Imagination et savoir, avec mon enfant (vidéo)

Imagination et savoir, comment faire en sorte que l'un nourrisse l'autre ? imagination et savoir http://l-ecole-a-la-maison.com

­

(...) la vidéo est à découvrir dans votre accompagnement-formation (cliquez ici) (abonné, connectez-vous. En cas de souci, voir la FAQ).

14 réponses à “Imagination et savoir, avec mon enfant (vidéo)

  1. Merci pour cet éclairage intéressant mais qui suppose que nous, parents, ayons pas mal d’anecdotes en tête… et c’est là que le bât blesse…

  2. Merci de cet éclairage !
    Il me remet en question car même si on utilise un cours par correspondance il ne faut pas oublier de rendre vivante la leçon enseignée…
    C’est tellement logique et je n’y avait même pas pensée.
    Cela demande une petite préparation avant et elimine toute improvisation évidemment !

  3. Cela fait le lien avec ce que j’ai gardé en mémoire et ce que j’ai oublié de l’enseignement que j’ai reçu.
    Les souvenirs que je garde ancrés sont ceux qui ont fait écho en moi, tout simplement.
    J’intègre cette constatation pour appliquer ce que vous décrivez ici.
    Merci !
    Héloïse

  4. J’adore ce genre d’article !! Vous nous donnez le ton, la force et l’envie !! C’est tout simplement encore plus passionnant de donner des cours de la sorte.
    C’est à double sens, on enseigne mieux à son enfant et en même temps on apprend nous même pleins de choses. Et puis je pense que la complicité se renforce beaucoup avec son enfant…
    Bref ce n’est que du bonheur pour tous, j’adore ! Un grand merci pour ce bel article 🙂

  5. Voilà un article qui le parle ! J’ai moi même fait cette expérience au cours de ma scolarité. Les notions qui me sont le mieux restées sont celle qui étaient accompagnées d’anecdotes. J’avoue que je n’y avais pas pensé pour les enfants. Je relie cela aussi à donner toujours du sens et du concret dans la façon d’aborder les notions que nous voyons. De relier tout cela à leur vie quotidienne.
    Merci de mettre en lumière cette façon d’enseigner.
    Blandine

  6. Bel article!
    J’ai la chance d’avoir un petit garcon tres tres curieux il ne peut apprendre un concept ou un savoir que si il sait a quoi cela pourra lui servir.. Pourquoi il faut savoir utiliser une regle? A quoi sert les fractions? Parfois je trouve la reponse assez aisemnent parfois nous cherchons dans notre cerveau comme un brainstorming de theories puis nous cherchons dans les ouvrages ou sur le net ou dans les magasines comme  » ca m’interesse ou ca m’interesse histoire » cela est tres enrichissant car du coup une fois qu’il a compris il applique son concept..
    Parfois aussi il arrive avec une theorie qui fait sens pour lui et je lui dis tu as probablement raison nous la travaillons, l’explorons, je trouve ce travail tres captivant. Malheureusement a l’ecole tout ce temps d’explication, maturation est inexistant car les enseignants ont trop a enseigner en trop peu de temps… Petite annecdote: quand j’etais jeune on nous a appris qu’il y avait neuf planetes dans le systeme solaire.. Depuis avec les progres scientifique les astronomes ont conclu que pluton n’etait pas une planete mais une planete naine. Donc maintenant mous avons 8 planetes .. He bien j’ai decouvert que des enseignants continues d’enseigner qu’il y a 9 planetes!! J’aime beaucoup avoir la possibilite de remettre en question les theories etablies ca permet a mon fils d’avoir l’esprit critique et de ne pas prendre toutes les informations comme veridiques. Quitte a ce que ses recherches l’amenent aux memes conclusions.
    J’aime bcp les dvd c’est pas sorcier ils sont tres riches d’annecdotes ( on trouve aussi sur youtube)

  7. on tombe vite aussi dans la routine du cours, et on voit l’échéance du devoir, on est pressé par le temps.
    Voilà pourquoi on ne prend probablement pas assez le temps de rechercher la façon d’expliquer aux enfants
    une sorte de paresse , comme le dit Anne-Marie

  8. ça me plaît beaucoup, à moi qui utilise beaucoup mon imagination. Je vais essayer de m’en servir encore plus pour aider les enfants à apprendre

  9. Beaucoup de parents se contentent de ce qu’ils ont vu , ils appliquent ce qu’ils pensent être la méthode normale , mais en effet dépasser les conventions et les habitudes ( en fait il y a une part de paresse ) demandent a s’éveiller un peu et se donner de l’effort . Je pense que la aussi la lecture aide, quand on lit un peu essayer de ,noter des histoires pour les restituer aux enfants.

  10. Certains enseignants procèdent ainsi, et parfois partent dans des digressions englobant l’histoire d’une découverte et ses conséquences. Ils donnent du sens (signification) et un sens (évolution). Quelques manuels scolaires procèdent de la même manière. Se pencher sur l’historique amène à rapprocher les choses : avancées scientifiques et contexte social. Le travail interdisciplinaire pratiqué parfois dans le secondaire a ce souci.
    Pour la maison, cela demande une grande polyvalence, une immense culture que la plupart d’entre nous n’avons pas ; mais vous avez raison, pour aider nos enfants cela vaut la peine de chercher un peu et de se documenter. Nos enfants peuvent donc nous pousser à réfléchir et nous enrichir.
    Dans ce cas nous pouvons leur dire bravo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *