L’Ecole à la maison

 

Actuellement, personnes sont inscrites sur ce site. Vous commencez quand vous le voulez, il n'y a pas de date de rentrée.

top 10 croyances sur l'école et la vérité sur l'école à la maison

Slide instruction en famille

Slide instruction en famille

Slide instruction en famille

Lire davantage

10 raisons pour lesquelles votre enfant va échouer à l'école

10 raisons pour lesquelles votre enfant va échouer à l'école

Lire davantage


lecteurs en ce moment

"Le guide, comme la formation d'ailleurs, est une vraie bouée de sauvetage pour éviter bien des crises!" (Elsa)

 

Que disent-ils, ces parents qui sont passés par ici ?

"Je n'ai pas regretté un seul instant mon inscription et il me tarde même de pouvoir me mettre au "travail" en enseignant à ma fille. Désormais, je me sens enfin capable de quelque chose, j'ai trouvé ma voie et j'en suis très fière. Je ne redoute plus les "qu'en dira-t-on" !" (SM)

"Grâce à vous Cécile et Rémy notre rentrée s’est très bien passée SUPER !!
En lisant ces lignes, je n’imaginais pas tout ce que cela pouvait créer comme JOIE, comme MOTIVATION, comme ÉMERVEILLEMENT… J’ai présenté à ma fille son cahier, ses feutres, ses crayons, sa trousse, sa gomme… Elle était dans un « autre monde » tellement elle était contente d’avoir toutes ces choses pour elle. Et c’est tous les jours qu’elle demande à faire des activités !!" (Aïcha)

"(...) depuis le début de sa rentrée... il n'était pas bien et ne voulait pas aller en cours, il était toujours en retard (son collège est à 100 m de chez nous), en semaine il n'arrivait pas à dormir et se rattrapait le week-end, il avait perdu beaucoup de poids, et ne voulait plus manger ce qui nous a beaucoup perturbé son père et moi ainsi que la fratrie complète ( j'ai 4 enfants), et on a décidé de le descolariser. Et aujourd'hui, je ne regrette cette décision pour rien au monde !!!

Mes enfants ( leur père et moi-même aussi) sont épanouis, mon fils a pris 6 kg depuis novembre et si vous voyiez la différence d'écriture et de présentation de ses cahiers, le avant/après est impressionnant, on dirait que ce n'est pas la même personne qui a écrit ses leçons, jamais dans toute sa scolarité il n'avait écrit aussi bien et propre, (et avec de la couleur) !

En plus, il s'est mis à apprécier les livres (qu'il choisit lui-même grâce à la bibliothèque), alors que pour lui la lecture était synonyme d'ennui le plus total ! Maintenant, mes enfants ne veulent plus retourner à l'école, c'est vrai que je les sens beaucoup moins stressés et on sort plus qu'avant, on est plus libres ! L'achat de votre livre dès le départ m'a beaucoup apporté, ainsi que vos différents articles, et je vous en remercie sincèrement." (S.)

"Merci Rémy pour cette merveilleuse année passée a vos cotés , il y a un an déja je prenais la décision de la déscolarisation pour 2 de mes enfants et j’entamais cette formation si riche que vous nous avez donnée avec tant de générosité." (Khadija)

Formidable! tellement juste! cela fait du bien de lire si clairement ce que je ressens.
Merci encore pour tout ce que vous transmettez. Si tout le monde vous lisait, le monde serait différent, forcément 😉 (Marion)

Ces témoignages sont extraits de cette page

QUIZ DE DECOUVERTE DE L'ECOLE A LA MAISON

Faites-vous déjà l'école à la maison ?

choix du cours 1

Vous cherchez

Famille

Chez vous, l'école à la maison concerne (ou concernera)

Parent, qui êtes-vous

Vous êtes

On en est à un point...

où l'école fait parfois tellement mal qu'on se dit qu'il vaudrait mieux que l'enfant reste à la maison à ne rien apprendre au lieu d'aller à l'école pour devenir malheureux. Autrefois, les petits bergers ne savaient pas écrire. Mais ils avaient bon cœur, étaient honnêtes, pensaient bien. Car on peut toujours réussir quand on est équilibré et motivé, le monde moderne (y compris les grandes entreprises) a besoin de gens motivés.

Vous ne vous voyez pas faire l'Ecole A la Maison ? vous avez peut-être un peu de mal avec votre enfant ?

C'est absolument normal. Nous allons vous donner tous les moyens d'y arriver dans la joie. Nous allons rendre le plaisir d'apprendre à votre enfant.

Enseigner ce qui est beau, ce qui fait grandir l'être, ce qui lui ouvre le monde véritable, la merveille de la Création. Allez voir, fouillez dans le menu des vidéos qui vous donneront cette beauté à venir.

Vous pensez que c'est un mode d'instruction totalement étranger à ce que vous connaissez ? Que vous n'avez pas le temps ? Pas les moyens ? Vous verrez comment on trouve des solutions. Car on peut enseigner à son enfant en peu de temps et avec peu d'argent !

L'enfant n'apprend et progresse vraiment que s'il est motivé, sinon vous vous épuisez. Ainsi, découvrons l'enseignement avec le sourire, grâce aux apprentissages informels, aux apprentissages par la joie et bienveillants. De cette manière, l'enfant apprend sans difficulté en français, math, calcul mental, histoire-géo, sciences naturelles/vie de la Terre, dessin, musique etc.

"La peur est le contraire de la lumière" (sagesse égyptienne)

L'enfant réagit tout simplement à ce qu'on lui donne. Si ce qu'on lui donne est mauvais, il réagira mal. Nous en parlons souvent et vous donnons les trucs qui vous permettront de vivre avec un enfant complètement rasséréné.

Si l'on ne veut pas que le monde se charge d'éduquer notre enfant, alors nous devons lui consacrer ces quelques minutes par jour qui lui seront un trésor pour toute la vie.

Quand faut-il commencer ? Cliquez ici

Ils ont fait l'Ecole A la Maison:

Montaigne, la Comtesse de Ségur, Agatha Christie, Albert Einstein, Brigitte Bardot, Bruno Cremer, Charlie Chaplin, Christine Ockrent, Christophe Dechavanne, Christopher Paolini (auteur d'Eragon), Elsa, George Washington, Jean d'Ormesson, Louis Armstrong, Maud Fontenoy, Michel Polnareff, Patrick Dewaere, Pierre Curie, Rainier de Monaco, Véronique Sanson, Vincent Cassel, Yann Queffélec, Albert Schweitzer et bien d’autres moins illustres mais non moins heureux !

Et quand vous ne voudrez plus, aucun problème: vous remettez l'enfant à l'école quand vous le voulez.

Internet vous donne un lien à nous, c'est l'accès possible à la liberté. Vus pouvez vous désinscrire en un clic.

À l'âge de 19 ans, Sam Oosterhof devient le plus jeune élu au parlement de toute l'histoire de l'Ontario. Et ? Non seulement il est issu de l'école à la maison, mais il compte bien se battre pour que les parents restent les tout premiers éducateurs de leurs enfants.

ecole a la maison


La presse elle-même reprend peu à peu ce que nous disons : au cœur de la réussite des bons élèves, il y a la relation parent-enfant.


Quiz mes connaissances sur l'école à la maison

Quiz compatible avec l'école à la maison

"Faire l'Ecole A la Maison ? Mais puis-je y arriver ?" Toutes vos questions sont dans le questionnaire ci-dessous (par exemple, vous n'avez pas besoin d'avoir le niveau scolaire et nous vous expliquons pourquoi).

 

Réponses à vos questions :

 En suis-je capable ? 
 Mon enfant ne va-t-il pas se désocialiser ? 
 Aura-t-il vraiment un bon niveau ? 
 Pourrai-je le remettre facilement à l'école ? 
 Combien faut-il d'heures par jour ? 
 Que faire si je me rends compte que je n'y arrive pas ? 
 Est-ce légal ? 
 Ai-je le droit de la faire avec d'autres enfants pour que mon enfant ne soit pas seul ? 
 Quelles démarches administratives ? 
 Comment l'annoncer à la maîtresse actuelle ? 
 Mon enfant a un PROBLEME (dyslexie, trouble etc.), comment faire ? 
 Comment en parler à mon conjoint(e) ? 
 Est-ce que c'est cher ? 
 Trouve-t-on facilement de bons cours ? 
 Puis-je ne pas inscrire mon enfant (à un cours par correspondance) ? 
 Puis-je y arriver alors que je n'ai pas le niveau ? 
 Qu'en pensent les mamans et les papas qui pratiquent ? 
 Pouvez-vous m'aider à faire l'école à la maison ? 
 Est-ce que je dois prévenir l'administration que j'ai validé telle année de scolarité ? 
 Mon enfant sera-t-il vraiment mieux à la maison ? 

Pour recevoir nos réponses :





Je vérifie bien que mon adresse e-mail est correcte. Ce site respecte la loi Informatique et Libertés, mon mail ne sera jamais communiqué à qui que ce soit. Je pourrai me désinscrire en un clic.

Ce site est le plus complet du monde et dit tout sur l'Ecole A la Maison, qu'on appelle aussi école à domicile, désco, homeschooling ou encore instruction en famille (ief).

Comment se fait-il, les enfants étant si intelligents, que les hommes soient si bêtes ? Cela doit tenir de l’éducation”
(Dr A. STOCKER)

Cliquez like ci-dessous ecole a la maison

443 thoughts to “L’Ecole à la maison”

  1. Bonsoir Remy, je voudrai vous hachette votre libre mais je ne se pas comme m’inscrire dans votre page, par ce que je ma fille de 9 ans elle vue faire l’école a la maison, elle été harcelé depuis longtemps et sa maitresse et la directrice de l’école ne la croient pas , elle un caractère très timide y deux filles profitent de elle a le faire la vie insupportable a l’école , sil vous plait indique moi comme faire pour m’inscrire dans votre page.
    Cordialement

    1. Bonjour Jeanne, pour le livre regardez dans le menu. Pour vous inscrire sur le site, allez sur la page d’accueil du site et entrez vos coordonnées dans le formulaire (prénom et mail).

    2. Bonsoir.
      Je viens ici vous parlez d’un probleme, je ne suis pas un parent Mais un enfant de 14 ans. Pour faire en claire. J’ai subis énormément de harcèlement au collège, j’ai du voir une psy. Le collège est devenue un leiux d’énorme stress pour moi, ma psy m’a conseiller l’école à domicile ce que je voulais deja faire.
      Sauf que ma mere ne veux pas se laisser convaincre, etant donné que je séchais et ne travaillais pas pour échapper au collège. Meme ma psy qui a pris un rdv avec elle l’a mi Sur le choix Mais Apres elle est revenue sur le choix de ne pas ceder. J’ai beau lui trouver les meilleurs arguments du monde, elle refuse. Je ne sais pas trop comment faire Et j’ai l’impression que je n’est plus aucune solution, je lui ai Quand meme envoyer le miens de ce site. Avez vous un conseil à me donner pour elle ? Je m’excuse d’avance Si le commentaire n’est pas en rapport avec ce site.

      1. Bonsoir et bienvenue. Un cas difficile. Si vous ne pouvez convaincre votre mère, nous vous conseillons de ne plus aller à l’école. De faire l’école buissonnière du jour au lendemain. Puisque vous aurez bientôt 16 ans, les éventuelles procédures n’iront pas loin car vous faites ce que vous voulez à 16 ans.
        Vous avez toutes les informations sur ce site, fouillez le menu en particulier.

    1. Merci d’aller dans le menu du site, tout en haut. « Moi, faire l’école à la maison ? / Me former »

  2. Bonjour
    Voila je vit actuelment en Republique Dominicaine
    et j ai une enfant de 9 ans je voudrai l envoyer en Suisse pour terminer ses etudes
    Ma question est comment puije trouver des cours a son niveau part internet.
    Cordialement
    Christine

  3. Bonjour,
    Comment faire pour aider des personnes qui font l’école à la maison ?
    Je suis enseignant et je pourrai par exemple aider ponctuellement des personnes à proximité de chez moi en maths/physique/techno.
    Cordialement, Patrick

  4. Bonjour,
    Mon amie et moi attendons notre premier enfant. Je suis d’ores et déjà décidé à faire l’école à la maison. Malgré toutes mes tentatives, je ne reçois pas le mail attendu après avoir entré mon adresse.
    Au plaisir de découvrir vos méthodes!

  5. Bonjour,
    Nous sommes une famille française avec trois enfants de 15, 13 et 9 ans. Nous habitons actuellement en Angleterre et nous déménageons à Montréal au mois de décembre. Nos enfants font l’école à la maison depuis 1an1/2 et ils ont suivi jusqu’à présent le curriculum anglais.
    Mon fils de 15 ans devrait cette année passer à Montréal son examen de fin d’étude secondaire.
    Ma question est la suivante: est-il possible de passer cet examen en candidat libre? Ou puis-je me renseigner pour que mon fils puisse se présenter à cet examen en candidat libre? Aussi, je suis à la recherche des curriculums scolaire canadien, ou puis-je les trouver?
    Je vous remercie de votre aide.
    A bientôt
    Malory

  6. Bonjour,
    Je pense à scolariser mon fils à la maison, je cherche des infos sur le suivi de l’éducation national sur les enfants scolarisés à la maison. Sont ils évalués ? Si oui de quelle façon ? Mon fils est en avance scolairement est il possible d’avancer plus vite ou même de sauter une « classe » ?
    Je vous remercie d’avance pour vos réponses
    Cordialement

    1. Bonjour Sandrine, allez sur la page « contrôle » du site en tapant ce mot dans la fenêtre de recherche.

  7. Mon enfant aura 7 ans en mois de janvier. Et il ne parle pas. Enfin il dit quelque mots. Il a était diagnostiqué avoir des troubles autistiques . Il est agité. Il est scolarisé et à une AVS. Je voulais savoir si vous avez un programme pour son cas.
    Vu que il est à la grande section. Puisque on avez demander qu’il repasse la petite section.

    1. Est-ce qu’il a subit des vaccins? Cela peut se guérir, si Dieu le veut. Par le régime alimentaire spéciale plus la thérapie appelé « Hijama » ( Cupping therapy )
      Que Dieu vous accorde patience dans cette épreuve.

  8. Bonjour,

    Suite à une séparation avec mon ancien compagnon, ma fille de 13ans qui résidait chez son père a décidé de venir vivre chez moi définitivement. Seulement en attendant le jugement, elle est toujours à mon domicile et n’a pas obtenu sa radiation pour pouvoir être scolarisé dans la commune où je vis actuellement. Son père et moi même sommes tous les 2 sur l’île de la Réunion mais nous vivons dans 2 communes différentes, et pour cause professionnelle je n’ai aucune possibilité de déménager pour me rapprocher de son établissement. Sur un désaccord avec le père de ma fille, il refuse de me donner la radiation, car ma fille ne veut plus entendre parler de son père. Cependant en attendant le jugement ma fille qui n’est plus scolarisé et ceux depuis 5 mois, nous souhaiterions l’inscrire pour faire l’école à la maison.

    Pouvez m’aider et de donner les démarches à suivre.

    Cela commence à devenir urgent, pour l’avenir de ma fille.

    Pouvez vous me répondre le plus rapidement possible, cela est très important.

    Merci de votre compréhension.

    Cordialement.

    1. « n’a pas obtenu sa radiation pour pouvoir être scolarisé dans la commune où je vis actuellement »
      Bonjour, cela n’existe absolument pas.
      Merci d’aller voir « Balivernes » dans le menu.

  9. Bonjour ! Je suis au collège et je suis dans une situation particulièrement délicate je n’arrive plus à m’en sortir seule et j’en suis malade. Mais j’aimeraisi en parler en privé car c’est très personnel et je ne peux vraiment pas en parler publiquement, y a t’il moyen en pour que je discute avec vous en privé ? Un e mail ? Ou autre.. N’importe quoi ferai l’affaire c’est urgent !
    Merci beaucoup par avance, au revoir.

    1. Entendu Olivia, contactez-nous sur skype à chateaudeprovence, nous vous consacrerons le moment qu’il faudra (et c’est offert soyez tranquille).

  10. Bonjour
    Je commence à m’intéresser à l’école à la maison car mon fils vient de rentrer en CP et son instituteur semble être en dépression et est toujours absent depuis le début de l’année. Je précise que j’habite à La Réunion et qu’en 3 semaines il a dû être là la moitié du temps.
    J’ai essayé de voir les vidéos de présentation mais elles ne se sont pas chargées donc je reste dans le flou. Pourriez-vous me donner des renseignements sur votre mode de fonctionnement et sur ce qui m’attend si je me décide?
    Merci d’avance de votre réponse
    Cordialement

  11. Bonjour, après un échec scolaire en fin de quatrième au collège et un suivi éducatif sur 3 ans, nous avons dirigé notre fils Maxime vers une MFR avec internat obligatoire et redoublement car il n’y avait plus de place en troisième… C’est avec le conseil des éducateurs et spécialistes que nous avons dû faire ce choix, qui a d’ailleurs été un fiasco, puisque notre enfant a été à la limite de se faire renvoyé pour mauvais comportement, à deux mois de la fin de son année scolaire.La directrice nous a convoqué pour nous annoncer, que son inscription en classe de troisième, ne se fera pas dans son établissement… Il a été suivi depuis le cours préparatoire par des professionnels, pour ses problèmes de dyslexie, dysorthographie, hyperactivité et j’en passe. Il n’arrive pas à se faire accepter par son entourage, que ce soit du côté des enseignants ou des autres élèves… Il va avoir 16 ans le 11 septembre 2016 et nous sommes dans l’impasse pour la rentrée et surtout en ce qui concerne l’éducation nationale, vu que l’école est obligatoire jusqu’à 16 ans… Nous ne voudrions pas être en porte à faux vis à vis de la loi.. Pouvez-vous nous venir en aide en ce qui concerne la loi et plus?

    Cordialement, Mr et Mme THERAULAZ.

  12. Bonjour Rémy et Cécile,
    Je reviens vers vous après 5 mois de reflexion, je me décide de faire l’école à la maison, en tout cas jusqu’aux 6 ans de mon fils, qui a aujourd’hui 3 ans. Je suis plus que convaincu de mon choix, j’ai lu quelques livres, en train de lire le votre, mais je ne sais pas concrètement par où commencer « le programme », sachant que je ne veux pas que ce soit rigide comme à l’école, mais je veut qu’il ait les acquis nécessaires. Aujourd’hui c’est un enfant doux, épanouis, il explore son entourage au maximum, plusieurs thématiques l’inspire (le jardinage, le chantier, les lettres, … nous n’avons pas de télé à la maison ce qui l’aide à se concentrer pleinement dans ses activités, que je lui propose selon ses envies. Mais je suppose que je devrais lui proposer d’autres choses adaptées à son âge. Peut être devrais-je attendre de bien lire votre livre, en fait je me donne une nouvelle responsabilité, et j’ai l’impression que je me précipite ! merci de m’orienter 🙂

    1. Je précise, j’ai lu quelque livre sur l’éducation bienveillante, mais pas sur l’école à la maison le votre est le premier.

    2. « e suis plus que convaincu de mon choix, j’ai lu quelques livres, en train de lire le votre, mais je ne sais pas concrètement par où commencer « le programme », sachant que je ne veux pas que ce soit rigide comme à l’école, mais je veut qu’il ait les acquis nécessaires »
      Bonjour Zainab. Il y a une solution: vous abonner et suivre notre pas à pas. C’est de loin la plus simple, la plus économique, la plus sûre.

      1. Je me suis abonnée, j’ai reçu votre première vidéo aujourd’hui, je vous suis donc pas à pas, dans l’espoir de trouver du soutien 🙂

  13. Bonjour,

    Nous avons un enfant handicapé mental (son système neurologique se développe beaucoup moins vite que  » la normale « ).
    Est-il possible de lui faire l’école à la maison malgré son handicap ? Il n’a que 2 ans, mais nous nous renseignons pour l’année prochaine, pour lui faire la maternelle chez nous.

    Merci d’avance.

    M. et Mme CARCASSET

  14. bonjour
    nous souhaitons retiré notre fils âgé de 12 ans du collège actuellement en 5éme, en classe de 4éme pour la rentrée 2017,nous avons pris contact avec l’inspecteur académique qui nous identique que son retour en seconde posera problème si il veut faire une formation en bac pro, .il aura 15 ans .
    l’inspection académique nous refuses l’année complète réglementée au CNED sous prétexte que le harcèlement ne peut être prise en compte , nous pensons choisir le cneel.
    auriez-vous des informations sur le sujet.
    amicalement rémy sylvie

    1. Bonjour Sylvie,
       » l’inspecteur académique qui nous identique que son retour en seconde posera problème si il veut faire une formation en bac pro » Comme souvent, il vous raconte des bêtises. Il n’y aura aucun problème en fait, à part vous faire des remarques de ce genre.
      « l’inspection académique nous refuses l’année complète réglementée au CNED sous prétexte que le harcèlement ne peut être prise en compte »
      ça n’a aucune importance, le CNED est mauvais et nous ne le recommandons pas.
      « nous pensons choisir le cneel. »
      Ce n’est guère mieux, nous ne le recommandons pas non plus. Nous avons bien mieux à vous proposer.

      1. bonjour
        merci pour votre réponse , que proposez vous pour un enfant de 4éme.
        nous sommes du finistère ,si d’autre personne on ne même problème veulent en discuter sommes joignable au 06 59 42 65 39
        amicalement

        1. bonjour,
          veuillez m’appeler au 0636603953 j’ai aussi besoin d’aide car mon fils de 12 ans ne va plus au collège depuis plus de 2 mois, mais n’ayant pas les moyens il me faut trouver une solution rapidement.

    2. Comme le disent Rémy et Cécile l’inspection académique déguise la vérité, menace, fait toute chose pour vous empêcher de prendre en main l’instruction de votre enfant. Si il est prêt et vous aussi, n »en tennez pas compte ABSOLUMENT PAS.

      Tous les cas sont différents mais les organismes que vous citez sont les PIRES à tout le moins. Le seul, l’unique « intérêt » du CNED réglementé est sa gratuité. Quabd à l’autre institution c’est presque une imposture. Selon vos attentes et besoins surtout pour une première année voyez Hattemer, certains cours catholiques si vous êtes prêts à faire VRAIEMENT le cathéchisme car le niveau est bon. N’étant pas disposée à cela j’ai essayé PI il y a deux ans et suis tombée sur des cours d’espagnol…. inutilisables. Mais il semble que cela se soit arrangé depuis. Autrement pour rester « en phase » avec ce qu’il connaît vous avez Valin aux profs SEREIEUX mais il faut beaucoup compléter les cours, a recommander plus au parents entraînés.

      Bien amicalement

  15. Bonjour,
    Mon fils est rentré en 6e cette année et ça a été la catastrophe ! Il a subi de l’acharnement de la part d’un prof ce qui nous a conduit à le changer d’école. Il avait quand même 12.5 de moyenne les 2 premiers trimestres. Il est rentré dans une école privée après les vacances d’avril soit le 26. Il a fallu qu’il s’adapte à des lieux qu’il ne connaissait pas, des élèves qu’il ne connaissait pas… il a eu 9 de moyenne avec un 3 en sport alors que mon fils est sportif. Bref! Aujourd’hui on nous impose le redoublement. Nous nous y opposons, en vain. nous estimons qu’on ne peut faire redoubler un élève sur des notes d’un mois de travail… Nous pensons donc faire l’école à la maison. Mais je ne comprends pas bien comment faire. Si quelqu’un pouvait m’aider. J’ai bien compris qu’il fallait prendre des cours par correspondance mais avec quel organisme? Comment valider ces années scolaires ? Est-ce que ça prend beaucoup de temps par semaine ? Est-ce qu’on peut avoir des avis par téléphone ? Merci pour vos réponses.

    1. Nous répondrons à ces questions, Anne, au fur et à mesure. Rappelez-vous: toutes les questions ont été posées par des milliers de mamans et ont trouvé de judicieuses réponses.
      Si vous vous formez, cela vous prendra beaucoup moins de temps que sans. Oui, vous pourrez nous appeler.

      1. Merci pour votre réponse. Mais vous me parlez de formation et je n’ai vu nulle part où m’inscrire à une formation et quel coût ? A quel numéro peut-on vous appeler. Je suis prête à franchir le pas mais sans ces renseignements c’est compliqué.
        Merci

        1. Est-ce que quelqu’un habiterait dans la région Bourgogne (Dijon, Chalon/s, Nuits St Georges, Beaune…) et aurait déjà opté pour l’école à la maison. Je serais intéressée de communiquer avec ces personnes.
          Merci

    2. Je pense que l’abonnement d’une année proposé par Rémy et Cécile répondrait TRES bien à vos inquiétudes.

      Je vous engage à vous appuyer sur un cours. Le redoublement n’est pas dramatique si c’est atteindre une meilleure qualité de connaissance et donc de vie. Par contre il sera inutile dans l »établissement en question.

      Oui, cela prend du temps, surtout quand on « entre » dans ce métier nouveau. C’est tout à fait faisable et surtout, vous auez avec votre/vos enfants des liens d’une qualité et d’une nature extraordinnaire. Bien sûr pour un « grand » il faut qu’il soit partant et qu’il comprenne que c’est une vraie scolarité, plus exigeante en qualité, à la maison.

      La validation ne posera pas de problèmes. Méfiez vous des services sociaux qui peuvent, au contraire de l’inspection académique nuire de façon considérable. N’acceptez JAMAIS aucun suivi d’établissement qui dépendent de la ville ou des hopitaux. Si vous voulez consulter, prennez rendez vous sous un faux nom avez un psy de ville (cela demande au moins 6 mois) il y a sûrement un moyen de régler le problème autrement.

      Enfin, entourez vous des conseils de Rémy et Cécile.

      Bien amicalement

  16. Bonjour,
    Je fais le CP à mon 5ème enfant, âgé de 7 ans depuis avril 2016. Il n’est pas inscrit à un cours par correspondance car j’en utilise un que j’avais déjà. Je n’ai pas non plus de « dérogation » de l’académie.
    Je viens d’avoir un contrôle de la CAF. Trois jours après je reçois un courrier suite au contrôle. En voici le contenu :

    « Votre enfant XXX, né en avril 2009, n’a pas été inscrit dans un établissement d’enseignement et vous n’avez pas demandé son instruction à votre domicile auprès de l’éducation nationale. Or, selon l’article L 552-4 du code de la sécurité sociale ; « les enfants non scolarisés, c’est à dire non inscrits dans un établissement d’enseignement, n’ouvrent pas droit aux prestations familiales (y compris pendant les vacances scolaires) sauf les enfants instruits dans leur famille sur présentation d’une attestation de l’éducation nationale. »
    Ainsi, les prestations familiales vont être suspendues au 01/04/2015 en faveur de votre enfant XXX. Elles seront rétablies lors de la production d’un justificatif de scolarité.

    Pour la rentrée de septembre, mon enfant est déjà inscrit depuis trois mois dans le même établissement scolaire que ses aînés.

    Si je comprends bien, la caf parle d’un remboursement des prestations sur un an et demi !…
    Je suis désemparée devant une telle décision… ai-je un recours possible ?

    Je vous remercie pour votre réponse.

    1. Bonjour, nous le disons souvent. Prenez un cours d’urgence et envoyez une copie du certificat de scolarité.

      1. Bonsoir, tout d’abord merci beaucoup pour votre réponse.
        Croyez-vous que j’arriverai à avoir aujourd’hui début juillet, un cours d’urgence, pour l’année scolaire 2015-2016, et qu’ils vont me délivrer un certificat de scolarité pour cette même année ?
        Bien cordialement.

  17. Bonjour je vais de tomber sur ce bloque car je fais des recherches pour pouvoir faire l’école à la maison à mes deux filles une qui va rentrer septembre 2016 au lycée én seconde générale et lautre au collège én 6 eme .. Le problème c’est que je ne sais pas du tout par quoi commencer, ou Aller, car nous avons comme tout parent dont les énfants sont scolarisés dans des établissements publics pour ma première fille fais c’est voeux ainsi que pour ma seconde pour la cadette du coup sa risque de tout chamboulé donc où aller? Ou m’informer pouvez vous me diriger ? De plus je compte partir m’installer à l’étranger pourrais je faire suivre ces cours a mes filles Egalement une fois installer à l’étranger selon le programme français merci

    1. La première des choses… est de vous inscrire sur ce site. Oui, vous pouvez faire l’école depuis n’importe quel point du globe.

  18. Bonjour Cécile et Rémy,

    Nous faisons l’école à la maison pour nos enfants. Notre ainée, Bertille, a 12 ans et termine très bien sa 6eme. Mais elle est TRES angoissée et n’a pas confiance en elle. Que pourrait-on faire pour l’aider ? Y a t-il des méthodes, des personnes à aller voir ? Je vous remercie beaucoup.
    Aude

    1. Bonjour Aude, l’angoisse d’un enfant vient de 3 facteurs fondamentaux : sommeil, alimentation et sollicitations qu’elle a connues, qui lui ont donné ou pas la faculté à se sentir à l’aise, sûre d’elle, en confiance.
      Dans les familles d’un haut niveau culturel, cette angoisse est fréquente: les parents projettent une image qui semble inatteignable.
      Quoi qu’il arrive, l’enfant n’est jamais responsable de cet état de fait. Il reflète ce qu’on lui a donné (et cela inclut les heures de sommeil, l’alimentation et les occasions de réussite et de confiance en soi).
      Nous parlons de tout cela dans la formation, vous n’avez besoin de rien de plus.
      Employez-vous l’humour ? Sans doute relativisez-vous en la rassurant, mais ce n’est pas forcément efficace; l’humour, les erreurs volontaires et drôles le sont davantage. Faites-vous des concours d’erreurs par exemple ? Rejoignez-nous !

    1. Regardez ce que nous en avons dit et la pétition n°1 que nous avons lancée, tout cela sur la page FB.

  19. Bonjour,
    j’ai envoyé un commentaire avant hier sur mon expérience avec mon fils qui a 18 ans à présent
    et cela m’a fait beaucoup de bien. Peux-t’on se contacter par tel pour voir avec vous comment mettre mes compétences de Kinésiologue et autres pratiques à dispositions des familles que vous suivez. Mon écoute et accompagnement est précieux pour les parents que j’ai déjà rencontré au long des années je souhaite élargir ma possibilité d’intervention auprès des familles. merci de m’aider à contribuer ainsi aux respect des humains sur notre planète;
    merci 06 50 52 53 67
    Florence

  20. Bonjour,

    J’ai une fille de 11 ans qui devrait intégrer la 6ème en Septembre prochain, et un garçon de 5 ans qui entre en CP également au mois de Septembre.
    L’école et/ou le système d’éducation scolaire ne convient pas, voir absolument pas du tout, à ma fille, et cela depuis quelques années maintenant. J’envisage de la déscolarisée et de lui faire suivre le programme CNED (pas seulement bien sur).
    Je suis Britannique et j’ai fais la totalité de mes études ici en France mes enfants sont donc bilingues et j’aimerais leur apporter d’avantage qu’une scolarité comme celle qui leur est destinée au seing du système solaire actuel.
    Mais voilà je me trouve face à une question qui me semble majeur. Dois je déscolarisé également mon fils ou non? Il est très différent de sa soeur et je ne veut pas chambouler ni l’un ni l’autre ni donner l’image à mon fils que je favorites sa soeur en déscolarisant seulement elle…
    J’espère que je suis arrivée à vous faire comprendre mon ressenti.
    Dans l’attente de vous lire,

    Natalie

  21. Bonjour,
    Je suis française et nous vivons à l’étranger mon mari et mes trois enfants.
    Les deux aînés ont été diagnostiqués à très haut potentiel , l’aînée avec dyssinchronies ce qui selon la psychologue ne nécessite pas un saut de classe, mon second est lui sans dyssinchronies ce qui toujours selon la psychologue nécessité un saut de classe et une prise en charge de l’école … Ce que l’école m’a promis il y a un an… Toujours rien.
    Ils sont trilingues , école américaine .
    Ma préoccupation est celle d’une prise en charge d’un enfant à très haut potentiel par correspondance ,
    pouvez-vous me confirmer la fiabilité de cours par correspondance possible?
    J’ai rempli le formulaire rose ci-dessus… Je ne sais comment vous l’envoyer… Je ne trouve pas le lien d’envoi.
    Merci beaucoup de votre lecture,
    Tres cordialement .
    Delphine.

    1. Cela fonctionne TRES bien et c’est vraiment un plus, mais le jene doit adhérer PLEINEMENT à ce choix.

      Sans l’école à la maison, (en fin de lycée) c’était les années 80, je crois que je n’aurais JAMAIS tenu jusqu’à mon bac MENTION TRES BIEN.

      J’aime le mon haut potentiel c’est tellement plus riche et plus réaliste que « précoce ».

      Bien amicalement

  22. Bonjour,
    je découvre votre blog, beaucoup de choses me paraissent attractives, très motivantes, j’aimerai énormément me mettre à faire l’école à la maison pour mes enfants MAIS… mon mari est payé au SMIC, malgré tous nos calculs dans tous les sens, réflexions en tous sens, nous ne voyons absolument pas comment nous pourrions nous passer de mon salaire pour vivre et que je puisse faire l’école à la maison !!! Je précise que nos emplois ne nous permettent pas des horaires aménagés, qui nous permettraient d’être disponibles d’une façon ou d’une autre. Et hélas, il faut bien « faire garder » ses enfants lorsqu’on est au travail…

    Non sans une certaine amertume, l’école à la maison est pour nous une utopie, réservée à certains privilégiés, ceux qui peuvent se permettre d’avoir un parent au foyer) Quel dommage, quand on voit les dernières aberrations que nous pondent nos parlementaires au sujet de l’école…

    1. C’est édifiant de lire ceci. Oui, c’est devenu un privilège de se contenter d’un salaire, alors que c’était la règle il n’y a qu’une génération. Cela dit Trottinete, intéressez-vous aux nouveaux revenus sur le net. Nous y consacrons un dossier complet.

      1. Merci !
        Oui, un privilège, et même un luxe, difficile de ne pas tomber dans la jalousie…
        Où est le dossier, je ne le vois pas ? Merci !

        1. Et en fait, non, ce n’est ni un privilège ni un luxe. C’est juste une décision irrévocable que prennent des tas de familles sans un sou, qui savent qu’évec l’école à la maison, eles vont dépenser beaucoup moins que l’école classique. Regardez dans les menus.

          1. Euh… Mille excuses, mais l’école à la maison nous ferait certainement dépenser PLUS ! Je paye actuellement 20 euros par mois pour chacun de mes deux enfants. Pas de cantine, nous les récupérons toujours pour déjeuner. Pas de transport, école, collège, lycée sont accessibles à pied.
            Je ne vais pas vous faire la liste des dépenses familiales, mais nous « tirons » déjà sur tout, donc un salaire en moins, c’est purement impossible. Un téléphone (antique !) à 2 euros par mois que mon mari et moi partageons, vêtements d’occasion, pas de télé, vacances chez les grands-parents, repas 100% maison… Bref, nous sommes très heureux comme cela, la sobriété heureuse pour ainsi dire, mais l’école à la maison nous parait encore bien inaccessible ! Cela dit, je vais continuer d’étudier votre site qui est une mine d’idées.

          2. On peut même faire avec une activité, être maman Solo, à condition d’avoir des proches pour moi mes parents très impliqués.

            Bien cordialement

        2. A vos mille excuses ajoutez-en 1.000 des nôtres: vous payez plus cher que nous. Si nous vous disons que l’école à la maison vous fait économiser, c’est que ça fait économiser, pour sûr.

          1. Bonsoir,

            merci pour votre réponse. mais j’ai vraiment l’impression que vous éludez !
            L’éducation et l’enseignement ne se résume certes pas à une histoire d’argent, mais il faut hélas être pragmatique.
            Très sincèrement, je ne vois pas comment rien que le coût des fournitures scolaires et manuels, sans parler du coût d’un CPC (et d’un coaching…), pour deux enfants, pourrait être inférieur à 20 x 10 mois x 2 soit 400 euros par an… (on ne peut pas soustraire l’éventuel coût d’une garderie, cantine, transport ou autre, nous n’en avons pas besoin actuellement) Si c’est vrai, n’éludez plus, expliquez-moi et éclairez-moi !
            Peut-être dois-je m’inscrire pour avoir une réponse circonstanciée ?!
            Votre site n’en reste pas moins très riche mais j’aimerais comprendre.
            Merci.

          2. Je suis vraiment très déçue de ne pas avoir eu de réponse à mon commentaire du 10 mai de fin de journée… mais c’est peut-être seulement que vous n’avez pas eu le temps pour le moment.
            Merci.

  23. Bonjour,
    Ma fille veut faire une seconde pro par correspondance, dans le milieu hippique, je ne sais pas ou me renseigner et quelle école prendre si vous pouvez m’éclairer merci.

  24. bonjour,
    je consultais regulièrement les adresses des cpc afin de verifier les MAJ. je ne trouve plus ces adresses. ne sont-elles plus consultables ?
    pour info, nous pratiquons les cpc depuis 8 ans. 4 chez Sainte Anne, 2 chez Legendre et 2 chez CEFOP. 3ans chez Hattemer.
    cordialement
    Frédéric

  25. Bonjour ,

    Je fais l’école à la maison avec des CPC à mon fils niveau 6 ème , aujourd’hui je suis dans une profonde tristesse…je réfléchis à le rescolariser pour sa 5 ème , très bon élève pendant tout son élémentaire ,j’ai aujourd’hui un enfant avec qui je dois lutter tous les jours pour qu’il se mette au travail.
    De 5 h / par jour , il est passé à 4 h , j’ai allégé les cours ,j’aborde les sujets différemment car ils les trouvaient trop scolaire , je me suis remise en question , réfléchis , beaucoup discuté avec lui …mais aucune prise de conscience de sa part…il commence le matin en rechignant à la tâche , il veut aller vite , ne réfléchis pas , ne se concentre pas , lorsque je l’interroge,il a du mal à répondre avec ses connaissances , il ne fait pas d’effort de vocabulaire alors qu’il est loin d’être « bête », il oublie beaucoup…il aime certaine matière mais lorsque cela ne l’intéresse pas , il ne fait aucun effort …à ce jour , je suis très stressée et lui aussi , cela crie beaucoup et ma vie se résume à la gestion des conflits …je suis tous les jours en colère , j’en pleure parfois même devant lui mais il n’y a pas de réaction pour se prendre en main.
    Il reconnait la chance qu’il a mais même en sachant qu’il risque d’intégrer le collège , il ne se bat pas pour donner le meilleur de lui même alors qu’il est plein de qualité et que c’est un amour d’enfant….Il me dit que le collège sera moins difficile ..l’après midi , il a champ libre , il ne fait que du vélo , du trampoline …il a des livres sur les sciences , les animaux , des fournitures pour les arts …mais rien ne l’inspire…je suis saturée de le voir tous les jours sur son vélo car il n’y a pas d’évolution , il stagne j’en suis certaine!!
    Le fait de vivre cette vie , l’a rendu très hermétique aux contraintes , il ne comprend plus pourquoi il est obligé de faire ce qu’il ne lui plait pas alors qu’il a fait cela 6 ans en élémentaire!!
    En plus , il sait déjà ce qu’il veut faire comme métier , il fait 7 h / hebdo de hand en intensif, de la pâtisserie , des stages divers en arts plastiques , théâtre….et il adore, il s’adapte très vite et très sociable et sait ce qu’il veut et ne veut pas dans ses relations avec les autres mais niveau scolaire c’est une corvée pour lui et moi j’ai du mal à lâcher les savoirs académiques , j’ai peur pour son avenir , son futur métier demande des diplômes , je ne veux pas lui fermer de portes
    Je vous remercie de m’avoir lu

    1. C’est justement pour que vous n’ayez plus à lutter que ce blog existe.
      « il commence le matin en rechignant à la tâche , il veut aller vite , ne réfléchis pas , ne se concentre pas , lorsque je l’interroge,il a du mal à répondre avec ses connaissances , il ne fait pas d’effort de vocabulaire alors qu’il est loin d’être « bête », il oublie beaucoup »
      Tout ça, ça dépend de vous. Disons-le simplement: vous n’arrivez pas à le passionner, il connaît votre personnage actuel. Et puis:
      « Il reconnait la chance qu’il a mais même en sachant qu’il risque d’intégrer le collège , il ne se bat pas pour donner le meilleur de lui même »
      Ce n’est pas à lui de le faire, il n’est qu’un champion dont l’effort dépend de son entraîneur, c-a-d vous. C’est vous qui impulsez l’effort. La question est donc: quel est le secret ? Pensez à vous former pour qu’il ait envie, par lui-même, de travailler, qu’il soit passionné.

      1. J’accepte votre réponse mais ce n’est plus un bébé , il a sa part de responsabilité, j’ai beaucoup fais de recherche aménager les horaires , changer les horaires , les supports …mais non ,qui dit entraineur et champion dit équipe à ce jour je porte l’équipe , le champion n’a pas du tout l’intention de se bouger!!
        Pour la passion , je suis d’accord malheureusement tout n’est pas passionnant , le challenge est de fournir des efforts même lorsque cela n’est pas passionnant …

        1. Pour information ,nous suivons les cours académiques de France , nous sommes en formel , il faut que j’arrête les cours alors?

        2. L’adulte non plus n’est pas un bébé, et pourtant quand il va au cinéma, on ne lui dit pas: « Voilà c’est un policier, le décor c’est Miami, il y a un méchant qui veut rafler le marché de la drogue, et maintenant débrouillez-vous pour inventer l’histoire. »
          Qui dit entraîneur dit quelqu’un à entraîner. Votre enfant n’est pas censé être un champion, il est seulement le reflet de ce qu’on lui donne et de ce qu’il a vécu.
          Si vous n’êtes pas passionnée, votre enfant ne le sera pas. Les matières qu’il n’aime pas, il y a des chances pour que vous ne les aimiez pas non plus.
          Tout dépend de la qualité de vos sollicitations.
          Imaginez que vous veniez chez nous, on vous dirait: « Voilà, pour enseigner à son enfant, il faut être positif; allez, en piste, c’est à vous ! » Vous diriez: excusez-moi, mais je ne suis pas très emballée. Bien sûr que vous ne le seriez pas: notre sollicitation aurait été bien trop pauvre.

          1. Je comprends seulement les supports sont les cours ..quand aux matières , je m’intéresse à tout , par exemple c’est un bon lecteur mais ne veut pas faire de fiche de lecture …il n’en voit pas l’intérêt, l’explication de texte idem..je lui apporte d’autres visions pour aborder la chose mais aucune envie!!Si je dois refaire tous les cours , je ne vois l’intérêt de les prendre!
            Merci Remy et Cécile de vos conseils

          2. C’est votre manière de présenter les choses qui coince et c’est sur ça qu’il faut travailler. Formez-vous !
            Vous savez, un jour, nous étions dans un téléférique, nous étions en train de faire cours aux enfants sur la montagne, il y avait un bruit inhabituel, vous savez ce qui s’est passé ?

          3. Eh bien voilà ! vous êtes maintenant très attentive. C’est un art, c’est ainsi que les gens tournent la tête vers vous, c’est une initiative: intéresser.
            Il n’y a pas un enfant au monde qui y résiste.

  26. Bonsoir Rémy et cécile ,nous n’arrivons pas à laisser un message à Yalcin sur la page
    forum(questions,hésitation)donc nous voici ici! peut être pourriez vous lui transmettre?merci .
    nous lui disons tout le bien que nous pensons de vous.
    Bonsoir yalcin,nous étions il y a peu de temps coachés par le site l’école à la maison et heureusement car avec les craintes et les appréhensions qui étaient les nôtres nous aurions eu beaucoup de mal à avancer tant sur le plan des formalités et autres subtilités administratives mais surtout sur l’aspect relationnel lors de la mise en route des cours à la maison et des réajustements constants que nous devions faire.Nous avions commencé avec le cadet( toujours en primaire)lorsque l’ainée a décidé de prendre des cours par correspondance en début d’année 2015 après un 1er trimestre (programmes au rabais,profs absents et non remplacés…).Elle était en seconde et va passer son bac de Français cette année en candidate libre.Le cours par CPC s’est occupé de l’aspect administratif.Donc n’hésitez pas si vous assistez à ce qui s’apparente à du désintérêt ou de la démotivation,normal!les programmes et ce dés le primaire sont vides de sens:les enfants remplissent des cases vides du mot manquant sur la fiche de Français ensuite ils collent la fiche sur le cahier de Français (96 pages). Nous vous laissons imaginer le poids du cahier à la fin de l’année après moult et moult papiers collés.C’est le prix de l’ignorance!
    Notre enfant avait du retard mais avec une meilleure nourriture l’appétit est venu en mangeant .L ‘ainée avait eu un duo de bonnes et de moins bonnes méthodes tout au long de sa scolarité (primaire ,collège)et le dessert s’est avéré indigeste !
    Aujourd’hui,elle regrette de ne pas avoir fait l’école à la maison plus tôt et nous n’y pensions même pas.Vous voulez aller vivre à la campagne ,parfait!Foncez!

  27. Bonjour maman de 3 enfants 12ans 6ans et 4ans deux d’entre eux sont autiste asperger je me pose la question de savoir si il serait possible de faire l’ecole a la maison avec ses deux dernier

    1. Bonjour Christelle,
      oui bien sûr, et même mieux vaut l’école à la maison que l’école classique dans ces cas spécifiques. Nous vous enverrons ce dont vous avez besoin pour défricher le terrain.

    2. C’est même je le crains votre seule options pour en faire des adultes efficaces, heureux et sans (trop) de complexes.

      Courage

      Amicalement

    1. Bonjour, vous ne pouvez vous inscrire que dans un formulaire. L’enregistrement pour entrer sur le site est réservé aux abonnés.

  28. bonjour remy et cecile
    j’habite a l’etranger et a chaque fois que je m’inscrit pour recevoir les 4 videos,il est ecris que je ne peux pas faire cette demarche de la ou je me trouve….??
    pourriez vous m’aider?
    merci bcp
    murielle
    muriellez@yahoo.fr

    1. Bonjour Murielle, que voulez-vous dire par là ? Vous pouvez parfaitement tout faire depuis chez vous, quel que soit le pays. Qu’est-ce que vous voyez à l’écran lorsque vous vous inscrivez dans un formulaire ?

  29. Bonjour Rémy et Cécile,
    ma fille va finalement faire sa rentrée à la maison plus tôt que prévu: nous envisagions de commencer en septembre mais la situation en arrive a un tel point qu’à sa demande ne retournera plus au collège. Du coup tout se fait un peu dans l’urgence, mais je suis sereine grâce à vous car vous avez répondu à mes attentes et calmé mes inquiétudes. Je suis très contente d’être abonnée chez vous et j’espère continuer à y trouver le soutien dont nous avons besoin. J’ai pris contact avec l’établissement qui lui fournira les cours par correspondance, celui ci se chargera de la déclaration à l’académie et à la mairie et d’ici une semaine environ elle pourra
    commencer. Officiellement elle est malade le temps que la déclaration soit effective; ce qui officieusement lui permettra de récupérer moralement pour appréhender au mieux ce nouveau départ. Y a t-il d’autres choses que je doivent faire ou savoir immédiatement?
    Merci

    1. Bonjour,
      Je suis intéressée par votre parcours. Je souhaiterais m’entretenir avec vous par téléphone, est-ce possible. Merci

  30. Bonjour,
    J’ai un petit garçon de 2 ans et demi qui va en crèche « montessori » depuis septembre 2015. Il se sent bien et adore aller à l’école. Cependant, il est prévu qu’on démanage dans 1 an et demi dans une ville où il n’y a pas d’école alternative (que nous serions prêt à payer mon mari et moi) et donc nous sommes obligé de le mettre dans une école privée qu’on juge être « la moins pire ». Moi même je n’ai commencé réellement à m’épanouir en terme d’apprentissage qu’au delà du bac, où à la faculté j’avais beaucoup d’autonomie et moins d’obligation à travailler toutes les matières. Je songe beaucoup à l’école à la maison, je commence déjà à lire des choses là dessus, les WE je consacre beaucoup de temps à comprendre les besoins de mon fils, ses intérêts. Le problème c’est que je commence un travail dans un laboratoire de recherche où j’ai beaucoup d’ambitions, mon époux est en libéral donc plutôt flexible sur les horaires, mais nous ne pouvons pas prendre en charge notre enfant toute la journée. Je ne sais pas s’il est possible de travailler en demi-journée au labo, et l’autre demi-journée à la maison (en télétravail) ? Dans la pratique, il est tout à fait possible de travailler à la maison car j’ai juste besoin de mon ordinateur et de feuilles de papier ! je ne connais aucun parent dans mon entourage qui le fait et j’aimerai savoir si vous en connaissez et que la loi le permet (bien sur avec un salaire peut etre réduit, mais ça ne me dérange pas). Merci pour vos conseils.

    1. Oui, Zainab, si vous faites du télétravail et que vous vous formez très bien à l’école à la maison, vous pouvez le faire. Nombreuses sont celles qui le font avec nous. Nous vous indiquerons tout ce qui vous concerne aussi (rythme, sport etc.) car il importe au premier chef que vous soyez très en forme.

      1. Merci beaucoup pour votre réponse et votre soutien, avec vous tout est possible ! je suis entrain de lire votre livre, je reviendrais vers vous très bientôt 🙂

  31. J’ai mis un commentaire mais il n’apparaît pas du coup je ne sais pas si vous l’avez reçu…En bref je veux faire l’école à la maison pour ma fille mais mon mari et moi travaillons et avons des charges qui font que l’on ne peut pas se permettre de quitter notre travail. Quels sont les solutions dans ce cas si il y en a bien sûr.
    En vous remerciant.

  32. Bonjour, voilà…ma petite fille qui va bientôt fêter 8 ans est en grande difficulté scolaire car elle a dû mal à se concentrer, a rester sur un travail sur une longue durée, à commencer en même temps que les autres, problème de comportement, de respect de l’adulte à l’école (se frustré facilement face aux remarques etc…) elle a l’impression de ne pas être écouté qu’on ne la croit jamais l’impression qu’on en a toujours après elle et dû coup plus le temps avance plus elle est malheureuse et plus ça se dégrade à l’école….réunion équipe éducative lundi matin on m’expose les choses on me dit qu’elle se met en danger dans certains comportements (mais j’ai vraiment et mon mari l’impression d’exagération de la maîtresse : ex « elle n’à pas voulu aller manger à la cantine après une altercation avec un camarade…quelqu’un est venue essayer de faire qu’elle aille à la cantine et ma fille lui répond non c’est pas grave je mangerai des cailloux….interprétation de la maîtresse lors de cette réunion devant la psy en plus : Athea a dit qu’elle voulait se suicider en mangeant des cailloux  »
    Résultat on me parle de soin de psychologue qu’il y a réellement un gros problème sauf qu’à la maison tout se passe bien…avec moi elle travaille elle fait même parfois les opérations de math des jours suivant…Bien sûr parfois elle n’a pas trop envie mais au bout du compte elle s’y met sans qu’on se fâche et elle n’à pas ces problèmes de comportement dont on me parle à l’école…mon mari et moi nous inquiètons beaucoup pour elle on voudrais qu’elle soit heureuse apaisé et j’ai pensé depuis un moment à l’école à la maison seulement nous travaillons tout les 2 et avons une maison à charge…Quelles solutions y a t’il pour ne pas perdre trop sur mon salaire ou quitter mon travail afin d’aider ma fille car si je quitte mon travail on se retrouvera en difficulté financière face à nos charges.
    Merci pour vos réponses
    Cordialement
    Sonia

    1. « Résultat on me parle de soin de psychologue qu’il y a réellement un gros problème sauf qu’à la maison tout se passe bien »
      Et voilà ! C’est l’enfant qu’on veut psychanalyser au lieu de voir comment fonctionne l’école.
      « Quelles solutions y a t’il pour ne pas perdre trop sur mon salaire ou quitter mon travail afin d’aider ma fille car si je quitte mon travail on se retrouvera en difficulté financière face à nos charges. »
      Plusieurs que pratiquent nos mamans avec l’aide de nos conseils. Il y a des tas de possibilités. Nous vous en reparlerons.

  33. Bonjour, voilà…ma petite fille qui va bientôt fêter 8 ans est en grande difficulté scolaire car elle a dû mal à se concentrer, a rester sur un travail sur une longue durée, à commencer en même temps que les autres, problème de comportement, de respect de l’adulte à l’école (se frustré facilement face aux remarques etc…) elle a l’impression de ne pas être écouté qu’on ne la croit jamais l’impression qu’on en a toujours après elle et dû coup plus le temps avance plus elle est malheureuse et plus ça se dégrade à l’école….réunion équipe éducative lundi matin on m’expose les choses on me dit qu’elle se met en danger dans certains comportements (mais j’ai vraiment et mon mari l’impression d’exagération de la maîtresse : ex « elle n’à pas voulu aller manger à la cantine après une altercation avec un camarade…quelqu’un est venue essayer de faire qu’elle aille à la cantine et ma fille lui répond non c’est pas grave je mangerai des cailloux….interprétation de la maîtresse lors de cette réunion devant la psy en plus : Athea a dit qu’elle voulait se suicider en mangeant des cailloux  »
    Résultat on me parle de soin de psychologue qu’il y a réellement un gros problème sauf qu’à la maison tout se passe bien…avec moi elle travaille elle fait même parfois les opérations de math des jours suivant…Bien sûr parfois elle n’a pas trop envie mais au bout du compte elle s’y met sans qu’on se fâche et elle n’à pas ces problèmes de comportement dont on me parle à l’école…mon mari et moi nous inquiètons beaucoup pour elle on voudrais qu’elle soit heureuse apaisé et j’ai pensé depuis un moment à l’école à la maison seulement nous travaillons tout les 2 et avons une maison à charge…Quelles solutions y a t’il pour ne pas perdre trop sur mon salaire ou quitter mon travail afin d’aider ma fille car si je quitte mon travail on se retrouvera en difficulté financière face à nos charges.
    Merci pour vos réponses
    Cordialement
    Sonua

  34. Bonjour à vous,
    Tout d’abord, merci pour l’appui que vous apportez aux personnes aux prises avec la scolarisation dite classique. Grâce à vous, nous sentons enfin qu’il y a d’autres alternatives. Mon problème est le suivant: mon fils a 14 ans et fait la 4ème cette année. Diagnostiqué dyspraxique, avec un problème d’hyperactivité et de déficit de concentration, il a accumulé beaucoup de lacunes au niveau des apprentissages au fil des années. Sa scolarité a toujours été une expérience douloureuse pour lui. Beaucoup de nuits blanches, d’angoisse, de déprime et j’en passe. En conséquence, il n’a pas le niveau scolaire attendu pour son âge. Pourtant, c’est un garçon plutôt pertinent à l’oral. Ses enseignants nous parlent d’orientation vers les CAP et autres. Mais, nous, ses parents, et lui-même, sommes convaincus qu’il peut réussir dans les études. Du coup, j’envisage de le déscolariser à la rentrée prochaine pour lui faire cours à la maison. Mais, le hic, c’est que je travaille dans la journée et ne suis disponible qu’à partir de 17H30. Que faire? Combien d’heures par jour sont nécessaires pour le suivi à domicile? Je vous remercie pour votre éclairage.
    Karinou.

    1. Il N’y a pas d’heure, de temps réparti………Laissez le choisir ses moments, faites lui confiance, c’est le but de l’école à la maison!!!!. Ne vous inquiètez pas! ils sont très volontaire, lorsqu’on a l’intelligence de comprendre que l’école est à la ramasse (comme le dit le président de la république lui même!!!!). Ma fille a presque 7 ans, elle travaille à son rythme, en confiance, sans stress et sans notes!!!! Elle n’a pas d’emploi du temps à la maison et pourtant prend ses cahiers, elle même sans que je lui rappelle. Ce sont les parents qui ont peurs de ne pas être à la hauteur…Mais personne n’est mieux placé que vous, pour savoir se que votre enfant a besoin….

  35. Bonjour, Est-ce qu’il y a des familles sur Casablanca qui font l’école à la maison? Nous aimerions savoir ce qu’en dit la loi marocaine et quelles démarches suivre. Merci déjà pour vos réponses.

      1. Bonjour, Merci pour votre réponse. Nous espérons échanger avec certains parents dans ce cadre. Bien de choses à vous.

      2. Bonjour,
        serait-il possible d’être mis en contact avec des personnes qui font l’école à la maison à casablanca ? Je n’en trouve pas même sur la map que vous avez mis à disposition.
        Merci.

  36. Bonsoir, je viens à vous dans l’urgence, je suis au lycée en seconde bac professionnel ASSP, je n’est plus du tout envie d’aller au lycée, je suis une jeune fille très mature, je n’est pas la même mentalité que les gens de ma classe. Je suis plus à l’aise à la maison, plus concentrée et mieux organisée. Ma mère est d’accord pour l’école à la maison, elle souhaite juste savoir le prix, si elle pourrait toujours avoir des bourses et si il y a d’autre site à part le CNED qui ferait les études de ma fillière. J’espère avoir une réponse de votre part, merci beaucoup !
    Assia

    1. Bonjour Assia, comptez minimum 250€ pour faire l’école à la maison d’ici jusqu’au Bac, avec un cours et un accompagnement. Pour les bourses, oui, vous les aurez en fonction de vos résultats qui seront communiqués à l’académie par le cours par correspondance. Le CNED n’est pas un cours que nous recommandons, mais quelle est votre filière ?

  37. Bonjour,
    Suite a des problèmes de harcèlement de ses camarades de classe, ma fille refuse de retourner au collège depuis début janvier. C’est une bonne élève en classe de 5eme avec d’après une psychologue de l’avance. Nous avons voulu l’inscrire dans un autre collège qui nous convenait mais le directeur n’a pas souhaiter prendre notre inscription car nous ne dépendons pas de son secteur. Il nous reste la solution de l’école à la maison mais quel support utiliser pour être sur d’être juste au niveau du programme afin que son évaluation par l’inspection académique se passe bien ?
    En vous remerciant par avance

    1. « quel support utiliser pour être sur d’être juste au niveau du programme afin que son évaluation par l’inspection académique se passe bien ? »
      Soyez tranquille, quel que soit le cours que vous choisirez avec nous, ce sera toujours à un plus haut niveau que le niveau de l’académie. L’inspection porte en fait très peu sur ce sujet car l’école sait bien qu’elle n’est pas indemne de reproches à ce sujet. Nous n’avons encore pas vu d’inspection concluant que l’enfant n’avait pas le niveau, sauf mauvaise foi de la part des inspecteurs qui n’avait aucune suite, car de toute façon, légalement, le contrôle n’est enregistrable qu’à l’âge de 16 ans.

  38. Bonjour!
    Notre fille rentre en première l’année prochaine. pensez vous qu’il est possible de l’épanouir intellectuellement et socialement en faisant cours à la maison?
    Merci pour votre aide!

    1. Bonjour,
      oui, absolument. Voyez « désocialisation » dans la fenêtre de recherche du site, à droite.
      Avec plaisir !

  39. Bonjour,
    Mon fils est en 4ème. Il est autiste Asperger et ne supporte plus le regard des autres.
    Quand on ne se sent vraiment pas d’enseigner à son enfant, que conseillez-vous?
    – L’inscription à une école en ligne (Hattemer, Ker Lann…)
    – ou bien le CNED avec des profs particuliers qui viennent à la maison encadrer son apprentissage.
    J’ai du mal à comparer ces deux options.
    D’avance merci.

    1. Bonjour Alexandre, nous disons toujours que les diagnostics posés sur les enfants sont faux dès lors qu’on oublie ce détail: l’enfant ne fait que refléter ce qu’on lui a donné. S’il a un « problème », c’est donc que les adultes s’y sont mal pris. Il n’a donc pas de problème, finalement, dans la mesure où l’on va corriger le tir et résorber le symptôme. Cela, nul ne vous le dit et on enferme ainsi l’enfant dans un statut de malade qui est sans fondement. Si vous n’avez pas appris le violon, acceptez-vous qu’on vous dise dyspraxique ? Non. C’est pourtant ce que font des milliers d’écoles et des dizaines de milliers de médecins et « spécialistes » avec les enfants. L’école n’apprend plus rien aux enfants. De même, si vous tapez sur une voiture, vous pourrez aller chez le garagiste qui vous fera des diagnostics avec devis à l’appui. Le mieux, c’est de ne plus taper sur la voiture.
      Il n’y a pas « d’école en ligne » à 100%, les cours Hattemer et Ker Lan sont comme tous les autres des cours par correspondance qui demanderont votre présence (relative selon le cours, il y a un cours qui est entièrement pas internet mais cela ne change rien: vous devrez vérifier le travail). Si vous vous formez avec nous, le temps passé sera minime.
      Vous évitez le CNED dans tous les cas, c’est un mauvais cours.
      Vous pouvez faire venir des profs mais ça revient à très cher. Eventuellement pour quelques heures ou une matière que vous ne ferez pas. Ces profs peuvent utiliser n’importe quel cours: Hattemer, Ker Lan, etc.
      Nous vous recommandons de ne pas trop partir avec ces principes préexistants. Nous vous montrons les trucs et astuces pour gagner du temps, de l’argent et obtenir les meilleurs résultats pour votre enfant.
      Notamment, nous vous donnons une liste de cours que nous recommandons, avec même un sondage de parents.

      1. Merci pour cette réponse. Notre fils a réellement un problème neurologique et tous les symptômes d’Asperger. Je ne vous suis donc pas quand vous dites que ce problème envahissant du développement peut être « résorbé ». En revanche, je vous sens tout à fait compétent quant à votre analyse sur l’école et sur les moyens de faire autrement. Cordialement.

  40. Bonjour,
    Aujourd’hui, je suis maman célibataire sans emploi, pensez-vous que je puisse faire l’école à la maison? Ma fille n’est pas heureuse à l’école, ça me fait mal pour elle. Je sais très bien que je serais encore pointée du doigt, car je ne vivrais que des aides. J’ai peur que la pression sociale soit trop forte. Connaissez-vous des parents solos qui ont choisi l’IEF? Travaillent-ils à la maison? Merci pour votre aide.

    1. Bonsoir Virginie, vous êtes des milliers de mamans célibataires sur ce site, ça ne pose pas de problème et même certains avantages. Si votre fille est malheureuse à l’école, réfléchissez à l’école à la maison, qui est une très bonne solution si vous avez un peu de temps dans la journée pour elle. Etre pointée du doigt provisoirement n’a aucune importance, tous ceux qui font de choses courageuses le sont. La pression sociale ne doit pas être plus forte que vous. Votre maman, sa maman, et vos aïeules, se sont battues; elles aimeraient que vous soyez forte comme elles l’ont été.
      Oui, bcp de parents solo travaillent seuls à la maison. L’une de nos abonnées, Claudia, a créé un site « parent-solo », contactez-la de notre part, c’est une Canadienne extra. Tapez « parent-solo Claudia » sur google.

  41. Bonjour,

    Je me décide seulement à vous contacter afin d’avoir éventuellement votre opinion. Merci déjà pour votre colossal travail et l’aide certaine qui en découle.
    Je me trouve à ce stade d’IEF disons désorientée car découragée.
    Voilà 7 ans que nous pratiquons l’école à la maison de façon formelle. L’ainé suit des cours par correspondance niveau (5ème), le « petit » continue selon une progression personnelle. Seulement voilà, ces deux garçons grandissent et leur caractère se forge de sorte que j’ai l’impression de ne plus maîtriser leur apprentissage comme c’était le cas lorsqu’ils étaient plus petits ; cela entraîne donc des relations conflictuelles… A tel point qu’il m’arrive de songer à les scolariser pour qu’ils conservent un certain niveau d’apprentissage (selon mes références), et puis pour contrer cette angoisse qu’ils échouent aux examens réglementés car non habitués à des contrôles rigoureux, à des lacunes de connaissances car notre apprentissage ne comprend pas de « par coeur » comme à l’école… C’est plus une question de réussite scolaire qui me préoccupe en fait car pour ce qui est de l’épanouissement personnel et tous les aspects positifs d’une instruction en famille, je n’ai pas de doute et ce paramètre constitue notre réticence à les scolariser, de même que le réel niveau de l’école que je soupçonne d’être inférieur à mes souvenirs et à mes exigences (d’ailleurs peut-être est-ce là le problème : suis-je trop exigeante en référence à mon parcours?)… Je suis consciente que c’est à notre famille d’envisager l’avenir mais peut-être auriez-vous un autre élément de réflexion pour orienter notre décision.
    Merci du temps que vous prendrez pour essayer de nous aider.
    Magalie Durand

    1. Bonjour Magalie,
      « j’ai l’impression de ne plus maîtriser leur apprentissage comme c’était le cas lorsqu’ils étaient plus petits ; cela entraîne donc des relations conflictuelles… » Un grand classique. Il va falloir donc évoluer et abandonner progressivement l’enseignement magistral pour une autre voie beaucoup plus motivante. Par exemple, leur demandez-vous de faire le cours à votre place, et vous en tant qu’élève ? Ce travail permet à l’enfant de s’accaparer les choses, d’acquérir une maturité et aussi d’avoir le plaisir d’enseigner, et donc apprendre. Vous serez spécialement enthousiaste à ce moment-là, même si les premières fois ce sera assez faible voire mauvais: pas d’importance ! Vous serez ravie, « tiens, je ne le savais pas ! c’est génial ! Ravaillac a assassiné Henri IV, je l’avais oublié, comment ça s’est passé, au fait ? Et si on mimait la scène ? », vous voyez ? Et ça marche aussi bien en sciences qu’en français ou en maths. Vous leur donnerez cette confiance dont ils ont besoin pour devenir autonomes et devenir ces étudiants que nous avons à 14 ans, qui ont la méthode des étudiants de 20 ans.
      Il n’y aura pas que ça: nous verrons tous les trucs qui motivent et fait des apprenants haut de gamme. Les remettre à l’école ? Vous risquez l’effondrement. Vous les renverrez quand ils le demanderont et qu’ils seront prêts, si l’établissement est d’excellence, ce sera le bon moment et profitable pour l’habitude de travailler en groupe.
      « non habitués à des contrôles rigoureux » Vous les organiserez vous-même, comme nous vous le montrerons. C’est parfaitement faisable, avec la discipline de fer et le jeu qui va avec.
      « notre apprentissage ne comprend pas de « par coeur » comme à l’école ». Eh bien, vous allez peut-être vous y mettre pour faire travailler leur mémoire et le principe d’une discipline très formatrice. Mais à bon escient. Il y a des tas de jeux autour de ça.
      « c’est à notre famille d’envisager l’avenir » Nous vous disons: non, car si vous aviez les solutions, vous les auriez mises en route depuis longtemps, n’est-ce pas ? Nous allons introduire de nouveaux éléments, tels le challenge et le travail autonome de très bon niveau. Vous ne pouvez pas le deviner seule, pas plus qu’on ne peut deviner comment se pilote un avion. Nous vous montrerons les trucs et les astuces qui marchent infailliblement. Amicalement et à très vite.

      1. Rémy et Cécile,
        Je vous remercie avant tout pour votre réponse rapide et efficace à laquelle je ne m’attendais pas.
        Je ne vous cache pas que mon cerveau est en ébullition. J’ai lu un article résumant votre approche de l’école dans « Enquête et débat » datant du 29 mai 2015. Les mots sont appropriés et efficaces (encore une fois). J’ai visionné plusieurs des vidéos de présentation de votre coaching également. Je voulais vous écrire plus personnellement pour vous faire part de mes doutes et interrogations concernant votre entreprise, mais à la réflexion, je préfère juste vous demander si dans votre guide, vous délivrez déjà des éléments du coaching que vous avez développé. Je ne me sens pas prête à être « coachée », mais je suis prête à lire votre réflexion. Je ne sais pas si on vous l’a déjà dit mais votre exemple inspire à la fois l’espoir et une certaine forme d’idéal qui semble réservé à certaines personnes et qui par conséquent inspire la crainte d’échouer là où vous assurez qu’on ne peut que réussir. J’ai l’impression que je recommence depuis le début, c’est vraiment paralysant cette sensation…car oui, mes enfants n’ayant jamais été scolarisés, la remise en question sur notre choix est quasi-quotidienne même si nous savons et voyons que l’école, en tout cas que certaines écoles ne sont pas une solution pour nous.
        Merci encore pour votre écoute et j’attends votre réponse concernant votre guide.
        Magalie

  42. Bonjour, et grand merci pour votre approche pleine de bon sens, de respect et de bienveillance 🙂
    Je suis maman de deux enfants: une grande de bientôt 5 ans, qui aime beaucoup son école (pour le moment en tout cas!!), et un jeune homme de 3 ans tout juste, qui vit mal sa 1ère année de maternelle, harcelé par une maitresse qui « se fache quand il mouille son pantalon ».
    Je m’interroge beaucoup sur la possibilité de le reprendre à la maison.
    Nous souhaitons un 3ème enfant, et je me demandais comment j’allais pouvoir gérer l’arrivée d’un nouveau-né à la maison, et la présence de mon petit bonhomme (qui aura probablement autour de 3 ans et 8-9 mois à la rentrée prochaine).

    Êtes-vous passés par cette situation? Une maman avec un nouveau-né, et un petit de 3-4 ans à la maison au moment de la naissance?

    Comment l’avez-vous vécu? Etiez-vous soutenus? Le papa était-il très présent? (ça ne sera pas le cas chez nous, il travaille toute la journée)

    Merci pour votre témoignage 🙂

    1. Chère Elise, 3 ans, c’est trop tôt pour l’école, à notre avis. Et cetle maîtresse n’a pas été formée pour faire ce travail.
      Pour ce qui est d’avoir un autre enfant, pensez à cette chère maman qui en a 12 et qui est sans mari. On y arrive. Il faut cependant être soutenu et accompagné.
      Nous avons eu nos 5 premiers en 5 ans.

  43. Bonjour
    Je m’appelle Manon et j’ai 16 ans. Je suis actuellement en première st2s pour devenir infirmière.
    Mais voilà, je voudrais faire « école à la maison ». Je suis pas à l’aise à l’école voilà tout, des problèmes d’intégration.
    Je dois en parler à mes parents et leurs faire acceoter déjà mon idée. Quelle est la procédure ? J’essaye de récolter des informations, de trouvers des cites pour mais sans résultat…

    1. Bonjour Manon, dans votre cas, vous avez doublement le droit. Car à 16 ans, vous n’avez plus d’obligation scolaire. Vous faites donc l’école à la maison si vous le voulez sans avoir besoin d’autorisation. Vous avez la « majorité scolaire ». Vous pouvez quitter l’école quand vous le voulez. Cela dit, vous souhaitez peut-être que vos parents soient d’accord. Il faut donc les convaincre. Pour ce faire, montrez-leur les vidéos de ce site et les documents, en sachant qu’il y a de nombreuses célébrités qui ont fait l’école à la maison comme Christine Ockrent, Vincent Cassel, Jean d’Ormesson ou Agatha Christie… Les gens qui font l’école à la maison ont de meilleurs résultats scolaires. Cela représente aussi souvent une économie à votre âge.

      1. La décision de mes parents de feront sur le prix.
        C’est un millieu sur je ne connais pas du tout.
        Sur quelle cite je pourrais avoir toutes les informations ?
        Il aura ou pas des horraire ex: 8h jusqu’ à 16h. À t-on le choix sur nos horraires ? Et comment se passe les cours ?

  44. bonjour je suis élève de 4 eme et ne voudrai faire école a la maison et m’arrêter en cours pour faire école à la maison. Le seul soucis est que je ne suis pas dyslexique, e souffre pas d’ handicap, ni de maladie et n’habite pas loin non plus. Je n’est donc pas de raisons pour faire école à la maison, j’ai simplement mes propres raisons. Comment faire ? MERCI

    1. Encore une fois, vous n’avez pas besoin d’être handicapée ou dyslexique. Vous pouvez faire l’école si vous le voulez, légalement et librement.

  45. bonjour
    j’aimerais m’inscrire pour une formation d’une semaine. à combien est-elle? 58 euros le mois? je ne comprends pas trop bien.
    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *