Organisation familiale : 4 principes à connaître


Article invité - Organisation familiale, une option qui se pratique en famille.

Vous avez l'impression de répéter cent fois les mêmes choses à vos enfants ? Vous êtes débordée et dépassée par les tâches ménagères du quotidien ? Vous avez l'impression de mener une vie à cent à l'heure ? Vous n'êtes pas seule : c'est le cas de plus de deux parents sur trois. Plus de deux tiers des parents (plus souvent la maman que le papa d'ailleurs) indiquent vivre une parentalité compliquée. Les enfants sont tumultueux et rechignent à aider les parents. La mère de famille ressent donc une charge mentale écrasante, et la vie de famille s'en trouve profondément impactée.

Rassurez-vous, des solutions existent pour alléger cette charge mentale, et retrouver un peu d'harmonie et de sérénité à la maison. Bien souvent, il suffit de repenser votre organisation familiale.

Pourquoi vous devriez repenser votre organisation familiale ?

Que vous ayez un ou plusieurs enfants à la maison, la sérénité du foyer et l'harmonie de votre famille peuvent vite en prendre un coup. Surtout si vous n'avez pas une bonne organisation. En effet, un enfant, bien qu'adorable, peut être une source de stress et de travail supplémentaire. C'est pourquoi une bonne répartition des tâches est essentielle pour vivre en harmonie au sein de votre maison. Le souci, c'est que dans la plupart des foyers c'est le plus souvent la mère de famille qui s'occupe de la majorité des tâches du quotidien. Et oui, même en 2021 et malgré les nombreux progrès accomplis par notre société, ce sont encore les femmes qui ont le plus souvent à supporter une charge mentale écrasante.

On appelle « parent par défaut », le parent qui doit penser à tout, tout le temps, et pour tout le monde. Bien que possiblement aidé par le conjoint, le parent par défaut subit l'énorme charge mentale de devoir penser à tous les aspects liés à l'organisation du quotidien.

N'avez-vous jamais entendu Monsieur vous répondre la chose suivante à une critique formulée pour une tâche qu'il n'a pas accomplie : « Ah, mais tu aurais dû me demander chérie !" Et bien non ! Le problème, c'est que vous ne devriez pas avoir à penser à demander ni devoir demander. Si c'est pourtant le cas, c'est que votre organisation familiale est défaillante, et qu'il faut donc en changer !

[Note du site: à modérer. Voyez "Que puis-je demander à mon mari ?" Il ne faut surtout pas laisser à penser que la femme doit attendre naturellement de son mari qu'il pense à cela, de même qu'il serait malencontreux d'attendre de la femme qu'elle pense spontanément à ce qui ressort des préoccupations du mari. Au contraire, il s'agit de dominer ce besoin que l'autre devine tout, qui ramène à soi. Il faut aider, et non accaparer.]

Une bonne organisation familiale, qu'est-ce donc ?

Il y a 4 principes à connaître. Avant de rentrer plus en détail dans le vif du sujet, retenez ceci. Une bonne organisation familiale, c'est une organisation qui est :

  • amusante,
  • non contraignante,
  • participative,
  • et pédagogique.

[Note du site: nous ajouterions un autre principe: c'est une organisation qui se pratique et s'adapte, au fil du temps, car rien n'est installé dès le départ. C'est en lançant puis en créant les rituels quotidiens que les choses deviennent habitude. Il importe de ne pas laisser choir au bout de 3 jours parce que les enfants ou le mari ne s'y mettent pas. Guider, rappeler délicatement, mettre en route sont les moyens de lancer le moteur.]

C'est extrêmement important de penser à ces 4 termes lorsque vous décidez de mettre en place une nouvelle organisation familiale à la maison. L'étude des comportements infantiles tend à démontrer que la punition ou la contrainte fonctionne, mais sur une durée très courte. Si vous souhaitez que votre nouvelle organisation familiale soit respectée dans la durée, il vous faut impérativement obtenir l'adhésion de celles et ceux qui en seront acteurs. En l'occurrence vos enfants. Il faut donc mettre en place une organisation non contraignante et participative.

Également, pour que vos enfants soient aussi enchantés que vous de la mise en place de ce nouveau fonctionnement, il faut qu'ils en retirent un intérêt. Un enfant ne va pas accomplir une tâche s'il n'y trouve pas un intérêt, à moins qu'il y soit contraint. Le but est donc de rendre la nouvelle organisation la plus ludique et amusante possible pour susciter de l'adhésion.

Enfin, mettre en place une nouvelle organisation familiale ne doit pas consister à demander à vos enfants d'accomplir des tâches d'adulte pour vous décharger. Chacun doit accomplir des tâches dans la mesure de ses possibilités et de son âge. Votre nouvelle organisation doit donc être pédagogique. Elle doit permettre à vos enfants de se responsabiliser, et au parent par défaut d'alléger sa charge mentale. Ni plus ni moins.

Comment mettre en place des règles à la maison

Comme nous vous l'expliquions juste avant, un enfant est immature. Ce n'est qu'un enfant ! Il faut donc qu'il y trouve son compte afin qu'il ne rechigne pas à accomplir les tâches du quotidien. Pour ce faire, je vais vous conseiller de bannir le mot "tâche" de votre vocabulaire (et celui de vos enfants) et de le remplacer par le mot "mission". Une mission à accomplir, c'est bien plus rigolo et motivant qu'une tâche ! Et pour peu qu'une mission fasse sens chez votre enfant, et c'est gagné !

Ainsi, en remplaçant les tâches par des missions drôles et ludiques, l'intérêt de les accomplir commence à se dessiner dans la tête de vos enfants. Et si en plus de ça vous associez l'accomplissement de ces missions à l'obtention d'une "récompense", il y a fort à parier pour que vos enfants en demandent davantage. Top, n'est-ce pas ? 🙂

Comment faire participer toute la famille : mise en pratique

Mettre en place un planning

Vous êtes-vous déjà demandé comment une maîtresse d'école réussissait à gérer chaque jour plus de 25 élèves, à la baguette, et avec le sourire ? La clé de la réussite réside dans la mise en place de repères. Un enfant est comme tout être humain, son cerveau fonctionne avec des repères. Concrètement, cela signifie que si l'agenda de la journée n'est pas établi d'avance, alors le cerveau aura du mal à se repérer dans le temps et dans l'espace. Il n'y a rien de plus angoissant que l'incertitude, y compris pour un enfant. C'est pourquoi il est primordial de mettre en place des repères, afin de matérialiser leurs journées.

Saviez-vous qu'au-delà de deux instructions consécutives différentes, le cerveau d'un individu de moins de 8 ans n'est pas assez développé pour les traiter ? Du coup, l'enfant oublie. C'est pourquoi il est important de matérialiser tous ces repères par un planning. Ce dernier peut prendre différentes formes : un Frigobloc, un calendrier, une ou plusieurs listes de tâches, un tableau, etc. L'essentiel étant que l'outil mis en place permettra à votre enfant de structurer sa semaine, et mieux cadrer sa gestion du temps.

On ne va pas se le cacher, suivre bêtement une liste de tâches à accomplir n'a rien de motivant. D’autant plus pour un enfant. C'est pourquoi vous devriez rendre ce planning interactif, en laissant le soin à votre enfant de le compléter lui-même. Transformez ce planning en une sorte de bulle de pensées dans laquelle votre enfant peut décharger son cerveau de tout ce qu'il doit accomplir, mais n'arrive pas à se rappeler. Placez cette "bulle de pensées" à hauteur d'yeux de l'enfant et à un endroit stratégique, par exemple sur la porte du frigo. Ainsi, en ouvrant la porte du réfrigérateur tous les jours à l'heure du goûter, votre enfant verra qu'il ne doit pas oublier de ranger sa chambre ou faire ses devoirs par exemple. Une petite piqûre de rappel n'a jamais fait de mal à personne ;).

Transformez l'expérience en jeu et valorisez l'accomplissement

Afin de vous assurer que vos enfants restent motivés à suivre ce planning, vous pouvez gamifier le tout. Par gamifier, j'entends mettre en place des objectifs. Et l'atteinte de ces objectifs ou challenges peut également déclencher l'obtention d'une récompense (par exemple pouvoir inviter un copain à dormir). Ainsi, votre enfant aura beaucoup plus de volonté à accomplir sa routine quotidienne, et donc respecter le planning. On appelle cela le renforcement positif : c’est le fait de donner à une personne un stimulus agréable en échange d’un comportement. Ainsi, le renforcement positif augmente la fréquence d’apparition de ce type de comportements. La gamification permet donc de vous décharger mentalement en n'ayant plus à répéter dix fois les mêmes choses, tout en responsabilisant vos bambins.

L’efficacité du renforcement positif repose sur trois piliers :

  • Remarquer : prêtez attention aux actions de vos enfants, faites-leur remarquer que vous avez vu ce qu’ils ont fait de bien
  • Féliciter / complimenter : dîtes-leur que vous êtes fière de ce qu’ils ont accompli, félicitez-les pour leurs actions
  • Valoriser : c’est là qu’intervient la fameuse « récompense ». Il faut récompenser le comportant par la valorisation, avec par exemple un avantage concret.

Il est important de ne jamais oublier que vos enfants restent avant tout... des enfants ! Inutile de trop leur en demander ou d’attendre d’eux des choses qu'ils ne sont pas en âge d'accomplir, ce serait contre-productif. Pour s’assurer de l’efficacité de ce renforcement positif, je vous encourage donc vivement à valoriser la réussite et ne pas blâmer l'échec. Lorsque votre enfant accomplit toutes les tâches de sa bulle de pensées, n'oubliez pas de le féliciter et lui montrer que vous êtes fière de lui ! À l'inverse, s'il n'a pas coché toutes les cases de sa liste, ne le blâmez pas. Imaginez plutôt avec lui un plan d'action afin qu'il se sente plus impliqué dans le futur.

La méthode Woodys Family et son organiseur familial à la rescousse

Vous voilà motivée à repenser votre organisation familiale ? C'est une excellente idée pour améliorer votre quotidien ou vous libérer du temps libre ! Le tout étant encore de savoir comment la mettre en pratique.

Afin d'aider les parents dans la mise en place de leur nouvelle organisation familiale, Woody's Family a imaginé un organiseur familial ludique et participatif pour aider les familles à retrouver un peu d'harmonie et de sérénité.

L'outil d'organisation familiale Woody's Family est conçu comme un plateau de jeu à apposer sur un mur ou sur la porte du frigo. Chaque enfant peut visualiser sa bulle de pensées sur le plateau, et indiquer au cours de la journée les missions qu'il a réussies. Un système de renforcement positif est associé au jeu … À chaque mission terminée, l'enfant reçoit alors un "Woodys" qui représente un bon point. En accumulant ces Woodys au fil des jours, les enfants peuvent les échanger contre des récompenses leur permettant ainsi d'avoir un intérêt à accomplir leurs missions respectives. C’est le principe du renforcement positif que nous évoquions plus haut ;).

Cet organiseur familial est un excellent moyen de rendre les enfants plus autonomes, et d'alléger considérablement la charge mentale des parents ! Astucieux, n'est-ce pas ? :).

Organisation familiale école à la maison vie de famille ief

Bonjour, je suis Oriane

Ce site est très complet et vous semblera même trop fourni. Pas d'inquiétude !

Nous vous enverrons tout ce qu'il faut savoir, jour après jour. Il vous suffit pour cela de vous inscrire. En revanche, si vous cherchez une information immédiatement, fouillez le menu "Kit démarrage" ou tapez le mot dans la recherche.

Pour finir, les familles ont besoin de ce blog pour sortir du système, soutenez-le !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

La vidéo à voir avant tout ↓

s2Member®
>