Le forum de l’école à la maison a été créé !


Le forum de l'école à la maison est accessible.

Retrouvez-y Cécile qui vous guide.

Laissez toutes vos demandes et réflexions sur le forum.

Rencontres utiles

Faites des rencontres utiles, envisagez des rapprochements, échangez des trucs de mamans ou de papas, rassurez-vous en constatant que les autres aussi ont des difficultés 😉

Le forum de l'école à la maison est unique

...et ouvert à tous. Avec la carte des familles, vous devez pouvoir trouver votre réponse en peu de temps.

 

Exemple d’échanges sur le forum de l'école à la maison

Bonjour !
Combien faut-il d'heures par jour d'école à la maison ?

Vous le verrez dans un prochain article, nous en parlons. Cela varie, avant 6 ans un quart d'heure bien fait peut suffire. Pour les plus grands, comptez au moins 3 heures.
J'espère avoir répondu à votre question.
Bien cordialement,
Rémy
https://l-ecole-a-la-maison.com

Bonjour Remy,

Nous avons suivi les 4 étapes de la démarche que vous proposez à toute personne qui découvre pour la première fois votre site… Au terme de ce parcours, nous avons besoins de vous faire part de nos interrogations avant de nous engager pour un an (voire plus).

Nous sommes les parents d’une fillette de 8 ans (CE2) qui ne présente pas de difficultés majeures. Plutôt à l’aise avec les apprentissages, notre fille rencontre néanmoins des difficultés de concentration depuis le début de sa scolarité car elle a parfois du mal à accepter les phasages et les découpages imposés arbitrairement par les enseignants. Cela s’est intensifié en CP et CE1, en présente d’une maitresse – sans doute en souffrance – qui a fait pas mal de dégâts parmi ses élèves. Pour autant, Notre fille a su prendre de la distance et a abordé la nouvelle rentrée 2013 avec enthousiasme.

De notre côté nous nous sommes reconnectés à nos aspirations - qui ne sont pas nouvelles - d’une « autre école ». Car au-delà de la capacité relationnelle de l’enseignant c’est le système scolaire que nous remettons en question.

Aussi nous avons décidé de déscolariser notre fille (que nous impliquons dans le processus de décision) après les vacances de la Toussaint pour pratiquer l’école à la maison. Nous nous sommes donnés deux mois pour préparer ce changement.

Nous ne visons pas l’excellence et la performance scolaire. Nous souhaitons sortir des schémas de l’école traditionnelle :

  • Des enfants qui ne sont pas acteurs de leurs apprentissages, mais qui sont contraints de suivre un parcours standardisé.
  • Des modes d’éducation fondés sur l’obéissance (la soumission) de l’enfant à l’autorité de l’adulte. Ce qui favorise ni l’autonomie, ni la responsabilisation, ni l’expression des personnalités singulières…
  • Un système de notation qui renforce la dualité, une perception de séparation entre les individus au lieu de favoriser les coopérations, la coresponsabilité… En outre ce n’est pas à l’adulte et encore moins aux notes qu’il donne de dire à l’enfant ce qu’il vaut. Tout ce système enferme l’enfant dans une dépendance affective malsaine et perverse : « dis-moi ce que je vaux ; dis-moi que j’ai bien fait ; dis-moi que tu m’aime ; je vais me conformer à ce que tu attends de moi pour que tu m’aimes… »
  • La place donnée à l’intelligence « logicomathématique » et à l’intelligence « verbo-linguistique »  au détriment des autres formes d’intelligences : interpersonnelle, kinesthésique, naturaliste, spatiale, existentielle/spirituelle…

Par conséquent nous souhaitons nous inspirer des méthodes alternatives qui confère à l’adulte un rôle de guide et d’accompagnant plutôt que celui d’un « grand sachant ».

Pour revenir au coaching que vous proposez, nous avons apprécié le travail que vous faites dans le cadre des  « vidéo-conférences ». En revanche, nous nous interrogeons sur les contenus et les modalités pédagogiques présentés dans vos DVD – ce que les 4 étapes n’ont pas permis d’apprécier de façon précise. Aujourd’hui, nous avons besoin de contenus pédagogiques, à minima pour l’année en cours (CE2) et de méthodes pédagogiques variées et modulables en fonction de la personnalité de l’enfant.  Cela correspond-il au contenu de vos DVD ?

Merci de votre réponse Bien cordialement

Marie-Claire

Bonsoir Marie-Claire,

alors, voyez-vous, vous avez très bien expliqué ce que vous ne voulez pas. C'est un premier pas en fait.
Reste à savoir: ce que vous voulez, et comment vous allez l'obtenir. Vous avez juste dit "Par conséquent nous souhaitons nous inspirer des méthodes alternatives qui confère à l’adulte un rôle de guide et d’accompagnant plutôt que celui d’un « grand sachant »."

Certes ! Mais quelle serait cette méthode pour vous ?

Développons en détail:
sur le premier point, la "déconcentration" (nous expliquons qu'un enfant en réalité n'est pas déconcentré mais que sa concentration vagabonde), il y a plusieurs facteurs. Télé, écrans, fatigue sont les plus importants. Cadre de vie. Activités annexes, quelles sont-elles ? Ensuite en effet, la méthode. A l'école, elle est souvent contre-productive pour ce qui est de l'attention. Les rythmes aussi. Un être humain reste concentré par périodes de 35mn en moyenne... Si vous utilisez une méthode démotivante, il est normal et naturel que l'enfant soit ailleurs...

L'excellence n'est pas un but chez les parents, le plus souvent (nous ne l'avons jamais vu). C'est une simple conséquence de ce qu'ils donnent à l'enfant... relative d'ailleurs. Etre excellent aujourd'hui, c'est avoir un niveau convenable, sans plus. Nos enfants ne sont pas "excellents", pourtant les enseignants les disaient excellents. Quand un enfant est heureux en travaillant, il devient "excellent" (entre guillemets) parce qu'il aime travailler. C'est d'une simplicité enfantine en fait.
Mais pour y arriver en revanche, c'est tout un apprentissage. Ce sont les parents qui ont à travailler sur eux-mêmes en réalité, et c'est ce que nous proposons. Nous ne faisons pas travailler sur l'enfant, nous ne demandons pas aux parents de prendre position sur l'enfant, mais d'inventer cette manière d'être qui va lui permettre d'y arriver. Sans possessivité, attente particulière, ambition, contact excessif ou éloignement excessif, ou d'idées toutes faites. C'est une mise en éveil du parent.
Ce qui implique qu'il soit en mesure de le faire...

Obéissance-soumission

Pour ce qui est de l'obéissance-soumission, c'est une façon de faire qui n'est pas juste en effet; cependant, il y aura de votre part des attentes. C'est vous qui fixerez l'ambiance: comment voulez-vous fonctionner ? Qu'attendez-vous? Déjà, le dire voire l'écrire va vous être utile. Ensuite, vous adapterez jour après jour, car rien n'est fixe.
Pour la notation et ce que vous dites, c'est très juste. La note ne doit pas être regardée de cette manière, s'il y en a. C'est un instrument parmi d'autres, encore une fois s'il y en a. Mais s'il apparaît qu'une note révèle une très belle disposition, vous n'allez pas le négliger, vous saurez qu'une piste s'offre d'elle-même pour valoriser votre enfant. Et une mauvaise note, si elle n'est pas infondée, va vous mettre la puce à l'oreille, et ça peut être plein de choses: fatigue, problème de santé, souffrance, ou incompréhension, impossibilité (toujours momentanée et jamais définitive) d'accomplir un travail: là encore, c'est une piste pour mieux aider l'enfant. Et jamais un bâton. C'est comme une flèche sur un GR, en pleine nature. Donc, il ne faut pas forcément le rejeter. Et vous n'êtes pas obligés de lui en faire part !

Sur les formes d'intelligence: pas mieux.

Concernant académie en ligne, la différence ? vous avez dû l'entendre dans nos vidéos de présentation, nous ne proposons pas de cours. Le cours, vous le trouvez aisément, et vous pouvez même le bâtir vous-même avec les apprentissages informels (attention tout de même à l'administration). Ce que vous ne trouvez pas, c'est tout le reste: comment s'en servir, comment obtenir la joie d'apprendre, comment ne pas fatiguer la maman ou le parent enseignant, quelle routine ou régularité, et quelle improvisation, quels trucs pour mémoriser, quels trucs pour s'organiser, comment faire en sorte que l'apprentissage soit relié aux savoirs véritablement féconds, c-a-d constructeurs, comment obtenir la concentration, la cohésion entre enfants, comment obtenir que l'enfant ne soit pas épuisé, comment remarquer une qualité de l'enfant, comment développer ses diverses formes d'intelligence (elle n'est pas donnée, elle s'entretient et se développe), quelle relation entre le cerveau et le cœur (relation vitale inexistante à l'école la plupart du temps, et pourtant c'est l'une des clés de l'avenir éducatif) etc... la liste est trop longue.

Votre manière

ET tout cela tient en une question: en-dehors des matières ou du contenu, quelle est la manière que vous allez employer ? Nous donnons des pistes claires et en même ouvertes aux parents soucieux de leur enfant. Nous n'avons pas de formule toute faite, si vous nous suivez, vous verrez que nous ne dictons pas de recette: ce qui va avec un enfant sera peut-être vain avec un autre, voire destructeur. C’est l'éveil du parent, sa mise en éveil qui est fondamentale. Aucune opinion en éducation ne peut être définitive. Votre fille dont nous ne connaissons pas le prénom va changer. Il arrivera qu’elle brûle ce qu’elle a aimé et aimer ce qu’elle a détesté. Tout peut arriver. Comment le recevrez-vous, dans l’idéal, pour qu’elle en tire une grande richesse personnelle ?

Le savoir, vous le voyez bien, est très secondaire. Dans une belle âme, tous les savoirs trouvent leur place. Il y a des cancres qui réussissent très bien parce que les parents ou un autre adulte a su provoquer le déclic et l’envolée.

"Agir pour son enfant"

La seule chose, c'est qu'il faut vraiment vouloir agir pour son enfant, nous ne pouvons rien pour un parent qui voudrait juste faire faire l'école et qui attendrait que le cours marche tout seul ; ça ne marche pas tout seul. Oh ! il ne s’agit pas d’en faire des tonnes. Quelques instants (c’est ce que nous disons dès le départ et c’est une clé importante) suffisent à faire énormément, surtout si vous avez une vie bien remplie. Il faut savoir donner, savoir ce qu’on donne, savoir comment donner et même savoir comment l’enfant reçoit. Le reste se fait naturellement et progressivement.
Les parents  ne sont en réalité pas bien formés, par exemple l'un des premiers pièges, c'est de vouloir bien faire en toute sincérité, et de se retrouver face à des crises qu'on ne comprend pas. En fait, l'enfant est un être complexe qui ne fait pas ni ne suit exactement l'ambiance ou l'intention proposée par les parents. La sincérité ne suffit pas et pourtant elle est indispensable. Il faut se poster un peu au-dessus, et accepter que notre sincérité ne fait pas tout. Imaginez par exemple que votre enfant ne soit pas d'accord avec ces valeurs que vous exprimez très bien (et avec grâce). Que feriez-vous ? Les parents se disent souvent dépités et découragés. Il faut alors leur apprendre à "ne pas saisir", ne pas spéculer, même avec les meilleurs intentions du monde. On ne se poste pas à côté d’une plante pour lui dire « grandis ! grandis ! », n’est-ce pas ? Pourtant, c’est ce qu’on dit à l’enfant. D’ailleurs, entre parenthèses, on ne sait pas assez accepter l’enfant à l’âge qu’il a, on est souvent dans l’avenir. Accepter l’enfant au moment présent, avec la beauté qui lui est propre et les charmes de son âge, c’est un grand pas.
Mais sachons que l'enfant pense différemment, a des besoins que les parents ne connaissent pas encore.
Nous vous invitons à regarder la page des "questions de parents qui pratiquent", elle est assez fournie.
Eh bien, voilà un échange qui nous intéresse beaucoup.
A très bientôt.

Rémy et Cécile de l'Ecole à la maison

forum de l'école à la maison

janvier 21, 2013

Une salle de travail appropriée: la salle commune. Attention: l'enfant ne travaillera

octobre 13, 2012

Votre santé aide votre enfant Rappelez-vous que votre santé aide votre enfant.

juillet 15, 2014

Sur cette page, nous désossons 17 rumeurs, balivernes ou désinformations. C'est un


Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/clients/fe4928a30cee2d48ac9ba1b6aae0c18f/sites/l-ecole-a-la-maison.com/wp-content/plugins/amazonjs/amazonjs.php on line 637

Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/clients/fe4928a30cee2d48ac9ba1b6aae0c18f/sites/l-ecole-a-la-maison.com/wp-content/plugins/amazonjs/amazonjs.php on line 637

Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/clients/fe4928a30cee2d48ac9ba1b6aae0c18f/sites/l-ecole-a-la-maison.com/wp-content/plugins/amazonjs/amazonjs.php on line 637

Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/clients/fe4928a30cee2d48ac9ba1b6aae0c18f/sites/l-ecole-a-la-maison.com/wp-content/plugins/amazonjs/amazonjs.php on line 637

Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/clients/fe4928a30cee2d48ac9ba1b6aae0c18f/sites/l-ecole-a-la-maison.com/wp-content/plugins/amazonjs/amazonjs.php on line 637

Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/clients/fe4928a30cee2d48ac9ba1b6aae0c18f/sites/l-ecole-a-la-maison.com/wp-content/plugins/amazonjs/amazonjs.php on line 637

Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/clients/fe4928a30cee2d48ac9ba1b6aae0c18f/sites/l-ecole-a-la-maison.com/wp-content/plugins/amazonjs/amazonjs.php on line 637
s2Member®
>