Et si mes enfants passaient à côté de plein de choses ?

Bonjour,
(...) j'ai un souci qui me preoccupe regulierement: et si mes enfants passaient a cote de plein de choses chouettes que tous les autres enfants du village font a l'ecole? (...)
chaleureusement
L.

Bonjour L.,

Posons une question qui pour nous résonne de la même manière: Et si les adultes passaient à côté de leurs amis ? Et si vous restiez enfermée toute votre vie dans la cave ?
C'est la même chose: qui décide ? Laisserez-vous les choses en plan ou prendrez-vous en main votre destin ? C'est vous qui prendrez en main la vie relationnelle de vos enfants.

Si vous attendez qu'un autre le fasse, comme l'école, vous prenez le risque de tomber sur des enfants qui ne sont pas compatibles avec le vôtre, ou que rien ne se passe d'intéressant.

Et si les amis et les activités des enfants passaient par votre organisation ?

La clé, c'est vous ! C'est donc par vous que tout va se passer (vous et le conjoint...). Avec notre aide s'il le faut et ces quelques conseils.

Organisez-vous. Vous allez faire la démarche en y consacrant une demi-journée. Et vous trouverez un camarade ou deux. Un enfant suffit largement quand le lien d’amitié est fort. Découvrez la perle rare. Souvent, il s'agit d'un enfant d'une famille qui a quelque chose de plus. Le niveau d'éducation va compter pour vous, allez donc voir dans les milieux qui vous ressemblent: est-ce le club de voile, la paroisse, le terrain de foot ou de polo ? Allez-y simplement et présentez-vous. En 10mn, vous en savez largement assez pour prendre une décision. Il y a toujours un enfant extra dans un village/le quartier/le coin. Au moins un.

Mais surtout, bien plus que la qualité supposée de l'enfant ou de la famille, c'est l'activité qui comptera: c'est elle qui peut-être fera de l'ami de votre enfant quelqu'un de vraiment génial !

Vous proposerez aux enfants de faire des maquettes, des fouilles archéologiques, de l'ornithologie (nous avons connu des enfants spécialistes des oiseaux, c'est impressionnant !), la fabrication des livres anciens, la restauration des meubles, le nettoyage des monuments anciens (église par exemple...), le recyclage ou autre chose, qui les liera en leur permettant d'exprimer leurs talents. C'est tout ce qu'il y a à faire. Il ne faut pas croire que l'enfant a besoin de 30 relations, c'est une croyance infondée. Comptez vos ami(e)s d'enfance !

Nous déconseillons en revanche les cours où le lien ne sera pas véritablement possible: cours de musique, cours d'espagnol ou d'anglais. Ces cours mobilisent chaque instant, ne durent que trop peu de temps et ne laissent pas l'enfant découvrir l'autre. Une demie-journée d'archéologie une ou deux fois par mois, c'est infiniment mieux !

Voyez notre vidéo qui parle de ce qu'on appelle la "socialisation" et qui vous propose des solutions.

Bien à vous,

Rémy et Cécile

et si mes enfants passaient a cote de plein de choses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *