Questions sur l’école à la maison

Cette page des questions-réponses figure dans le menu du site, c'est d'ailleurs là que vous retrouvez la plupart des infos pour commencer ↑

Questions sur l'école à la maison l-ecole-a-la-maison.com réponses à toutes les questions

Questions sur l'école à la maison

Rejoignez le web-séminaire ici, il est plein de bons conseils.

Vous pouvez également vous intéresser aux questions que posent les parents qui font déjà l'école à la maison.

Vous avez le droit de dire "non" et de savoir la loi sur cet article.

Pour l'instant, on déblaye le terrain. Vous saurez tout au fur et à mesure car nous vous enverrons les éléments jour après jour. A condition, bien sûr, que vous vous soyez inscrit (sinon: dans le formulaire "deux clics pour mon enfant" à droite sur la page d'accueil).

Cliquez ici pour voir les mille et une questions et réponses traitées en vidéos (visite importante).

Allez sur cette page si ce sont des témoignages sur l'école à la maison que vous cherchez. Si vous cherchez plutôt des témoignages sur notre méthode, notre accompagnement, c'est sur cette page.

Quelle est la marche à suivre pour faire l'école à la maison une fois qu'on est convaincu ? Allez sur cette page pour suivre les premières étapes (vidéo).

___________________

Toutes les questions et leurs réponses figurent dans les articles et dossiers de l'accompagnement personnel que nous vous proposons. Il ne s’agit ici que de répondre dans l’urgence sans entrer dans le détail mais presque toutes les réponses exigent d’être approfondies. Toutes ces questions nous sont vraiment posées, vous retrouverez forcément la vôtre.

Liste des questions: (réponses plus bas)

1/ Questions sur le site et ce qui y est proposé

2/ Questions sur l'école à la maison: Se lancer, l'inscription

3/ Questions sur l'école à la maison: Moi, mon enfant, mes proches

4/ Questions sur l'école à la maison : Sur l'enseignement

5/ Examens. Après l'école à la maison / retour à l'école

(merci de nous signaler les liens qui ne marchent pas)

________________________________________________

1/ Questions sur le site et ce qui y est proposé

J’attends ce soir pour commander votre livre (lisible uniquement sur ordinateur, si j’ai bien compris?)

En quoi le livre est-il différent de votre abonnement (idée excellente pour soutenir et aider les parents parfois découragés) ?

Au niveau de la formation, elle se fait sur internet ? Et pourrai-je enregistrer le contenu pour me faire un mémo pour l'avenir ?

Est-ce que l'abonnement est obligatoirement pour un an ou on peut arrêter quand on veut ?

Est-ce que l'accompagnement est standard ? Je me pose la question car dans ce cas plusieurs sujets ne s'adresseraient pas à notre situation. Je fais l'école à mes enfants depuis toujours (j'ai d'ailleurs moi-même été éduquée à la maison).

Est-ce que l'accompagnement propose une formule en utilisant un programme d'enseignement précis? Je suis ouverte aux suggestions concernant le matériel à utiliser avec mes enfants mais je ne suis pas sure de vouloir changer complètement ce que j'utilise pour le moment.

Où est la FAQ ?

2/ Questions sur l'école à la maison: se lancer, l'inscription

Combien ça coûte ?

Quand commencer ? (à quel âge ou à quel niveau)

« Je suppose qu'on n'est pas obligé de passer par le Centre National d'enseignement à distance) CNED et les cours par correspondance (CPC) et qu'on peut décider soi-même des manuels / livres qu'on veut utiliser?»

Allocations familiales, on les garde en faisant l'école à la maison ?

Qu'est-ce que le CNED ?

Qu'est-ce qu'un CPC ?

Qu'est-ce que l'IEF ?

Trouve-t-on facilement de bons cours ?

Puis-je ne pas inscrire mon enfant (à un cours par correspondance) ?

Mon enfant ne va-t-il pas se désocialiser ?

Pourrai-je le remettre facilement a l'école ?

Est-ce légal dans mon pays ?

Ai-je le droit de le faire avec d'autres enfants pour que mon enfant ne soit pas seul ?

Quelles démarches administratives faut-il faire ?

Comment l'annoncer à la maîtresse actuelle ?

Est-ce que c'est cher ?

Quel plan pour sociabiliser mon enfant s’il reste à la maison ?

Est-ce que je dois prévenir l'administration que j'ai validé telle année de scolarité ?

Lors du contrôle académique, les 2 contrôleurs sont entrés dans la chambre de l'enfant et ont passé 3 heures sur place. Ils ont posé des questions sur les autres enfants: état civil: nom prénoms dates de naissance, ainsi que l'époux, niveau d'étude, si vous avez eu les diplomes de ces études, quel type de livres, quel sport, quel était le nom des établissements de sport, le nom du directeur.

L'école me harcèle.

Que dois-je penser de mon académie, de mon inspection académique, de mon rectorat ?

3/ Questions sur l'école à la maison: Moi, mon enfant, mes proches

Mon enfant a un problème, que puis-je faire ?

"Je me demande si j’arriverai à concilier mes obligations d’épouse à l’extérieur et les cours"

Je me demande si je saurai gérer ces 5 niveaux différents (de la Grande section à la 3ème)

Mes voisins ou des gens me critiquent

Ma famille ne comprend pas ce choix ou comprend mal

Comment l'annoncer à mon enfant ?

Comment en parler a mon conjoint(e) ?

Quid des cours et de l’indisponibilité de mon mari ?

Puis-je y arriver alors que je n'ai pas le niveau ?

Qu'en pensent les mamans et les papas qui pratiquent ?

Pouvez-vous m'aider a faire l'école a la maison ?

Mon enfant sera-t-il vraiment mieux à la maison ?

Mon enfant a une phobie scolaire

je pense sérieusement a retirer ma fille du système scolaire mais j'ai peur

ma fille adore aller a l'école je crois que je suis plus affectée qu'elle ; mais puisque ma fille ne remet pas en cause l'école et ne semble pas souffrir sauf les jours de dictée et de contrôles de maths dois je la sortir de l'école?

Que faire si je ne supporte plus ces méthodes d'un autre age où à l’école on barre les erreurs avec virulence au lieu de mettre en avance les réussites et les bonnes choses ?

Ma crainte est de ne pas savoir gérer les enfants toute la journée, non pas en terme scolaire mais en terme de gestion de certaines attitudes, de conflits qui peuvent émerger entre eux.

Et s'ils ne veulent pas travailler avec moi? et ce qu'ils ne vont pas se croire en vacances?

En suis-je capable ?

Que préconisez-vous pour les enfants surdoués / à QI élevé ?

Je n'arrive pas à lâcher prise et j'avoue être très agacée par son attitude. Elle refuse... je me suis repliée / Je suis à bout, à bout de nerf et de force / J'ai tout essayé / Je ne peux pas forcer mon enfant à apprendre / Je me demande finalement s'ils ne seraient pas mieux à l'école / Je serais intéressée par votre formation mais j'avoue qu'au vue de l'attitude de ma fille je suis tellement découragée que je n'ose plus rien entreprendre ni me projeter

4/ Questions sur l'école à la maison : Sur l'enseignement

J’ai déjà du mal a faire les devoirs dans le calme alors je ne peux m’imaginer les asseoir chaque jour pour faire la classe! pouvez vous m’éclairer? / comment faites vous pour que les enfants acceptent que c’est un moment d’effort et de travail même si c’est à la maison? / comment faire pour qu ils ne pensent pas que c’est tout le temps les vacances?

Comment gérer en même temps le petit de trois ans qui lui ne peut être calme sur commande!!

Ma fille termine sa 3ème. Pourrai-je l'aider scolairement parlé ? (maths et autres cours similaires.........).

Moi, ma fille est en seconde, je n’ai pas le niveau !

Serai-je capable d’expliquer à ma fille de 3ème une notion qu’elle n’aura pas bien comprise?

Aurai-je le niveau ?

Aura-t-il vraiment un bon niveau ?

Combien faut-il d'heures par jour ?

Que faire si je me rends compte que je n'y arrive pas ?

Comment fait on pour s'organiser ou quand prépare-t-on les leçons ?

Comment faire face aux besoins importants d'amis et de copains qu'à mon aîné ?

Comment répondre à mon grand les jours un peu gris, un peu sombres, quand il demande "pourquoi moi je vais pas à l'école ?"

Je n'ai pas peur de le faire toute seule mais j'ai besoin de temps à moi comment puis je m'en dégager ?

Je veux me former avec vous mais quand dois-je commencer ? Est-ce mieux de commencer avant de démarrer l'école à la maison ?

5/ Examens. Après l'école à la maison / retour à l'école

Comment mon enfant va-t-il passer le brevet des Collèges ou le Bac, s'il fait l'école à la maison ?

Comment se passera le retour à l'école ?


1/ Questions techniques sur le site et ce qui y est proposé

J’attends ce soir pour commander votre livre. Il est lisible uniquement sur ordinateur, si j’ai bien compris ?

Non, le guide existe en papier et à l'écran.

En quoi le guide est-il différent de votre abonnement (idée excellente pour soutenir et aider les parents parfois découragés!) ?

L'accompagnement comporte un ensemble de choses qui n'existent pas dans le guide et le guide explique plus longuement certaines notions de fond. Ils sont complémentaires. Comme ils coûtent des queues de cerises 😉 nous conseillons de les suivre tous les deux si vous décidez de faire l'école à la maison.

Au niveau de la formation, elle se fait sur internet ? Et pourrai-je enregistrer le contenu pour me faire un mémo pour l'avenir ?

Oui, cela se passe par le net et aussi en direct avec nous: vous pourrez nous contacter par téléphone ou skype quand vous le souhaiterez. Vous pourrez bien sûr conserver les éléments pour les revoir plus tard, et même dans 10 ans !

Est-ce que l'abonnement est obligatoirement pour un an ou on peut arrêter quand on veut ?

Il y a plusieurs formations: 1 semaine, 1 mois, 6 mois et un an. On peut le stopper quand on veut. Vous pouvez aussi garder les choses pour plus tard. Vous êtes libre.

Est-ce que l'accompagnement est standard ? Je me pose la question car dans ce cas plusieurs sujets ne s'adresseraient pas à notre situation. Je fais l'école à mes enfants depuis toujours (j'ai d'ailleurs moi-même été éduquée à la maison).

L'enseignement à la maison commence souvent un peu comme à l'école et fréquemment on va vers un cours plus libre. Vous ferez les choses selon votre tempérament et nous vous y aiderons. Vous ferez en fait cours à votre manière. Il n'y a presque jamais de situation "standard". C'est votre cas qui est accompagné.

Est-ce que l'accompagnement propose une formule en utilisant un programme d'enseignement précis? Je suis ouverte aux suggestions concernant le matériel à utiliser avec mes enfants mais je ne suis pas sure de vouloir changer complètement ce que j'utilise pour le moment.

Il n'y a pas de programme scolaire imposé, nous en proposons quelques-uns que nous avons rigoureusement sélectionnés et proposons leur choix aux personnes qui débutent, celles qui ont un choix affirmé suivent le programme qu'elles ont. Nous travaillons avec chacun de là où il est, nous ne demandons pas de rejoindre une manière de faire dès le départ, pas plus qu'avec l'enfant: c'est en partant du point où il se trouve qu'on l'aide. Ce qui fonctionne bien dans votre méthode, vous devez le garder. Vous ajouterez les trucs et astuces qui vous conviendront. Si vous avez de l'expérience, au tout début une ou deux choses vous seront acquises mais très vite, même dès le départ, vous verrez que certains éclairages vous plairont beaucoup. Nous parlons par exemple des divers personnages qui sont en vous et dont vous ne vous servez pas. Nous parlons de l'émerveillement dont il faut apprendre à se servir, vaste sujet. Voilà, vous verrez que même si vous êtes aguerrie, il y a plein de choses possibles encore. Votre expérience sera un atout, nous déclencherons des métamorphoses en vous, car tout dépend de l'enseignant.

Où est la FAQ ?

Ici. Vous la retrouvez dans le menu.

2/ Questions sur l'école à la maison: L'inscription

Combien ça coûte ?

La réponse est dans cet article.

Quand commencer ? (à quel âge ? A quel niveau ?)

Voir cet article.

« Je suppose qu'on n'est pas obligé de passer par le Centre National d'enseignement à distance (CNED) et les cours par correspondance (CPC) et qu'on peut décider soi-même des manuels / livres qu'on veut utiliser?»

Le CNED n'est pas conseillé. Oui, vous pouvez choisir les livres que vous voulez et éviter de prendre un cours. Mais attention: en n'inscrivant pas votre enfant vous allez payer plus cher, peut-être même beaucoup plus cher, au cas où un contrôle se passerait mal, en avocat, en démarches, temps perdu etc. A moins que l'académie et le maire soient vraiment amis de l'école à la maison, vous n'avez pas de vrai intérêt à ne pas inscrire à un CPC. La subtilité, c'est de vous inscrire officiellement à un CPC ce qui vous protège des contrôles à répétition et suivre le cours que vous voulez. Vous pouvez même composer un cours avec plusieurs CPC en achetant chaque matière à part. Voir cette vidéo. PS: le CNED n'accepte plus vos enfants gratuitement... sauf cas de maladie durable et en prouvant avec un tas énormes de papiers. A éviter absolument.

Allocations familiales, on les garde en faisant l'école à la maison ?

Oui, bien sûr, il n'y a aucun lien. Il est arrivé que l'assistante sociale fasse le lien. C'est illégal.

Qu'est-ce que le CNED ?

Le CNED c'est le centre national d'enseignement à distance. Un cours de qualité très relative, sauf peut-être pour le lycée. Nous vous proposerons des cours plus performants et souples. Il ne prend plus les enfants, sauf maladie durable, handicapé etc.

Qu'est-ce qu'un CPC ?

Un cours par correspondance.

Qu'est-ce que l'IEF ?

L'Instruction en famille. Souvent compris comme l'instruction sans cours du tout, ou unschooling. Bien regarder ce que nous en disons.

Trouve-t-on facilement de bons cours ?

Oui, il y a plusieurs cours excellents que nous vous recommanderons.

Puis-je ne pas inscrire mon enfant (à un cours par correspondance) ?

Oui, mais ce n’est pas conseillé. On fait ça pour économiser l'argent mais en fait ça risque de vous coûter plus cher, en avocat par exemple, car le fait de ne pas inscrire l'enfant à un cours rend les contrôles automatiques : de la mairie et de l'académie. Et ça se passe mal une fois sur deux. Donc, vous devriez l’inscrire pour que son inscription administrative soit faite par le cours et pour éviter les contrôles ou les menaces de l’administration. Ensuite, vous suivrez le cours à votre guise et même de loin si vraiment il ne vous intéresse pas. Mais les CPC que nous recommandons sont tellement bien faits que c’est dommage de totalement s’en priver. Nous parlons des deux possibilités dans la formation-accompagnement.

Mon enfant ne va-t-il pas se désocialiser ?

Non, au contraire, nous le verrons dans l’un des premiers articles (public). Cette question est la plus fréquente en fait. Il faut savoir que toutes les études montrent que les enfants qui font l’école à la maison se désocialisent moins que ceux qui vont à l’école.

Pourrai-je le remettre facilement a l'école ?

Bien sûr, quand vous le voudrez; il sera à l’aise avec un niveau largement suffisant, plutôt au-dessus de la moyenne. Exemple par l'image:

Est-ce légal dans mon pays ?

En France, oui, bien sûr. On le voit ici. L'article de loi est affiché en page d'accueil de ce site. Légal également en Belgique, Canada. Pour les autres pays, aller sur cette page.

Ai-je le droit de le faire avec d'autres enfants pour que mon enfant ne soit pas seul ?

Vous allez ruser. Non, officiellement, réunir des enfants pour faire classe, c’est du regroupement et légalement, c'est interdit. Cela dit, on n'a jamais vu l'Etat intervenir pour l'empêcher. Nous l'avons pratiqué allègrement. Mais en fait, on peut contourner facilement cet interdit: les enfants peuvent se voir amicalement pour du "soutien" par exemple. Il suffit juste de ne pas dire qu'on fait un "regroupement scolaire".

Quelles démarches administratives ?

Nous en parlons ici. Ce n’est pas très compliqué.

Comment l'annoncer à la maîtresse actuelle ?

En le lui disant simplement. C’est votre droit. Mais ayez du tact et pensez à la remercier, même si vous n’êtes pas satisfait(e) de ses services. Sinon, vous pouvez aussi ne rien dire, car vous ne devez rien à l'école, au contraire c'est elle qui est à votre service (normalement). Ne croyez jamais ce que dit l'école sur l'école à la maison, pour l'essentiel ce sont des croyances, des mensonges, des erreurs. L'école déteste l'école à la maison. Faites donc un trait sur le passé. On en parle ici.

Est-ce que c'est cher ?

Pas vraiment. Et même plutôt moins que l'école classique ! Voyez cette question ici, lien que vous retrouvez dans le menu (pour le montrer s'il le faut à l'autre parent). L’enfant vous permettra probablement de toucher une bourse bientôt avec ses très bons résultats, si vous êtes fiscalement éligible. C’est probable si vous vous posez la question. Par ailleurs, nous verrons dans l'accompagnement comment gagner de l'argent avec un enfant à la maison. Il y a de nombreuses pistes.

Quel plan pour socialiser mon enfant s’il reste à la maison ?

Pour sociabiliser (plutôt que socialiser) votre enfant et l'ouvrir aux arts et au sport, dit cette maman, "je ferai en sorte qu'ils aient différentes activités tout au long de la semaine où ils rencontreront plein d'autres enfants de leur âge ou non. Mais également des adultes, en leur faisant découvrir différents métiers et artisanat (possibilité de journée à la ferme, chez l’ébéniste, le ferronnier etc.). je privilégierai aussi grandement un contact avec la nature (faune et flore) et un apprentissage par expérience en allant sur le terrain." Tout est dit !

Est-ce que je dois prévenir l'administration que j'ai validé telle année de scolarité ?

Oui, si vous n’avez pas inscrit votre enfant à un cours par correspondance. Nous en parlerons.

Lors du contrôle académique, les 2 contrôleurs sont entrés dans la chambre de l'enfant et ont passé 3 heures sur place. Ils ont posé des questions sur les autres enfants: état civil: nom prénoms dates de naissance, ainsi que l'époux, niveau d'étude, si vous avez eu les diplômes de ces études, quel type de livres, quel sport, quel était le nom des établissements de sport, le nom du directeur.

Inqualifiable ! Nous traitons de la question des contrôles sur cette page. C'est un sujet à part entière.

L'école ou l'administration me harcèle.

Bonjour, nous dit S., ils disent que je fais instruction en famille car mon enfant n'est pas en "pressentiel" dans un établissement scolaire. Ils me disent donc que je dois prouver mon identité et demander une autorisation. J'ai l'impression que cela va m'emmener des histoires.

Un cas désormais typique d'un comportement inqualifiable de la part des administrations qui mélangent tout et ignorent la loi. Tout en utilisant un jargon de cuisine. A partir du moment où le papa est d'accord (ou l'autre parent naturel), que vous prenez un cours par correspondance et que élevez l'enfant de manière salubre, vous n'avez ni à prouver vos intentions, ni à demander une autorisation. Nous en reparlerons ensemble. Nous démontons les bobards de l'administration sur cette page.

Que dois-je penser de mon académie, de mon inspection académique, de mon rectorat ?

Nous attribuons tous ensemble une note à chaque académie. C'est sur cette page.

3/ Questions sur l'école à la maison: Moi, mon enfant, mes proches

Mon enfant a un problème, que puis-je faire ?

Consultez cet article.

"Je me demande si j’arriverai à concilier mes obligations d’épouse à l’extérieur et les cours"

C'est une question qui exige que vous ayez du temps pour vous donc une organisation, donc sans le moindre doute des conseils judicieux pour gagner en intensité et gain de temps. C'est une question dont nous parlons dès le départ durant la formation-accompagnement. Ne restez pas seul.

Je me demande si je saurai gérer ces 5 niveaux différents (de la Grande section à la 3ème)

Grande question que celle des niveaux, nous en parlons. Vous ne trouverez pas de réponse en quelques phrases, cela passera obligatoirement par un apprentissage. Un dossier y est consacré dans la formation.

Mes voisins ou des gens me critiquent

On est toujours critiqué quand on agit, même si on fait bien. Regardez ce qui se passe quand on fait quelque chose de nouveau et d'important, c'est toujours la même chose. Les gens qui ne sont jamais critiqués ne font rien ou rien de capital. S’intéresser à ces questions, c’est remettre en question des dogmes sur l’enseignement, des tabous également sur le rôle des parents. Mais c’est l’avenir, c’est inéluctable. Persévérez et vous verrez venir à vous des gens que vous ne connaissez pas et qui vous soutiendront ouvertement ou secrètement, même dans le plus petit village. Vous avez le progrès de l’Histoire avec vous.

Ma famille ne comprend pas ce choix ou comprend mal

Voyez cette vidéo. La famille élargie passe après l'enfant. Chaque chose en son temps.

Comment l'annoncer à mon enfant ?

Il faudra lui en parler avant la maîtresse, en fait. C'est une étape importante, délicate, à bien marquer. Nous aurons une conversation solennelle avec notre enfant.

Comment en parler a mon conjoint(e) ?

C’est aussi un sujet que nous abordons. C’est souvent là que ça coince le plus, on va donc ruser et se mettre à l’écoute : ses arguments, on va posément y répondre; mais pas sur le coup, en laissant passer un peu de temps. On évitera une opposition frontale car une fois que le conjoint a dit « non », c’est difficile d’aller en arrière.

Quid des cours et de l’indisponibilité de mon mari ?

La place du mari quand il travaille à l'extérieur, et les possibilités pour lui de tenir un rôle crucial, c'est une grande affaire. Nous recommandons une certaine implication du mari ou du conjoint grâce à deux choses : — éventuellement un cours par semaine, qui va apporter énormément à l’enfant. — une certaine présence, une conversation particulière avec l’enfant, le jour de la semaine où c'est possible. Un dossier complet y est consacré durant la formation-accompagnement, vous serez formée que vous soyez elle ou lui.

Puis-je y arriver alors que je n'ai pas le niveau ?

Oui. On n’a pas besoin d’être bon ou bonne sur le plan scolaire. Il faut avoir bien sûr un minimum.

Qu'en pensent les mamans et les papas qui pratiquent ?

Nous avons fait plusieurs articles et présentons plusieurs vidéos et interviews à ce sujet : les parents ne regrettent pas, comme vous le verrez.

Pouvez-vous m'aider a faire l'école a la maison ?

Bien sûr.

Mon enfant sera-t-il vraiment mieux à la maison ?

Sans aucun doute, mais ça dépendra de vous et de votre savoir-faire. C'est pour ça qu'une formation est utile.

Mon enfant a une phobie scolaire

Phobie scolaire... nous croyons surtout en une école qui rend l'enfant malade. C'est l'école qui a un problème et non l'enfant. Ce titre met l'enfant en cause, voyez-vous. Si je vous donne des gifles 5 fois par jour, pourrais-je dire ensuite que vous souffrez de phobie de la gifle ? C'est un peu inverser les choses, non ? La société moderne fait très souvent ainsi, elle dit que la victime a un problème et l'agresseur est invisible. C'est l'inversion de la pyramide traditionnelle des sentiments et des valeurs. Votre enfant n'a aucun problème, il ne fait que réagir normalement aux sollicitations et s'il est malade à l'école, c'est qu'il va bien et que sa nature profonde réagit, vous donne des signes, vous savez donc à ce moment-là que vous devez retirer l'enfant de cet endroit. Et vous verrez que sa phobie disparaîtra comme par enchantement dans un autre établissement fonctionnant différemment, ce qui prouve qu'il n'y a pas "phobie scolaire" sous-entendu un problème avec l'école en général, mais phobie de cette école-là. Voyez cet article.

je pense sérieusement a retirer ma fille du système scolaire mais j'ai peur

Vous n’avez aucune raison d’avoir peur. La peur vous démotive et démotive votre enfant. Posez-vous la question calmement : peur de quoi ? Nous vous aiderons à répondre à chaque question.

ma fille adore aller a l'école je crois que je suis plus affectée qu'elle ; mais puisque ma fille ne remet pas en cause l'école et ne semble pas souffrir sauf les jours de dictée et de contrôles de maths dois je la sortir de l'école?

En fait, votre enfant ne peut pas évaluer l’intérêt de l’école sur le long terme. Peut-être aime-t-elle l’école pour les amies, l’ambiance ou autre chose. Mais elle ne se plaindra pas si le niveau est insuffisant. C’est donc vous qui êtes capable d’évaluer l’intérêt de l’école, qui devez faire le choix. Tous les enfants qui vont dans une mauvaise école ne s’en rendent pas compte.

Que faire si je ne supporte plus ces méthodes d'un autre age où à l’école on barre les erreurs avec virulence au lieu de mettre en avance les réussites et les bonnes choses ?

Prenez une autre méthode ! Nous vous en indiquerons plusieurs.

Ma crainte est de ne pas savoir gérer les enfants toute la journée, non pas en terme scolaire mais en terme de gestion de certaines attitudes, de conflits qui peuvent émerger entre eux.

Cette inquiétude est fondée et il est important de se former. Les conflits existent à cause de facteurs de deux sortes: ceux qui sont normaux, parce qu'il est bon que les enfants expriment une certaine distance aux autres, une indépendance, tandis qu'ils ont aussi besoin de cohésion, donc on aménagera ces distances de manière à ce que chacun se sente exister, reconnu, responsabilisé. Nous voyons dans l'accompagnement commet obtenir la cohésion entre enfants, la solidarité à toute épreuve.

Ensuite, il y a les disputes qui sont dues à des choses qu'on n'a pas mises en place, ou des erreurs qu'on commet, notamment le sentiment que les enfants ont d'être comparés, catégorisés (c'est parfois inconscient chez le parent). Cela peut-être aussi une manière de voir les choses de la part de l'enfant qui n'est pas juste, il se sent négligé ou diminué à tort, et cela, il faut aussi l'apaiser, par des mots et des attitudes précises. En fait, les tensions ne sont pas très difficiles à éliminer, nous le verrons.

Et s'ils ne veulent pas travailler avec moi ? est-ce qu'ils ne vont pas se croire en vacances?

Si, mais ce seront des vacances studieuses, les vacances d'un sportif qui n'arrête pas l'entraînement, si vous voulez une image. Il faut s'investir d'un rôle d'enseignante et non plus de maman, il y a une autre attitude et les enfants doivent le sentir, elle n'est pas sans amour, attention (souvent on croit qu'il s'agit de se raidir), mais de rechercher une juste distance et plus d'objectivité, dans un premier temps, et puis les qualités de l'entraîneur. L'explication préalable est indispensable. L'enfant doit entendre clairement ce que vous faites et ce qu'est votre rôle.

En suis-je capable ?

Oui, à moins que vous ayez une mauvaise santé. Nous verrons pourquoi.

Que préconisez-vous pour les enfants surdoués / à QI élevé ?

Ce sont des enfants comme les autres, dont l'activité cérébrale est particulièrement développée par rapport aux autres, insistons bien sur ce dernier point. Ils sont dits à haut QI parce que les autres n'ont pas ce niveau. Mais ce n'est pas qu'il y ait quelque chose à changer en eux ou à surveiller comme s'ils étaient malades.

La première chose, c'est de faire comprendre aux parents qu'il n'y a aucun problème avec leur enfant, qu'il faut juste lui donner, à la mesure de ses capacités. La seule différence relève de ce développement du cerveau. Les parents doivent donc maintenir et continuer à développer l'enfant. Il n'y a pas de danger à développer un cerveau 😉

Souvent l'enfant plus doué est aussi plus sensible, il "capte" mieux et tout peut être sujet à réaction extériorisée ou intériorisée, et c'est là qu'on fera attention.

L'école à la maison telle que nous la proposons est toute indiquée puisqu'elle est mieux à même de donner à l'enfant à la mesure de ce dont il a besoin. Nous avons des enfants de toutes sortes et tous se retrouvent très bien parce qu'on leur donne à leur mesure en les tirant toujours vers le haut. C'est une première réponse rapide mais vous verrez que nous donnons ces choses qui correspondent très bien aux besoins des parents et des enfants de haut niveau.

Je n'arrive pas à lâcher prise et j'avoue être très agacée par son attitude. Elle refuse... je me suis repliée / Je suis à bout, à bout de nerf et de force / J'ai tout essayé / Je ne peux pas forcer mon enfant à apprendre / Je me demande finalement s'ils ne seraient pas mieux à l'école.... / Je serais intéressée par votre formation mais j'avoue qu'au vue de l'attitude de ma fille je suis tellement découragée que je n'ose plus rien entreprendre ni me projeter

Ce que vous dites est un sujet fréquent. Ce n'est pas qu'elle refuse ce que vous faites mais la manière dont vous le faites. Et vous ajoutez "j'ai tout essayé", nous vous disons tout de suite: non. Car si vous aviez tout essayé, vous auriez opté pour ce qui marche. Ce qui renvoie inéluctablement à votre formation.

Votre fille reflète ce que vous lui donnez. Si elle était entraînée tous les samedis à parler devant un auditoire, elle n'aurait plus cette timidité. Vous voyez donc que dire "elle est telle ou telle" n'a en fait pas de sens. Elle vous reflète, vous et votre entourage, et les sollicitations qu'elle vit. Elle reflète par exemple votre forme d'autorité.

"je suis à bout, à bout de nerf et de force" : Vous ne devez pas rester seule.

"Je ne peux pas forcer mon enfant à apprendre mais en même temps je ne peux pas m'oublier et me sentir tous les jours être une mère indigne et incapable de s'occuper correctement de ses enfants (instruction, bienveillance)" Attention ! N'entrez pas dans ce processus de jugement, d'autocontemplation, de regard sur vous-même, cela ne vous apporte rien. Ce qui compte, c'est faire et ce que vous devez faire, c'est vous faire aider. Vous allez donc vous abonner impérativement. Nous ne le disons pas souvent mais en ce qui vous concerne, il n'y a plus à attendre. Vous êtes en mer, sans savoir faire du bateau, avec de l'orage. Vous devez confier le bateau à un capitaine qui déjà vous sortira de là et vous enverra vous reposer et ensuite vous formera à être le capitaine. Formez-vous ! (voyez dans le menu du site "se former pour faire l"école à la maison").

4/ Questions sur l'école à la maison: sur l'enseignement

j’ai déjà du mal a faire les devoirs dans le calme alors je ne peux m’imaginer les asseoir chaque jour pour faire la classe! pouvez vous m’éclairer? / comment faites vous pour que les enfants acceptent que c’est un moment d’effort et de travail même si c’est à la maison? / comment faire pour qu ils ne pensent pas que c’est tout le temps les vacances?

Question fréquemment posée: comment obtenir le calme et faire asseoir ? C’est possible. A moins qu’ils sentent que vous n’y croyez pas. Car ils « vous reflètent et sentent tout ». Si c’est le cas, l’autorité ne marchera pas, il faudra un temps d’acclimatation et ruser. On ira progressivement. D'abord, sont-ils suffisamment épuisés par leurs récréations et leurs jeux ? L'énervement a de multiples sources: absence de plein air, écrans, espace réduit...

Ensuite, progressivité: le premier jour, faites asseoir pour 2 minutes, puis le lendemain pour 3, et ainsi de suite. Ils resteront le temps qu’ils pourront mais si vous les occupez, ils vont peu à peu s’y faire et rester. On en parle dans plusieurs articles avec des méthodes éprouvées: vos enfants sont comme les autres. Ce qui marche avec les autres marchera avec les vôtres.

Comment gérer en même temps le petit de trois ans qui lui ne peut être calme sur commande!!

Ah ! le petit. Il prend toute votre attention. Ou presque. Il est important de l’occuper lui aussi, car il a son travail à faire, ne souriez pas, l'observation de son poignet est une activité intense et très sérieuse. Quand il tape sur la table, il éprouve son pouvoir de faire du bruit avec sa main qu'il contrôle. Le bébé n'est jamais dans le loisir ! Et il ne va rapidement avoir qu’une envie : faire comme les grands. Comme son temps de concentration sera moindre, vous lui trouverez une plus grande variété de jeux. Comprenez que le jeu est son travail, cela l’occupe autant et dans le jeu, il développe ses facultés, notamment et surtout celles du cerveau. Les jeux sont très importants pour lui, il faut donc en trouver de bons, c'est-à-dire autant que possible manuels (aucun écran surtout !).

Ma fille termine sa 3ème. Pourrai-je l'aider scolairement parlé ? (maths et autres cours similaires.........) Merci pour vos réponses.

En 3ème, vous ne pourrez plus vraiment l’aider sur le plan scolaire. Le programme a changé depuis des années et il est parfois dur. Vous serez juste répétitrice. Voilà comment font les parents: ils inscrivent l'ado à un très bon cours par correspondance qui sera à la hauteur du point de vue scolaire et eux, ils se chargent de veiller à ce que l’ado travaille. En ce cas, vous ne l’étouffez pas mais l’ado travaille tous les jours en votre présence, vous respectez la juste distance, c'est-à-dire que vous n’êtes pas sur son dos, mais vous veillez chaque jour à ce qu’il fasse son travail et vous lui demandez de vous présenter les choses au début. Lorsqu’il a pris son envol seul, vous regardez son travail moins souvent: 3 fois par semaine puis 2. Pas moins quand même. Ce que vous allez lui apprendre, c'est à travailler seul. Cela s'apprend, il faut pour cela suivre la formation-accompagnement.

Moi, ma fille est en seconde, je n’ai pas le niveau !

Comme un entraîneur qui ne sait plus pratiquer le sport mais qui sait conseiller. Vous saurez la mettre en route, surveiller sa constance, la suivre, fêter avec elle ses réussites, l'aider à chercher les réponses au bon endroit. Vous lui direz dès le départ que vous serez probablement incapable de lui répondre pour qu'elle comprenne que c'est elle-même qui doit trouver les réponses. En revanche, vous lui direz aussi que vous allez lui apprendre à apprendre.

Serai-je capable d’expliquer à ma fille de 3ème une notion qu’elle n’aura pas bien comprise?

Proche de la question précédente. Vous serez utile, pas pour faire classe ni "expliquer une notion" puisque la plupart du temps vous serez hors concours, mais pour l'aider à trouver l'information et à travailler, lui apprendre à apprendre seule. Nous en parlons.

Aurai-je le niveau ?

Oui, si vous suivez ce blog et notre formation, pour comprendre comment votre niveau actuel vous sert et ne vous handicape pas. Si on part avec l'idée d'enseigner avec un niveau d'enseignant, on fait fausse route. Nous allons vous aider (voyez plus bas si votre enfant est en 3ème ou plus).

Aura-t-il vraiment un bon niveau ?

Oui. Si vous faites l’école à la maison, en un mois vous constatez la différence, si bien sûr vous avez un bon cours et apprenez quelques trucs. En moyenne, les enfants "désco" ont un meilleur niveau.

Combien faut-il d'heures par jour ?

Il faut compter 2 à 4 heures. C'est vous qui fixez l'emploi du temps.

Que faire si je me rends compte que je n'y arrive pas ?

Si vous suivez une formation, il est impossible que vous n'y arriviez pas. Mais vous pourrez toujours le remettre à l’école ou encore avant ça vous faire aider par d’autres familles.

Comment fait on pour s'organiser ou quand prépare-t-on les leçons ?

L'organisation, nous allons le voir, va se faire presque toute seule, vous aurez au début à mettre les choses à plat sur une feuille, nous vous donnerons des horaires-types et vous ajusterez. On verra aussi ce qui est urgent ou important, on construira une journée idéale et on va travailler sur soi (se coucher plus tôt, abandonner la télé...); le tout étant de consacrer un temps juste à chaque chose (finis les coups de fil de 40mn...). Pour ce qui est de préparer les leçons, on va aller vers le moins de préparation possible de façon à ce que vous soyez en mesure de vous émerveiller en découvrant avec l'enfant. Il sera alors complice, il pourra lui-même vous montrer des choses que vous ne connaissez pas et ainsi, ô miracle, il va lui-même aimer vous montrer, enseigner.

Comment faire face aux besoins importants d'amis et de copains qu'à mon aîné ?

Pensez-vous que les enfants à la maison ont moins besoin d'amis ? Au contraire, et on va leur en donner de qualité, voilà la différence. On va organiser ses activités et rencontres.

Comment répondre à mon grand les jours un peu gris, un peu sombres, lorsqu'il demande "pourquoi moi je vais pas à l'école ?"

S'il pose cette question, c'est que c'est mieux à l'école qu'à la maison. C'est donc que vous ne l'intéressez pas et que, par conséquent, vous n'êtes pas formé; car ça s'apprend ! Quel métier ne s'apprend pas ? Il est important de se former. On arrive assez aisément à être meilleur que l'école. Imaginez l'homme qui dirait "pourquoi n'irais-je pas en prison" ? ça n'a pas de sens si sa vie est mieux dehors, sinon c'est signe que sa vie est affreuse. Rassurez-vous, il n'aura pas cette pensée en tête s'il adore sa vie.

Je n'ai pas peur de le faire toute seule mais j'ai besoin de temps à moi comment puis je m'en dégager ?

C'est fondamental et nous en parlons très vite: les mamans doivent montrer à leurs enfants qu'elles ne sont pas dévolues qu'à leur éducation, sinon ils en profitent et ne prennent pas conscience de leur vraie place, de la nécessité de prendre en main leur vie. Nous faisons donc le nécessaire pour avoir du temps à soi voire pour (re)prendre une activité.

Je veux me former avec vous mais quand dois-je commencer ? Est-ce mieux de commencer avant de démarrer l'école à la maison ?

Cette question recouvre plusieurs autres questions. Tout d'abord, oui, il vaut mieux commencer quelques mois avant de faire l'école à la maison "pour de vrai".

Ensuite, tapez dans la fenêtre de recherche du site les requêtes "quand commencer", et "à quel niveau commencer".

5/ Examens. Après l'école à la maison / retour à l'école

Comment mon enfant va-t-il passer le brevet des Collèges ou le Bac, s'il fait l'école à la maison ?

Si vous suivez nos recommandations, vous recevrez naturellement le courrier de l'académie qui vous invitera à vous présenter au concours, comme tous les autres enfants.

L'enfant peut-il passer ses examens normalement ? C'est ce que nous voyons dans cet article.

Comment se passera le retour à l'école ?

La réponse ici.

[suite des questions]

Vous pouvez également voir cette vidéo. Pour une question à un autre parent, allez sur le forum.

Cliquez like ci-dessous

TOUTES CES REPONSES SONT UN DEBUT, suivez l'actualité du site en VOUS INSCRIVANT CI-DESSOUS.