Le cours de géographie (vidéo)


Le cours de géographie, occasion de donner à l'enfant un horizon plus vaste et un émerveillement.La géographie, c’est un petit cours simple en apparence.

Sûrement le plus facile à aborder. Mais il peut être aussi le plus ennuyeux pour l’enfant. Alors gare ! Il n’y a pas d’histoire à raconter, c’est souvent un déferlement de données brutes. On va donc développer une parade double.

[s2If !is_user_logged_in()]

géographie sur https://l-ecole-a-la-maison.com/wp-content/uploads/2013/03/vidéo-géographie.jpg
Pour voir cette vidéo, vous devez vous connecter

La géo est généralement enseignée conjointement à l’histoire, ce qui est un peu curieux mais cela peut s’expliquer au moins pour une raison : le mode d’enseignement est presque le même.

Le grand truc en géographie : développer le sens de la découverte

Si en histoire on insistait sur la narration et l’art de savoir raconter, en géographie, on mettra l’accent sur la découverte.

C’est un cours qui, lorsqu’il n’est pas préparé, permet aux parents de(…) la suite est réservée aux membres accompagnés, pour activer votre accès membre, passez par ici. Déjà membre accompagné ? Connectez-vous dans le menu du site (en cas de souci, voir la FAQ) [/s2If] [s2If is_user_logged_in()]

La géo est généralement enseignée conjointement à l’histoire, ce qui est un peu curieux mais cela peut s’expliquer au moins pour une raison : le mode d’enseignement est presque le même.

Le grand truc : développer le sens de la découverte

Si en histoire on insistait sur la narration et l’art de savoir raconter, en géographie, on mettra l’accent sur la découverte.

C’est un cours qui, lorsqu’il n’est pas préparé, permet aux parents de s’émerveiller ! Ne vous gênez pas de recevoir toutes ces connaissances avec intérêt et enthousiasme. Souvent, le cours déborde et on continue de lire et regarder les documents avec l’enfant après la fin. Prolongeons même dans la journée et sur plusieurs jours. Quand une notion revient dans l’actualité, on peut en parler. Ainsi, on va dans l’esprit de l’enfant relier l’apprentissage de savoirs avec la réalité et c’est l’une des grandes vertus de ce cours.

Vous ne saviez pas que la Chine produisait 350 tonnes d’or ou qu’Amazon avait assez de liquidités pour acheter 48 fois Peugeot ? Le cours, à divers niveaux, vous livre des faits étonnants. C’est le moment de montrer votre étonnement. Vous abandonnez la réserve que vous avez au travail, avec des clients ou des fournisseurs, ou quand vous faites des courses. C’est important que l’enfant ressente cet émerveillement.

Comment pouvez-vous émerveiller l’enfant ? Essayez de creuser cette question avant chaque cours.

Carte des langages africains: il y a bien plus de tribus et d’ethnies en Afrique que de pays

La préparation consistera essentiellement à réunir les bons documents complémentaires. Une fois encore, le livre de cours est plein de choses intéressantes, mais pas suffisantes, il faut aller chercher des éléments supplémentaires.

D’autant que la géo est la matière la plus sujette à l’actualité et les mises à jour. Si les capitales ne changent pas d’endroit tous les mois, les gouvernants si, de même que les échanges commerciaux ou les actualités générales.

Internet est là une source de renseignements suffisants pour presque tous les cours, mais pour augmenter le goût du livre, il serait bien que les livres ne soient pas trop loin.

Googleearth sera un outil extraordinaire pour bien situer les lieux et les superficies. Servez-vous en abondamment. Ce faisant, l’enfant constatera que l’ordinateur, ce n’est pas que pour jouer.

Même Googlemaps peut être sympa en géo, la preuve.

L’intervenant extérieur

Il peut arriver qu’un sujet soit à la portée d’un intervenant extérieur. Si le facteur peut expliquer en 5 mn en quoi consiste son travail, demandez-lui quelques jours à l’avance s’il accepterait de le faire à votre enfant. En ce cas, vous sortez exceptionnellement du cours et faites une leçon hors programme. Questionnez des professionnels, des transporteurs par exemple qui font de la route et pourront certainement répondre à vos questions. En ce cas, pensez à préparer ces questions parce que votre enfant et les professionnels auront tendance à parler de choses superficielles.

Intervenant de l’extérieur ou… à l’extérieur, d’ailleurs. Déplacez-vous, allez voir une usine ou une fabrique, une association, allez à la campagne, à la montagne, au bord de la rivière, faites découvrir le monde à votre enfant avec des yeux curieux. Apprenez-lui que la curiosité (à ne pas confondre avec l’indiscrétion, on l’a dit), est une qualité, et qu’il y a des tas de choses à côté desquelles il est passé sans s’en rendre compte. Il y a des tas de choses autour de lui dont il n’a pas conscience. On le verra aussi en sciences naturelles. Développez sa curiosité, intriguez-le, posez-lui des questions.

Le résumé

On fera, comme en histoire un résumé si le cours n’en propose pas, ce qui est rare, et ce résumé doit être appris par cœur, nous l’avons déjà dit c’est très bon pour le cerveau. Rappel de la méthode : premier apprentissage le jour même, second le lendemain, la semaine suivante, le mois d’après.

On lit les éléments du cours à haute voix. Le parent écoute. Quand un paragraphe a été lu et que les documents ont été vus, le parent pose une ou deux questions pour vérifier que l’enfant a compris. Rien de plus.

L’idée générale et les « grandes masses »

Ensuite, quand tous les documents auront été vus, le parent travaillera à présenter les grandes « masses » du cours, les grandes lignes, c’est-à-dire qu’il ne va pas se perdre dans les détails mais présenter une idée d’ensemble. Il va faire un résumé. Il va travailler son sens de la synthèse et c’est très bon. Et c’est là qu’on passe de la simple notion de « savoirs » à la construction de l’esprit, chez l’enfant.

Et chez l’adulte aussi. Croyez-nous sur parole, les adultes capables de synthétiser une pensée sont rares. Donc vous avez là une occasion rêvée de saisir un problème dans sa globalité. Ce sera très intéressant pour les parents un peu rebelles, bavards, ou polémistes, il devront apprendre à présenter les choses de manière succincte !

Saisir l’idée générale est ce qui manque le plus aux enfants.

Voici ce que nous vous proposons donc. Vous, parent, vous allez progresser dans l’expression d’une idée synthétique. Exemple: après la leçon sur la France en CE1: « Ce cours nous a parlé aujourd’hui de la place centrale qu’occupe la France en Europe, parce qu’elle est située entre nord et sud, qu’elle dispose de ressources diverses, que sa population est la seconde en importance et sa culture toujours estimée, le grand pari pour notre pays est de conserver ces avantages. » Vous avez réussi à le dire d’une seule traite, sans regarder le livre. Très bon exercice pour vous. 😉

Lui, l’enfant, va tenter de restituer ce que vous avez dit. Et dans cet échange, vous aurez travaillé ensemble et beaucoup progressé.

Une mise en garde pour le cours de géographie. Le parent doit veiller aussi à ne pas mêler les plans. Les mamans font ça très bien en général mais les papas peuvent être tentés de dire des choses qui débordent un peu trop. Par exemple, si l’on fait la géographie des Etats-Unis, ils vont peut-être émettre un jugement sur son économie. C’est bien sûr à éviter. On reste dans le sujet, et rien que le sujet.

Le cours de géo ne présente aucune difficulté spéciale. C’est pourquoi vous pouvez en profiter pour travailler sur vous.

Nous verrons plus tard l’outil statistique, les cartes et les graphiques.

Que faut-il penser de cet article ? Laissez votre réponse ci-dessous.

[/s2If]

janvier 21, 2013

Une salle de travail appropriée: la salle commune. Attention: l’enfant ne travaillera

octobre 13, 2012

Votre santé aide votre enfant Rappelez-vous que votre santé aide votre enfant.

juillet 15, 2014

Sur cette page, nous désossons 17 rumeurs, balivernes ou désinformations. C'est un


Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/clients/fe4928a30cee2d48ac9ba1b6aae0c18f/sites/l-ecole-a-la-maison.com/wp-content/plugins/amazonjs/amazonjs.php on line 637

Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/clients/fe4928a30cee2d48ac9ba1b6aae0c18f/sites/l-ecole-a-la-maison.com/wp-content/plugins/amazonjs/amazonjs.php on line 637

Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/clients/fe4928a30cee2d48ac9ba1b6aae0c18f/sites/l-ecole-a-la-maison.com/wp-content/plugins/amazonjs/amazonjs.php on line 637

Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/clients/fe4928a30cee2d48ac9ba1b6aae0c18f/sites/l-ecole-a-la-maison.com/wp-content/plugins/amazonjs/amazonjs.php on line 637

Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/clients/fe4928a30cee2d48ac9ba1b6aae0c18f/sites/l-ecole-a-la-maison.com/wp-content/plugins/amazonjs/amazonjs.php on line 637

Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/clients/fe4928a30cee2d48ac9ba1b6aae0c18f/sites/l-ecole-a-la-maison.com/wp-content/plugins/amazonjs/amazonjs.php on line 637

Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/clients/fe4928a30cee2d48ac9ba1b6aae0c18f/sites/l-ecole-a-la-maison.com/wp-content/plugins/amazonjs/amazonjs.php on line 637

Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/clients/fe4928a30cee2d48ac9ba1b6aae0c18f/sites/l-ecole-a-la-maison.com/wp-content/plugins/amazonjs/amazonjs.php on line 637