inspecteur ne vient pas contrôler l’enfant mais le parent qui donne l’instruction.
        Puis, l’inspecteur a été enseignant, il est parent souvent, et c’est un individu correct, en principe. Cela peut rassurer? Vous avez le droit d’être un peu maladroits, de faire une erreur…ou deux… Et alors? C’est rattrapable dans votre cas non? Il faut accepter d’écouter un bon conseil. Je dirai moi aussi: “courage les parents!”

  • formidable videos sincères bon sens , lucidité et conseils précieux merci!! merci!!
    chers remy et cecile!! bravo et merci pour votre genereuse aide
    d’une grande beauté et sincerité!! touchante car vs tendez la main a toute miserable condition humaine dans la tempete!!

    comme le grd pierre Rabhi a une humanité bien perdue
    ds le superficiel, l’artificiel et les faux sermblants!!merci de vos précieux conseils!!
    merci de construire votre belle arche ds les deserts immenses ( futurs à decouvrir!!)
    Fabuleux!! merci du hasard de votre rencontre rassurante et si belle
    a travers vous je remercie (CX7), dont la directrice
    une grande dame, aussi ds la suite de nos chers ainés pédagogues : Celestin Freinet et Rudolf Steiner ( bafoués par l’Histoire: n oublions jamais que les nazis ont brulés ds des autodafés barbares les livres de Rudolf Steiner!! Comment peut on denier des etres dont toute la vie n’est qu ‘un cadeau infini pour notre mysterieuse Humanité !! mystere des mystères???
    à peine née!! ” et quoi? ‘l’eternité” de notre cher Rimbaud!!( excusez mes maladressess, je ne suis pas du tout” ordinateur”)merci!! merci a vs pour le bien de nos enfants- bien- traumatisés
    par le système scolaire ”Ubu”!! ds l’attente de m’instruire en vos videos!!

  • Pierre Rabhi me réconforte de tous mes découragements ! Quel Monsieur !
    Il n’a pas eu une vie facile, mais ses difficultés il les a dépassées avec intelligence, générosité, courage. Aucune haine dans ses propos. Je peux dire ici, qu’il a gardé une belle image de son père, (sa mère étant décédée alors qu’il était très jeune). Il a su profiter de l’aide que la vie lui a apportée.
    Je suis d’accord avec vous Elisabeth, des beaux chemins sont devant nous .Rabhi nous en montre un.
    J’espère qu’il n’est pas trop tard pour les prendre… que nous ne serons pas trop égoïstes, pas trop idiots, ni craintifs !

  • Bonjour Rémy et Cécile,
    J’ai attentivement suivi cette vidéo, merci pour ces précieuses informations.
    J’ai dernièrement eu la visite de l’inspection académique accompagné de deux conseillères pédagogiques afin d’évaluer mes deux enfants. Je précise que j’utilise les cours gratuits du CNED (que vous déconseillez, tout n’est pas mauvais j’effectue donc un tri au préalable).
    Voici la conclusion de l’inspection :
    Les enfants bénéficient de l’instruction à laquelle ils ont droit.
    Il en résulte que l’instruction donnée à domicile est satisfaisante.

    Mon conseil aux parents ayant fait ce choix : soyez investit le plus complètement possible ! En cas de doute ou de besoin d’aide n’hésitez pas à chercher sur internet et immanquablement vous trouverez de précieuses aides et de précieux conseils (comme Rémy et Cécile).
    Lors de l’inspection, détendez-vous, vous êtes la meilleure personne pour le bien de votre enfant ! Vous êtes responsable de son bonheur alors relaxez-vous cela se ressentira.
    Et les conseils doivent toujours être entendus, même de la part de l’inspection.
    Excellente continuation à tous les parents ayant fait ce choix, ayant pris leurs responsabilités !
    Excellente continuation à Rémy et Cécile pour leurs partages et leurs participations à l’éducation de nos semblables !

    Fraternellement,
    Fatima

    • Merci Fatima. De toute façon, vos enfants on droit à l’école en famille. Sauf à être maltraités. Mais vous avez ce droit et l’Etat n’a pas à vous le concéder ou à décider si oui ou non. Vous y avez droit même s’il ne veut pas. Il nous semble important de le redire.

  • C’est vraiment n importe quoi (je vise la police, pas vous). Pourquoi se retourner contre le fonctionnaire en cas d enlèvement? C’est la loi, c’est un droit d’être instruit en famille.
    Si l’enfant est battu, ce serait plutôt vers les services sociaux qu il faudrait se retourner mais l inspecteur n’a rien à voir avec cela.
    Après j ai quand même lu des témoignages disant que le rapport était positif. Certes c’est rare qu il n y ait pas quelques petites tâches sur le tableau…

    Avez-vous déjà fait l’IEF Rémy et Cécile?

    Le forum, c’est ici? Dans les commentaires?

    Merci!

    • Oui, nous l’avons pratiquée 10 ans et recommencerons d’ailleurs sûrement l’année prochaine. Le forum n’est pas ici mais vous pouvez échanger, il n’y a pas de problème. Sinon, regardez dans le menu.

  • Bon ben c’est bien ce que je pensais
    En venant sur ce site et en m’abonnant je pendais qu’on parlerai et tolererai tous type d’enseignements a la maison, l’IEF COMPRIS !! Et non que pour ceux pratiquants l’ecole a la maison par CPC. Car a en croire cette video sur le point de vue des inspecteurs ceux n’ayant pas choisis de prendre les CPC auront de toutes les facons un avis negatifs de l’inspecteur.
    Cela revient a dire que l’on juge un parent incompetent a pouvoir elaborer un cours 101( particulier) propre a son enfant qu’il connait.
    Cela est d’autant plus injuste que mon experience ‘en tant qu’enseignante en SEGPA (nous n’avons ni manuels ni programmes )est legitimee par l’etat parceque fait dans un etablissement scolaire????
    Arretons l’hypocrisie.
    Je suis tres tres decue.
    Et cette annee j’aurai ma premiere inspection je me demande a quoi bon montrer pate blanche et tout ce boulot effectue si de toutes les facons ce sera deja juge comme lanterne rouge?
    Cynthia

    • Nous parlons et tolérons l’ief, nous conduisons même peu à peu les parents à la faire, surtout quand ils veulent renoncer aux cours.
      Oui, les inspecteurs jugeront les parents ief incompétents, c’est certain, non pas sur le fond, ce qui n’a pas d’importance à leurs yeux, mais sur le plan légal: ils se couvrent en fait.
      Nous ne voyons donc pas pourquoi vous dites “arrêtons l’hypocrisie” car pour notre part, nous ne le sommes jamais, hypocrites.
      Et nous ne comprenons pas pourquoi vous êtes déçue. Vous ne saviez pas que les inspecteurs de l’EN détestaient l’ief ?
      “Montrer patte blanche” n’aura en effet aucun intérêt, les inspecteurs vous ont déjà notée. Vous ne faites pas ça pour eux, au moins ?
      “A quoi bon… ?” C’est POUR VOTRE ENFANT.

      • En parlant d’hypocrisie je parlais de l’hypocrisie de l’EN car comme je vous l’ai dit en tant qu’enseignante de SEGPA nous fonctionnons sans programmes, ni manuels et pourtant la pour l’IEN pas de probleme nous sommes competents .. En revanche on prend la meme enseignante avec le meme cerveau et elle decide de faire l’ecole a SON enfant laaaaaa noooonn c’est pas bon???!!
        Enfin bref comme vous l’avez dit c’est pour mon enfant pas pour eux.. Mais jpensais qu’un avis negatif entrainait la scolarisation dans le syteme publique? Si ce n’est pas le cas alors tant pis si ils veulent se proteger tant mieux pour eux .. Ceci dit les kidnapping et accidents arrivent aussi a l’ecole!!

    • Bonsoir à vous,

      Alors, dans je vous rassure, Rémy et Cécile ne sont pas opposés à l’ISF. Au bout d’un certain temps, les cours sont redondants, pas toujours adapés à l’enfant etc… Personne n’a envie de vous dire prenez TEL cours vous serez comblée, ce serait à gros mensonge.

      MAIS. Ma fille a toujours été scolarisée à la maison, et j’ai pris un cours AVANT l’âge d’obligation scolaire, car au début, je pensais avoir BESOIN d’être guidée. L’année de maternelle n’était pas indispensable. Le CP, non plus (mais seulement parce qu’elle savait déjà lire parfaitement). Du CE1 au disons CM1 le cours nous a donné un cadre, à été “exigeant”, mais aussi motivant. Après, enfin à l’heure actuelle, pour la 5ème, les cours ne m’apportent RIEN au plan pédagogique. Disons que c’est une sorte de “contrôle” une fois par mois pour chaque matière. C’est assez désagrable même par moment, car pour le Français en particulier, disons que les exercices ne sont pas… ce que j’attendrais dans un monde parfait. Simplement cela me permet d’être sûre que Gaêtane ne s’écarte pas (trop) des savoirs requis (même si nous lisons en ce moment Fahrenheit 451 en américain ce qui n’est pas au programme).

      J’ai été TRES ennuyée par l’administration, pas l’académie malgré une année SANS CPC mais par LES SERVICES SOCIAUX. Rémy et Cécile tiennent un discours qui conseille la sécurité pour plus de sérénité. Malgré l’avis POSITIF reçu de l’académie pour l’année sans CPC,, je me suis empressée d’en reprendre un par SECURITE et pas par conviction pour cette classe là, redite de la 6ème pour beaucoup de choses.

      Enfin, il me semble que se passer pour les classes clef de cours, en particulier avec le 1er enfant, c’est tout de même un peu risqué, nos souvenirs scolaires sont tout de même loin, et par ailleurs pour certaines matières, l’on peut découvrir des méthodes efficaces (je fais des fautes et ma fille aucune).

      Une question à Remy et Cécile, quelle attitude adopter vis à vis d’un assistant social de secteur détestable, à qui rien n’agrée jamais, alors même que d’évidence ma fille vit dans un confort matériel plus que suffisant, n’est l’objet d’aucune maltriatance que ce soit physique ou psychologique et reçoit une instruction reconnue comme “adaptée à l’âge et à l’état de santé de l’enfant qui progresse à son rytme qui est rapide puisqu’elle est en 6ème à 9 ans”, je cite le rapport de l’académie. Ah oui, elle est hyperactive et ne se gave ni de neuroleptique ni de ritaline.

      Vous voyez, Rémy et Cécile conseillent simplement de se méfier, même si théoriquement il n’y a PAS de raison, surtout peut-être s’il n’y a pas de raison.

      Amicalement à vous et à Rémy et Cécile

  • Bonjour Cécile et Rémy

    Abonnée depuis peu, je prends connaissance petit à petit de ce que vous nous proposez.
    Mon cas est un peu particulier, car j’envisage de pratiquer l’ief avec une autre maman. Nous sommes donc dans l’obligation de créer une école privée. Pour le moment, nous n’en sommes qu’à l’état de projet, mais nous voudrions qu’il soit opérationnel pour la rentrée de septembre 2015.
    A nous deux, nous avons 7 enfants.
    Ils seront inscrits dans “notre” école, peut-on également les inscrire à des CPC? Connaissez vous la réponse à cette question? je n’ai pas trouvé la réponse…
    Pour le moment nous en sommes à trouver le local pour les accueillir.
    Je suis abonnée à votre formation, et l’autre maman l’est au site “créer son école”

    Nous avions cette année une classe unique. La maîtresse – fabuleuse – dont l’enseignement est très inspiré par la pédagogie Freinet verra son poste supprimé ( et donc fermeture de l’école) à la rentrée. (Elle est d’ailleurs entrain de subir d’énormes pressions du DASEN qui veut qu’elle rentre dans le rang et convainque les parents d’inscrire leurs enfants dans les autres écoles du secteur. (il a même convoqué un conseil d’école extraordinaire, ce qu’il n’a pas le droit de faire normalement… Nous, les parents, n’aurons pas le droit d’y assister hormis les 2 délégués de parents d’élèves…. )
    Au vu des progrès et du bien-être que nos enfants ont développés avec elle, nous ( 2 voire 4 familles) refusons de les remettre dans un système classique de classe niveau simple et trop nombreuse, où ils ne pourront se sentir bien sans parler du moulage de leur cerveau à l’image de l’éducation nationale qui nous dérange profondément..

    Merci d avance

    • Bonjour Marie,
      nous en parlons dans les articles sur le regroupement et la création d’école, tapez ces mots dans la fenêtre de recherche.
      Créer une école: avoir obligatoirement une ou un directeur d’établissement.
      Très contraignant, c’est un sacerdoce. Le cas échant, vous n’êtes pas obligée d’avoir un cours. Mais le créer, avec les corrigés… ! Attention à ne pas viser trop haut.
      Vous pouvez faire plus judicieusement un cours “de soutien” (de révisions officiellement) et prendre un CPC. Surtout si vous ne comptez pas continuer quand vos propres enfants n’y seront plus: en ce cas, renoncez absolument à l’école.
      Enfin, toutes les personnes qui enseignent devraient impérativement suivre une formation.

  • Bonjour,

    Nous venons de nous inscrire et allons démarrer l’instruction en famille en septembre.
    Nous avons 3 jeunes enfants et le plus âgé a fait son CP cette année avec 1 an d’avance.
    Nous n’utiliserons pas les CPC car nous n’en avons absolument pas les moyens (car nous ne voulons pas d’un cours de mauvaise qualité (comme le cours belge), mais par contre, nous avons choisi TOUS nos manuels scolaires ainsi que les guides pédagogiques auprès de l’excellente (CX9). Tous leurs manuels sont consultables, on peut les feuilleter et leurs cours suivent évidement le programme de l’éducation nationale.
    Les guides pédagogiques pour chaque matière sont hyper bien faits.
    Nous suivrons scrupuleusement le programme de l’éducation nationale, notre enseignement sera visiblement le même que le vôtre, Rémy et Cécile, c’est à dire avec un grand tableau, des horaires à suivre (avec des sorties et des programmes pas prévus quand l’occasion s’en présentera bien sûr), donc tout comme à l’école, sauf que la maîtresse ce sera moi, qui connait mes enfants mieux que quiconque et qui saurai respecter leur rythme d’apprentissage (enfants précoces) et leur sensibilité.
    Il y aura chaque jour un programme établi et structuré qui regroupera les matières enseignées dans une journée d’école, exactement comme à l’école, c’est juste le lieu d’enseignement qui changera. Plus besoin également de passer 6 heures par jour pour pas apprendre grand chose, s’ennuyer, subir les grossièretés des enfants mal élevés et le manque de respect des uns envers les autres, valeurs que nous déplorons.
    Donc personnellement, j’espère que je n’aurai pas à subir les remarques désagréables des inspecteurs car vraiment, les cours existeront, pas créés par mes soins, mais ce seront ceux de l’éducation nationale, les mêmes manuels que les enseignants utilisent (puisque la CX9 est faite avant tout pour les enseignants) donc les inspecteurs ne pourront pas critiquer les cours où alors ils critiqueront leurs confrères de l’éducation nationale.
    Ils pourront par contre critiquer, et je l’accepterai, ma manière d’enseigner, ce qui est différent.
    Qu’en pensez-vous, Rémy et Cécile, car dans mon cas, ce sera bien l’IEF, mais finalement, je ne vois concrètement aucune différence dans mon cas, avec les CPC ( à part le coût bien sûr) ?

    Merci beaucoup pour votre formation que je débute, c’est formidable, vous êtes des gens exceptionnels !!!!!!

  • Eh bien j’ai eu de la chance (mais je ne vais pas récidiver pour les raisons expliquées par Rémyà. L’année dernière, par suite de difficulté de santé et de grande déception avec lec cours choisis au départ (PI)., nous avons passé une inspection en IEF dans les locaux de l’académie. Bon, nous avions beaucoup de documents preuve du travail, et surtout un long passé de suivi par un cours. Eh bien par MIRACLE elle est passé devant trois personnes, le contrôle et positif et valide de passage de ma fille en 5ème. Bien entendu j’ai largement expliqué la raison pour laquelle nous n’avions pas suivi de cours l’an passé et bien entendu, nous avons un cours cette année (CE QUE JE VOUS RECOMMANDE) moi aussi à tous et à toutes.

    Alors j’ai cependant une question. J’ai lu plus haut un question dont la réponse m’a surprise. Dans mon esprit “suivre” un cours c’est se soumettre au programme (même si l’on fait d’autres choses à côté) et bien entendu renvoyer des devoirs faits avec scrupule. La question qui m’a surprise est celle de la personne qui demande si l’on peut NE PAS envoyer de devoirs aux cours et qi cela peut impacter l’avis de l’Education Nationnale. Il semble que non ? Alors pourquoi prendre un cours si l’on a aucune intention de se plier à la discipline qu’il demande de suivre ? Pour se protéger et seulement cela ? Mais alors, il y a matière à être inquiet pour les enfants qui ne disposent d’aucun cadre, d’aucune progression, d’aucune référence aux connaissances des autres enfants ?

    Faire l’école à la maison ce n’est pas s’affranchir des efforts, c’est en faire, dans l’intérêt de notre/nos enfant/s en adpatant à chacun (e), un programme qui dans l’ensmble doit être compris au moins au sens large.

    Qu’en pensez-vous ?

    Bien amicalement

    Albane

    • Mea culpa.

      Pardon à tous pour mes inexactitudes et mes fautes de frappe et d’orthograpge et de grammaire. Je suis le produit MOI de la globale et 20 ans aux USA avec un clavier QWRTY n’y sont pas pour rien non plus.

  • Moi, je dis bravo, maus j’ai peur pour vous en ce qui concerne un enfant atteignant l’âge d’obligation d’intruction (pour les autres, cela n’a pas d’importance, ils ne sont pas concerné du point de vue légal. Les cours Belges, je ne connais pas, j’ai entendu de bonne et beaucoup moins bonnes choses sur les maths notamment. Vous inscrire à un cours (pour le “grand” est cher, c’est vrai, mais moins que les frais d’avovats si les choses se passent mal. Pour ma part, alors que je FAIS TOUT et plus pour ma fille, j’ai été ennuyée toute cette année par les services sociaux qui voulaient faire médicmanenter ma fille (alors qu’elle est en 5ème avec un moyenne sur les premiers devoirs de 18/20)

    Gardez vous d’attirer sur vous l’attention MEME si comme moi vous êtes persuadée d’être dans le vrai, de bien instruire votre enfant (la CX9 c’est TRES BIEN). De plus pour un CE1 il y a des cours très stucturants et qui peuvent vous aider à donner un départ de grande qualité dans la vie (quitte à réutiliser les mêmes exercices pour les enfants suivants). Après je ne sais pas si le CNED blege “appaise” l’inspection accadémique, mais véritablement, même si vous êtes le MEILLEUIR PARENT de L’ANNEE ce qui disent Rémy et Cécile est VRAI. Donnez à tous les repésentant de l’état de qu’ils demandernt, un parapluie et après, gaites au mieux pour votre enfant.

    Bien amicalement

    Albane

  • Ma fille a été déclarée à l’inspection académique par le cours. J’ai néanmoins reçu de sa part 5 exemplaires en sus. Que dois-je en faire, qui faut-il encore alerter et qu’elles conséquences si j’oublie un protagoniste (compte tenu du fait qu’elle suit la scolarité d’un CPC reconnu) ?

    Bien amicalement à vous

    • 5 exemplaires de quoi ? Votre déclaration faite auprès de la mairie et de l’académie, vous n’avez à écrire à personne. Si cela est fait, oubliez.

  • Bonjour, depuis son entrée au collège mon fis élevé dans la tolérance, le respect et la politesse a découvert le mon du collège. Il a redoublé la 4ème, a commencé une phobie scolaire après du harcèlement et des humiliations venant de 2 profs de gym car mon fils est en surpoids. Il était heureux d’attaquer sa troisième mais malheureusement l’environnement du collège s’est dégradé , la section SEGPA qui s’intègre dans collège fait qu’il y aune insécurité et beaucoup de violences verbales même devant les adultes de l’équipe pédagogique. Le premier trimestre a été très mal vécu par mon fils, pour le second trimestre il avait choisit DP3 pour l’initiation à la vie professionnelle, projet qui l’intéressait : mais malheureusement lors d’un découverte des métiers avec son prof de technologie, un élève s’est attaqué verbalement à lui d’une violence incroyable , sa tutrice l’a plaquée au mur pour lui dire d’arrêter…Mon fils a eu peur et à continuer sa visite de CAP BTP en demandant un instant au professeur pour lui relater l’incident Mais le prof a simplement dit : chut écoute. J’ai après avoir vu plusieurs fois la CPE, la psychologue , conseillés d’orientation , pris la décision avec mon mari de le scolariser à la maison à partir de la fin du mois de janvier. j’ai envoyé à la mairie le cerificat de scolarité et déclaré à l’académie son inscription à des CPC. Je viens de revoir un courrier : mon fils doit passer devant une commission : “outre la présence de madame la principale, deux ou trois enseignants, un inspecteur d’académie – inspecteur pédagogique et éventuellement un conseiller d’orientation psychologue participeront à cette commission d’évaluation “. Mon fils et moi même sommes choqués par une telle convocation. Qu’en pesnez-vous ? merci

    • Bonjour, vous n’avez aucunement à vous rendre à cette invitation, la loi ne vous y oblige pas et nul n’a le droit de s’opposer à votre décision. Nous serons là pour appuyer votre refus net.

  • C’est déjà un bouleversement pour l’enfant de le sortir de l’école parce que malgré tout, il y a pris des habitudes, si en plus, on lui enlève les cours, c’est risqué. Nous avons expliqué aux enfants notre démarche, le plus compliqué maintenant, c’est l’organisation dans le temps.
    C.H.

  • Merci beaucoup pour cette vidéo qui nous fait comprendre l’importance de prendre un CPC même si ça coûte de l’argent. On comprend aussi le point de vue du fonctionnaire, et finalement il se contente de faire son travail, ce qui est respectable tant qu’il ne va pas trop loin (si on lui offre le “parapluie” il le prend et tout va bien, sinon les ennuis commencent…).

  • Bonjour,
    Je suis une maman de 30ans et 5 enfants de 2mois,1ans,3ans et des jumelles de 5ans.
    J’ai grandi à l’aise sans équilibre ni affectif ni éducatif ect, mon mari est adopté et a aussi vécu des rejets. Nous souhaitions pour nos enfants une éducation sûre avec de bonne valeur et un cocon de base pour les souder dans leur structure.
    Nous sommes musulmans convertis, la religion ayant une place importante dans notre vie. Nous avons déménagé au Maroc ou l’éducation y est difficile mais grâce à Dieu mes 3 derniers savent lire et écrire et on des ressources d’un infini soutien. Je m’appuie de vos articles pour tenir le coup et leur apprendre de la façon qui me semble la meilleure et la plus adaptée et je ne vous connais que depuis 2ans maintenant. Merci pour vos partagés, vos recherches et votre travail et merci d’être un soutien à ceux qui n’en n’ont pas.
    Cordialement.

  • Non, ils ne répliqueront pas, n’en ayant pas les moyens réels. Ils feront des menaces et rien d’autre, comme d’habitude. Tout est dans le bluff.

  • Merci pour cette information, j’avais un peu d’espoir pour que le contrôle se passe bien, même si j’essaie de me blinder, bon et bien je comprends encore plus pourquoi vous insistez sur le fait qu’il faut être ferme et se protéger au maximum! Merci je pense que c’est très important de savoir ça.

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    La vidéo à voir avant tout ↓

    s2Member®
    >