Vidéo: l’école à la maison

 

 

Où dois-je aller maintenant pour m'informer ?

Vous avez le choix:

  • Soit vous pouvez fouiller le menu du site, dans lequel vous trouverez énormément de choses, de quoi bien déblayer la question. Vous y réglerez des questions comme Comment prévenir la maîtresse, l'école ?
  • Soit vous suivez le fil de cette page vers le bas.

Mais le plus important est de bien vous inscrire dans le formulaire "2 clics pour le bonheur de mon enfant" car des informations que vous ne verrez pas ici vous seront envoyées, pas à pas, dans le bon ordre.

Ne vous sentez pas pressé, contrairement à ce qu'on pense, il n'y a aucune loi qui fixe date de rentrée ni ne vous oblige à aller vite, vous commencerez quand vous le voulez (vous le verrez sur la page des lois en fouillant le menu ou en tapant le mot "loi" dans la fenêtre de recherche (colonne de droite).

Il n'y a pas d'urgence, suivez le guide !

Puisqu'on parle du guide, vous disposez du livre sur l'école à la maison qui vous aide à prendre une décision. C'est le premier et le seul guide sur l'école à la maison.

 

 lecteurs du guide en ce moment

"Notre livre de chevet, une mine qui fourmille d'infos !" (Anaïs et JP)

"Le guide, comme la formation d'ailleurs, est une vraie bouée de sauvetage pour éviter bien des crises!" (Elsa)

"J'hésite" à m'inscrire sur votre site, dit Claudia.

Rassurez-vous Claudia, notre but n'est pas de vous garder ici avec nous 10 ans. Notre but, c'est que vous ayez réussi votre aventure et que vous n'ayez plus besoin de nous le plus rapidement possible. Nous ne sommes pas un club et moins nous vous prendrons de temps, mieux ce sera. Rien ne nous rend plus heureux que de savoir qu'une maman a tout ce qu'il faut pour s'occuper de ses enfants. Conclusion: vous nous ferez très plaisir quand vous nous direz: "Merci pour tout, je n'ai plus besoin de vous, au revoir !"

Mais ! pour ce faire, il faut que vous ayez les infos. Et donc, il faut vous inscrire. Vous aurez des messages durant quelques temps et ensuite, ce sera fini, vous serez autonome, vous n'entendrez plus parler de nous. L'avantage pour vous: avoir toutes les réponses et un pas à pas. Pour nous: ne pas nous répéter. Actuellement, tout est fluide, chacun reçoit ce dont il a besoin.

Vous êtes parents inscrits.

Que disent les parents qui sont passés par ici ?

"RIEN mais alors RIEN à voir" - E-mail : b.....@gmail.com Bonjour à tous, nous nous lançons cette année pour notre fille de 9ans et notre plus jeune qui n' a que 5 ans et pour avoir parcouru pas mal de sites à l' occasion d' une recherche google sur la déclaration de l' instruction en famille, je peux témoigner que la démarche proposée ici par Cecile et Remy n' a RIEN mais alors RIEN à voir avec les autres associations. En suivant ce pas à pas, on est assuré du succès ! Alors courage à tous, merci à Cecile et Remy pour leur formation irremplaçable et leur suivi, merci pour leur temps dédié à cette activité pour l' amour des enfants et des familles.

"Je n'ai pas regretté un seul instant mon inscription et il me tarde même de pouvoir me mettre au "travail" en enseignant à ma fille. Désormais, je me sens enfin capable de quelque chose, j'ai trouvé ma voie et j'en suis très fière. Je ne redoute plus les "qu'en dira-t-on" !" (SM)

"Grâce à vous Cécile et Rémy notre rentrée s’est très bien passée SUPER !!

En lisant ces lignes, je n’imaginais pas tout ce que cela pouvait créer comme JOIE, comme MOTIVATION, comme ÉMERVEILLEMENT… J’ai présenté à ma fille son cahier, ses feutres, ses crayons, sa trousse, sa gomme… Elle était dans un « autre monde » tellement elle était contente d’avoir toutes ces choses pour elle. Et c’est tous les jours qu’elle demande à faire des activités !!" (Aïcha)

"(...) depuis le début de sa rentrée... il n'était pas bien et ne voulait pas aller en cours, il était toujours en retard (son collège est à 100 m de chez nous), en semaine il n'arrivait pas à dormir et se rattrapait le week-end, il avait perdu beaucoup de poids, et ne voulait plus manger ce qui nous a beaucoup perturbé son père et moi ainsi que la fratrie complète ( j'ai 4 enfants), et on a décidé de le descolariser. Et aujourd'hui, je ne regrette cette décision pour rien au monde !!!

Mes enfants ( leur père et moi-même aussi) sont épanouis, mon fils a pris 6 kg depuis novembre et si vous voyiez la différence d'écriture et de présentation de ses cahiers, le avant/après est impressionnant, on dirait que ce n'est pas la même personne qui a écrit ses leçons, jamais dans toute sa scolarité il n'avait écrit aussi bien et propre, (et avec de la couleur) !

En plus, il s'est mis à apprécier les livres (qu'il choisit lui-même grâce à la bibliothèque), alors que pour lui la lecture était synonyme d'ennui le plus total ! Maintenant, mes enfants ne veulent plus retourner à l'école, c'est vrai que je les sens beaucoup moins stressés et on sort plus qu'avant, on est plus libres ! L'achat de votre livre dès le départ m'a beaucoup apporté, ainsi que vos différents articles, et je vous en remercie sincèrement." (S.)

"Merci Rémy pour cette merveilleuse année passée a vos cotés , il y a un an déja je prenais la décision de la déscolarisation pour 2 de mes enfants et j’entamais cette formation si riche que vous nous avez donnée avec tant de générosité." (Khadija)

Formidable! tellement juste! cela fait du bien de lire si clairement ce que je ressens.
Merci encore pour tout ce que vous transmettez. Si tout le monde vous lisait, le monde serait différent, forcément 😉 (Marion)

Ces témoignages sont extraits de cette page

 

Il n'y a pas non plus d'éducation sexuelle en maternelle.

On en est à un point...

où l'école fait parfois tellement mal qu'on se dit qu'il vaudrait mieux que l'enfant reste à la maison à ne rien apprendre au lieu d'aller à l'école pour devenir malheureux. Autrefois, les petits bergers ne savaient pas écrire. Mais ils avaient bon cœur, étaient honnêtes, pensaient bien.

Car on peut toujours réussir quand on est équilibré et motivé, le monde moderne (y compris les grandes entreprises) a besoin de gens motivés.

Vous ne vous voyez pas faire l'Ecole à la Maison ?

C'est absolument normal. Nous allons vous donner tous les moyens d'y arriver, autant que possible dans la joie. Et nous allons rendre le plaisir d'apprendre à votre enfant.

Enseigner ce qui est beau, ce qui fait grandir l'être, ce qui lui ouvre le monde véritable, la merveille de la Création. Allez voir dans le menu les vidéos qui vous donneront cette beauté à venir.

Vous pensez que c'est un mode d'instruction totalement étranger à ce que vous connaissez ? Que vous n'avez pas le temps ? Pas les moyens ? Vous verrez plus bas quelles réponses ont trouvées des centaines de personnes. Car on peut enseigner à son enfant en peu de temps et avec peu d'argent !

L'enfant apprend et progresse s'il est motivé, sinon vous vous épuisez. Mais vous avez parfois aussi besoin d'avoir davantage d'autorité car l'enfant a des baisses de motivation: vous serez son entraîneur. Notre rythme est bon.

Ainsi, découvrons l'enseignement avec l'aisance, grâce aux apprentissages informels, aux apprentissages par la joie et bienveillants. De cette manière, l'enfant apprend sans difficulté en français, math, calcul mental, histoire-géo, sciences naturelles/vie de la Terre, dessin, musique etc.

"La peur est le contraire de la lumière" (Her Bak, sagesse égyptienne)

L'enfant va mal ? Il réagit tout simplement à ce qu'on lui donne. De ce fait, si ce qu'on lui donne est mauvais, il réagira mal. Nous en parlons souvent et vous donnons les trucs qui vous permettront de retrouver votre enfant.

Si l'on ne veut pas que le monde se charge d'éduquer notre enfant, alors nous devons lui consacrer ces quelques minutes par jour qui lui seront un trésor pour toute la vie.

Mais à propos, quand faut-il commencer ?

Ils ont fait l'Ecole à la Maison:

Montaigne, la Comtesse de Ségur, Agatha Christie, Albert Einstein, Brigitte Bardot, Bruno Cremer, Charlie Chaplin, Christine Ockrent, Christophe Dechavanne, Christopher Paolini (auteur d'Eragon), Elsa, George Washington, Jean d'Ormesson, Louis Armstrong, Maud Fontenoy, Michel Polnareff, Patrick Dewaere, Pierre Curie, Rainier de Monaco, Véronique Sanson, Vincent Cassel, Yann Queffélec, Albert Schweitzer et bien d’autres moins illustres mais non moins heureux !

Et quand vous ne voudrez plus, aucun problème: vous remettez l'enfant à l'école quand vous le voulez.


La presse elle-même reprend peu à peu ce que nous disons : au cœur de la réussite des bons élèves, il y a la relation parent-enfant.

"Faire l'Ecole A la Maison ? Mais puis-je y arriver ?" Toutes vos questions sont dans le questionnaire sur la page suivante (par exemple, vous n'avez pas besoin d'avoir le niveau scolaire et nous vous expliquons pourquoi).

D'accord, ça m'intéresse, que dois-je faire à présent ?

Cliquez ici pour étudier les différentes étapes vers l'école à la maison

Pas tout de suite, je préfère pour l'instant aller sur la page suivante

 

Ce site est le plus complet du monde et dit tout sur l'Ecole A la Maison, qu'on appelle aussi école à domicile, désco, homeschooling ou encore instruction en famille (ief).

Comment se fait-il, les enfants étant si intelligents, que les hommes soient si bêtes ? Cela doit tenir de l’éducation”
(Dr A. STOCKER)

  • christelle dit :

    Je me demande si je peux arrêter de travailler et gagner suffisamment d’argent pour faire l’école à la maison?
    Je ne sais pas si un blog pourrait rapporter assez d’argent ? Que pensez-vous des blogs?
    Et j’ai entendu parler d’immobilier sans fonds de départ (Olivier Orban) c’est quoi exactement (je ne connais pas du tout)
    Je pensais à des métiers à temps partiel, comme secrétaire, assistante dentaire etc…
    Pour les économies factures, essence etc; on excelle dans ce domaine, il y a toujours mieux, c’est sûr, mais pour le budget courses on est passé au BIO et on dépense dans le 100 euros par semaine pour 4. Ca pourrait être mieux.
    Que consommez vous, et comment faites vous vos économies?
    Quels types de blog peuvent rapporter, il faut obligatoirement des publicités alors?

    Merci beaucoup

    • Rémy et Cécile dit :

      Oui on peut arrêter d’aller au travail et gagner de l’argent avec internet, c’est certain. ça demande un an en moyenne à notre avis, ce n’est pas en trois mois, partant de zéro, qu’on y arrive. Mais c’est possible. Il y a des formations comme celle d’Olivier Roland qui forme à créer un blog pro.
      Il y a aussi l’immobilier, Olivier Orban vous forme et vous suit dans vos acquisitions d’immobilier sans mise de départ; ça marche bien si vous êtes salarié au départ. Après avec 4 ou 5 loyers vous pouvez arrêtez votre travail, surtout que les charges sont moins élevées que sur le salaire. Il y a des immeubles à vendre qui sont plus intéressants que des appartements mais il faut vraiment s’entourer d’un très bon acheteur qui saura voir si le bien est intéressant ou non.
      Le droit de label privé: il y a des produits que vous pouvez vendre librement grâce à des blogs. Voir Didier droit de label privé.
      Il y a les abonnements grâce aux blogs.
      L’intérêt de ces revenus c’est qu’ils sont cumulatifs c-a-d qu’une fois un travail fait il n’y a plus à le refaire, au contraire du salariat.
      Nous sommes aussi dans ces budgets, déjà c’est bien; on peut économiser énormément sur les vêtements, les livres, le téléphone aussi vue la baisse des tarifs. Les assurances un peu.
      On n’a pas besoin de publicité et il n’en vaut mieux pas sur les blogs. Avec un sujet qui vous tient à cœur et dans une niche, il y a toujours des internautes que ça intéresse.
      Le salariat à taux fixe n’a pas d’avenir à considérer que les charges et retenues ne vont pas baisser et que le coût de la vie augmente.

      • christelle dit :

        A titre personnel, quels moyens cités ci-dessus mettez-vous déjà en oeuvre? Combien de temps par jour prenez vous pour pérenniser ces activités lucratives?

        Pour l’immobilier j’ai du mal à comprendre comment investir sans fond, faut-il se mettre en partenariat avec des investisseurs, je me renseignerais plus en détail, mais si vous pouvez juste indiquer le fonctionnement général, je vous en remercierais.

  • >