Ecole à la maison prix

Soyons directs: vous pouvez faire l'école à la maison pour moins de 240€ tout en ayant

  1. les cours (livres, exercices...)
  2. en étant tranquille au niveau des démarches administratives
  3. et accompagné jour après jour !

Cela veut dire qu'aujourd'hui, en France, en Belgique, au Canada ou n'importe où ailleurs dans le monde (sauf pays où l'école à la maison est interdite), vous pouvez

  • avoir des cours complets officiels et des cours complémentaires gratuits,
  • être parfaitement en règle quelle que soit votre situation précédente et votre académie ou la relation avec l'école, même si vous êtes menacé, si quelqu'un vous a parlé de lancer une procédure ou une dénonciation etc.
  • et vous appuyer sur des accompagnateurs pour résoudre votre cas particulier, des accompagnateurs que vous pouvez joindre, tout comme des centaines de familles qui pratiquent autour de vous.

Ecole à la maison prix à payer

Et ce prix de 240€, vous ne le payez qu'une fois: le cours sera valable jusqu'au Bac et l'accompagnement sera à vie, pour un ou plusieurs enfants.

"Pas besoin ! prends des cours gratuits en ligne !"

Le commentaire classique que vous trouvez sur les forums où des gens se chargent de vous donner des conseils sans trop savoir de quoi ils parlent. Vous connaissez l'adage: conseilleur mais pas payeur.

Certes, il y a des cours gratuits, mais l'académie ne les reconnaît pas. Pas de cours bien choisis = ennuis probables (et nous avons fait une liste de cours recommandés, certains très peu chers).

Questions: ces outils gratuits seront-ils complets ? Comment le saurez-vous ? Ces outils seront-ils de qualité ? Idem, comment le saurez-vous ? Et quand ils seront d'une qualité acceptable, comment allez-vous vous en servir ? Saurez-vous ? Car c'est bien d'avoir un outil, mais il faut surtout avoir la technique ! Devant un superbe catamaran, seriez-vous sûr de savoir l'emmener de l'autre côté de l'océan ? Ou avec de très bonnes chaussures de marche et une tente, saurez-vous monter en haut du Mont-Blanc ? Soyons clairs: l'outil ne fait pas l'artisan.

Qui vous assistera pour faire les démarches et vous donnera une lettre-type, quelqu'un dont vous serez sûr à 100% et qui s'occupe déjà de milliers de gens, qui ne se défilera pas en vous disant: "Je vous ai donné ce conseil sur le forum mais je ne suis pas votre avocat" (citation glanée sur un forum d'association "IEF") ?

Et si pour quelques euros vous aviez tout ça: un conseil permanent, des cours gratuits ou non complets avec la méthode pour s'en servir au jour le jour, des horaires, tout cela de qualité ? Est-ce que ça vaut la peine de tout réinventer ?

En général, on achète la gazinière, on ne la fabrique pas soi-même: d'autres ont accumulé le savoir-faire et vous en font profiter. De même, cousez-vous tous vos vêtements et sous-vêtements ? Fabriquez-vous votre voiture ? Avez-vous appris à conduire sans auto-école ?

Un argent qu'on récupère

Cet argent que vous allez investir, vous allez le récupérer de diverses manières. Car c'est un investissement. Par exemple, les 7 enfants de Cécile et Rémy réussissent à l'école. Les trois premiers ont passé le bac avec un an d'avance. Ils ont bénéficié de bourses d'étude grâce à leurs bons résultats obtenus grâce à l'école à la maison. Ils ne s'y attendaient pas et n'ont jamais compté dessus mais ils n'ont pas non plus dit non.

Nous verrons dans le prochain article (en bas de page), qu'on récupère l'argent de bien d'autres manières. On en gagne même.

Ecole à la maison prix gagnant

Et tout ça en gardant la CAF.

240€, une somme tout de même négligeable pour le meilleur investissement de votre vie. Avec l'aide d'autres parents qui, étant passés par là, ont cotisé pour vous permettre de le faire en douceur et sans casser le petit cochon rose de la tirelire.

Le prix que vous payez à l'école

Vous payez plus à l'école. Le saviez-vous ?

ecole a la maison prix

Ce tableau ne compte pas la cantine, les déplacements, les sorties. Vous voyez déjà que la somme va dépasser allègrement le prix que vous paierez pour l'école à la maison.

Sans parler du reste

Sans parler du reste dont nous allons parler dans quelques instants dans l'article suivant. Et sans compter l'énervement du matin à choisir les vêtements, le petit dernier à réveiller alors qu'il dort si bien, les maladies qu'on attrape à l'école, les kilomètres, les vêtements qui ne sont pas à la mode ou pas assez bien pour l'enfant qui se sent regardé à l'école.

Avez-vous évalué ce que coûte ces fatigues et pertes de temps à votre parcours professionnel ? Etes-vous optimisé avec cette scolarité qui vous donne tant à réfléchir ?

Et puis, le coût de l'assurance qu'on est obligé de prendre, celui des cartouches d'encre de l'imprimante car depuis quelques années, l'école vous demande d'imprimer des documents (alors qu'elle le faisait jadis; désormais elle vous fait payer - elle décide que vous avez une imprimante alors que vous n'êtes pas censé en avoir)...

ecole a la maison prix

Que pensez-vous de l'attente à la sortie de l'école, l'enfant énervé, le niveau passable, l'institutrice, les frais divers, du coût des vacances, les intervenants qui entrent en classe pour raconter des choses douteuses aux enfants, la certitude que l'enfant en passera par Pôle-emploi, l'école ne le préparant pas à la vie réelle... Et les bousculades ? Et le harcèlement ? Et le peu d'heures passées avec votre enfant ? Et l'embrouillamini des AVS, des sulfureux CMP ou ASE (dont nous reparlerons), et que dire des coûts pour l'orthophoniste ou la psy ?

 Ecole à la maison prix peu élevé pour des résultats de qualité

Notez qu'avec l'école à la maison, vous partez quand vous le voulez en vacances et pour deux fois moins cher (puisque hors période scolaire).

240€, vous êtes sûr ?

Avec 240€ tout compris, vous avez tout ça et assurez un avenir à votre enfant tout en câlinant votre présent. Et ce, sans y passer 5 heures par jour ou sans avoir le niveau d'un prof. En douceur, quand vous le voulez, à votre rythme, les jours où ça vous dit 🙂

ecole a la maison prix
Le caddie de frais scolaires n'est pas remboursé...

"Je travaille et ne peux me permettre de m'arrêter"

Pas si sûr ! des dizaines de mamans qui sont sur ce blog se sont arrêtées. Certaines ont même réalisé qu'elles pouvaient avoir une carrière plus intéressante que de courir jusqu'au travail, en développant leur propre activité sur le net, comme nous le leur montrons (et nous y encourageons car c'est bon pour l'enfant).

Je pensai vraiment qu'en m'arettant, je n'y arriverai pas financierement. Mais les enfants passaient devant tout. Surprise hi hi ! je me suis aperçu que l'école me coutait plus cher finalement si je prenai en compte les frais cachés (Emilie)

Nous économisons environ 70€ par mois par rapport à l'école, en fait nous n'avions jamais calculé les coûts et nous aurions dû nous réveiller bien plus tôt. Quel regret... (Julie)

Nous montrons ici que l'école à la maison coûte en moyenne moins cher, contrairement à une idée répandue, si vous comptez tous les frais cachés, ceux que vous n'aurez pas avec l'école à la maison, par exemple l'essence et le temps consacrés aux visites chez le médecin pour cause de gastro (et il y en a plein d'autres, de ces frais malicieux) !

Et puis un enfant à la maison est moins gourmand en dépenses, en objets à la mode: à compter, ces cadeaux que les copains ont et qui, à Noël, pulvérisent la cagnotte.

ecole a la maison prix

Si votre enfant est prochainement en âge de faire la maternelle (nous en reparlerons également), qui demande pas mal de ressources matérielles, vous avez des packs très bon marché et, du reste, vous n'avez pas besoin d'acheter grand chose car comme autrefois, on peut faire cours avec les objets usuels de la maison.

Vous travaillez ? Pourquoi ne pas réfléchir à une pause professionnelle, d'ailleurs très fertile: les parents qui s'arrêtent quelques temps pour élever leur enfant en tirent toujours de grandes satisfactions professionnelles.

Mais vous pouvez aussi prendre une jeune fille avec un chèque-emploi-service ou équivalent; de même que quelqu'un peut vous aider à faire votre ménage.

"J'ai peur d'avoir mon enfant dans les pattes"

Nous expliquons que c'est le contraire: un enfant qui est sans cesse dans vos jambes est un enfant qui manque de vous. Lorsqu'il sera à la maison, il en aura vite assez et aura fait le plein d'affection plus vite. Il prendra une juste distance avec vous, il s'occupera beaucoup mieux. Nous l'aiderons à se sentir plus en sécurité en lui donnant des temps d'affection plus denses et des activités qui lui donneront confiance en lui.

Comment vérifier tout ce que vous dites ?

En allant sur la page témoignages. Vous verrez que tout cela est une réalité accessible, dès demain !

Allons plus loin et voyons le chapitre 2 des coûts comparés de l'école à la maison et de l'école classique.

Cliquez like ci-dessous Ecole à la maison prix

La loi en résumé

Rappel de loi avant enquête sociale

Si vous avez à préparer un contrôle ou voulez en savoir plus sur ce que peut vous demander l'inspection académique, c'est sur cette page.

Nous faisons un rappel des textes de loi et d’informations relatif aux contrôles sociaux.

Les citoyens dans leurs relations avec les administrations peuvent se faire assister par un conseil ou représenter par un mandataire de leur choix.

Article 24 de la Loi n° 2000-321 du 12 avril 2000 relative aux droits des citoyens dans leurs relations avec les administrations

« Exception faite des cas où il est statué sur une demande, les décisions individuelles qui doivent être motivées en application des articles 1er et 2 de la loi n° 79-587 du 11 juillet 1979 relative à la motivation des actes administratifs et à l'amélioration des relations entre l'administration et le public n'interviennent qu'après que la personne intéressée a été mise à même de présenter des observations écrites et, le cas échéant, sur sa demande, des observations orales. Cette personne peut se faire assister par un conseil ou représenter par un mandataire de son choix. L'autorité administrative n'est pas tenue de satisfaire les demandes d'audition abusives, notamment par leur nombre, leur caractère répétitif ou systématique. [...] »

Article L112.4 du code de l’action social et des familles

« L'intérêt de l'enfant, la prise en compte de ses besoins fondamentaux, physiques, intellectuels, sociaux et affectifs ainsi que le respect de ses droits doivent guider toutes décisions le concernant. »

Protection du domicile

La propriété est un droit inviolable et sacré.

Le domicile est protégé par la constitution de 1958, préservant les libertés fondamentales d'un individu. En conséquence toute personne peut refuser une visite domiciliaire.

Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 (DDHC)

« Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l'oppression. »

« La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n'est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l'exige évidemment, et sous la condition d'une juste et préalable indemnité. »

Article 12 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948 (DUDH)

« Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes. »

Article 16 de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE)

« Nul enfant ne fera l'objet d'immixtions arbitraires ou illégales dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes illégales à son honneur et à sa réputation. L'enfant a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes. »

Article 8 de la convention Européenne de sauvegarde des droits de l'homme :

« Toute personne a droit au respect de sa vie privée et familiale, de son domicile et de sa correspondance. Il ne peut y avoir ingérence d'une autorité publique dans l'exercice de ce droit que pour autant que cette ingérence est prévue par la Loi. »

Si le contrôleur est vraiment trop insistant, il faudra lui rappeler que s'il entre sans notre consentement, il s'agira d'une violation de domicile et que les informations qu'il obtiendra seront nulles et non avenues. Art. 432-8 du Code Pénal

"Le fait, par une personne dépositaire de l'autorité publique ou chargée d'une mission de service public, agissant dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de ses fonctions ou de sa mission, de s'introduire ou de tenter de s'introduire dans le domicile d'autrui contre le gré de celui-ci hors les cas prévus par la loi est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30000 euros d'amende."

L’entretien seul avec l’enfant :

Article 9 de la CIDE (Convention Internationale des Droits de l’Enfant)

« Les états parties veillent à ce que l'enfant ne soit pas séparé de ses parents contre leur gré [...] »

Article 12 de la même convention

« Les états parties garantissent à l'enfant qui est capable de discernement le droit d'exprimer librement son opinion sur toute question l'intéressant, les opinions de l'enfant étant dûment prises en considération eu égard à son âge et à son degré de maturité. »

Article 13 de la même convention

« L'enfant a droit à la liberté d'expression. Ce droit comprend la liberté de rechercher, de recevoir et de répandre des informations et des idées de toute espèce, sans considération de frontières, sous une forme orale, écrite, imprimée ou artistique, ou par tout autre moyen du choix de l'enfant. »

Confidentialité du dossier médical

Le dossier médical regroupe toutes les informations relatives à la santé d’une personne. Les professionnels de santé constituent et conservent un dossier médical pour chacun de leurs patients.

Ils n'ont pas le droit de divulguer des informations relevant de la santé qui sont privées. Ils doivent respecter les droits de la personne ainsi que son intimité.

Par conséquent, si la personne qui effectue l’enquête vous demande des informations concernant la santé de l’enfant ou de la famille ou le carnet de santé vous n’avez pas à donner ces informations.

Article L1110-4 du code de la santé publique

« Toute personne prise en charge par un professionnel, un établissement, un réseau de santé ou tout autre organisme participant à la prévention et aux soins a droit au respect de sa vie privée et du secret des informations la concernant. »

Article R.4127-4 du même code

« Le secret professionnel, institué dans l'intérêt des patients, s'impose à tout médecin dans les conditions établies par la loi. Le secret couvre tout ce qui est venu à la connaissance du médecin dans l'exercice de sa profession, c'est-à-dire non seulement ce qui lui a été confié, mais aussi ce qu'il a vu, entendu ou compris. »

Article L2132-1 alinéa 3 du code de la santé publique

« Le carnet est établi au nom de l'enfant. Il est remis aux parents ou aux personnes titulaires de l'exercice de l'autorité parentale ou aux personnes ou aux services à qui l'enfant a été confié. Ils doivent être informés que nul ne peut en exiger la communication et que toute personne appelée, de par sa fonction, à prendre connaissance des renseignements qui y sont inscrits est soumise au secret professionnel. »

Obligations du fonctionnaire

Le devoir de neutralité

La jurisprudence constante du Conseil d’Etat précise que les agents publics doivent, dans l’accomplissement de leur tâche, respecter le devoir de neutralité qui s’impose à tout agent collaborant à un service public. Cela signifie que l’agent doit adopter vis-à-vis des administrés un comportement indépendant de ses opinions politiques, religieuses ou philosophiques. Cette obligation trouve sa source dans le principe d’égalité des usagers devant le service public et son corollaire dans le principe de laïcité.

L'Obligation de réserve

L’obligation de réserve est une limite à la liberté d’opinion consacrée à l’article 6 du Statut général des fonctionnaires (loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires).

Elle concerne l’expression des opinions personnelles du fonctionnaire, c'est-à-dire sur la manière dont elle est exprimée. Elle s’impose à tout agent public avec une rigueur plus ou moins forte compte tenu des fonctions occupées et de la place dans la hiérarchie.

La présomption d'innocence

Article 9-1 du code civil

« Chacun a droit au respect de la présomption d'innocence. »

Textes de loi et autres informations relatives aux contrôles dans les familles

Déclaration universelle des Droits de l’Homme, article 26-3 :

« Les parents ont par priorité le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leurs enfants. »

Protocole additionnel à la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’Homme et des libertés fondamentales, article 2 :

« Nul ne peut se voir refuser le droit à l’instruction. L’Etat, dans l’exercice des fonctions qu’il assumera dans le domaine de l’éducation et de l’enseignement, respectera le droit des parents d’assurer cette éducation et cet enseignement conformément à leurs convictions religieuses et Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne (2002), article 14-3 :

« La liberté de créer des établissements d’enseignement dans le respect des principes démocratiques, ainsi que le droit des parents à assurer l’éducation et l’enseignement de leurs enfants conformément à leurs convictions religieuses, philosophiques et pédagogiques, sont respectées selon les lois nationales qui en régissent l’exercice. »

http://vosdroits.service-public.fr/F23429.xhtml

Vie scolaire: désillusion ou des illusions ?

Article ranking Google. Les débuts de la vie scolaire sont parfois sources d’inquiétudes pour les parents.

Les enfants commencent l’école de plus en plus jeunes, dès 3 ans voire plus tôt. C'est, déjà, une erreur, car l'enfant a besoin de sa maman au-delà de cet âge.

vie scolaire
Vie scolaire: image souriante, éloignée de la réalité

Le manque de modes de garde pour les plus jeunes est souvent synonyme d’obligation de scolarisation précoce, faute de solution alternative.

La vie scolaire signifie la vie en groupe, avec les avantages et les inconvénients qu’elle implique.

L'enfant ne choisit pas ses camarades. C'est bien dommage car il est obligé de subir des relations néfastes voire des violences psychologiques ou physiques contre lesquels le personnel de l'école ne le protègera nullement.

C’est parfois l’occasion de créer des liens avec d’autres enfants, mais est-ce le seul moyen de rencontre ? La vie scolaire en collectivité demande un grand effort à des enfants : adaptation obligatoire au rythme du groupe, qu’il s’agisse du rythme des apprentissages ou de repos, bruit ou brouhaha permanent.

Et les autres enfants ne correspondent pas forcément au vôtre. La rencontre est forcée. Un adulte n'y consentirait pas 8 heures par jour. Essayez avec un groupe de 25 adultes.

Les adultes responsables du groupe ne peuvent pas avoir l’œil à tout. Ils ne repèrent pas forcément l’enfant qui aurait besoin d’être réconforté, protégé ou encouragé.

Un niveau catastrophique

Tout le monde sait que le niveau à l'école est catastrophique. Même dans des écoles dites "privées",, en réalité sous contrat donc contraintes par l'Etat.

Si l'on veut que son enfant ait un minimum de culture et sache lire, écrire, compter correctement, il faut trouver autre chose.

Oui, mais où ?

Les apprentissages semblent parfois impossibles hors de la vie scolaire.

Serai-je capable de lui apprendre à lire ou à compter, moi qui n’ai pas fait de longues études, moi qui ne suis pas instituteur ? se demandent parfois les parents.

Mais détrompez-vous, pour peu que vous soyez à l’écoute de votre enfant, attentif à répondre à ses questions, vous êtes tout à fait qualifié pour l’instruire. Ce site vous indique pourquoi et surtout comment.

Ce site vous montre pas à pas la méthode (voyez déjà "vos premiers pas" dans le menu).

Vie scolaire: des alternatives

La vie scolaire ne se résume pas aux programmes de l’Education Nationale.

Il y a des alternatives. L'école à la maison en fait partie, avec un doublement de ses effectifs en environ deux ans, selon nos propres chiffres. L'école à la maison, ce sont des dizaines de milliers de famille (l'Etat dit 25.000 par pudeur) !

Moi, faire l'école à la maison ? Cet article vous répond.

Muni de quelques manuels de qualité pour les matières fondamentales (lecture, étude de la langue, mathématiques, histoire, géographie et sciences), vous pourrez enseigner à votre enfant tout ce qui lui sera nécessaire.

Et là, vous serez sûrement surpris de voir parfois son intérêt se porter sur des sujets aussi variés que les volcans, les insectes ou les châteaux médiévaux. Il va prendre plaisir à apprendre. Il va aimer ça.

Vous serez libre de faire cours quand vous le voudrez, mais aussi de sortir pour improviser un cours en extérieur ou dans un magasin, un passage public, une place, un musée ou n'importe où ailleurs.

En outre, les cours par correspondance existent, et pas seulement le (catastrophique) CNED, qui n'a rien d'obligatoire et qui n'est pas non plus le moins cher ! (contrairement à une idée reçue) A quoi sert de quitter l'école si c'est pour reprendre son (mauvais) cours ?

vie scolaire

La vie scolaire n’est pas la seule vie possible !

Santé: éliminer les tueurs naturels ou artificiels

Les cellules cancéreuses s'alimentent

Une manière efficace de combattre le cancer est de ne pas donner à manger aux cellules cancéreuses que nous portons tous en nous. Qu'aiment-elles, ces cellules ?

a. Sucre et sel. Le SUCRE est un aliment du cancer. Ne pas consommer de sucre coupe un des éléments les plus importants des cellules cancéreuses.

Vous en consommerez toujours car il y a du sucre dans presque tous les aliments, mais du moins vous pouvez drastiquement réduire le sucre ajouté, spécialement le sucre blanc raffiné qu'il faut arrêter totalement et immédiatement, c'est le pire tueur de la planète en terme de santé.

Pizzas industrielles, sodas, bonbons etc. sont vos pires ennemis. Il existe des substituts du sucre comme la saccharine, mais ils sont faits avec de l’Aspartame et sont très nocifs… Un meilleur substitut du sucre est le miel de Manuka:

Amazon Image Golden Hills Miel de Manuka UMF 20 + 250g

 ou la mélasse mais en petites quantités. Même le sucre roux n'est pas génial. Mieux, mais pas idéal.

Le SEL contient un additif chimique afin de paraître blanc. Une meilleure alternative pour le sel est le sel de mer ou les sels végétaux.

b. Le LAIT de vache cause dans le corps la production de mucus, spécialement dans le conduit intestinal. Les cellules cancéreuses s’alimentent de mucus. En éliminant le lait et en lui substituant du lait de chèvre ou du lait d'amande, les cellules du cancer n’ont rien à manger, par conséquent elles meurent. Et pour rétablir la flore intestinale, précieuse entre toutes, prenez du kéfir (nous en reparlerons).

c. Un milieu ambiant acide. Un régime à base de viande rouge est acide, il vaut mieux manger du poisson et un peu de poulet (toujours bio) à la place de la viande de bœuf ou de porc. Un beau steak par mois, c'est bien sûr un régal pour beaucoup d'entre nous et on aurait tort de s'en priver. Mais pas toutes les semaines. La viande non-bio contient des antibiotiques, hormones et parasites qui sont très nocifs, spécialement pour les personnes cancéreuses. La protéine de la viande est très difficile à digérer et requiert beaucoup d’enzymes. La viande qui ne se digère pas reste dans le corps et se putréfie ce qui entraine la création de plus de toxines. Notre intestin n'est pas celui d'un carnivore, court adapté à cet aliment.

Supprimez les radiations nucléaires

On retrouve dans cet article (Top 10 des Eléments anti radiations), pour faire face aux radiations nucléaires auxquelles nous sommes exposés et pourrions être exposés, comme le sont les pilotes, des recettes que nous connaissons déjà et d'autres, employées à Fukushima et Tchernobyl. Argile en ingestion, noix du Brésil, soupe de miso (japonaise), le charbon actif, la chlorophylle, par exemple:

Amazon ImageSoupe de miso

L'argile blanche Amazon Image Noix du Brésil Bio (ce qui nous intéresse ici est son sélénium)

Le Amazon ImageCharbon végétal activé poudre(voir dans le texte donné en lien ci-dessus combien il peut absorber de grammes de matière radioactive !),

Pour la chlorophylle, la chlorelle est idéale. En vrac, la moins chère et la meilleure se trouve chez www.biovie.fr.

Ajoutons la spiruline qui fonctionne très bien, qui chélate le sang. Elle est très bien pour la muscu de votre homme, au passage, étant plus riche en protéines (55 à 70 %) que le soja (35 %). Parfaite si vous êtes végétarien.

Amazon ImageSpiruline Bio 500 MG - 500 comprimés

1 poignée de spiruline contient autant de :

  • protéines que 35g de boeuf
  • calcium que 3 verres de lait
  • fer que 3 bols d’épinards
  • bêta-carotène que 18 carottes
  • vitamine B12 que 500g de steak
  • vitamine E que 3 cuillères à soupe de germe de blé (pour celle-ci, vous avez les moines de l'Abbaye de Sept-fonds, la Germalyne de notre enfance)

Tiens, la vitamine E ! justement, elle aussi est "anti-nucléaire": "Des études ont montré que la vitamine E peut aider à protéger le corps contre les dommages oxydatifs. Il vous protège en interne comme en externe de césium 137, une composante commune des retombées nucléaires qui a été trouvé à la suite de Fukushima. En outre, il peut aider à prévenir les dommages causés à des acides gras et vitamine A par le rayonnement massif. Il peut être utilisé comme une mesure préventive aussi bien que lors de l'exposition aux rayonnements."

Amazon Image Vitamine E 400 U.I. - 90 capsules molles - antioxydant classique contre les radicaux libres

A noter que les Japonais ont fait baisser drastiquement les taux de radiation autour de la centrale avec des algues et de la Scirpe épingle (ou Eleocharis acicularis). C’est une plante à croissance rapide dont les feuilles ressemblent à de l’herbe. Elle est connue pour absorber les métaux lourds comme le cadmium et le zinc.

Ils utilisent aussi... du cannabis.
Il s'agit de la phytoremédiation, une technique qui consiste à planter de la marijuana tout autour de la centrale japonaise, permettant ainsi l'absorption de métaux lourds radioactifs dans le sol des zones contaminées grâce aux racines et aux feuilles des plantes. L'expérience a été tentée il y a quelques années en Ukraine suite à la catastrophe de Tchernobyl. Résultat ? Près de 80% du sol traité dans une zone infectée a été purifié en utilisant le processus de la phytoremédiation avec des plantes dont les meilleurs rendements ont été donnés par le tournesol et le cannabis. On parle de plante sur pied et non fumée... 😉

Nous vous enverrons bientôt la prochaine lettre santé, que vous pouvez aussi trouver ici.

Ma santé par l’eau

Eau, élément primordial

Le corps est d'abord constitué d'eau. Elle se doit d'être de bonne qualité.*

Qu'est-ce qu'une eau de bonne qualité ? Une eau vivante, avec une bonne résistivité et sans déchets. Et c'est tout.

La résistivité est la résistance au passage du courant électrique qui circule dans le corps, c'est une donnée essentielle.

Une eau de qualité ne contient pas nécessairement autre chose que de l'oxygène et de l'hydrogène (l'eau c'est H2O), ni des oligo-éléments, contrairement à ce que clament les vendeurs d'eau en bouteille. Ces oligo-éléments, vous les ingérez autrement.

Nous l'avons vu, l'oxygène est l'élément le plus important. Or, dans une eau en bouteille, il n'y en a plus. De même dans une eau de robinet.

Pour commencer, vos carafes doivent être en verre, comme celles-ci.

Comme on l'a dit, évitez l'eau en bouteille qui n'est guère meilleure que l'eau du robinet, sauf "Montroucous" et "Rosée de la Reine" qui ont une excellente résistivité.

Les pseudos apports en sels minéraux, c'est de l'argument commercial, rien de plus. L'eau en bouteille ne vous fait pas maigrir, ni éliminer. Elle accumule des résidus plastics dans votre corps, entre autres, puisque le plastic commence à se dégrader dès le premier jour.

De plus, c'est une eau morte.

On lui préférera l'eau obtenue par osmose inversée et si possible revitalisée, un petit investissement qui vous évitera les dangers de l'eau du robinet à ne plus boire (sauf si vous êtes branché sur une eau de source de qualité) :

Amazon Image  Système de filtrage d'eau à osmose inverse 75GPD d'iSpring avec pompe d'appoint, Modèle RCC7P

L'eau en sortie d'osmose n'est plus oxygénée mais elle est propre.

Pour revitaliser l'eau, c'est-à-dire l'oxygéner, secouez-la tout simplement dans sa bouteille en verre. Rappelez-vous, l'oxygène est l'agent essentiel.

L'eau du robinet est souvent toxique, on l'a longuement dit, même quand votre mairie vous dit qu'elle est "aux normes", c'est-à-dire chargée d'hormones de croissance, de bactéries, de dérivés médicamenteux, de pesticides, de polluants etc. Une horreur !

Manger bio

Mangez bio et du bon bio. Tout ne se vaut pas. Le bio de supermarché est bidon. Les poulets d'élevage bio de supermarché sont comme les autres, on a juste fait un trou dans la paroi de l'usine pour figurer un "accès à l'extérieur) alors que les pauvres bêtes ont peur de la lumière, ayant été élevées uniquement à l'intérieur. Votre poulet du dimanche midi, allez le chercher à la ferme. En plus, cela fera une belle visite aux enfants.

Le vin, c'est ce qu'il y a de pire en terme de pesticides et de polluants. C'est l'un des rares produits qui n'est pas contrôlé (pour une raison politique historique), on y trouve jusqu'à 700 fois les quantités de pesticides admises dans les autres produits alimentaires. Le vin doit impérativement être bio et d'origine contrôlée (encore une fois, attention au "bio" des grandes surfaces ou exotique).

Le bio est plus cher, certes, mais ça nourrit bien mieux aussi donc le rapport économique reste favorable. Vous n'avez pas besoin de tout prendre en bio, évidemment.

Consommez des légumes variés, lavés (nous vous l'avons dit, car il sont recouverts de produits proches du gaz sarin, qui s'attaque directement aux cellules) et détoxifiants: chou, avocat etc. Vous êtes-vous abonné à la lettre gratuite de Jean-Marc Dupuis ? Il reprend certaines de nos informations, nous lui en prenons d'autres 🙂

Revenons sur votre état d'esprit. Développez davatange un esprit de prière, de louange, d'émerveillement et de reconnaissance. Soyez remerciant(e) pour ce qui vous est donné. Des études montrent que c'est extrêmement efficace pour la santé. Cessez d'être dans la critique, la négativité.

Ayez toujours quelqu'un à qui vous faites du bien (ce conseil est de Will Smith, l'acteur).

Refusez la perte de temps, coupez court aux discussions stériles.

Eloignez-vous des mauvaises fréquentations, des importuns, des pessimistes chroniques, des politiques, des gens intéressés, des alcooliques, des vindicatifs, des jaloux, des gens superficiels, des gens qui vous jugent sur votre train de vie. Fréquentez ceux qui vous rendent heureux, qui ont de l'exigence vis-à-vis de vous, mais une exigence saine et raisonnable. Vous avez peu d'amis, par définition, car les vrais amis sont forcément peu nombreux. Si vous en avez trois vrais, vous êtes comblé(e). Si vous en avez trente, êtes-vous sûr d'en avoir un seul ?

Voilà, nous en avons fini avec la santé, vous avez un kit impressionnant (11 articles) qui vous emmènera au-delà de l'imprévu !

Dernière prescription: relisez ces textes sur la santé régulièrement 😉

 

Bonnes attitudes pour la santé

Allergies et intolérances

Allergies et intolérances: distinguez, c'est différent. Cet article vous en parle et propose des pistes sérieuses.

Laisser le corps se recréer

Le corps, une fois qu'on ne l'agresse plus, se reconstitue. C'est une chose à bien comprendre: vous n'avez pas besoin de consommer en permanence mille produits miracles: le corps se refait tout seul (regardez la conférence de Casasnovas qui dit pas mal de choses). Pour cela, il suffit juste de supprimer les agressions. Et tout d'abord les agressions alimentaires (nous avons dit ci-dessus qu'il fallait manger cru).

Supprimer

Outre le sucre raffiné, évitez de prendre du CAFÉ. Diminuez THÉ ET CHOCOLAT. Pour le thé, se rabattre sur le thé vert. Le THÉ VERT est une meilleure alternative et a des propriétés bénéfiques.

Vous trouvez chez les moines de l'abbaye de Sept-Fonds de très bons produits pour remplacer le café, ceux-ci par exemple.

Puisqu'on y est, achetez de la Germaline, éventuellement additionnée d'algues ou de gelée royale etc. La Germaline est un concentré inouï de produits bienfaisants.

Les parois des cellules cancéreuses sont couvertes par une protéine très dure. En évitant de manger trop de viande, comme on l'a dit, ces parois libèrent plus d’enzymes qui attaquent les protéines des cellules cancéreuses et permet au système immunitaire de détruire les cellules cancéreuses.

Nous l'avons vu, quelques compléments alimentaires aident à reconstruire le système immunitaire pour aider les cellules à lutter et détruire les cellules cancéreuses. D’autres suppléments comme la vitamine E sont très connues parce qu’elles causent l’apoptose, la méthode normale du corps pour éliminer les cellules inutiles ou défectueuses.

Supprimer aussi les produits de nettoyage !

Utiliser des chiffons microfibre ou parfois de l'eau de javel, supprimer les sprays ménagers. Les produits lave-vitres sont carrément prohibés.

Jetez à la poubelle les déodorants contenant de l'aluminium.

L'aluminium ne doit plus vous servir pour la cuisson des aliments, il est toxique. De même, renoncez aux Tupperware et autres contenants plastics.

Oxygène

Les cellules du cancer ne peuvent survivre dans une ambiance oxygénée. L’exercice journalier, la respiration profonde aide à recevoir plus d’oxygène jusqu’aux niveaux cellulaires. La thérapie par l’oxygène est un autre élément qui aide à détruire les cellules du cancer.

Les substances chimiques comme les dioxines causent le cancer, spécialement du sein. La dioxine est très destructrice, spécialement pour les cellules du corps.
Ne pas mettre au réfrigérateur des bouteilles d’eau en plastique car le plastique « transpire » les dioxines et empoisonne l’eau. Par ailleurs,
1. Pas de contenants en plastique dans le micro-ondes.
2. Pas de film plastique dans le micro-ondes.
Le Docteur Edward Fujimoto, Directeur du programme Bien-Être à l’hôpital Castle, parut dans une émission télévisée et expliquait le danger de la dioxine.
Il a dit que nous ne devons pas mettre les contenants en plastique au micro-onde, surtout les nourritures qui contiennent du gras. La combinaison de gras et la forte chaleur avec le plastique transportent la dioxine à l’intérieur de la nourriture et par conséquent ensuite à notre corps.
A la place, on peut utiliser du verre comme le Pyrex. Pour vos casseroles, achevez celles que vous avez et passez plutôt à la céramique, comme celles-ci:

Amazon Image Poêles à Bord Relevé avec Poignées Amovibles Céramique Vert Émeraude 3 Pièces

Electronique

Eloignez de vous, la nuit, tous objets électroniques, tels que montre, téléphone, ordinateurs. Ne pas dormir la tête près d'une prise électrique. Eteignez les ordinateurs, les veilles de télévision (si vous persistez à en avoir une). Pas de télé ou d'ordinateur dans la chambre. Eteignez le wifi de la maison.

Puisqu'on en est aux téléphones cellulaires, ce schéma est explicite. D'autant que les DAS des téléphones les plus répandus sont beaucoup plus élevés que ce qui est indiqué ici:

Danger du cellulaire, danger du téléphone portable Maman et papa menacés École à la maison Rayonnement_mobile_cerveau

Cette page présente une expérience concluante:

ondes wifi effets http://www.robindestoits.org/Des-etudiantes-demontrent-la-nocivite-des-ondes-WiFi-avec-des-resultats-effarants-DailyGeekShow-com-28-05-2013_a1999.html

Nous vous enverrons bientôt la prochaine lettre santé, que vous pouvez aussi trouver ici.

Aliments miracle pour la santé

Confucius disait que si un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que lui donner un poisson. Moi, je dis que si les humains souffrent dans leur corps (et même dans leur tête !) mieux vaut leur enseigner le pouvoir des plantes que leur indiquer la pharmacie la plus proche ! (Angeline)

Autres aliments

Le kéfir nous vient du Caucase. C’est le plus intéressant des aliments probiotiques préparés à base de lait parce qu’il contient un grand nombre de probiotiques différents.

Le principe reste le même que pour les yaourts : laisser des souches de bactéries se développer dans du lait cru pendant quelques heures (ici, 24 heures). Le lait s’épaissit et prend un goût plus acide.

Tous les laits d’animaux peuvent être transformés en kéfir. Il ne se limite pas au lait de vache. Le kefir vous aide à restaurer votre flore intestinale, vous pouvez en obtenir gratuitement. Très conseillé !

Yaourt et kéfir
Graines de kéfir, il ressemble à de petits choux-fleurs. On ne l'avale pas, il sert à produire le kéfir.

La plante suprême

Nous hésitons à vous le confier. Il existe un aliment miracle, qui possède un nombre incroyable de vertus, autrement dit les qualités de dizaines d'autres, ainsi que des propriétés uniques. C'est l'Aloès arborescent ou Aloe arborescens, sur pied, de plus de 5 ans. L'Aloe arborescens se mange, feuille par feuille. Il sera le secret de votre santé (voir composition - incroyable - en note de bas de page).

Cette plante, il faut la diffuser. La replanter partout où vous le pourrez. Car elle remplace les deux tiers de la pharmacopée chimique ou naturelle. Vous allez voir, dans la composition, que vous pourriez vous en contenter.

aloe-arborescens-aloes-arborescent
L'un de nos aloès arborescents après 6 mois de soleil et deux mois et demi d'obscurité dans une cale de bateau

Vous achèterez 2 ou 3 plants pour votre consommation. La rentrer à l'intérieur fin septembre si vous êtes en France, éviter absolument la période de gel, arroser très peu (uniquement quand les feuilles se rétractent en rouleau). Se replante aisément, il suffit de couper une tige et de la replanter dans la terre, après 5 jours de sec. Peut rester hors seul 3 semaines sans crainte (en cas de déménagement), c'est-à-dire les racines à l'air. Résiste à l'obscurité plusieurs mois (déménagement outre-mer). Ne pas planter en pot plastic, trouver peau en terre non recouverte, poreuse (il faudra sans doute remplacer le pot du vendeur). Croissance relativement lente, accélérée en régions chaudes. La chaleur désertique lui convient. Le soleil désertique peut être un peu trop parfois mais en ce cas, les feuilles supérieures protègent les autres.

L’Aloe Arborescens, dit le site La Maison de Joseph, revendeur, permet de renforcer naturellement l’organisme.

Les principales propriétés de l’Aloe Arborescens :

Antioxydante, anti-âge, antibactérienne, anti-mycosique, antivirale, anti-inflammatoire et anti douleur, cicatrisante, stimulante du système épithélial, immunomodulateur, régulateur de la glycémie ainsi que du diabète, anticancer, antirhumatismale, il décongestionne et stimule l’appareil respiratoire.

L’Aloe Arborescens pour ses nombreuses vertus est souvent appelé « la plante miracle. »

La réputation de cette plante dans l’histoire de la thérapeutique ne pouvait pas évidemment être sans fondement. C’est le grand mérite de la recherche phytothérapeutique des dernières décennies d’avoir montré que les nombreuses vertus et indications attribuées empiriquement depuis toujours à l’Aloes Arborescens étaient parfaitement justifiées compte tenu de sa composition et de ses propriétés pharmacologiques dorénavant scientifiquement connues et même reconnues par notre médecine occidentale contemporaine.

Son goût est fortement amer et désagréable, mais on s'y habitue rapidement. On peut broyer la feuille dans une décoction de miel, par exemple.

L’effet anticancer de l’Aloe Arborescens

L’Aloe Arborescens est une des plantes les plus importantes dans l’activité anticancer. Sa propriété antinéoplasique est due à au moins trois mécanismes différents basés sur des effets antiprolifératifs, immuno-stimulateurs et antioxydants.

Le pourcentage des régressions tumorales et de stabilisation de la maladie ont significativement augmenté chez les patients traités en chimiothérapie associée à l’Aloe Arborescens (étude de P.Lissoni, F.Rovelli- Milan-2009).

Ainsi cette étude suggère que l’Aloe Arborescens peut accompagner avec succès une chimiothérapie pour augmenter son efficacité à la fois en termes de régression de la maladie et d’espérance de vie.

On l'applique également sur les plaies pour cicatriser. Si vous avez un amputé, voilà ce qu'il faut pour lui à la place des saletés que donnent les médecins et qui sont inefficaces (cas proche de nous). L'aloe arborescens est une mine inégalée de richesses nutritionnelles, il remplace deux compléments alimentaires sur trois.

Manger une ou deux feuilles par semaine ou même par jour si vous avez assez de feuilles, prélevées sur votre plante, après nettoyage et suppression des petites épines inoffensives. Coupez à la base de la feuille avec un couteau propre ou aux ciseaux.

Fleurs de Bach

Mais les fleurs de Bach sont aussi bénéfiques. Hayat nous propose :
http://www.conseilfleursdebach.fr/info/fleurs-de-bach/les-fleurs-de-bach-lhistoire-des-origines.htm
"Et un autre lien avec un très bon conseiller des fleurs du Dr Bach, vous avez les témoignages des parents qui ont utilisés ce remède sur leurs enfants ou sur eux mêmes vous pourrez lire leurs expériences."
http://www.conseilfleursdebach.fr/?gclid=CIeHqanjmMkCFScTwwodrLoH4w

Méthode Gardelle

La méthode Gardelle est remarquable: chaud et froid provoquent dans le corps une circulation. Pierre Gardelle a ainsi sauvé presque miraculeusement une quinzaine de personnes dans sa carrière. En ce qui le concerne, il pratique tous les 4 ans un nettoyage du cerveau par cette méthode, ce qui lui procure une vivacité intellectuelle remarquable que beaucoup de jeunes gens pourraient lui envier. Avec sa méthode, Pierre Gardelle a résolu en quelques séances, des hémiplégies (suites d’AVC), des aphasies (perte de la parole), des tumeurs au cerveau, des abcès osseux, des gangrènes, de nombreuses pathologies inflammatoires lourdes, et même un cas de folie. Avec une bouillotte chaude à 40° et une vessie emplie de glaçons, placés en divers endroits sur le corps, vous le purifiez d'une manière stupéfiante et pour rien. Nous avons essayé pour vous: une vessie de glace sur la tête et une bouillotte sur le ventre, pour détoxifier le cerveau. Les spécialistes de cette méthode signalent que des boutons ou irruptions se formeront à l'endroit où est la bouillotte; ça n'a pas manqué, Rémy a eu une marque pendant 4 jours. Il s'agit des éléments toxiques qui ressortent et sont évacués. Parfaite quand vous êtes 3 heures devant l'ordinateur, en employant deux ceintures de robes de chambres pour maintenir bouillotte et vessie.

L'armoise annuelle

Anticancer extraordinaire également, l'armoise annuelle, aussi appelée l'artémisinine (de l'anglais), est aussi extraordinaire: elle débarrasse le corps de tumeurs cancéreuses, si vous l'associez convenablement, c'est-à-dire avec du fer (que vous trouverez par exemple dans l'aloe arboressens). Cet ancien antipaludéen a révélé récemment qu'il pouvait détruire des cellules cancéreuses dans des proportions atteignant 98% en 16 heures. Même si vous n'avez pas de cancer, ayez des plants et faites-vous des infusions avec les feuilles coupées et séchées, à raison de deux ou trois feuilles longues par infusion d'un litre ; à boire toute la journée jusqu'à avoir écoulé 10 à 15g de feuilles (vous pouvez augmenter les quantités quotidiennes pour arriver à ces 10-15g, c'est simplement l'amertume qui est insupportable).

L'argent colloïdal est remarquable, une cure complète tous les 3 ans par exemple. C'est depuis la plus haute antiquité qu'on l'utilise. Rappelez-vous, on offrait des timbales en argent aux bébés, il n'y a pas longtemps. C'est parce qu'on sait depuis longtemps que l'argent naturel est un antibactérien. Mais l'aube du XXème siècle l'a proscrit. Il revient maintenant. C'est un anti-Ebola. Il est capable d'éliminer les bactéries antibiotico-résistantes.

La Terre de Diatomée: destructrice de parasites internes du corps. Bon débarras: nous sommes pleins de saleté qui se sont reproduites à la faveur de mucus ou de milieux favorables, créés par notre alimentation. A voir également (NB: mal vendue en France, Italie, Espagne etc., il y a un créneau à prendre si vous voulez faire votre propre blog).

On peut aussi jeûner

Le jeûne: regardez ce qui en est dit, il est excellent et vous permet parfois d'éradiquer des cancers. Nombre de maladies sont vaincues. Par le jeûne, l'organisme consomme des cellules qui ne sont pas essentielles; le jeûne est donc un puissant moyen de détoxication. Voir ce qu'on en dit sur le net.

_______________________

Notes: Composition chimique de l’aloe arborescens

1) Les protéines

L’aloes arborescens contient des protéines essentielles qui fournissent de l’énergie et régénèrent les tissus. L’aloes arborescens possède 8 des 9 acides aminés essentiels que notre organisme ne fabrique pas et qui doivent lui être apportés par l’alimentation. D’après le manuel d’information d’Alessandro Floridi.

Acides aminés essentiels :

Isoleucine : Nécessaire à la formation de l’hémoglobine, régule le niveau de glucose sanguin, améliore l’endurance musculaire.

Leucine : Stimule la synthèse des protéines dans les muscles, stimule la libération d’insuline, promeut le processus de guérison os, peau, muscles

Lysine : Formations des anticorps, métabolisme, des glucides, absorption des graisses, favorise l’absortion du calcium.

Méthionine : puissant anti-oxidant, élimination des métaux lourds.

Phénylalanine : contribue au fonctionnement optimal du système nerveux, utile contre les états dépressifs. Action analgésique.

Théonine : participe à la formation du collagène, de l’élastine, de l’émail des dents , et à la formation d’anticorps. Participe au bon fonctionnement intestinal et digestif.

Thryptophane : précurseur de la sérotonine, effet calmant, antidépresseur et favorise le sommeil.

Histinine : croissance et réparation des tissus, maintient l'intégrité de la myéline protectrice des nerfs, aide à éliminer les métaux lourds. Précurseur de l'histamine

Valine : Effet stimulant, participe à la réparation des tissus, source d’énergie pour les muscles.

Acides aminés secondaires

Acide aspartique : Constitue des neurotransmetteurs majeurs du cerveau, participe à la synthèse ADN, ARN, immunoglobulines et anticorps. Augmente la résistance à la fatigue, l’endurance, l’agent de chélation.

Acide glutamique : neurotransmetteur contribue aux fonctions prostatiques, précurseur de la glutamine et de l’acide gamma amino-buthyrique (GABA). Transporte le potassium au niveau cérébral. Vivacité d’esprit, attention et mémoire.

Alanine : neurotransmetteur, production des lymphocytes, dégradation des lithiases d’oxalate et de phosphate présents dans les sécrétions prostatiques.

Arginine : stimule les fonctions immunitaires, participe à la réparation du tissu conjonctif et de la peau, contribue à abaisser le taux de cholestérol sanguin, la pression artérielle, aide à remédier aux désordres hépatiques.

Cystéine : acide aminé soufré. Chaque molécule de cystine est formée de 2 molécules de cystéine. Constituant de la kératine (cheveux, ongles, cellules superficielles de la peau), détoxication, guérisons brûlures et blessures. Stimule le système immunitaire et protège la vitamine C de l’oxydation.

Glutamine : converti en acide glutamique dans le cerveau. Participe à l’équilibre acido- basique, favorise la cicatrisation des ulcères...

Glycine : croissance musculaire, calmant sur les neurones, synthèse ADN-ARN contribue à abaisser les taux de triglycérine et cholestérol sanguins, propriétés cicatrisantes, détoxication hépatique.

Hydroxyproline : précurseur de la proline. Guérison des blessures, constituant de la structure du collagène.

Proline : synthèse du collagène, santé de la peau, des articulations, des tendons, tonifie le muscle cardiaque, guérison des blessures.

Sérine : métabolisme des acides gras, croissance musculaire, équilibre du système immunitaire. Composant des protéines cérébrales et de la gaine de myéline. Production immunoglobulines et anticorps.

Tyrosine : précurseurs de neurotransmetteurs (dopamine, noradrénaline, adrénaline et L-Dopa), régulateur de l’humeur, favorise la perte de poids en régulant l’appétit, participe à la production de mélanine (couleur, peau et cheveux). Aide en situation de stress, normalise la pression artérielle.

2) Les acides

Chez les plantes grasses les acides permettent une diminution de la transpiration et une augmentation de la résistance à la sécheresse.

Emodine : l’aloe émodine est une hydroxyanthraquinone présente naturellement dans les aloès. Elle a un effet laxatif. Différentes études rapportent que cette molécule aurait un effet anticancéreux.

Aloïne : aussi connue sous le nom de barbaloïne, c’est un composé amer de couleur jaune-marron et un puissant composé laxatif

Acide uronique : rôle essentiel dans la détoxification hépatique. Anthranol : anti-mitotique utilisé dans le traitement du psoriasis chronique y compris dans le cuir chevelu.

Acide salicylique : action anti-douleur et anti-inflammatoire.

Acide aloétique : action antibiotique.

Acide crysophanique : colorant jaune orangé présent dans les racines de rhubarbe, de cascara, et employé en dermatologie.

Acide cinnamique : anti-bactérien et anti-germe (salmonelle, streptocoque, staphylocoque)

3) Les Glucides

L’aloe arborescens contient 70% de glucides (anciennement hydrates de carbone)

Les oses simples : Le L Rhamnose, le Dglucose (présent dans toutes les cellules des végétaux), la lipase.

Les osides, les polysaccharides : La cellulose, la pectine (contre la cholestérolémie et la prévention des maladies cardiovasculaire), la gomme arabique, l’acemannam (immunostimulant puissant), l’aloemannam (action antitumorale).

4) Les lipides :

2% de lipides entrent dans la composition de l’aloe arborescens. Cholestérone, compestérole, b-sitérole ont une action anti-inflammatoire.

5) Les enzymes

Anciennement diastases ou ferments solubles.

Amylase, catalase, cellulose, lipase, oxydase, phosphatase.

6) Autres composés

Bioflavonoïdes

- La choline

Présente dans toutes les cellules végétales et animales. Participe au développement du cerveau, aide à prévenir les lithiases biliaires et est un agent lipotrope.

- L’inositol

Agent lipotrope qui réduit le cholestérol sanguin, facilite la croissance et la survie des cellules de la moëlle osseuse et des membranes oculaires et intestinales. Contribue à prévenir la perte des cheveux.

7) Les minéraux et oligo-éléments 22% de taux de cendre total

Les macro-éléments

Calcium : ossature et dentition, coagulation sanguine, contraction musculaire, aide à prévenir le cancer du colon et rectum, stimulation musculaire et nerveuse. Métabolisme vitamine D...

Chlore : équilibre acido-basique et équilibre osmotique du sang. Stimule la fonction hépathique, maintient l’intégrité des articulations et tendons.

Magnésium : comme pour le calcium la vitamine D est nécessaire pour que le magnésium soit bien utilisé : régularise la pression sanguine, stimule l’immunité, promeut l’absorption et l’utilisation des autres vitamines. Prévient la formation de calculs calciques dans les reins et la pénétration intracellulaire des métaux lourds.

Phosphore : 2ème minéral le plus abondant du corps. Calcification des os et dents, contribue à l’utilisation des glucides, lipides, et protéines. Croissance et réparation des tissus. Stimule la contraction musculaire.

Potassium : 5% de la totalité des minéraux essentiellement dans les muscles.

Synthèse du glycogène et des protéines, régulation du rythme cardiaque, maintien de l’équilibre acido-basique avec sodium et chlore, stimule l’élimination des toxines via les reins.

Sodium : équilibre cellulaire, transmission de l’influx nerveux, équilibre acido-basique, essentiel pour la production d’acide chlorhydrique dans l’estomac.

Soufre : constituant des protéines nécessaire à la synthèse du collagène. Participe à l’activité nerveuse et à la production d’énergie. Stimule la sécrétion biliaire et participe à la détoxification hépatique.

Les oligo-éléments :

Chrome : Synthèse du cholestérol, meilleure utilisation du glucose, favorise la perte de poids.

Cobalt : active plusieurs enzymes, nécessaire à la synthèse et l’entretien des globules rouges.

Cuivre : synthèse de plusieurs protéines, synthèse des phospholipides, contribue à la perception du goût et à la formation de la gaine de myéline.

Fer : constituant de l’hémoglobine (globules rouges) et myoglobine (cellules musculaires). Transporteur de l’oxygène et du gaz carbonique. Augmente la résistance au stress et aux infections. Indispensable à la synthèse de plusieurs neurotransmetteurs.

Manganèse : activation de nombreux enzymes, synthèse des lipides, glucides et protéines, essentiel à la synthèse de la thyrxine et à celle des hormones sexuelles. Préserve la santé du système nerveux.

Silicium : architecture et élasticité du tissu conjonctif, calcification des os, flexibilité des artères, stimule le système immunitaire, indispensable à la santé du système pulmonaire, retarde le processus de vieillissement des tissus, aide à contrer les effets néfastes de l’aluminium.

Zinc : Activateur de nombreuses enzymes. Equilibre hormonal - guérison des plaies - maintien de l’équilibre immunitaire - protège le foie - participe à la synthèse du collagène. S’oppose à l’action des métaux lourds.

8) Les vitamines

Vitamine A : 90% des réserves se situent dans le foie. Les 10% restant sont stockés dans le tissu adipeux, les poumons, les reins et la rétine. Elle peut être obtenue aussi à partir du bêta-carotène. Elle intervient dans la vision crépusculaire, est essentielle à l’intégrité des membranes cellulaires, à la formation des os et des dents, à la conversion du cholestérol en hormones sexuelles mâles et femelles et aide à prévenir les infections des muqueuses. Le bêtacarotène est d’origine végétale, la vitamine rétinol d’origine animale. (poisson et produits laitiers).

Vitamine B1 : efficace pour enrayer le béribéri. Participe au processus de conversion du glucose en énergie, améliore le tonus musculaire au niveau de l’intestin, de l’estomac et du coeur, favorise la digestion et l’absorption des glucides.

Vitamine B2 : antioxydante. Favorise la dégradation et l’utilisation des glucides, lipides et protéines, contribue à une bonne vision, à la santé de la peau, des ongles et des cheveux. Elle est importante pour l’activation du glutathion peroxydase, un antioxydant.

Des études ont démontré que plusieurs formes de cancer seraient liées à une déficience en Vitamine B2.

Vitamine B3 : anti-pellagre. La pellagre existait chez les populations se nourrissant essentiellement de maïs et était due à une carence en tryptophane (acide aminé essentiel).

Elle est vitale pour l’activité du sytème nerveux, améliore la circulation et réduit le taux de cholestérol, aide à stabiliser le glucose sanguin, participe à la formation de la peau, des tissus du tube digestif.

Vitamine B5 : présente dans toutes les cellules vivantes, elle est synthétisée par les bactéries de la flore intestinale. Elle participe à la production d’énergie du corps, elle est nécessaire à la synthèse du cholestérol. En stimulant les glandes surrénales elle rend l’organisme plus résistant aux stress. Elle favorise la cicatrisation et est indispensable au bon fonctionnement cérébral.

Vitamine B6 : joue un rôle important pour l’immunité. Elle est nécessaire à la synthèse des régulateurs métaboliques (sérotine, noradrenaline). Aide à contrer les processus inflammatoires et est indispensable à la synthèse de l’hémoglobine.

Vitamine B12 : synthétisée par les bactéries, levures, champignons et algues. Elle participe à la synthèse de l’ADN et ARN. Elle est nécessaire à l’équilibre du système nerveux, participe à la formation des globules rouges.

Vitamine C : Puissant antioxydant elle est essentielle à la synthèse du collagène. Elle accélère la guérison des blessures et des brûlures et rend résistant au stress. Elle est essentielle à la détoxification hépatique et augmente la résistance aux infections. Elle est nécessaire pour réduire le taux d’histamine en cas d’allergies et participe à la formation des globules rouges. Participe au maintien de la santé des glandes surrénales, des ovaires et des cellules épithéliales.

Vitamine E : puissant antioxydant, prévient la formation de caillots sanguins, améliore la résistance musculaire, permet un meilleur apport sanguin au coeur en provoquant une dilatation des vaisseaux. Promeut la guérison des blessures et brûlures. Améliore la fertilité et l’immunité.

Bibliographie :

- « La nutrithérapie » - Roseline Gagnon - Edition Atlantica - Douce Alternative.

- « Guérir par l’aloes » - W. Wirth - Edition Ennsthaler

- « Du cancer on peut guérir » - R.Zago - Edition Adle

- « Aloe arborescens » - Edition Perché –

 Nous vous enverrons bientôt la prochaine lettre santé, que vous pouvez aussi trouver ici.

Encore quelques trucs pour la santé

Restaurer sa vue

Voici quelques mouvements qui retapent la vue, comme présenté sur cette page.

1. Regardez aussi loin à droite que possible pendant 3-5 secondes, puis autant que possible à gauche pendant 3-5 secondes. Reposez-vous pendant quelques secondes, puis répétez cette séquence plusieurs fois.

2. Regardez aussi haut que possible pendant 3-5 secondes, puis regardez aussi bas que possible pendant 3-5 secondes. Reposez-vous pendant quelques secondes, puis répétez cette séquence plusieurs fois.

3. Roulez lentement vos yeux dans un cercle, d'abord dans le sens horaire, puis dans le sens antihoraire. Reposez-vous pendant quelques secondes, puis répétez cette séquence plusieurs fois. Assurez-vous de rouler lentement - il devrait y avoir au moins 3 secondes de roulement des yeux dans un cercle complet.

4. Tenir un stylo en face de vous, sur la longueur d'un bras de distance. Concentrez votre vision sur le bout de votre plume pendant 3-5 secondes, puis détourner l'attention de votre vision pour un objet qui est plus loin pendant 3-5 secondes. Plus la distance entre votre stylo et l'objet est distant, mieux c'est. Si vous êtes à l'intérieur, regarder par la fenêtre pour trouver un objet éloigné sur lequel concentrer votre vision. Répétez cette séquence de va-et-vient entre votre stylo et un objet éloigné à plusieurs reprises.

Planifiez votre réussite

Si vous ne savez pas comment régler les problèmes de votre existence ou ce que vous allez devenir dans 10 ans, alors il est temps de vous y mettre. Prenez un coach. Ne serait-ce que pour une séance, afin de débroussailler cette incroyable situation où vous vous trouvez, selon laquelle vous n'avez aucune visibilité sur l'avenir. Je vous propose naturellement mes services, de manière évidemment garantie par une déontologie et l'anonymat.

Lisez, écrivez

Lisez. Nous avons dit souvent que la lecture est indispensable pour votre santé mentale et votre équilibre.

Ecrivez si vous le pouvez. C'est un remède miraculeux et le premier outil du développement personnel. On a remarqué qu'en écrivant, l'individu créait un énorme nombre de connections neuronales.

Bien penser

Cessez de vous poser des questions à solutions négatives, penser à des choses qui font ou ont fait plaisir. Renoncez à la fatalité. Tout peut changer. Même vous.

Le cancer est aussi une maladie du mental, du corps et de l’esprit. Une attitude plus active et positive aidera le malade du cancer à combattre et à se convertir en survivant. « La rage et l’incompréhension, le non-pardon mettent le corps dans une situation de stress et dans un milieu ambiant acide ».
Apprendre à avoir un esprit aimable et amoureux avec une attitude positive est très bénéfique pour la santé. Apprendre à se relaxer et jouir de la vie.

On mesure très bien maintenant l'attitude positive sur la santé.

Comment purifier son corps (qui est forcément intoxiqué, même quand on ne consomme que les aliments les plus bios)

Nettoyer

Votre intérieur est pollué voire très pollué, que vous mangiez bio ou pas. Il faut donc régulièrement faire du propre.

Le verre de jus de citron : ce nettoyeur va faire du bien à vos entrailles. Un verre chaque matin. Voir ce qu'on en dit (nous manquons de place ici). Arrêtez-vous dès que vous en avez assez. Vous pouvez passer d'ailleurs au citron avec bicarbonate: mélangé préalablement au bicarbonate, l'effet du citron est démultiplié. Attention, faire le mélange préalablement.

Carte M droit 14 juin 2015

Iridologie

Il y a lieu de s'intéresser à l'iridologie. Un rescapé (Thierry Casanovas, presque miraculé) la présente, c'est un praticien : https://www.youtube.com/watch?v=Frir5Pvcmp4

Quand on fait de l'iridologie, on note dans les pupilles des lésions ou divers problèmes qui se trouvent dans le corps. L'iridologie a le mérite extraordinaire de lire dans le corps sans radio ni examen. Gonflements de l'intestin, diverses lésions, présence de taches médicamenteuses, dilatation de la pupille sont fréquents quand on examine un œil. En fait, on voit l'état de chaque organe !
Par ailleurs, il y a très souvent présence de candidose (candida albicans).

Pour la réduire (car elle a aussi son utilité), chaque matin un citron bio pressé éventuellement dilué, sans sucre, est très efficace. Mieux, en y ajoutant une petite cuillère de bicarbonate de soude. Le mélange est un nettoyant bien connu, vous verrez sur le net:
http://fitlife.tv/lemon-and-baking-soda-miraculous-combination-10-000-times-stronger-than-chemotherapy/
http://www.espritsciencemetaphysiques.com/citron-bicarbonate-soude-combinaison-guerison-puissante.html

Le bicarbonate de soude tue beaucoup de choses. C'est un produit phare, mais il ne faut pas en abuser. Associé au citron: 2 semaines. Ensuite, citron seul. Ou de temps en temps.

Traitement qui sera très bon pour toute la famille. Reprendre du bicarbonate une fois de temps en temps, soit après le repas pour mieux digérer, soit à jeun.

Le bicarbonate de soude est d'ailleurs un produit remarquable pour vous détoxifier. Mais, répétons-le, ne pas en abuser. Vous devez peu à peu "sentir" quand il est bon de prendre tel ou tel élément, vous en avez "envie", c'est un bon signe si vous allez bien en général. Intéressez-vous à lui (bien sûr, en prendre des quantités raisonnables, pas tous les jours, pendant un mois: une ou deux cuillères par semaine maximum). Il constitue un excellent dentifrice (à condition d'avoir fait fondre la poudre dans l'eau sans quoi vous risquez de rayer l'émail des dents; préparez un verre d'avance pour deux semaines). Il blanchit et assainit.

C'est un parfait déodorant.

Vous avez du mal à digérer ou souhaitez détoxifier votre corps ? Une cuillère de bicarbonate de soude dilué dans de l'eau avant de se mettre au lit est un excellent procédé (oui, c'est beurk, mais on s'habitue très vite. Vous sentez ce goût de viande dans la bouche ? Ce sont les bactéries tuées par son action naturelle).

Vous pouvez aussi faire alternativement avec le citron + bicarbonate, un jour sur deux, le matin à jeun, une cure de charbon (absorbe ce qui est néfaste dans le corps: humeurs délétères, bactéries, mauvais microbes, toxines...) :
http://www.greenweez.com/laboratoires-sfb-charbon-super-active-poudre-100g-p10144
(vous prenez une cuillère à café que vous mélangez dans un verre d'eau pure, vous avalez et attendez 10mn avant d'avaler quoi que ce soit).

De même, vous pourrez ingérer parfois un verre d'eau argileuse (prendre de l'argile blanche surfine, mélanger à de l'eau pure, attention ne pas employer de couvert en métal). Le bicarbonate nettoie, l'argile absorbe. Ne pas consommer tous les jours ces deux produits, même s'ils ne sont pas toxiques, les excès sont comme toujours à éviter.

Vous ferez faire ensuite à votre enfant (et vous aussi) une grosse cure de retapage de l'intestin:
http://www.dieti-natura.com/transit.html
prendre 3 boîtes de 120 (la troisième est gratuite)
également:
http://www.dieti-natura.com/bacteries-lactiques-1104.html
http://www.dieti-natura.com/aloe-vera-1119.html
http://www.dieti-natura.com/chlorella-pyrenoidosa-1064.html
(toujours 3 boîtes)

Vous verrez le changement très vite normalement.

Nous vous enverrons bientôt la prochaine lettre santé, que vous pouvez aussi trouver ici.

Santé: améliorer votre ambiance

Relaxation

Sachez prendre un bon livre, un bain de pieds chaud ou un échange amoureux, voilà ce que je mets sur votre ordonnance pour le soir. Un massage, jouez du piano ou de votre instrument de musique préféré même si vous n'y avez pas retouché depuis 10 ans.

Faites cesser le bruit

Le plus de silence possible.

Ecoutez de la musique que vous aimez. Les goûts et les couleurs, vous savez ce qu'on en dit. Si vous aimez Barbra Streisand ou Nathalie Cole, écoutez-les en faisant vos occupations routinières. Evitez les musiques rythmées quand vous faites un travail de concentration. Les belles musiques agissent sur vous, de même que les belles paroles et les belles intentions. Le professeur Masaru Emoto l'a démontré dans cette magnifique vidéo. Il montre que du riz pourrit si on l'insulte et au contraire embellit si on le remercie.

Position assise

Limitez le nombre d'heures que vous passez en position assise, et plus encore à regarder la télévision (on en parlait ici). Coupez la radio et la télé, très nocifs. Chaque heure supplémentaire passée devant la télévision réduit, paraît-il, votre espérance de vie de 20 minutes (peu importe le chiffre exact, le principe est là). Nous ne sommes absolument pas faits pour ce rythme de vie. L'homme est adapté pour parcourir la campagne, les forêts, traverser les rivières et escalader arbres et rochers. Le mode de vie sédentaire moderne a des effets catastrophiques sur sa musculature et son ossature.

Mais puisqu'on est obligé de s'asseoir presque tout le temps, asseyons-nous sur un ballon.

Amazon Image Ballon de fitness pour femmes enceintes ou travailleurs bureautique, qui aidera à remuscler le dos, le ventre, les jambes, rétablira l'équilibre de l'oreille interne (extrêmement précieux pour la santé), revitalisera vos pieds.

Protégez vos yeux

Le yeux sont des facteurs sensibles déclencheurs de fatigues et de tension. Un ophtalmologue, entièrement interdit par ses pairs, avait découvert il y a plus de 100 ans comment se débarrasser des lunettes. Tout est dans la tension, dit-il, et les lunettes l'aggrave. Des yeux qui ne sont plus sous tension se réparent. Les Chinois proposent différents exercices qui rétablissent la vue (nous le verrons en faisant du sport intelligent). Bates lui aussi propose une méthode complémentaire.
Les yeux en bonne santé, c'est
- un sommeil suffisant
- moins de stress intérieur
- l'application des paumes sur les globes, et décontraction, par séances de deux minutes (méthode du "palming"). Voyez le détail de cette méthode dans cet article.

Débarrassez-vous des tensions

Puisqu'on vient d'en parler, rappelez-vous que la tension vous nuit. Pensez sans cesse à cet état de grâce où tous vos muscles sont reposés, vous êtes en confiance, les muscles du visage au repos, spécialement autour des yeux. Pensez-y jusqu'à ce que cet "état d'être" soit permanent.

Pour vous endormir, faites comme si chaque muscle tombait, tombait dans le vide...

Débranchez-vous

De manière générale, évitez de vous tenir au courant de l'information, ceux qui ne suivent pas l'actualité vivent plusieurs années de plus que les autres d'après les études faites ; ne pas savoir ce qui ne nous concerne pas (ou peu) est très bénéfique pour la santé et le moral.

Goûtez au plaisir de ne rien comprendre aux conversations du monde, à ses "références" et ses citations ! Ayez le plaisir de passer pour un imbécile aux yeux des fats... Goûtez au plaisir du sage. Délaissez Le Monde, Libération, Le Figaro, l'Express, le Point, le Canard Enchaîné, ou le Times, le New-York Herald, ou n'importe quel gros canard québecois, belge, suisse, allemand et toute cette paperasse infecte des lobbies qui les contrôlent et qui ne vous aiment pas. On vous a dit "Tu aimeras ton prochain" et non "Tu te tiendras au courant de tes lointains".

Les sons: convertissez votre musique à 432Khz

Expérience. On fait écouter le même morceau aux gens, l'un est fréquencé à 432Khz, l'autre à 440. 76% des gens préfèrent le morceau à 432. Pourquoi ?

La hauteur d'onde, la "musique", de la terre est fréquencée à 432, comme l'était la musique autrefois, ou la voix humaine naturelle. Ou comme l'eau ! Mais l'industrie phonographique, depuis la guerre, cadence tout à 440. Il faut donc convertir. L'effet est distinguable à l'oreille nue, si on y fait attention.

L'explication en détail est ici: http://swagactu.com/voici-devez-convertir-musique-en-432-hz.html

Nous vous enverrons bientôt la prochaine lettre santé, que vous pouvez aussi trouver ici.

Sport à la maison pour la santé

Faites du sport (et pas de discussion, madame)

Chose incroyable, l'absence d'exercice physique tue plus que le tabac.

Marchez tous les jours, faites au moins quelques exercices d'assouplissement tous les matins (voyez notre article sur le sport pour retrouver les exercices du Ba-Duan-Jin).

Toutes les heures, levez-vous de votre chaise et faites un peu d'assouplissement léger, en basculant lentement, au rythme de votre respiration, devant-derrière et sur les côtés de manière à faire varier la pression sanguine dans la tête.

Dans quelques temps, nous vous montrerons quelques vidéos de Daniel Amen sur le cerveau, ce sera une étape importante, mais d'ici là pensez juste aux conseils d'aujourd'hui.

Donc, faites du sport; mais en souplesse, de l'exercice physique modéré, à raison d'une heure par jour en moyenne.

Ce n'est pas optionnel. C'est OBLIGATOIRE.

Si vous ne pratiquez pas de « sport » en tant que tel, en attendant, faites de la marche à pied, du vélo, du jardinage, du bricolage ou même du ménage ou de la cuisine (mais aucune de ces activités seule n'est suffisante). Faire de l’exercice physique régulièrement est obligatoire, il n'y aura pas de dérogation 😉 et si possible un peu mieux que de la marche à pied.

Si vous pratiquez un sport très dynamique, allez-y progressivement; le body karaté, le squash, le tennis, ou un autre sport vraiment physique demandent de ne pas avoir dépassé un certain âge (variable selon chacun mais le body-karaté et tous les sports où l'on bouge violemment après 45 ans ne sont pas recommandés).

Evitez les sports où vous êtes épuisé à l'extrême car contrairement à ce qu'on pense, une très forte production d'effort n'est pas bonne pour la santé. Il faut suer un bon coup, être crevé, mais pas... "fini", au bord du malaise.

On sait maintenant qu'il faudrait, pour une santé correcte, courir à un rythme soutenu tous les jours durant 10mn. Si vous n'y arrivez pas chaque jour, faites 20mn tous les deux jours.

La natation se fait si possible en extérieur, en eau de mer propre ou en piscine d’eau salée, le chlore n’est pas génial pour vous. Mais mieux vaut une piscine chlorée que pas d'exercice. Pensez à prendre une douche.

Quel que soit le sport enfin, assurez-vous que la salle soit bien aérée, car respirer à grandes goulées un air vicié diminue drastiquement l'intérêt de l'activité concernée. Ce qui veut dire que pour tous les sports en salle, il faudra insister pour une bonne aération. Si possible, obtenir que deux ouvertures opposées soit possibles, pour une circulation de l'air, un courant d'air acceptable.

On trouve des appareils qui permettent de mesurer le taux de CO2 dans l'air, nous en avons un, c'est utile.

Amazon Image UNI-T UT337A compteur de monoxyde de carbone avec alarme sonore et lumière et rétroéclairage

Nous vous enverrons bientôt la prochaine lettre santé, que vous pouvez aussi trouver ici.

La santé par le cru !

Nettoyez-vous et mangez cru: vous êtes ce que vous ingérez

Mangez vivant. Les viandes mortes sont des viviers de maladies et troubles. Elles vous vieillissent très vite. 20% seulement des aliments doivent être cuits, et l'essentiel doit être fruits et légumes frais. Ce n'est pas toujours drôle, mais c'est la source de votre santé.

Pratiquez la cuisson douce, à moins de 100 degrés celsius. Un oeuf ne devrait pas être cuit à plus de 80 degrés.

Un régime de 80% de végétaux frais, céréales, graines, noix, amandes et seulement un peu de fruits mettent le corps dans un milieu ambiant alcalin (le corps est trop acide). On doit consommer seulement 20% de nourriture cuite, incluant les haricots.

Les jus de légumes frais (donc pas en bouteilles ou pack, ils ne valent rien puisque la majorité des vertus ont disparu en environ 15mn) provisionnent le corps en co-enzymes qui sont faciles à absorber et arrivent aux cellules 15 minutes après avoir été consommés pour nourrir et aider à former des cellules saines.

Pour obtenir des enzymes vivantes qui aident à construire des cellules saines, on doit essayer de boire des jus de légumes (pratiquement tous incluant l’alfafa) et manger des légumes frais 2 ou 3 fois par jour.

Des jus de fruits, certes, mais moins, et pas du magasin

Nous l'avons dit, ne pas faire d'excès de jus de fruits. Les jus de fruits du magasin n'ont aucun intérêt puisqu'on estime que l'apport vitaminé ne survit pas à 10mn après extraction. Vous devez donc en passer par la centrifugeuse ou mieux, le presse-agrumes. Celui-ci est un fantastique cadeau de Noël à vous faire, il profitera à toute la famille. Il économise énormément de jus par conserve les fibre; mais pas seulement.

Un jus de fruits complet fait un repas à part entière. Si un midi vous avez la flemme, voilà 30mn de gagnées facilement.

De bons appareils ? Cette centrifugeuse a l'intérêt d'être assez solide, nous l'approuvons (changer des pièces n'est pas avantageux, nous cherchons donc des matériels sérieux). Celle-ci fonctionne plus lentement, ce qui est meilleur encore.

Mais nous préférons très largement les extracteurs de jus. En voici deux qui ont notre préférence, le premier étant de meilleure qualité, le second plus économique.

Amazon Image Omega VSJ843RS Hurom Extracteur de Jus Vertical Argenté

Amazon Image H.Koenig GSX12 Extracteur de Jus Vertical Noir/Inox 400 W

Voici les fruits et légumes que nous recommandons dans le même mélange : carotte, orange, pamplemousse, poire, pomme, raisin, pastèque (oui, elle a des vertus !), tomate, un morceau de gingembre (broyé à part dans une broyeuse ou dans la centrifugeuse ou l'extracteur). Prévoir de grands bols. On peut y ajouter une banane, écrasée à part. Parfois, nous mettons du potiron (pénible à découper mais: couper en tranche puis en morceau pour détacher facilement la peau) ou d'autres fruits et légumes. Ne jamais tenter le poireau ! (expérience épouvantable, malgré les vertus de ce légume, que vous préfèrerez cuit, avec une sauce vinaigrette). Avec cette petite liste, vous avez le secret de la potion magique...

Nous y ajoutons parfois du lait de coco et même (allez, disons-le) de temps en temps du Cointreau... un régal.

Mangez des graines germées !

Les graines sont les éléments nutritifs idéaux.

Les graines germées sont de véritables petites bombes nutritives qui abondent de vitamines ( C, A, E, D, K, complexe des vitamines B) et de minéraux (phosphore, calcium, magnésium, potassium, fer…) !

C’est aussi une très bonne source d’antioxydants, d’acides aminés bio-disponibles et de fibres alimentaires.

De plus vous devez savoir que les graines germées possèdent beaucoup plus de micro-nutriments (vitamines, minéraux, enzymes…) que leurs versions non germées.

La raison est simple : l’eau et la chaleur va permettre à la graine de se réveiller (c’est la germination) ! Dès lors, l’activité enzymatique de la graine s’amorce, en effet, d’après plusieurs études, la germination permet d’éliminer les anti-nutriments toxiques présents dans les graines et d’accroître leur niveau enzymatique de six à vingt fois (1).

Le Dr. Edmond Bordeaux Szekely, père de l’alimentation vivante a établi une classification de l’ensemble de nos aliments en fonction de leur niveau de vitalité et de leurs bienfaits sur la santé.

Sachez que les graines germées occupent la première place de ce classement.Elles font partie des aliments dit  « biogéniques » , ce sont les aliments qui regorgent le plus d’énergie et de vitalité !

Les graines germées c’est la Rolls des aliments vivants, ne cherchez pas ailleurs rien ne les surpasse !

Trouvez ici des graines à germer bio - 150g et ici un livre de recettes de graines germées de l'apéritif au dessert.

Nous vous enverrons bientôt la prochaine lettre santé, que vous pouvez aussi trouver ici.

Sommeil. Dormir passe avant tout pour votre santé

Première urgence de votre vie: dormir assez

Le sommeil est le médicament n°1 au monde. Oui, le meilleur médicament du monde est totalement gratuit.

Mais pas forcément accessible à tout le monde.

Regardez ce qu'en dit Jean-Marc Dupuis à notre suite (oui, c'est à partir de l'un de nos messages qu'il a réagi). Avant de manger bio, de faire du sport, de jeûner et de suivre Pierre Rhabi à la lettre, vous avez une urgence: dormir et dormir bien. Vous n'avez donc plus aucune excuse.

On disait autrefois que les heures avant minuit comptent double et ça fait rire des spécialistes qui disent qu'il n'y a "aucune preuve". Je me rappelle un grand scientifique qui avait répondu à cet argument qu'il n'y avait pas non plus "la moindre preuve de l'existence de l'homme" et qui était capable de démonter tous les arguments à ce sujet.

95% de constats le disent : les heures les meilleures pour se reposer sont les premières, avant minuit. Nos grands-mères avaient raison. C'est vrai: ces heures comptent double. Voire triple, quand vous êtes crevé, quand vous avez besoin de revenir dans la course de la vie.

Durant votre sommeil, dont nous avons déjà parlé (dans cet article, vous vous en souvenez), vous vous reconstruisez. Et sachez que votre corps se reconstruit entièrement, jusqu'à la dernière cellule, régulièrement, certains organes en trois jours !

Si vous avez du mal à dormir, des plantes et une méthode: commencez progressivement à reculer l'heure du coucher, ne vous couchez pas 4 heures plus tôt car vous ne vous endormirez pas. Préférez 15-30 mn.

S'il y a du bruit, achetez des QUIES - protections auditives en cire naturelle ou en mousse Quies Paire de bouchons d'oreille en mousse de bouchons d'oreille - Lot de 3. S'il y a de la lumière, prenez un masque pour dormir.

Si vous considérez que vous ne supportez pas les "boules quiès", sachez que c'est vrai les premiers instants, voire les premières heures, mais on s'y fait et c'est un inconvénient à dépasser. Si vous avez des démangeaisons parce que l'oreille ne respire pas assez, vous ferez le matin un nettoyage léger de la cavité auriculaire (bref, l'oreille) avec un coton-tige trempé de bicarbonate de soude (achetez-en dès maintenant car nous en aurons grand besoin très vite).

Un test simple à réaliser afin de déterminer si vous dormez assez ou non est de voir si vous avez besoin d’un réveil pour vous sortir du sommeil.

Couchez-vous chaque jour 15mn plus tôt jusqu'au moment où vous vous réveillerez durant tout une semaine sans réveil. Vous saurez alors le nombre d’heures de sommeil dont vous avez besoin chaque nuit.

Attention, votre horloge interne peut être déréglée, attendez donc au moins une semaine avant de vous prononcer. Dans certains cas, le temps de réajustement peut prendre 1 trimestre ! N'oubliez pas qu'on s'est couché pendant des siècles avec le soleil...

Si vous dormez mal, dormez tête-bêche, alternez les positions.

Si ça ne suffit pas, orientez le lit dans une autre direction (changer de temps en temps si nécessaire). Changez de pièce en cas d'insomnie.

Faites des bains de pieds, lavez-vous les pieds et massez-les avec de l'huile essentielle de lavande avant de vous coucher. Excellent remède contre l'insomnie.

Et bien sûr, aérez votre sommeil, beaucoup d'insomnies proviennent d'un manque d'oxygène (le cerveau affolé vous maintient éveillé). Ouvrez la porte de la chambre ou la fenêtre si elle donne sur espace non pollué et calme.

Nous vous enverrons bientôt la prochaine lettre santé, que vous pouvez aussi trouver ici.

Le sommeil selon Jean-Marc Dupuis:

_____________________

Pour être beau, dormez

Chère lectrice, cher lecteur,

Des chercheurs suédois ont établi scientifiquement ce que vous saviez déjà : il existe une relation étroite entre votre sommeil et votre apparence physique.

Dans une étude publiée le 15 décembre 2010 dans le British Medical Journal, John Axelsson et son équipe du Karolinska Institute de Stockholm arrivent à la conclusion que les personnes qui manquent de sommeil paraissent en plus mauvaise santé, et sont moins attirantes physiquement que celles qui dorment bien, et suffisamment. [1]

« Le sommeil est le soin de beauté naturel du corps, a déclaré J. Axelsson. C’est sans doute plus efficace qu’aucun traitement que vous puissiez acheter. » [2]
L’étude a été réalisée en montrant à des personnes choisies au hasard des photos de personnes après une nuit de huit heures de sommeil, et après 31 heures de veille, puis en leur demandant de noter sur une échelle de 1 à 100 leur état de santé, leur beauté physique, ainsi que leur niveau de fatigue.

D’autres recherches récentes sont arrivées à la conclusion que le manque de sommeil pourrait augmenter le risque de maladie d’Alzheimer [3] de dépression [4] et de surpoids [5]. Mais, en fait, il semble que le risque d’attraper toutes les maladies, ou presque, augmente lorsqu’on dort trop peu, puisque le système immunitaire est fortement affaibli.

Le manque de sommeil provoque les mêmes effets que le vieillissement

Manquer de sommeil a les mêmes effets que le vieillissement sur le physique et sur le cerveau.

Si vous vous regardez dans la glace un lendemain de fête, ou après une nuit agitée, votre visage ressemble beaucoup à ce qu’il sera… dans dix ans alors que vous aurez bien dormi.

De la même façon, il est nettement plus difficile de se souvenir de l’endroit où on a mis ses clés lorsqu’on a dormi moins de cinq heures. On risque plus de se cogner, de trébucher sur des objets, de rater une marche, de butter sur les mots, voire de répéter une chose que l’on vient de dire.

Comme votre grand-mère, vous avez parfois tendance à ne plus savoir si vous avez déjà raconté cette (excellente) histoire à cette personne.

Tout cela plaide évidemment pour mieux dormir. Oui mais comment ? Si vous faites partie des 40 % de la population qui a du mal à s’endormir et/ou à rester endormi, vous savez que la solution n’est pas évidente. Or, il faut que vous ayez chaque nuit entre six et huit heures de bon sommeil.[6]

Surtout pas de somnifères !

Si vous souffrez d’insomnie, il peut être tentant de chercher une solution immédiate en prenant des médicaments. Mais sur le long terme, les somnifères ont de fortes chances d’aggraver vos problèmes de sommeil.

De plus, que cherchez-vous en dormant mieux ? A vous sentir mieux, le lendemain, moins fatigué, plus alerte intellectuellement. A avoir meilleur moral.

Or, il se trouve qu’aucun de ces effets ne sera atteint par les somnifères chimiques : tous provoquent l’effet exactement inverse, c’est-à-dire un risque plus grand d’inattention, d’assoupissement, bref, de sentiment général de fatigue. Ces produits vous assomment, mais ne vous reposent pas. Il a même été établi que le sommeil provoqué par les somnifères est en général très agité, traversé de cauchemars, et entrecoupé de réveils fréquents.

11 conseils pour mieux dormir

En recoupant les conseils donnés par les différents guides pour mieux dormir, j’ai repéré 11 conseils que l’on retrouve dans le discours de la plupart des spécialistes :

  1. Dormez dans le noir total, ou aussi total que possible. Lorsque la lumière frappe vos paupières, elle interrompt la production de sérotonine et mélatonine (l’hormone du sommeil), en perturbant le rythme circadien de la glande pinéale (qui gère votre horloge biologique). Si vous devez vous lever la nuit pour aller aux toilettes, essayez de ne pas allumer la lumière. Si c’est trop risqué, mettez dans vos toilettes une veilleuse.
  2. Pas de télévision juste avant de vous coucher. Mieux encore, pas de télévision dans votre chambre. Mieux encore, pas de télévision dans votre maison ! La télévision excite trop le cerveau. Elle perturbe aussi la glande pinéale, pour les mêmes raisons que ci-dessus. Surtout, la télévision et Internet vous font très facilement aller au lit une ou deux heures plus tard que vous n’auriez dû.
  3. Portez des chaussettes au lit. Etant la partie la moins bien irriguée du corps, les pieds sont souvent la première partie à se refroidir. Or, dès que vous avez trop froid, votre corps se met à bouger pour se réchauffer. Il y a un risque de se réveiller, et la qualité de votre sommeil décroît. Une étude a montré qu’avoir les pieds au chaud augmente la qualité du sommeil.
  4. Dormez dans une atmosphère fraîche, pas plus chaude que 18°C. Beaucoup de maisons sont trop chauffées, en particulier à l’étage, dans les chambres à coucher. Cependant, en-dessous de 15°C, vous serez sans doute gêné par le froid, à moins de porter un bonnet de nuit.
  5. Eloignez votre réveil et les autres appareils électriques de votre lit. Leurs bruits et les diodes qui clignotent peuvent vous perturber. Et regarder les chiffres sur votre réveil (2 h, 3h15, 4h…) ne peut qu’ajouter à vos angoisses.
  6. Réservez votre lit pour dormir. Si vous êtes habitué à regarder la télévision ou travailler au lit, cela peut augmenter vos difficultés à vous détendre et vous endormir. Donc évitez ces activités dans votre lit.
  7. Envisagez de faire chambre à part. De récentes études [7] (et l’expérience de nombreuses générations !) indiquent que, pour beaucoup de personnes, partager son lit avec quelqu’un peut fortement perturber le sommeil, surtout si l’autre personne a un sommeil agité, se lève la nuit, ou ronfle. Le Dr Neil Stanley, spécialiste du sommeil à l’Université de Surrey (Angleterre), conseille fortement de faire chambre à part. Il rappelle que l’habitude de dormir à deux dans la même chambre ne s’est installée que depuis la révolution industrielle, lorsque les populations se sont installées dans les villes où l’espace coûtait cher. A l’époque romaine, le lit conjugal ne servait pas pour dormir, mais pour… vous avez deviné la fin.
  8. Faites régulièrement de l’exercice physique. Une étude de la Stanford Medical School a constaté que, après un programme de 16 semaines d’exercices physiques modérés, les sujets étudiés s’endormaient en moyenne 15 mn plus tôt et dormaient 45 mn de plus. Cependant, ne faites pas d’exercice juste avant d’aller dormir car cela vous maintiendrait éveillé.
  9. Ne mangez pas de sucrerie juste avant d’aller dormir. Non seulement cela peut provoquer de la nervosité, mais cela peut entraîner aussi une hypoglycémie au bout de quelques heures, qui vous réveillera. En revanche, vous pouvez prendre une nourriture bien protéinée quelques heures avant de dormir. Cela vous aidera à produire de la mélatonine (hormone du sommeil).
  10. Couchez-vous toujours à la même heure.
  11. Enfin, pour aller au-delà des simples conseils de bon sens, et vous proposer une solution nouvelle qui semble vraiment efficace si tous les points ci-dessus ne vous aident pas à mieux dormir, envisagez une thérapie cognitive et comportementale [TCC]. Une étude réalisée par l’Université de Bergen, en Norvège, a conclu que les TCC sont plus efficaces que les somnifères. En six semaines de traitement, les personnes insomniaques qui ont suivi cette thérapie ont augmenté leur temps de sommeil effectif de 81,4 % à 90,1 %. De plus, elles avaient des phases de sommeil profond plus long, et se réveillaient moins souvent que les deux autres groupes témoins (dont un recevait un somnifère de zopiclone, et l’autre un placebo). [8]

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

Nous vous enverrons bientôt la prochaine lettre santé, que vous pouvez aussi trouver ici.

_________________________

Plus de sommeil, moins de fringales : voici pourquoi

Chère lectrice, cher lecteur,

Une étude de l’université de Chicago a montré que le manque de sommeil pouvait augmenter les fringales, spécialement de biscuits, de bonbons et de tartines, de 45 %.

En manque de sommeil, nous sommes irritables, énervés, mais à la fois déconcentrés.

Notre cerveau s’aperçoit qu’il n’arrive pas à faire ce qu’il voudrait.

Pour compenser, nous recherchons des excitants : tabac, alcool, divertissements type Facebook, vidéos, SMS ou émissions télé « débiles » et, surtout, glucose (sucre), le « carburant » du cerveau.

On croit parfois gagner du temps en se privant d’une sieste ou en se couchant plus tard.

C’est une illusion.

Nous ne faisons que nous nuire en prenant de mauvaises habitudes.

Voici quatre bonnes raisons de dormir plus, qui vous aideront à réduire les fringales et à perdre des kilos.

Le sommeil diminue la faim

C’est pendant que l’on dort que les hormones de l’appétit se régulent. Il suffit de quelques nuits de mauvais sommeil pour que s’élève notre niveau de ghréline – l’hormone qui déclenche la faim au moment des repas. Une grande étude sur le sommeil réalisée aux États-Unis (la « Wisconsin Sleep Cohort Study ») a montré que les personnes qui ne dormaient que cinq heures par nuit avaient 14,9 % de ghréline de plus que celles qui dormaient huit heures.

Le manque de sommeil n’explique pas seulement la différence de niveau d’hormones, mais explique aussi la hausse de l’indice de masse corporelle (IMC) et le risque accru d’obésité chez les personnes qui ne dorment pas assez.

Le sommeil hâte l’impression de satiété

De même que la ghréline vous donne faim, une autre hormone – la leptine – vous procure le sentiment d’avoir assez mangé (satiété).

Les participants à l’étude qui ne dormaient que cinq heures avaient 15,5 % de leptine de moins que ceux qui dormaient huit heures. Le manque de sommeil ne fait pas que donner faim. Il ralentit l’arrivée du moment où vous avez l’impression d’avoir assez mangé. Inévitablement, vous engouffrez plus de nourriture à table, vos repas sont plus longs. Et tout cela est la faute d’une hormone qui vous manque.

Le résultat en est que vous absorbez plus de calories que vous ne l’auriez fait si vous aviez dormi davantage.

Le sommeil renforce la capacité de jugement et la volonté

Quand on dort bien, on se sent heureux, plein d’énergie, et d’attaque pour relever les défis, supporter les épreuves, entreprendre.

Le manque de sommeil, au contraire, nous rend de mauvaise humeur, anxieux et désarmé pour lutter contre les tentations et nos mauvais penchants.

On manque de force et de motivation, donc, pour renoncer à attraper un biscuit, un bonbon, une sucrerie, une pâtisserie qui passe à notre portée.

On recherche aussi le plaisir du sucré, pour compenser la frustration d’une mauvaise nuit.

On met plus de sucre dans son café, son yaourt, sa salade de fruits… On met plus de Nutella sur sa tartine. On a (encore) plus de mal à abandonner le paquet de chips ou de bonbons avant de l’avoir terminé…

On craque plus facilement devant un McDonald’s ou une pizza surgelée, ne serait-ce que parce qu’on ne se sent pas l’énergie de faire de la cuisine.

Au restaurant, on renoncera plus difficilement encore à un dessert, un « café gourmand »…

Tout cela est lié à l’affaiblissement de notre volonté, à cause du manque de sommeil.

Au bout du compte : plus de calories, plus de gras dans le ventre et les cuisses.

Le manque de sommeil augmente les fringales

Une récente étude publiée dans la revue Sleep (« Sommeil ») a montré que le manque de sommeil donnait envie de manger plus de sucreries et de biscuits salés et gras.

L’étude, qui s’est déroulée au Centre de recherches cliniques de l’université de Chicago, a montré que les personnes manquant de sommeil mangeaient, sans s’en apercevoir, 300 calories de plus que les autres – et ce principalement à cause du grignotage de « nourriture poubelle » (junk food).

Le problème est causé par la moindre concentration : quand vous êtes fatigué(e), vous vous dissipez plus facilement. Vous interrompez vos tâches plus souvent. Pendant vos pauses, plus fréquentes, vous avez plus tendance à rechercher une « petite douceur »… pleine de calories.

Trucs simples pour mieux dormir

Voici quelques conseils simples pour essayer de mieux dormir.

  • Éteignez ordinateur, smartphone et télévision au moins 45 minutes avant l’heure d’aller vous coucher. Cette période tampon permettra à votre esprit de s’apaiser, ralentir, pour tomber dans un sommeil plus profond et plus réparateur.
  • En cas d’insomnie la nuit, levez-vous dès que vous sentez que vous n’arriverez pas facilement à vous rendormir. Commencez tout de suite une activité calme que vous aimez, en particulier la lecture, confortablement installé(e) dans un bon fauteuil, avec une simple lampe d’une intensité modérée. Essayez de vous réjouir de ce moment privilégié de calme, où vous allez pouvoir apprendre des choses nouvelles, sans risquer d’être dérangé(e) car tout dort autour de vous. Le sommeil reviendra plus vite que si vous restez à vous tourner et à vous retourner dans votre lit, à sentir monter l’angoisse de ne pas parvenir à dormir.
  • Arrêtez de manger au moins deux heures avant de vous coucher. La digestion produit de la chaleur qui peut vite vous donner l’impression d’avoir trop chaud et perturber votre sommeil au moment le plus crucial, c’est-à-dire durant les premières heures. Rien de pire que de s’endormir à 11 h et de se réveiller à minuit. Si votre digestion est bien entamée lorsque vous tombez endormi(e), votre sommeil sera plus paisible. Évitez, pour la même raison, de trop boire juste avant d’aller au lit. Boire plus tôt permet de s’hydrater et de se soulager, si nécessaire, avant de s’endormir, pour éviter les levers nocturnes.
  • Essayez de suivre un rituel avant de vous coucher. Tisane, bain chaud, méditation… Ne pas oublier que les enfants apprenaient tous, il n’y a pas si longtemps, à faire leur prière le soir avant de s’endormir ; dans les familles, on allumait une bougie, on chantait quelques chants calmes. Les parents s’étaient-ils aperçus que cela facilitait l’endormissement ?
  • Plus classique : évitez les appareils électroniques qui émettent des lumières, même faibles, et, bien sûr, des bruits. Une simple lueur peut nous perturber, car il arrive, quand on est profondément endormi, d’avoir les paupières qui s’entrouvrent. Si la rétine est frappée par la lumière d’une petite diode qui clignote, cela peut suffire à nous réveiller.
  • Ne dormez pas dans une pièce surchauffée. La température de l’air idéale pour bien dormir ne doit pas dépasser les 19 degrés. Si vous êtes frileux, vous pouvez, par exemple, vous recouvrir d’une couette plus épaisse. Ou mettre une paire de chaussettes si votre conjoint, lui, a trop chaud. Mais résistez à l’envie de monter le radiateur.
  • Pensez enfin à toutes les plantes qui apaisent, qui endorment. Il y en a tant !

Vous connaissez la valériane, la passiflore, le houblon, la lavande, le coquelicot…

La meilleure tisane de grand-mère pour dormir

Mais voici la tisane que conseillait la grand-mère de notre herboriste préféré, Ludo Chardenon :

  • Absinthe (feuilles) 20 g
  • ou guimauve (feuilles)20 g
  • Aneth (plante ou graines)10 g
  • Angélique (racines ou graines)20 g
  • Aspérule odorante (plantes coupées)15 g
  • Coquelicot (tête)15 g
  • Lavande (fleurs)15 g
  • Mélilot (plantes coupées)15 g
  • Oranger (feuilles)15 g
  • Serpolet (plantes coupées)15 g
  • Valériane (racines)25 g
  • Véronique (plantes coupées)15 g

Dans 1 litre d’eau, mettre 1 poignée de ces plantes mélangées. Faire bouillir 5 minutes à petit feu et à couvert, puis passer. Boire 1 tasse le matin et 1 tasse le soir au coucher, ou encore 1 grand bol le soir mais au moins 1 heure après le souper et 1 heure avant le coucher. Doubler ces doses dans les périodes de grande nervosité [1].

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis
******************************

Source

[1] Voir Alain Barthélemy, Mémoires et recettes de Ludo Chardenon, ramasseur de plantes languedocien, Actes Sud, introduction du docteur D. Rueff.

La santé des parents

Revenons sur cette question.

Dans votre tête

Le cerveau commande. Saviez-vous que des gens se sont plaints de maux de tête à cause d'une antenne téléphonique, avant même qu'elle soit branchée ? De vrais symptômes, des plaintes, une enquête et... la vérité toute bête : c'était dans leur tête. Des douleurs créées par une conviction. C'est l'effet nocebo (du latin je nuis) qui est le contraire de l'effet placebo: aller mieux avec des substances inactives.

De même, en 2006, une étude a montré qu’en chirurgie cardiaque, les patients qui étaient informés que leurs proches priaient pour eux développaient plus de complications (moralité: priez sans le dire).

Cela dit, vous êtes peut-être réellement en situation de surexposition aux ondes. Vérifiez-le en allant sur ce site et en indiquant votre adresse.

Mais ne pensez pas sans cesse à ce qui vous nuit. Votre cerveau est le centre de commandement et si vous le traitez mal, c'est tout le corps qui va trinquer.

Il y a pourtant des éléments nocifs bien concrets

Votre corps vous parle

Vous êtes fatigué ? Vous n'arrivez à rien ?

Quand quelque chose ne va pas, la plupart du temps on se dit: "C'est intérieur, c'est au fond de moi qu'il y a un problème." Beaucoup de mes clients disent ça. C'est vrai. En partie.

Je commence toujours par regarder s'il n'y a pas quelque chose qui cloche dans l'environnement de la personne. Eh bien 9 fois sur 10, ce que la personne mange, ce qu'elle respire, ce qu'elle boit, ce qu'elle entend lui fait du mal. Il y a des tas de choses qui nous font du mal au quotidien et nous fatiguent, nous minent le moral. Notre corps nous parle. C'est pourquoi je questionne mon client sur son "écologie" personnelle, c'est-à-dire son hygiène de vie et son environnement.

Je regarde son sommeil, point n°1, et de loin ! (nous en reparlerons)

maman et papa doivent etre en forme relax l'ecole a domicile santé des parentsPar ailleurs, 98 fois sur 100, le corps ne reçoit pas assez d'éléments nutritifs de qualité (il faut 10 pommes actuelles pour équivaloir à une pomme de 1950; la qualité des terres a chuté), et là il y a des choses à savoir en préalable ou accompagnement des séances de coaching. On ne peut pas aller mieux seulement sur le plan psychologique, la santé de l'esprit dépend du corps en très grande partie.

Pour parer à ce qu'il faut bien appeler une sous-nutrition, prenez des compléments alimentaires de temps en temps. Vous pourriez opérer un nettoyage et une prévention avec des éléments comme le selenium (plan intercellulaire, système immunitaire, glande thyroïde), la "griffe de chat" (prévient ou diminue infections virales, maladie d’Alzheimer, cancer, arthrite, système immunitaire, bonne santé rénale), la levure de riz rouge (anti-oxydant, réduction des graisses mais surtout diminue l'excès de sucre - et vous savez que les Européens ont beaucoup trop de sucre dans le sang; le sucre raffiné est un poison) ou la vigne rouge.

Nous recourrons aussi aux huiles essentielles de ce site. Votre corps vous exprime merveilleusement, par vos douleurs, là où vous devez agir. Il faut un peu de science pour savoir qu'en traitant une partie du corps, on influe sur une autre. Les acuponcteurs le savent. Intéressez-vous donc à l’acuponcture, au shiatsu, et à ces sciences vivantes que les civilisations traditionnelles ont conservé et développent encore.

Les choses sont parfois plus simples et moins psychologiques qu'on le pense. Ce n'est pas toujours dans votre enfance que se cachent les raisons de vos déprimes.

J'avais une cliente qui souffrait de maux de tête et dormait mal. Elle parlait de son père et de ses problèmes relationnels avec son fils. Je me suis aperçu qu'elle dormait avec un portable près de l'oreiller et manquait d'oxygène la nuit. Une fois ces petits problèmes réglés, tout allait déjà mieux. Aussi bien son passé que ses relations se sont révélées beaucoup plus simples qu'elle ne le disait auparavant.

Il y a mille choses à savoir dans un monde aussi compliqué que le nôtre. Il y a toujours une raison cachée et la plupart du temps, elle est tout simplement matérielle, sanitaire.

Maman et papa doivent inscrire leur santé dans leur quotidien

C'est au quotidien que ça se passe, et non "dans quelques jours", "à la rentrée prochaine" ou "une fois par semaine".

Méfiance vis-à-vis des médicaments

Revoyons l'essentiel de ce que vous pouvez faire tout de suite, de manière naturelle et sans recourir aux médicaments que vous essayerez de fuir, à moins que vous en soyez sûr et qu'il soit impératif pour votre traitement.

En 2002, dans le cadre d’un procès à retentissement aux Etats-Unis, on apprit que sur les 42 essais cliniques concernant les 5 antidépresseurs les plus vendus (Prozac, Zoloft, Deroxat, Celexa, Effexor), la majorité avait montré que ces produits n’étaient pas supérieurs au placebo !

Plus grave, vous ne devez pas ignorer que les médicaments sont la TROISIÈME CAUSE de mortalité dans le monde ! Il y a 30.000 médocs en vente en Europe. 150 seulement sont utiles ou bons.

Nous vous enverrons bientôt la prochaine lettre santé, que vous pouvez aussi trouver ici.

Socialisation primaire, insertion à l’école… L’école intègre moins bien que tout

Encore la "socialisation" ? C'est vraiment le mot qui revient avec insistance. Voilà qui nous permet de creuser notre sentiment.

On nous dit que l'école est impérative pour "socialiser" les enfants.

Au début, nous disions que l'école n'était pas forcément le vecteur idéal de la sociabilisation et le démontrions.

Mais maintenant, nous dirions davantage.

L'instauration de l'école obligatoire dans le monde moderne correspond aussi, est-ce un hasard, à la montée des violences et des guerres.

Les guerres mondiales datent de l'école obligatoire

Y a-t-il un lien ?

Nous le pensons. Car l'école obligatoire correspond à un changement de pensée, de civilisation. Auparavant: liberté éducative. Avec l'école obligatoire: embrigadement idéologique.

Insertion à l'école ? historiquement, c'est le contraire, l'école sépare

Avant l'école obligatoire, il n'y a que des armées de métiers, c'est l'époque des sujets, du roi et des colons, des armées réduites de volontaires ou de mercenaires. En fait, on ne se bat que si l'on trouve un intérêt direct: argent ou défense de ses biens.

Dans les écoles d'antan, on a une méfiance des Anglais, éternels adversaires, et plus tard des Prussiens puis des Allemands. Ce n'est qu'avec la Révolution que naît une idéologie, qui créée artificiellement un ennemi extérieur et, bien sûr, un ennemi intérieur : quiconque n'est pas d'accord avec la République mérite la colère populaire, la haine et, finalement la mort.

Les bataillons d'égorgeurs de 1792, les violeurs de religieuses de la Terreur ne sont pas possibles sans l'école. Marat ou Danton sortent de l'école, ils y ont éprouvé, avouent-ils, une haine des aristocrates, plus riches et mieux éduqués. Ne parlons pas de la haine des religieux qui était fort à la mode dans les milieux jacobins et chez les universitaires, depuis des décennies. Marion Sigaut l'explique fort bien. C'est à l'école que naît la lutte des classes qui ensanglantera le XXème siècle.

Avec l'école naît l'idéologie. C'est un fait patent que c'est l'école qui amène des modèles basés sur des opinions. Cela n'existe pas avant. Les peuples sont ruraux et ne se mêlent pas d’opinions. L'école amène des problèmes ségrégationnistes, raciaux, nationalistes, patriotiques, athées, matérialistes  ou universalistes.

D'un peuple européen de ruraux n'ayant aucune conception guerrière, on a fait des individus ayant des opinions sur tout.

Le pacifique Bavarois de 1912, occupé de ses champs et de son houblon, est devenu un universitaire fasciné par l'hégémonisme de Bismarck.

Le vigneron provençal qui consacrait tous ses loisirs à ses ruchers et la fête du village, est devenu l'instituteur convaincu de la supériorité de la science sur la nature, de la République sur le second Reich, et de la revanche nécessaire pour reprendre l'Alsace et la Lorraine.

"socialisation primaire" flic-civil-ecole-desocialise Insertion à l'école ? L'école intègre moins bien que tout
Des policiers... passés par l'école

Qu'on nous dise, les yeux dans les yeux, que cette transformation métaphysique de l'individu n'a eu aucune conséquence sur la montée des conflits.

Socialisation primaire ? Plus que primaire...

Il n'y a jamais eu autant de morts violentes que depuis l'école obligatoire. Certes, l'école ne fait pas tout. Mais l'école était dès le départ perçue comme un moyen d'embrigader la conscience, il suffit pour s'en convaincre de lire Danton, Marat, Robespierre. Ou Valls et Peillon, aujourd'hui.

Et pensons au petit berger kabyle sous son soleil qui est devenu un chômeur de zone "prioritaire", pensons au savetier paisible des hauts plateaux d'Anatolie qui, passé par le rêve progressiste et matérialiste que produit l'école, s'est échoué en banlieue lilloise où il doit mendier des aides sociales : êtes-vous bien sûr que cet arrachage n'a pas aidé à le déstabiliser, à produire du conflit ?

Toute l'Afrique est encore baignée de cette conviction qu'il faut envoyer l'enfant à l'école. Ces vieilles lunes sont encore là. On n'a pas encore suffisamment fait le lien entre la modernisation des esprits et la famine ou la guerre.

Socialisation primaire

La socialisation à l'école est bel et bien primaire. L'école met les uns sur les autres des gens qui n'ont pas forcément ni envie ni besoin de se croiser. Imaginez d'être pendant un an dans une pièce avec 25 autres personnes, seriez-vous épanoui ? Les adultes n'y parviennent pas plus de quelques heures, ensuite ce sont les conflits. On ne fait ça dans aucune entreprise parce qu'on sait que ça ne marche pas. On sait que la promiscuité n'est pas un faveur de sociabilisation.

Sociabiliser un enfant, c'est lui faire rencontrer un ou plusieurs autres enfants (un seul ami suffit par période) avec lequel il va effectivement donner et recevoir de lui-même. Rien ne prouve jusqu'aujourd'hui que le travail en groupe est meilleur que le travail en solitaire ou en petit nombre, les études ne montrent aucune prédominance. Cela dépendra du travail, de la mission, du cadre etc. Il y a un moment pour le travail en groupe, à notre avis réduit, autour de 5% du temps, et un moment pour le travail en solitaire, puis avec son mentor/maître/parent, le reste du temps. Nous voulons que l'enfant soit capable de travailler avec d'autres, mais on y arrive parfaitement depuis la maison. On aime bien mieux le groupe en restant à une distance raisonnable de lui la majorité du temps.

On évite aussi de tomber sous la coupe d'une école qui jamais, depuis son origine, n'a été aussi idéologisée, provocatrice, intransigeante, immorale, anti-famille, anti-culture, anti-savoirs, areligieuse, désacralisatrice, matérialiste, irresponsable, dénuée de sentiments, normalisatrice, disciplinaire à l'envers, grégaire et surtout ennemie de l'identité humaine, masculine et féminine, souveraine et libre. On pourrait inventer le mot d'ananthropologie, c'est-à-dire de système anti-humain.

On finit par haïr autrui quand on y est sans cesse confronté; surtout aux époques obscures où l'éducation s'est effondrée et que les personnels enseignants ne bougent pas le petit doigt pour défendre un enfant agressé (et ceci est un fait non plus marginal mais majeur dans le parcours scolaire). C'est vrai aussi puisque les études montrent que les enfants qui ont fait l'école à la maison sont mieux insérés dans le monde du travail et associatif.

Par conséquent, nous pouvons maintenant affirmer haut et clair: l'école désociabilise plus que tout autre expérience et produit mille fois plus de conflit que n'en produisait la communauté familiale et locale.

Devons-nous conclure qu'il faut en finir avec l'école ? Nous ne le disons pas mais l'Education Nationale, elle, le pense certainement, tant elle s'empresse de dissoudre ses derniers restes. L'ennui est que, sous ses décombres, gisent des enfants...

Cliquez like ci-dessous

Le « trouble de l’attention » ou TDAH : les labos l’adorent

Tout d'abord, avant de voir la vidéo et le texte ci-dessous, si vous avez besoin d'un diagnostic d'hyperactivité, pour quitter l'école, pas de problème, nous sommes prêts à vous en faire un. En ce cas, écrivez-nous à contact @ l-ecole - a - la - maison.com

Ce diagnostic sera tout aussi sérieux que celui que vous feront le médecin scolaire ou le CMPP (allez voir ce que sont ces structures et si elles méritent votre confiance). Vous allez comprendre pourquoi.

On appelle trouble de l'attention toutes sortes de choses très compliquées qui méritent des tests, des évaluations, des séances à répétition chez le spécialiste (fort chères d'ailleurs) et se réduit finalement à des supputations, des diagnostics vagues. Si on sait analyser le trouble de l'attention comme nous savons le faire, on s'aperçoit qu'il ne s'agit généralement, en tout et pour tout, d'un... ennui de l'enfant. On a habitué l'enfant à être distrait. Il ne sait pas bien fixer son attention.

Mais nous allons voir qu'il n'y est pour rien et qu'il n'y a aucun lieu de le diagnostiquer.

Même si vous êtes des milliers à venir nous voir avec un "diagnostic" de trouble.

Il y a moins d'1% de cas de troubles liés à une situation sanitaire préoccupante de l'enfant (et l'on sait maintenant que le mercure, présent dans le poisson, en est responsable en partie). Sur 100 diagnostics de "spécialistes" ou de labos, 99 sont faux.

Certes, les spécialistes font un gros business autour de cette question mais, ici comme pour la dyslexie ou la dysorthographie que nous démontons sans peine, il n'y a aucun instrument fiable pour détecter un trouble de l'attention, tous les diagnostics sont purement subjectifs. Voilà pourquoi d'ailleurs ou vous dit des "peut-être" et des "probablement".

Vous, en entendant ces diagnostics approximatifs, mais respectueux de la blouse blanche, rassuré, vous vous dites: "Alors c'est une maladie et non une incapacité de mon enfant. Ouf ! tant mieux. Ce n'est pas rigolo mais c'est mieux quand même."

Grosse erreur ! Le système vous a repassé le bébé, comme on dit. C'est votre enfant qui est maintenant le problème.

Vous avez été trompé.

Le Titanic: non pas un trouble de l'attention mais une série d'imprudence
Le Titanic de l'école: non pas un trouble de l'attention mais une série d'erreurs

Le Titanic n'a pas été une affaire d'attention ou de mauvais équipage. Le Titanic, c'est une erreur flottante, comme le raconte l'auteur Max Montgomery aux enfants. Comme l'école.

Vous avez remarqué ce qui s'est passé lors de la consultation avec le médecin ? La plupart du temps, le médecin ou le psy pose quelques questions, brandit sa lampe, fait quelques palpations et, sans le moindre examen clinique avec IRM, hop ! il fait son diagnostic.

"Votre enfant a un trouble de l'attention."

Ben voyons ! C'est plus simple d'accuser l'enfant d'avoir un problème. S'il avait 20 ans de plus, le médecin n'oserait pas avancer ce diagnostic: le jeune adulte pourrait lui coller son poing dans la figure pour lui montrer qu'il n'a pas été du tout inattentif ! D'ailleurs, bizarrement, ce "trouble" s'évapore chez l'adulte. Comme beaucoup d'autres. Il est clair que l'adulte s'en laisse moins conter.

Baleine échouée vétérinaire diagnostic bidon

Que diriez-vous d'un vétérinaire qui palperait une baleine échouée sur la côte et dirait "mon diagnostic est clair: cette baleine a eu un trouble de l'attention" ?

Vous penseriez qu'il s'est hasardé bien imprudemment.

Et en effet, nous avons montré que l'enfant n'est jamais déconcentré. Seulement, il est concentré ailleurs.

Pourquoi ? Parce que ce que lui dit l'enseignant ne l'intéresse pas

L'école, qui échoue à enseigner les enfants, fait tout pour que l'enfant perde sa faculté à se concentrer. Car l'enfant est toujours capable d'être attentif. Tout dépend de ce qu'on lui montre, de ce qu'on lui fait écouter, de l'émerveillement qu'il vit.

L'enfant est capable d'attention. La preuve ? Mettez l'enfant devant un jeu vidéo et on verra s'il est si peu concentré que ça, s'il souffre de trouble de l'attention. Non: il est parfaitement attentif au point qu'il ne vous entend plus quand vous lui dites "ça suffit avec l'ordinateur" !

Si l'enfant n'est pas captivé par ce que dit l'enseignant, c'est parce que celui-ci applique sa méthode qui est une mauvaise méthode instillée par l'Education Nationale, championne toutes catégories de l'échec scolaire.

Ne savez-vous pas que l'école est en échec ? Si vous le savez, pourquoi observer votre enfant avant d'observer l'école et ses méthodes ? Ne vous interrogez-vous pas d'abord vis-à-vis du responsable: l'établissement scolaire ? Mais c'est pourtant par là qu'il faut commencer puisque l'enfant passe l'essentiel de son temps à l'école.

Nous avons chaque année des enfants qui nous sont présentés avec des 16 ou des 17 sur 20, et qui sont totalement... ignorants. Il faut dire ce qui est. Ne sachant ni leurs tables, ni leur orthographe, écrivant à peine, n'ayant en fait rien appris. Incapables de mémoriser et incapables de fixer leur attention.

L'école n'a jamais appris à votre enfant à se concentrer, à travailleur sur une période de temps sur une tâche, parce qu'elle l'a en fait dégoûté du travail. La responsable de nos 99% de cas, c'est elle.

N'ayant pas appris, vous pouvez faire faire tous les diagnostics que vous voudrez, ils seront toujours positifs: un enfant n'est pas plus censé qu'un adulte savoir quelque chose qu'il n'a jamais apprise.

Si par exemple vous n'avez jamais été entraîné à surveiller un écran de contrôle, vous avez notre parole qu'au bout de 30mn, vous le lâcherez des yeux car c'est insoutenable. Nous en avons eu l'occasion. Seuls les professionnels sont capables de fixer leur regard sur un écran de contrôle pendant 6 heures.

Donc, si vous vous faites consulter sur l'observation d'un écran de contrôle, on vous diagnostiquera infailliblement un "trouble de l'attention". C'est pour ça que les labos et les spécialistes sont forts: ils ont réellement quelque chose à dire.

Mais ce qu'ils omettent de dire, c'est que c'est totalement normal, vu l'antécédent.

Nous montrons amplement sur ce blog, à nos abonnés, comment un enfant peut réussir brillamment, quels que soient les diagnostics des médecins ou même des parents au départ. Nous leur montrons la bonne méthode. Et nous commençons par réapprendre à aimer l'enfant, contrairement à l'école.

Le "trouble de l'attention" est, comme la dyslexie ou le TDAH, une énorme imposture. Nous n'y reviendrons pas plus largement ici. Mais il appartient à chacun de le dénoncer pied à pied.

Trouble de l'attention: à qui ça profite ?

Cherchez toujours la réponse à la question: "A qui profite le crime ?"

Votre enfant n'est jamais le coupable ni le "patient". Il est le reflet de ce qu'on lui donne.

Ne vous laissez plus avoir.

PS: Ce qui explique l'engouement pour ces "troubles", c'est d'une part le besoin de l'école d'expliquer son échec et d'autre part des spécialistes et des laboratoires qui ont vu là une opportunité magnifique de vendre des médicamentes, des calmants ou même des placebos à des prix  totalement fous: jusqu'à 4.000 fois la valeur du coût du produit de base !

Tenez, nous tapons "troubles de l'attention" et voici les deux premiers sites : le premier (passeport santé) se dit partisan de santé naturelle mais si on gratte un peu, on trouve ceci:

sites menteurs1

sites menteurs1On trouve derrière un gros labo canadien. Vous avez dit "naturel" ?

Quant au second qui lui aussi brode allègrement sur le trouble de l'attention, c'est le site de Douglas; nous n'avons pas besoin de vous dire que c'est également un groupe pharmaceutique qui est derrière. La santé, c'est un business plus important que le pétrole.

Comme le disait ce patron de gros labo: "Si nous pouvions donner des médicaments aux gens en bonne santé, nous aurions réussi notre pari"....

 

Harcèlement scolaire ? Mon enfant ne veut plus aller à l’école

"Mon enfant ne veut plus aller à l'école et je m'interroge. Mon enfant a-t-il un problème de harcèlement scolaire ? J'ai toujours pensé que l'école était indispensable, même si je trouve souvent que l'école est limite. Dois-je continuer comme tout le monde me le dit ? On me dit que mon enfant doit apprendre à se battre, à vivre en société et à se sociabiliser. Mais le problème c'est qu'il est mal tous les matins, je sens une gêne, il n'est pas très bien. Est-ce du harcèlement ?"

"Moi, c'est pire: ma fille pleure le matin." "Mon fils est malade le dimanche soir, il a peur du lundi matin."

Dans ce type de situation, discernons. Le symptôme, c'est souvent une phobie (et si c'est ce que vous soupçonnez, allez voir l'article). Le diagnostic, c'est peut-être du harcèlement scolaire. De toute façon, votre enfant subit quelque chose.

Discerner ce qu'il faut faire en cas de harcèlement scolaire soupçonné

2048x1536-fit_illustration-harcelement-ecole http://l-ecole-a-la-maison.com harcèlement scolaire Si votre enfant ne veut pas aller à l'école depuis plus de trois jours consécutifs, vous devez vous mettre en alerte. Trois jours, c'est un cas grave. Harcèlement scolaire, problème avec un enseignant, sentiment d'être nul, pression du groupe... Il y a une raison. Ce n'est PAS un caprice. Il y a une souffrance.

Si l'enfant est visiblement mieux durant les périodes de vacances, vous avez un indice puissant qu'il y a un problème à l'école.

Discuter avec l'enfant ? Pas sûr

En cas de malaise au sujet de l'école, discuter avec l'enfant est très bien mais ne vous apportera que rarement des éléments. Vous n'aurez certainement pas la réponse à la question: pourquoi va-t-il mal ?

Car si c'est du harcèlement, l'enfant a généralement honte ou peur et dans les deux cas, il refuse d'en parler. En ce cas, inutile de le forcer ou de le brusquer.

Si c'est un problème avec un enseignant, même chose: une conversation ne servira pas à grand chose. Pourquoi ? Parce que dans la quasi-totalité des cas, l'enfant pense que les adultes sont d'accord entre eux; il pense que vous serez plutôt du côté du prof. Il ne dira donc rien de probant. En tous cas certainement pas tout de suite, à chaud. Il faudra du temps et vous n'avez pas de temps, vous, pour prendre une décision.

Mais ce n'est pas parce qu'un enfant ne parle pas qu'il n'y a pas de problème ou que le problème est mineur.

Pis encore: plus le problème est grave, moins l'enfant a tendance à parler. Les cas d'attouchements ou même de viols sont bien connus à cet égard: l'enfant est muet comme une tombe.

Par conséquent, vous ne devez vous fier qu'aux symptômes.

Savoir ce qui s'est passé n'est pas fondamental

Il n'est pas très important de savoir ce qui s'est passé. Et même, si vous insistez trop, vous risquez de retourner le couteau dans la plaie. Vous ne devez pas perdre de vue que la guérison vient avec le temps: la nature fait son travail. Prenez donc votre mal en patience et passez à la suite: faire cesser le problème; cela seul compte. Vous apprendrez plus tard ce qui s'est passé, quand il ira mieux.

Pour faire cesser le problème, vous allez prendre des décisions.

Quelle décision prendre ?

Si le problème existe depuis plus de trois jours, c'est-à-dire si le mal-être, les pleurs ou la crainte d'aller à l'école ont plus de trois jours : vous retirez immédiatement l'enfant de l'école. Cela vous fait peur ? regardez "la liberté retrouvée des parents", vidéo sur cette page.

Bullying_on_Instituto_Regional_Federico_Errázuriz_(IRFE)_in_March_5,_2007 harcelement http://l-ecole-a-la-maison.comC'est en effet un cas sérieux. Un enfant peut pleurer le premier jour de l'école parce qu'il n'est pas habitué à vous quitter. Mais après trois jours, c'est qu'il y a autre chose. L'enfant est entré en souffrance.

Et cela, vous ne DEVEZ PAS le tolérer. Un enfant qui souffre ne le dit pas clairement. Il souffre plus qu'un adulte; la souffrance enfantine ou adolescente est donc souvent atroce. Vous ne devez pas la prendre à la légère. Votre devoir premier est de faire cesser la souffrance. Première mesure: vous retirez l'enfant de l'école.

  • Vous n'avez pas à justifier votre choix. Si l'école vous oppose son refus, passez outre, elle n'a pas le droit de s'opposer à un retrait. Vous pouvez évoquer une éventuelle plainte car vous devez savoir que tout ce qui arrive à votre enfant à l'école relève de la responsabilité de l'école (toutes les infos sur ce site, inscrivez-vous pour effectuer les démarches tranquillement dans le formulaire de bas de page).

Discuter avec l'école n'a aucun intérêt dans la plupart des cas

C'est vrai, dans la plupart des cas, discuter avec l'école n'a aucun intérêt. D'une part, l'école nie les faits dans la majorité des cas. Ensuite, même si elle reconnaît les faits, elle ne changera rien. L'école n'est donc pas votre recours. Vous vous retrouvez seul(e). Enfin, pas tout-à-fait car il existe des gens dont la spécialité est de vous aider. Dont nous (avec plus de 8.000 familles suivies, nous savons comment vous aider. Là encore: inscrivez-vous dans le formulaire en bas de page pour avoir des éléments jour après jour).

Maintenant, nous vous demandons votre attention. Ayant retiré l'enfant de l'école, vous  dites à votre enfant que vous le garderez plusieurs jours à la maison.

Deux cas:

1/ S'il réagit bien, vous lui dites que vous envisagez de le retirer définitivement de cette école, mais que ce n'est pas encore sûr. Puis, vous observez si la situation s'améliore.

  • Si l'enfant se sent mieux au bout de deux-trois jours, c'est qu'il y a eu un problème grave à l'école. Vous devrez donc désormais trouver une solution. Vous devrez soit changer d'établissement, soit faire l'école à la maison. Pour prendre une décision, nous vous invitons à consulter le "nuage de solutions" que nous avons conçu et auquel vous accéderez gratuitement en vous inscrivant dans le formulaire en bas de page (vous pouvez aussi aller sur la page d'accueil, visionner la vidéo et vous inscrire là).
  • Si l'enfant ne se sent pas mieux lorsque vous lui dites que vous envisagez de le retirer de l'école définitivement, vous avez deux cas: il a un problème de santé et cela, vous n'avez besoin de personne pour commencer à le résoudre: vous imposerez désormais un coucher tôt (pas après 22H00) et vous regarderez mieux l'alimentation (nous y consacrons plusieurs chapitres dans l'abonnement; cesser ou diminuez très fortement le sucre en particulier, sodas totalement ravageurs, pizzas du commerce, kebabs...).

Inutile d'aller voir un spécialiste à ce stade, vous attendez trois semaines et regardez si les symptômes de mal-être persistent.

2/ S'il réagit mal, vous avez plusieurs cas. Harcèlement scolaire, dépendance, ou relations avec l'un de ses proches.

Harcèlement scolaire ?

Si les symptômes persistent, le problème vient peut-être d'activités en-dehors de l'école. Quelles sont ses fréquentations ? Soyez intransigeant à ce sujet: pas d'amitiés douteuses ! Il y a peut-être là un harcèlement dont vous n'aviez pas conscience une seule seconde.

Mal-être, tout simplement

Et même s'il ne s'agit pas de harcèlement scolaire, un mal-être profond peut être tout aussi ravageur. Près de la moitié des enfants à l'école souffrent. Tous ces cas devraient être concernés par la possibilité de sortir du schéma classique. L'école n'étant pas le lieu de passage obligé, n'étant pas non plus "une école de la vie", réfléchissez à autre chose. L'enfant peut vivre sans école et même sans "scolarité" au sens classique du terme.

On dit souvent que si l'école n'est pas obligatoire, la scolarité l'est. Mais... c'est faux. Ni l'école ni la scolarité ne sont obligatoires ! La seule obligation légale (dans la loi), c'est l'obligation que l'adulte a d'instruire l'enfant. Or, à l'école, ce n'est plus le cas, comme vous le savez. Un enfant de 14 ans écrit à son père, par mail : "Salu sa va tres bin et toi on va a la plage samusé et toi tu fé coi ? " Consternant, n'est-ce pas ?

Un niveau faible, une absence de connaissance conduisent aussi au mal-être: l'enfant a soif d'apprendre. Cela vous concerne aussi, parents qui faites l'école à la maison: émerveillez davantage votre enfant, donnez-lui de quoi se nourir intérieurement.

Et vous ?

Si le problème ne vient pas de là, voyez si ce n'est pas vous le problème (vous êtes trop exigeant(e), trop dur(e)...). Si vous sentez que c'est vous qui mettez à mal votre enfant, vous devez vous former pour changer d'attitude. Nous pouvons vous y aider. Sachez que les parents les plus exigeants ont souvent des enfants à souci et nous vous expliquerons pourquoi; et comment arranger ce problème.

Si ce n'est pas en-dehors de l'école et si ce n'est pas vous, serait-ce un proche ?

Si ce n'est personne, alors vous pouvez consulter un médecin. Vous refuserez les médicaments qu'il vous prescrira, il y a toutes les plantes nécessaires; seuls nous intéressent les diagnostics.

Un peu de temps ayant passé, vous pouvez maintenant avoir une conversation avec lui afin de savoir quel problème il y a eu en le questionnant: as-tu eu un problème avec un prof ? Avec un autre élève ? D'autres élèves ?

En vacances

Très souvent, l'enfant va beaucoup mieux durant les vacances. Certes, les vacances aident à aller mieux. Mais attention: si la différence est très importante (il ou elle retrouve le sourire, inexistant durant le temps scolaire), alertez-vous. Il y a un mal-être à l'école et la question de changer de direction doit aussi se poser. Là encore, ne laissez pas votre enfant végéter dans son mal. Inscrivez-vous impérativement ci-dessous si ce n'est déjà fait, nous vous enverrons de quoi comprendre mieux ce qui se passe et faire votre propre diagnostic.

Pour savoir s'il faut attendre pour faire l'école à la maison, allez ici. Sur l'idée selon laquelle l'enfant doit apprendre à se battre, voyez ceci. Pour ce qui est de la "désocialisation", allez là.

Harcèlement http://l-ecole-a-la-maison.com

Cliquez like ci-dessous

 

Un exemple de contrat moral avec l’enfant

Vous trouvez ici un exemple de contrat moral. Il est imparfait. Pourquoi ? Parce qu'il est parfois trop généraliste. Si vous demandez à un enfant de s'engager à se coucher tôt, précisez l'heure. Si vous souhaitez qu'il soit serviable, précisez les tâches qui lui sont fdévolues et précisez que vous en ajouterez éventuellement quand vous le souhaiterez.

Enfin, essayez de ne pas faire signer un enfant, sauf par jeu. Mais vraiment, il faut que la relation avec la maman soit préservée, vous n'êtes pas le banquier ou le juge. Une signature engage trop l'enfant, c'est une contrainte trop lourde.

Cette maman a fait un mémo de la conversation qu'elle a eue avec ses enfants. Cela peut vous inspirer.

Elle explique que ça l'a aussi aidée à fixer ses objectifs, ce qu'elle veut, elle !

Mon collège at home

Aller doucement au départ. Progresser depuis là où j'en suis

Quand j'aurai trouvé une bonne méthode de travail qui me fait progresser agréablement, je la garde jusqu'à ce qu'elle ne convienne plus

Bien me reposer pour être en forme intellectuellement pour mes apprentissages, je fais attention à mon sommeil. Je me couche tôt

Prévoir d'être chaque jour bien concentré un temps donné pour apprendre des choses nouvelles

Prendre du plaisir. Car le plaisir est un bon indice de progrès

😉 Accepter de ne pas y arriver ! Me laisser du temps, comprendre que mon esprit, ne peut pas tout savoir tout de suite. Je vais me tromper ! Je vais faire des erreurs, c'est naturel et logique. La répétition le temps en persévérant permet de tout apprendre

En cas de ras-le-bol, je fais une pause, je demande de l'aide, j'en parle. Car je sais changer de lieu, de matière, d'horaire, de méthode

Savoir : pourquoi est-ce que j'apprends chacune de ces matières ? Savoir à quoi elles servent

Mon avenir et non "faire plaisir à maman"

Pensez que ce que je fais pour avoir des connaissances, c'est pour MON avenir

Être fier de prendre en main comme un grand mes cours et mes progrès 🙂

Aider ma sœur/mon frère si besoin dans la compréhension des leçons

Eviter de me comparer aux autres

Essayez de me mettre au travail seul, grandir en autonomie

Écouter de la musique si elle m'aide à me concentrer, et uniquement du classique ou rien de préférence

Faire du sport

Laissez mon portable dans la cuisine durant la semaine et pas d'ordinateur car il ne développera pas mon cerveau à ma place

Etre équilibré dans le temps que je veux prendre pour les films et les jeux vidéo, j'ai pour ça un contrat moral avec mes parents

Rien n'est figé, si je suis en difficulté, je le constate calmement puis j'en parle à maman

Je comprends cependant qu'elle a aussi ses activités et donc je ne la dérange pas pour rien, sans avoir réfléchi et cherché seul suffisamment longtemps

Je ne laisse pas les difficultés s’accumuler. Que ce soit scolaire, affectif, physique, moral, spirituel ou mental si j'ai trop de soucis, je me fais aider pour ne pas être mal. Je suis humble, maman est là pour moi.

Certains jours, j'aurai plus envie d'apprendre que d'autres mais je sais que 1 seule heure de travail vaut mieux que pas de travail du tout. Donc, le mieux que je puisse tous les jours, c'est le secret !

Je multiplie les façons d'apprendre : car je peux me faire ma leçon moi-même !

Images, audition, chant, écriture, recopiages, notes, taper à l'ordi, écrire sur une feuille, lire dans la tête, lire à voix haute, réciter à quelqu'un, partager mon savoir, apprendre en jouant...

Je prends conscience que grâce au collège in home, je peux passer plus de temps avec ma famille, ma mère mon petit frère ma sœur/ mon frère ; j'ai plus de temps pour jouer ! ;-))

Ma mère est très fière de moi, je suis fier de moi, je suis un enfant libre !

Et au jour le jour

  • Je ne ferai de l'ordinateur qu'en week-end
  • Je me rends utile en regardant si le couvert est mis
  • J'essaie de voir comment je peux aider papa et maman

Voilà ce que peut être un exemple de contrat moral avec l'enfant.

Nous en avons parlé dès le départ, dans "vos premiers pas".

Cliquez like ci-dessous

Pourquoi faire l école à la maison ?

Pourquoi l école à la maison ?

Voici les raisons données par un échantillon de 8.200 personnes (par sondage en page d'accueil) :

Pourquoi faire l école à la maison

  1. Le niveau à l'école est insuffisant
  2. Vous recherchez un mode d'enseignement différent
  3. Il y a des problèmes à l'école
  4. Vous voulez que votre enfant s'épanouisse
  5. Votre enfant est mis à l'écart par les autres enfants ou a du mal à s'entendre avec eux
  6. Votre enfant mérite de devenir ce qu'il veut
  7. Vous voulez un mode de vie qui unisse toute la famille dans un projet
  8. Votre enfant ne veut plus aller à l'école
  9. Votre enfant mérite une attention
  10. Votre enfant n'a aucun problème, il fait l'école à la maison
  11. Vous n'êtes pas d'accord avec les programmes ou certains programmes (éducation sexuelle "moderne" par exemple)
  12. Vous redoutez les mauvais comportements et les mauvaises influences
  13. Votre enfant est d'une constitution spéciale (santé)
  14. Vous avez une exigence de qualité
  15. Une raison matérielle vous oblige à y réfléchir (déménagement, mutation, chômage, autre)
  16. L'école privée est trop chère

Mais:

  1. Vous estimez ne pas avoir le temps
  2. Vous ne vous y voyez pas
  3. Vous pensez ne pas avoir assez d'argent
  4. La pression familiale et de l'entourage est trop forte
  5. Vous pensez ne pas avoir le niveau
  6. Vous redoutez les démarches
  7. autre

Ce site existe à cause de toutes ces raisons. Le guide que nous avons écrit vous permet de méditer votre choix. Récupérez-le pour bien décider.

Le site répond à vos objections avec des trucs, des astuces pratiques et sérieuses. Il amène les parents à de bonnes solutions puis enseigne aux parents à se servir de l’enseignement scolaire à la maison comme base idéale pour le conduire vers son épanouissement.

Quelques instants dans la semaine consacrés à son enfant changent tout pour lui et pour toute la vie.

Ces petits instants, quelques secondes parfois, doivent être d’une qualité particulière.

Nous déléguons la charge de nos enfants à l'école et nous n’en sommes pas satisfaits. Quelle est la solution ? Réinvestir ce rôle de parent, ce métier qui ne s'apprend pas et qui pourtant recèle des tas de possibilités méconnues.

Car la société nous a pris notre rôle d'éducateurs (avec l'école), comme elle nous a pris notre capacité critique (médias), notre capacité à nous nourrir de manière autonome (grande distribution), notre capacité à nous soigner (médecine des gros labos) etc. Là où tout cela était des aides, c'est devenu des monopoles, l'individu ayant perdu entretemps ses facultés à faire les choses par lui-même. Vous le savez parce que vous fouillez le net.

C'est la même chose avezc l'éducation et l'instruction de vos enfants.

Si nos ancêtres éduquaient eux-mêmes leurs enfants et les instruisaient de l'essentiel, c'est que cela leur était naturel.

La période qui vient va restituer à chacun son rôle. Et le rôle d'éducateur est de loin le plus important, le plus crucial.

Rendons-nous compte que l'Etat prétend éduquer nos enfants, alors qu'il respectait jadis ce rôle de la famille: l'Etat se contentait d'instruire (il y avait, au lieu du Ministère de l'Education, un bien plus respectueux Ministère de l'Instruction publique). C'était juste. Aujourd'hui, il éduque ! La glissade et même la prise de contrôle est énorme ! Elle est d'ailleurs attentatoire aux Droits de l'Homme, qui disent que "Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leurs enfants." (Déclaration universelle des droits de l'homme , article 26).

Qui est concerné par le site "l école à la maison" ?

Le site concerne tous ceux qui ont des difficultés avec l'école de leur enfant (et qui parfois l'expriment). Les solutions existent, il n'y a pas de fatalité pour votre enfant.

Combien ça coûte ?

C'est ce que nous voyons ici.

Pour quels résultats ?

Qu'il s'agisse de réussite au Bac, de diplômes, mais aussi de sociabilisation, de participation à la société, de postes professionnels ou de revenus, vous aurez tout, pour vous faire votre propre idée. Nous vous montrerons tous les résultats.

Note:  Lorsqu'un enfant ne veut plus aller à l'école de manière répétée, vous ne devez plus envoyer votre enfant. Car il est en souffrance avancée, en phase de destruction. C'est plus dangereux que la cigarette et aussi mauvais que la drogue dure. Certains signes commandent d'agir immédiatement. Des vomissements, des maux de ventre, des pleurs vous disent: "tout de suite, sans discussion, même si vous ne pouvez pas/voulez pas/souhaitez pas/n'avez pas les moyens/voulez y réfléchir." Vous êtes en présence d'un grave souci, incompatibilité avec l'école, phobie scolaire liée peut-être à un harcèlement etc. En un tel cas, parce que la vie est sacrée, votre enfant passera avant tout. Nous vous aiderons à y parvenir car toutes vos objections ont déjà trouvé des réponses, des solutions.

Vous êtes-vous déjà imaginé avec un enfant qui émerveille votre entourage par sa joie de vivre, son regard clair, son entrain, imagination ?

Que vous fassiez l'Ecole à la maison, ou que vous choisissiez de faire des cours de soutien à la maison, c’est à votre portée. Vous n'avez absolument pas besoin d'être enseignant(e).

Si vous avez des questions sur l'école à la maison, c'est ici.

Vous voulez tenter la démarche et voir ce que ça donnerait ? Alors, en route ! allez sur cette page :

Les différentes étapes vers l'école à la maison (cliquez ici)

Paperasse: déclarer l’école à la maison

Bien. Nous avons commencé à prospecter pour choisir un cours par correspondance (nous l'avons vu ici).

Nous aurons d'autres démarches à faire impérativement en cours d'année, sans lesquelles vous pourriez avoir des ennuis. Mais nous vous le dirons le moment venu.

Si vous n'avez pas vu la liste des cours par correspondance, c'est que vous n'avez pas regardé assez attentivement "le choix du cours", le lien s'y trouve en gros, le revoici (soyez vigilant, nous avons besoin que vous le soyez dans cette formation).

Vous avez certainement été voir "vos premiers pas" dans le menu qui vous parle de la première conversation avec l'enfant, vitale, et de celle avec votre conjoint. Si ce n'est pas le cas, allez-y, en vous limitant à ces deux pages, le reste nous le faisons ici.

En attendant de prendre votre décision au sujet du cours, ou de recevoir des échantillons, nous allons démarrer les démarches administratives.

Déclarer l'école à la maison à l'administration

A présent, rendez-vous sur cette page: (...) la suite est à découvrir dans votre formation, remplissez le formulaire ci-dessous (déjà abonné ? connectez-vous).

La CAF suspend les allocations: illégal

La CAF suspend les allocations: illégalLa CAF suspend parfois des allocations. Elle ne peut le faire que dans un seul cas précis. Tous les autres sont illégaux et vous allez donc pouvoir contre-attaquer. Alexandra, appelons-la ainsi, nous écrit aujourd'hui:

"J’ai signalé à la CAF que nous avions déscolarisé nos enfants et j’ai donc demandé comment justifier que je faisais bien l’école à la maison. La CAF m’a répondu qu’il fallait que je fournisse une attestation de l’éducation nationale. Et qu’en attendant, les allocations familiales étaient suspendues !! Or on ne peut absolument pas tenir sans les allocations et je ne sais pas ce que c’est que cette attestation"

Premier point: "J’ai signalé à la CAF que nous avions déscolarisé nos enfants."
C'est une chose que nous ne disons jamais de faire. N'écrivez pas aux administrations sauf nécessité absolue. Elle peut retenir un écrit contre vous.

Deuxième point: "La CAF m’a répondu qu’il fallait que je fournisse une attestation de l’éducation nationale."
C'est faux. Vous devez produire autre chose, comme document.

Néanmoins, ce que vous devez faire maintenant, c'est leur écrire en Reco avec Accusé de réception pour leur dire que vous avez décidé de ne PAS déscolariser vos enfants. Nous vous montrons comment faire dans l'accompagnement pour qu'ils ne le soient pas officiellement. Et vous enverrez en pièce jointe le document que nous vous disons.

Si la CAF suspend des allocations

Si vous avez fait ce que nous vous disons, ce que dit la CAF est illégal, elle n'a pas le droit de suspendre des allocations. Vous avez le droit de faire l'école à la maison et suspendre les allocs pour ça est tout simplement passible de sanctions administratives. Vous pouvez leur réclamer de gros dommages-intérêts mais assurez-vous d'abord de faire constater par huissier la suspension et bien sûr de faire ce que nous vous disons dans l'accompagnement. Preuve supplémentaire que vous devez être accompagné ! (cliquez sur ce lien si vous ne l'êtes pas encore).

Par ailleurs, l'administration doit vous écrire les choses, donc exigez un document écrit. Tant que vous ne l'avez pas, la mesure est inopérante.

Si vous voulez accélérer les choses, écrivez-leur d'ailleurs que vous souhaitez une confirmation écrite de cette suspension en vue d'une procédure à leur encontre. Cela les fait souvent faire marche arrière.

Pour rappel, l'école à la maison n'est pas une déscolarisation. Et l'Education Nationale n'a aucun document à vous fournir validant votre démarche, car cela ne concerne que vous. Revoyez cet article au sujet des balivernes de l'Etat.

ABUS DE LA CAF, défendez-vous

Pour lire plus en détail ce que peut être un abus de la CAF et une réplique, voyez ce site.

Enfant difficile : mon enfant bloqué ou peu capable ?

Nous vous avons fait un petit graphique pour répondre à cette question: "Enfant difficile ? Mon enfant est incapable de faire des choses difficiles".

Il en est incapable parce qu'il y a plusieurs facteurs qui ne sont pas réunis et les trois plus importants sont votre forme à vous et à lui et votre capacité à donner de l'émulation.

Voici donc un graphique simple :

Mon enfant est incapable de faire des choses difficiles Enfant difficile
Il n'y a pas d'enfant difficile, il n'y a que des enfants en situation de se comporter difficilement. La capacité de l'enfant est multipliée si trois critères sont réunis

 

On voit que ces trois facteurs permettent et démultiplient la capacité de l'enfant à affronter des choses difficiles.

Par conséquent, on peut dire que l'incapacité de l'enfant à faire les choses provient toujours de ce que l'un des critères n'est pas respecté. Soit il n'est pas bien, soit vous n'êtes pas bien, soit vous n'êtes pas formé; soit deux ou trois de ces critères ensemble.

Si les trois sont réunis, vous n'aurez aucun mal à introduire progressivement du challenge et du dépassement. De la réussite en un mot.

Et comme vous savez que la réussite est un facteur énorme d'émulation, elle entraîne encore plus de réussite. C'est le cercle vertueux.

Par ce schéma, nous avons voulu illustrer ce fait que l'enfant, une fois encore, n'est aucunement en cause sur le plan de la volonté. Il n'est pas le problème, une fois de plus. Sa volonté de bien faire ou mal faire ne vient que de ceci: il est fatigué, il est "mal" et/ou vous êtes fatigué, vous êtes "mal" et/ou vous ne savez pas vous y prendre, vous n'avez pas appris.

Pardonnez ce résumé, mais vous comprenez l'idée.

Avant tout, vous devez être tous deux en forme. Le sommeil est donc le facteur n°1, puis vient la santé générale, la forme, le moral, qui dépendent de plein de choses dont nous parlons et sur lesquelles il faut travailler (voir la page santé par exemple, et sa suite que nous améliorons chaque mois, deux pages absolument incontournables et très chargées !). On ne peut pas demander à une voiture dont le réservoir est percé de faire 100 kilomètres. Il faut être conscient de ce travail sous-jacent qu'il y a à faire.

La manière de faire: votre prestation, vos attitudes

Ensuite vient la question de la manière dont vous présentez votre cours ou votre enseignement, et cela revient à la question: ai-je été formé(e) ?

Vous viendrait-il à l'esprit d'acheter un billet pour un concert de musique où l'un des musiciens principaux n'aurait jamais appris à jouer ? Ou embarqueriez-vous sur un bateau qui doit traverser la mer avec un capitaine qui n'a jamais navigué ? Ou dans un avion dont le pilote n'a jamais tenu un manche de sa vie ? Non, bien sûr. Alors, comment pensez-vous que vous allez faire pour enseigner votre enfant ?

Il n'y a rien de plus difficile au monde que d'éduquer un être humain et l'enseignement est la moitié de l'éducation. Votre amour ne suffit pas, comme nous le disons souvent. Les ratages viennent tous de parents qui se sont dit: "Nous l'aimons, c'est le plus important." Réfléchissez à ceci: imaginez qu'un jeune pilote amateur prenne les commandes d'un avion et se dise: "Le plus important, c'est que j'aime mes passagers" ! Et ? ça n'a aucun sens.

Il faut un savoir-faire.

OK ! Supposons que vous réussissiez à piloter l'avion sans apprendre, car c'est possible, oui, on peut décoller, avec beaucoup de chance. Ne croyez-vous pas que vous éviteriez plein de stress, de fatigue, de complications et plein de risques d'accidents en recevant un minimum de formation ? Nous n'aimerions pas être à bord d'un tel appareil. Et votre enfant n'aime pas être à bord non plus.

Enfant difficile ?

Voilà pourquoi il ne veut pas travailler. Car ce n'est pas qu'il ne veuille pas travailler. Il n'aime pas ce que vous lui demandez. Il adorerait travailler, croyez-nous, la meilleure preuve c'est qu'à chaque fois que nous allons chez des parents, les enfants adorent travailler avec nous. Bon, nous n'aimons pas spécialement mettre sous le nez des parents le fait qu'ils n'ont pas la bonne méthode, mais en revanche, le fait de leur montrer que leur enfant peut très bien aimer travailler est super pour tout le monde !

Faites-nous confiance à ce sujet: l'enfant n'est pas le problème. C'est toujours nous. Nous aussi, nous essuyons des refus avec nos enfants. C'est toujours, à 100%, parce que nous nous y sommes mal pris.

Conclusion

Votre enfant est rétif ? Posez-vous ces questions dans l'ordre :

1/ Est-il en pleine forme ?

2/ Suis-je en pleine forme ?

3/ Suis-je formée pour lui faire cours de manière à ce qu'il aime beaucoup ça ?

Voilà 🙂

Ensuite, s'il y a des lacunes sur le plan scolaire, voyez cet article pour vous faire du bien.

Amour fusionnel

Amour fusionnel, où en suis-je ?

Partons d'un cas parmi d'autres mais qui vaudra pour tous. On nous écrit:

"Nous avons développé avec notre enfant une relation forte et intime et nous pensons que de passer de longues journées sans le flux d’amour et d’émotions auquel il est habitué finit par trop lui peser" (de jeunes parents)

Un message qui sonne pour nous comme une alerte. Tout ici témoigne de dérives qui nuisent à l'enfant.

amour fusionnel sur http://l-ecole-a-la-maison.com
Amour fusionnel: quel est le risque ?

Voilà une maman qui estime que son enfant est "habitué à un flux d'amour et d'émotions". On espère qu'il a le temps de souffler quand même ! Un flux d'émotions ? Préservez-en votre enfant, de grâce. Une belle émotion par jour, c'est déjà beaucoup. Franchement, si vous pensez que votre enfant reçoit "un flux", il est temps de réfléchir à changer de vie pour lui, car d'une part ses sentiments vont finir par s'user, mais d'autre part vous le mettez en situation de danger. Les émotions mettent l'enfant en situation de danger parce qu'il est "à cœur ouvert". Une émotion doit couronner des situations sécurisées et suffisamment rares. Vous voyez bien la différence qu'il y a entre boire un excellent vin lors d'un repas et en boire toute la journée à jeun. Il en va de même pour les émotions. Donc, non, votre enfant n'a pas besoin d'un flux d'émotion.

20150819_1457045
L'amour fusionnel vu comme un merveilleux jardin d'amour...

Cette maman dit que ce manque affectif "finit par trop peser" à l'enfant. Oui, forcément. Mais en même temps, ne pensez pas que c'est un fardeau écrasant pour lui. L'enfant fera naturellement du ménage dans son cœur et aura tendance à être moins affectif en grandissant. Sauf si on le maintient dans une situation d'immaturité affective. Voilà pourquoi vous devez apprendre, vous parent, la juste distance qui nous est chère.

Mais ne soyez pas dans la crainte d'un surpoids affectif. Les parents aimeraient que la situation affective soit extrêmement intense et "belle" à leurs yeux (c'est une proposition qui arrive chez de jeunes parents) tout en redoutant un lien trop fort. Ils ont tort d'avoir cette crainte. Pour plusieurs raisons.

Une fois qu'on a fait le plein, il n'est plus à faire... avant d'avoir épuisé la réserve. Si l'enfant a reçu sa dose d'affection, il ne peut être en manque. Il le sera s'il est en état de dépendance, d'addiction. Il faudra alors le sevrer progressivement.

Autre symptôme : "le flux d’amour et d’émotions auquel il est habitué". On ne s'habitue pas à l'amour, on s'habitue à l'affection. On s'habitue aux émotions qui se répètent. Et à force d'habitude, à terme, l'enfant sera attiré par autre chose, naturellement. Vous aimeriez que ça dure, lui pas. Et c'est normal: il a besoin d'être indépendant affectivement. Si, au contraire, il persistait à souhaiter un rapport affectif très dense avec vous, il est probable qu'il serait  dans un rapport de dépendance affective. Ce qu'on ne peut souhaiter: et oui, chères mamans, vous devez souhaiter que votre enfant vous quitte un jour ! L'enfant a besoin de diriger lui-même ses sentiments pour atteindre l'âge adulte. Il doit s'envoler d'abord affectivement avant de pouvoir le faire physiquement.

Comment faire face au manque d'amour ?

En le rassasiant. Le manque d'affection perturbe un enfant jusqu'au moment où il en est rassasié. Beaucoup de nos mamans expliquent que leur petit enfant est toujours collé à elles. C'est normal. S'ils vont à la crèche ou chez une nounou, s'ils vont à l'école, ils sont en manque de vous. Vous les avez donc toujours "dans les jambes" quand ils sont à la maison. Tout ça est normal. Ils ont besoin de faire le plein d'autant plus qu'ils ont été privés. Par ailleurs, ils viennent auprès de vous "faire le plein" plus souvent, on pourrait dire que leur 'réservoir' est plus petit, de même qu'ils ont besoin de plus de sommeil. Vous leur donnez donc autant qu'ils en ont besoin. Quand n'en ont-ils plus besoin ? Lorsqu'ils se détachent de vous par eux-même. Ils vous le manifestent inconsciemment en allant voir plus loin.

Les mamans qui font l'école à la maison ont leur enfant beaucoup moins dans les jambes, par conséquent. Ne craignez donc pas de faire l'école à la maison au motif que l'enfant sera toujours là, ce sera le contraire. Mais nous l'avons dit.

Aimer, c'est d'abord permettre d'être

Plus vous satisferez les besoins affectifs de l'enfant, plus il sera capable de s'éloigner et d'être autonome, mais aussi de conquérir son horizon, de gagner en expériences etc.

Car aimer, c'est d'abord permettre d'être. Et être, c'est aussi devenir.

Donnez un bon moment, le juste moment. N'allez pas plus loin. Souvent, le petit enfant vient vers nous: il a besoin de "faire le plein". Mais ça ne dure pas éternellement: viendra le moment où il s'éloignera de lui-même. Pour revenir plus tard refaire le plein. C'est ainsi que vous devez voir les choses. Ce n'est pas parce qu'il s'éloigne de vous de 10 mètres qu'il ne vous aime plus ou qu'il manque d'affection: il a autre chose à faire dans la vie, et notamment développer ses facultés, rassasier sa curiosité etc.

Parfois aussi, un enfant pleure parce que vous partez en course. Donnez-lui un baiser, cela suffit le plus souvent à "faire son plein" d'affection. Il a aussi besoin de vous voir vous éloigner, c'est un apprentissage. Il ne doit pas être "en fusion" avec vous, mais en communion. Ce n'est pas du tout pareil.

Le manque d'affection n'est pas ce qui perturbe, dès lors que vous lui donnez ce dont il a besoin et non ce dont vous avez besoin. Un enfant ne vit pas en permanence dans ce type de relations avec ses parents, il a besoin d'autre chose aussi et il revient aux parents de ne pas rechercher une relation fusionnelle qui va léser l'enfant.

Evitez à tout prix l'amour fusionné

En fait, évitez à tout prix cet amour fusionnel et préférez un amour de communion, ce qui est très différent. Communiez avec votre enfant, partagez, mais ne cherchez pas à être lui et lui à être vous, ni vous en lui ni lui en vous. Chassez cette tentation qui ne vient que de vous. C'est un besoin fréquent chez les mamans en manque d'affection qui attendent de leur enfant qu'il pourvoie à ce manque, tout en disant que c'est l'enfant qui en a besoin. Un enfant équilibré a besoin d'une "quantité" raisonnable d'affection et quand il sera ado, il aura surtout besoin que vous vous mainteniez à distance. De même que le fruit se détache de l'arbre. Il faut atteindre l'âge de la maturité adulte avant de maîtriser ses sentiments et ses affections, et c'est alors que l'enfant peut revenir vers ses parents, sur un mode de relation équilibrée, sans dépendance.

Si vous avez le sentiment d'être dans une relation fusionnelle, attention donc à ne pas vous tromper et y mettre un terme, laisser-lui la possibilité de s'épanouir. Nous avons trop de cas d'enfants très déséquilibrés à cause d'une enfance fusionnelle. Vous devez en ce cas apprendre la juste distance, lui permettre de voler de ses propres ailes et vous dire que le but n'est PAS que l'enfant vous aime. On ne cherche pas à être aimé de son enfant.

Vous avez gardé l'enfant une semaine et ça allait mieux: l'enfant était plus heureux. Le problème était à l'école. Il n'y était pas bien. Ce n'est pas l'absence d'amour de votre part qui pose problème puisque vous le lui donnez tous les soirs, c'est la présence de quelque chose à l'école. Il se sent certainement angoissé, dévalorisé, quelque chose cloche.

Vous avez raison d'étudier l'environnement de l'enfant, ce sont des facteurs déterminants.

"Y a-t-il des modes de garde auxquels nous n’aurions pas pensé ?"

C'est votre manière de le garder qui doit changer pour vous permettre d'avoir le temps et c'est ainsi que font tous les parents (les mamans) qui réussissent. Il est possible que vous n'imaginiez pas d'avoir votre enfant avec vous sans vous en occuper directement. Ce serait pourtant ce qu'il faudrait faire: vaquer à vos occupations sans vous occuper de lui, le laisser à lui-même, de façon à ce qu'il développe progressivement ses facultés d'autonomie... et ainsi vous avez de moins en moins besoin d'être sur lui. Nous avons le sentiment qu'il y a trop d'adultes autour de lui, et spécialement trop de présence féminine. Une omniprésence féminine polarise fortement l'enfant, de même qu'une omniprésence masculine (plus rare mais on va y arriver avec les couples homos).

Juste distance

Le fin mot de l'histoire, c'est la juste distance que nous enseignons depuis des années. Cette juste distance vaut aussi bien en cours de scolarité que dans votre vie professionnelle avec vos collègues: ne soyez pas trop proche, c'est la tentation actuelle du copinage qui débouche sur des procès en série. Chaque être humain a une place; à lui de la conquérir et de la garder. Cette place peut évoluer, grandir en responsabilités, mais votre place n'est jamais "à la place d'autrui". Votre enfant n'est pas vous, il ne vous doit rien sur le plan affectif, vous ne pouvez le comprendre entièrement, vous ne pouvez comprendre ses sentiments, vous ne pouvez pas les analyser. Vous ne pouvez pas garder contre vous "votre gros bébé d'amour." Il y a eu un temps pour ça, c'était le temps de la petite enfance.

Vouloir maintenir avec son enfant une relation fusionnelle est tout simplement un attentat contre l'intégrité de votre enfant. Quand nous lisons "Nous avons en effet développé avec lui une relation forte et intime", nous redoutons la glissade. L'intimité de votre enfant est son trésor, il ne vous appartient pas d'y faire irruption. Elle ne vous regarde pas et si elle vous a été confiée quand l'enfant était petit, il faut aussi vous dire qu'elle était moins fragile parce que moins développée. Au fur et à mesure que l'enfant grandit, l'intimité grandit avec lui et elle devient sensible. Gardez-vous à l'écart.

La juste distance sera pour vous une recherche permanente où les principes qui doivent vous guider sont "respect", "discrétion", "tact", "vigilance", parfois "courage" et "énergie" quand il faut intervenir, ainsi qu"humour" et "quant à soi".

Cliquez like ci-dessous

La dysorthographie: la vaincre chez soi, à la maison, sans spécialiste

Guérir

La première des choses dont les parents veulent entendre parler, c'est de guérir la dysorthographie de leur enfant.

Si c'est de la dyslexie que vous vous inquiétez, c'est ici.

Partout, on trouve des constats sur ce "trouble" mais on a bien du mal à le guérir sans... mettre la main au portefeuille. Et la plupart du temps, on recolle quelques morceaux sans un résultat très brillant. Il faut payer des spécialistes plus chers.

Bref, l'école qui est censée être gratuite redevient coûteuse.

Or, la guérison de la dysorthographie est possible. Et dans cet article, nous allons vous dire comment.

Encore faut-il faire une mise au point au sujet de la dysorthographie.

P11007682 La dysorthographie, la vaincre chez soi
La dysorthographie provient à certains enfants et pas d'autres. Pourquoi ?

Constatée de plus en plus fréquemment, on la combat sans dire en réalité son origine. Si un enfant ne sait pas conjuguer, poser un pluriel ou écrire correctement des mots composés, c'est, dit-on, de sa faute, il a un problème. Partout, on reprend le discours culpabilisant de l'Education Nationale :

"La dysorthographie est un trouble persistant de l’acquisition et de la maîtrise de l’orthographe", lit-on sur un site parmi d'autres." Il affecte principalement l’apprentissage et l’automatisation de la correspondance phonème‑graphème (correspondance de l’unité sonore à son unité écrite) ainsi que la capacité à se représenter visuellement l’orthographe des mots." (sic !)

On ne voit pas bien de quoi l'orthographe peut être d'autre que celle des mots mais passons. On note les barbarismes: "phonème‑graphème (correspondance de l’unité sonore à son unité écrite)". Nous dirons plus simplement les lettres et les sons.

Mais vous l'avez noté: votre enfant a un trouble, c'est lui qui a un problème.

Les choses vont s'aggraver:

Comme la dysgraphie, la dyslexie ou la dyscalculie, la dysorthographie : c'est un trouble du langage écrit et scolaire (sic).

Voilà que votre enfant est malade.

Et la solution miracle:

Les difficultés d'écriture qu'elle entraîne peuvent être diagnostiquées et traitées par l'orthophonie, par le biais d'une rééducation.

Rééducation, le mot est lancé. Mais, s'il y a rééducation, c'est qu'il y a eu éducation ? Aurait-elle été mal faite ? Ou n'aurait-elle tout simplement pas eu lieu ?

On nous dit encore:

La dysorthographie se définit comme un trouble de l'acquisition de l'orthographe.

Là, c'est l'aveu: un enfant n'est pas censé savoir comment acquérir: c'est aux adultes de mettre à sa disposition une méthode qui ne lui pose aucun problème. Imaginez que votre garagiste vous dise: "Vous avez un trouble d'acquisition des méthodes d'entretien de votre véhicule, qui est en panne maintenant." Vous en ririez: personne ne vous a montré comment faire et d'ailleurs, vous pensiez que le véhicule vous avertirait lui-même de ses éventuelles pannes. Le garagiste est censé réparer et puis c'est tout, il n'a pas à vous juger. C'est pourtant ce que fait l'école: elle juge votre enfant qui est censé savoir apprendre alors qu'en principe, c'est à l'école de savoir enseigner.

Cette nuance est fondamentale.

On a donc clairement un faux diagnostic: ce n'est pas l'acquisition par l'enfant qui pose problème mais la méthode que les adultes ont employée pour que l'enfant acquière l'orthographe. Nuance de taille !

Ce problème d'apprentissage se traduit à l'écrit par des difficultés :

  • à respecter l'orthographe des mots :
    fautes d'orthographe ;
    découpages anarchiques des mots avec des mots collés (« unabit » pour « un habit ») ;
    disparition ou transformation de certains sons (« fagile » pour « fragile ») ou syllabes (« vragile ») ;
    ajout de lettres ou de syllabes ;
    inversion (« fargile »).
  • à recopier un texte.
  • à conjuguer et à faire l'accord correctement dans le groupe nominal et le groupe verbal.
  • à organiser des phrases syntaxiquement correctes.

Voilà du constat, qui est exact d'ailleurs.

Avec le système, vous ne saurez donc pas d'où vient le problème

Vous avez remarqué, on ne vous dit nulle part d'où vient le problème. On ne sait pas. On vous propose des spécialistes, qu'il va falloir payer, mais on ne vous dit pas comment éviter le problème pour votre enfant suivant. Il y a une fatalité. C'est comme ça, c'est inexplicable.

On peut prendre en charge votre enfant mais pas vous dire ce qui s'est passé.

On vous dit qu'il faut:

Diagnostiquer la dysorthographie

La dysorthographie est un trouble de l'apprentissage qui ne peut être diagnostiqué qu'à la suite d'un bilan orthophonique complet.

Bref, préparez votre chéquier.

Il faut en effet que l'orthophoniste procède à l'évaluation approfondie d'un patient afin de s'assurer que celui-ci ne souffre pas.

"Qu'il ne souffre pas"... vous faire peur ne fera pas de mal... au business.

Ces difficultés entraînent notamment une écriture lente, irrégulière et maladroite. Les rédactions sont anormalement pauvres.

Voilà qui nous fait sourire: on ne fait plus de rédaction à l'école (c'est un exercice "humiliant" voir "réactionnaire" et "archaïque"), comment l'enfant pourrait-il aller vite ?

Nacelle_d’un_ballon-poste La dysorthographie, la vaincre chez soi
Au temps de Jules Verne, aucun "trouble de la dysorthographie". L'enfant pouvait s'envoler vers des sommets en français...

On vous dit encore:

La dysorthographie est un trouble persistant.

Faux. Il n'y a aucune dys qui ne puisse être guérie, nous en avons fait souvent la démonstration. Toutes les dyslexies, dyspraxies ou dysorthographies peuvent être soignées intégralement. Votre dyspraxie du karaté qui vient de ce que vous n'avez jamais appris le karaté, va être guérie miraculeusement grâce à quelques cours de karaté...

Viennent ensuite des propositions fallacieuses:

Ce bilan est complété par une évaluation neuropsychologique qui détermine les éléments à mettre en œuvre pour venir en aide à chaque patient en fonction de ses difficultés propres.

Votre enfant est maintenant en lisière du monde psychiatrique. Il n'y a plus qu'un pas à faire pour le mettre sous Ritaline, voire en établissement spécialisé. Plus tard, il dira: "Quand j'étais petit, j'avais des problèmes mentaux." C'est grave. Et là aussi, c'est faux.

On met ici le doigt sur un système qui sévissait en Union soviétique: la psychiatrisation de l'individu. Comme on n'a pas parfaitement réussi à faire de vous de gentils consommateurs, on va vous psychiatriser et vous dire fou.

Cette évaluation neuropsychologique étant dépourvue de scanner cérébral (IRM), elle sera une vague série de tests qui ne sera jamais en mesure de dire s'il y a, formellement, un problème cérébral, à défaut de constater un trauma dont, d'ailleurs, la science a toutes les peines à les interpréter (il y a des traumas qui ne laissent aucune trace et des traumas qui laissent des effets secondaires). Mais le pire, c'est que 999 fois sur 1000, on vous donnera des résultats de tests sans avoir passé d'IRM ! Ce qui est scandaleux là aussi car on ne peut rien affirmer sans savoir. On ne connaît pratiquement pas le cerveau. Les gens qui font des diagnostics définitifs sont donc tout simplement, unanimement, des faussaires. Nous le disons avec toute la communauté scientifique sérieuse.

Vient ensuite, avec ce diagnostic faux, la "prise en charge" et même, on vous proposera de l'argent ou des avantages...

Prise en charge de la dysorthographie

Le traitement de la dysorthographie passe par la rééducation orthophonique. Cette prise en charge est personnalisée et, grâce à elle, l'enfant apprend à faire face à ses difficultés.

D'autres professionnels peuvent venir compléter l'approche orthophonique. Les ergothérapeutes sont souvent les mieux placés pour venir en aide aux enfants dysorthographiques.

Aménagements scolaires en cas de dysorthographie

Les enfants présentant une dysorthographie auront de très grandes difficultés scolaires.

Dans le cadre scolaire, pour ne pas les pénaliser et augmenter leur dévalorisation mais plutôt les aider à progresser efficacement en parallèle d'un travail orthophonique, les enfants souffrant de dysorthographie peuvent, suite au bilan neuropsychologique, bénéficier de certaines aides :

davantage de temps pour les productions écrites (tiers temps supplémentaire au baccalauréat, par exemple) en ayant été entraîné à faire plusieurs relectures.

réduction d' un exercice (ne demander à en faire que la moitié) ; autorisation d'avoir sous les yeux des règles d'orthographe écrites ;

correction assouplie qui tient compte du handicap...

Voilà: votre enfant bénéficiant d'avantages, on a réglé le problème. Sauf que... l'absence de bonne méthode fait que son niveau va encore baisser et les troubles s'aggraver. On facilite son travail ? C'est comme pour un champion de diminuer ses entraînements: il va encore baisser. Mauvaise solution.

Alors maintenant, voyons d'où vient la dysorthographie et comment allez-vous pouvoir arranger les choses ?

En faisant ce que l'école ne fait plus.

Voulez-vous un preuve que la dysorthographie est un problème de l'école ?

Les dysorthographies, comme les dyslexies, les dyspraxies de toutes sortes, les dyscalculies, les dysécolies, les dysmathies etc. n'existaient pas il y a quarante ans.

L'école vous dit "C'est parce qu'on avait pas les moyens de les détecter." C'est faux. Les moyens actuels sont exactement les mêmes que ceux des enseignants de jadis : au quotidien ou lors de bilans. Il n'y a eu aucun outil nouveau dans les écoles pour détecter ce problème, on n'a pas installé de scanner et les profs ne sont pas plus capables de dire qu'un enfant a du retard, au contraire, leur propre niveau ayant chuté, ils sont moins capables en moyenne de détecter le problème chez l'enfant. L'institutrice de 1950 découvrait tout de suite le problème et le résorbait en quelques cours grâce à des exercices appropriés.

En fait, ces pseudo-troubles n'existaient pas parce que l'école à cette époque-là utilisaient encore les bonnes méthodes. Dans les écoles où on utilise les bonnes méthodes, il n'y a pas de dysorthographies, ni de dyslexies, ni de dyspraxies. C'est net, carré, imparable. Ce n'est pas que les enfants soient différents: les enfants réagissent de la manière dont ils sont sollicités.

Au Japon ou dans les bonnes écoles, point de dys, ou pratiquement pas. Preuve éclatante du diagnostic faux fait en Occident.

Dysorthographie = mauvaise école

L'enfant rend ce qu'on lui a donné, il reflète la manière dont on l'a éduqué. Si on ne lui apprend pas bien, il ne saura pas. Ce n'est pas qu'il ait un "trouble", c'est qu'il ne sait pas, tout simplement. Par conséquent, l'échec d'un enfant détecte l'échec d'une école ou au moins d'un enseignant. La dyslexie, quelle que soit sa forme, par exemple une dysorthographie, est la preuve que l'enseignement n'a pas été bon.

Comprendre le cerveau

Ce qu'il faut comprendre, c'est que le cerveau fonctionne de manière naturelle et qu'il ne produit de résultat que parce qu'il a été entraîné. C'est cela qu'on sait sur le cerveau, et non où se loge tel trauma ou telle "dyslexie". On sait quelles sont ses réactions, c'est à peu près tout. Donc, on sait quelle méthode fonctionne. La bonne méthode est une question de pratique. Comme le corps. Vous ne pouvez réussir physiquement ou intellectuellement que si vous avez été entraîné, sollicité judicieusement. Quand vous avez compris ça, vous avez tout compris. Il n'y a strictement rien de plus savant que ça. N'importe quelle maman peut le comprendre: elle a tous les éléments à sa disposition pour réussir.

Expérience: nous montrons que... tous les profs sont dyspraxiques

Nous faisons souvent une petite expérience avec les profs qui nous disent que leur élève est dys: nous l'invitons chez nous, et nous le conduisons au dojo. Là, nous lui montrons un kata de karaté du niveau 1er Dan, trois fois. Ensuite, nous lui demandons de le faire. Il fait deux mouvements et s'arrête. Nous lui disons alors: "Vous êtes dyspraxique." Naturellement, il proteste: "Pas du tout; vous ne m'avez pas bien montré, je n'ai pas eu le temps de m'exercer !" A ce moment-là, nous lui disons: "Voilà, vous avez compris. Pourtant, c'est exactement ce que vous faites avec vos élèves." Cela donne à réfléchir et l'enseignant repart de cette expérience avec un état d'esprit totalement différent.

Qu'en est-il de ce "trouble de la dysorthographie" ?

En réalité, vous l'avez compris maintenant, ce trouble est d'abord celui de l'école. C'est l'école qui a un problème car elle n'a pas su enseigner l'orthographe à votre enfant. Plus l'école est mal classée... plus le nombre de dys est élevé. Le "trouble" apparaît là où on ne sait pas montrer à l'enfant les choses simplement. La dysorthographie n'existe pas, par exemple, dans les écoles qui pratiquent la dictée chaque semaine. Quand vous aviez des dictées régulières à l'école, vous n'aviez pas ce trouble vous-même.

L'école est un "repaire de khmers rouges", comme on le voit dans cet article : "De grands chercheurs, comme Stanislas Dehaene, professeur au Collège de France et spécialiste du cerveau, expliquaient que les méthodes courantes de lecture constituaient un « déni de la réalité scientifique ». Ils étaient ignorés. Ou traités de « réacs »."

Deux chercheuses publient une enquête expliquant les raisons du désastre de l’enseignement de la lecture. Et démontrent qu’elles ont la solution pour en finir avec ces 40 % d’écoliers entrant en sixième [6e année de scolarisation, fin du primaire] sans maîtriser le français.

Elles auraient dû être saluées en héroïnes par la ministre de l’Éducation et les syndicats d’enseignants. Qui les ont ignorées. Parce que leur conclusion est inaudible : l’enseignement de la lecture est catastrophique parce que les méthodes pédagogiques utilisées depuis trois décennies sont catastrophiques."

C'est ce que nous disons depuis toujours.

Parfois, une erreur revenait, comme le raconte Chemin:

Ah ! Les dictées quotidiennes! D’abord on les écoutait attentivement. Le maître les lisait en faisant chanter les terminaisons des verbes, les pluriels des noms,des articles, les doubles consonnes…  La dictée se faisait ensuite dans un grand silence attentif. Le maître la relisait normalement. Il nous disait de faire attention aux pluriels, aux personnes des verbes conjugués. Après avoir nous-mêmes relu nos écrits, le maître retournait le tableau où la dictée était écrite d’une belle écriture, sans aucune faute. Plus de cinq fautes: zéro. Et on la recopiait. J’avais eu 500 fois à copier le mot 'moitié' car j’y ajoutais invariablement un r à la fin. Au bout d’une centaine de mots le r était réapparu ! Alors le maître a haussé les épaules. Cet haussement d’épaules est inoubliable pour moi. J’en frémis encore ! Ce maître ? Je le vénérais ! Il y a de cela plus de quarante ans !!

Autrement dit, l'école, avec l'aide des professionnels ont décidé d'étiqueter votre enfant d'un trouble alors que c'est elle qui ne sait pas enseigner, qui n'est pas compétente.

Mais comme elle refuse de reconnaître son incompétence, elle préfère accuser votre enfant: c'est lui le coupable.

Et pour ce faire, elle invente des mots: dysorthographie, dyspraxie, dyslexie, dysmathie, dyspraxie et même maintenant dysécolie. De tels mots donnent un air savant au diagnostic. Ne vous laissez pas tromper.

L'école et les professionnels sous-entendent que votre enfant est le responsable de ses maux et qu'il est malade.

Tout cela est faux.

Nous expliquons à longueur d'année que la dysorthographie est le résultat de mauvaises méthodes. Nous montrons que la dysorthographie, comme la dyslexie générale, la dyspraxie ou la dyscalculie, se résorbent aisément.

En quelques jours, la dysorthographie de Cédric a disparu, en pratiquant les dictées que vous nous conseillez, il s'amuse beaucoup en plus (Sylvie et Eric Rodriguez)

Nous avions ce problème de dysorthographie avec L. mais maintenant je dois avouer que c'est un problème derrière nous. Nous avons suivi vos conseils en laissant tomber l'orthophoniste qui certes a fait un travail intéressant mais nous pouvions le faire nous-même à la maison et ça a marché à merveille (Nathalie et Jean-Michel Val)

La dysorthographie de Javier est un cauchemar terminé et il est même fier maintenant d'être plutôt fort en dictées nous faisons souvent des dictées de Pivot et nous nous amusons tous comme des fous. Merci Rémy et Cécile ! (Jean-Marc et Adeline Bouchard)

Et juste ce matin:

En fin d’année de CE2 la maîtresse de ma fille m a parlé d une éventuelle dysorthographie. Je suis allée voir 2 orthophonistes qui m ont confirmé la dysorthographie de ma fille. Comme elles n avaient pas le temps de m expliquer comment elles allaient aider ma fille et que mes questions les ennuyées, je me suis donc mise à la recherche d informations sur les dys, et j ai bien fait. J ai trouvé le merveilleux livre de Mme Nuyts, Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Troubles de la mémoire : Préventions et remèdes, que j ai dévoré. Il m a fait comprendre pourquoi ma fille faisait des fautes d orthographe, pourquoi certaines leçons n étaient pas comprises , pourquoi m a fille pensait savoir une leçon et finalement elle ne savait pas vraiment et pourquoi elle se sentait nulle. Tout ça parce qu il n y a pas d explications à l école, que les enfants travaillent sans se parler, qu on balance des leçons et des exercices et qu après on passe à autre chose. Cela m a même permis de découvrir pourquoi je me sentais si nulle à l ecole je suis comme ma fille incapable de reproduire quelque chose que je n ai pas compris, besoin de réflexions. J ai donc décidée d essayer les remèdes proposés dans le livre durant l été et ça a a marché (Karine)

Définition de la dysorthographie: trouble de l'orthographe se développant chez l'enfant qui n'a pas eu de bon enseignant.

 


Nouvel infographisme sur l’école maison

Ce nouveau document en dit long ! Les ministères de l'éducation occidentaux en seront sans doute choqués. Mais il apparaît clairement que l'école à la maison s'impose inéluctablement et tire la société vers le haut.

Résultats sur l'école et sur l'école à la maison

Pour rappel, les résultats des enfants faisant l'école à la maison au Bac ne sont pas rapportés dans le classement général: ils occupaient de trop nombreuses premières places.
homeschooling-infographic sur l'école maison
Source: http://www.dailyinfographic.com/homeschooling-by-the-numbers-infographic

Cette nouvelle publication est un nouveau démenti des rumeurs entretenues par plusieurs ministères sur l'école à la maison. Les faits sont là: l'école maison réussit mieux, de manière nette, que l'école classique. Mais d'autres éléments sont étonnants. Ainsi, 98% des enfants qui font l'école maison utilisent l'ordinateur.

Le public figure sans aucune surprise en queue de classement.

Intelligences multiples et test d’intelligence

Le test d'intelligence, une mode qui va s'amplifiant

On fait faire beaucoup de tests aux enfants pour évaluer leurs capacités. Une mode déplorable.

Déjà, les tests sont souvent partiels et donc on passe souvent à côté de tas de choses. Les tests de QI par exemple ne prennent en compte que la logique mathématique, la capacité visuelle (formes et couleurs), la mémoire et du vocabulaire (autrement dit une capacité linguistique).

Howard Gardner a beaucoup travaillé sur les intelligences multiples. On peut en tirer le graphisme suivant (cliquez pour agrandir puis revenez en arrière pour poursuivre):

intelligences-multiples test d'intelligence : ils sont limités, ce graphisme montre peu de choses finalement
Intelligence multiple: c'est mieux, mais c'est encore loin d'être bien

Gardner distingue les champs suivants des facultés: visuel, linguistique, logique, kinétique, interpersonnel, intrapersonnel, musical, naturaliste. On pourrait y ajouter l'intelligence émotionnelle qui est un mieux, échappant aux catégories précédentes: l'émotion peut surgir dans tous les champs.

Test d'intelligence ou test... d'intelligence multiple

Intéressant. Mais nous restons sur notre faim.

Nous citons: "Comme souvent, lors des nouvelles découvertes, les intelligences multiples ont été présentées comme exclusives : on était bon soit en mathématiques soit en langues. En réalité, nous sommes tous plus ou moins bons dans les différentes formes d’intelligences et on peut parler de formes dominantes chez chacun de nous."

Il est évident que le parent aura tendance à voir chez son enfant une ou deux facultés dominantes, alors que toutes les facultés existent chez l'enfant, à des degrés divers.

Faisons une parenthèse pratique en disant que nous savons, sur ce site, que le développement de chacune de ces facultés dépendra de pratiques et de fréquentations : on devient ce qu'on fait et souvent, on fait ce qu'on aime.

C'est d'ailleurs dans ce qu'on aime que réside ce qu'on appelle l'inné: on est davantage poussé vers quelque chose qu'on se met à maîtriser progressivement. Les autres parlent alors de don. C'est un penchant qui a conduit à une fréquentation et une pratique. On n'a aucun enfant doué pour le dessin qui n'ait pratiqué.

Revenons maintenant au plus important.

Le manque essentiel

Howard Gardner lui-même, qui a distingué entre les diverses intelligences, ne prend pas en compte l'intelligence métaphysique, qui englobe l'intelligence philosophique.

Prenons une image: le spécialiste, qui cherche des facultés chez votre enfant, est comme le commentateur du match de foot qui évalue la performance des joueurs et leur capacité à mettre des buts. L'enfant métaphysique (c'est-à-dire au départ tous les enfants) se demandera: "Pourquoi ces gens courent-ils après un ballon, quel est ce rite ? Il y a deux camps, pourquoi pas trois ? Pourquoi pas un seul ?"

La métaphysique est cette qualité première de donner un sens qui relie les choses et les explique, ou les cherche. C'est le regard au-dessus des choses et qui les explique.

On ne trouve strictement jamais de tests métaphysiques, qui seraient beaucoup plus intéressants que les tests habituels car ils révéleraient  une dimension bien plus vaste de l'enfant. Il est certain que cela fait peur aux professionnels, qui ne sont pas eux-mêmes toujours capables de métaphysique. Notez bien ceci: le professionnel ne va tester que ce qu'il connaît, voilà pourquoi la société met tant de temps à déceler les capacités exceptionnelles. L'enfant parfois lui demande pourquoi il doit faire ces tests et le professionnel donne une raison spécieuse: il faut qu'on sache quelles sont tes facultés. Et il ajoute, bienveillant, que l'enfant ne sera pas jugé par ces tests. Mais il omet l'essentiel: ces tests ne testent rien d'important, ou peu de choses, à côté de ce que porte l'enfant. L'enfant est beaucoup plus grand que les tests. Alors que, remarquez-le, on soumet l'enfant aux tests. En lui expliquant qu'on recherche telle ou telle faculté de l'enfant, on attire son attention sur une chose spécifique, "en bas" de son être, en aval de ses plus hautes dimensions: on le fait descendre de la sphère métaphysique à la sphère contingente, rationnelle ou même matérialiste.

Le professionnel ne teste que ce qu'il connaît

De là, vous comprenez bien que ce qui échappe au regard du professionnel ne l'intéresse pas, c'est rejeté. L'enfant est incompris.

De véritables tests devraient donc impliquer que la société accepte que l'enfant soit autre chose qu'une machine évoluée, qui touche, entend, voit et goûte, raisonne, aime et ressent. C'est beaucoup plus que ça !

L'être humain est actuellement analysé selon des outils très limités.

Gardner le montre très bien: il élargit énormément le spectre de recherche mais reste lui-même dans un monde cartésien, philosophiquement et métaphysiquement presque vide. On a des facultés mais on n'a aucun sens. On a une fillette douée en dessin. Très bien. Quelques années plus tard, la faculté a disparu. Tant pis. On prend les informations sans leur donner de sens. On est en fait dans la technique psychologique. Comme le commentateur parle du poids du joueur de foot ou de sa blessure au ménisque. Combien d'entraîneurs n'obtiennent aucun résultat, parce qu'ils ne font qu'additionner des techniques ? De même, le chef d'orchestre qui fait travailler telle virtuosité, sans se demander quelle intention première va porter l’œuvre interprétée, est-il dans la performance facile, propre, et sans intérêt. On peut ainsi très bien ressentir une émotion puissante en écoutant un concert de 1935 alors qu'on s'ennuie avec le Dolby digital d'un orchestre impeccable d'aujourd'hui. C'est glacé. On dit que c'est "sans âme". On peut prendre aussi l'image de la maison techniquement parfaite, la maison d'architecte bio... sans âme, qui ne donne rien à ressentir. La vieille ferme de votre aïeule vous fait bien plus d'effet, vous vous y sentez bien.

De même avec l'enfant: on peut tester ses facultés, et même les travailler, mais s'il n'y a pas de sens profond, d'âme, c'est perte de temps, stress et dépenses inutiles.

Quel est le sens de telle faculté, qu'est-ce que cela manifeste, voilà la question supérieure qui élèvera le regard, et l'enfant.

La métaphysique est la première véritable intelligence du petit enfant.

La métaphysique est la première véritable intelligence, celle du petit enfant.

Vous avez des enfants qui ont une intelligence métaphysique sublime, qui se retrouvent plaqués au sol, ridiculisés, par des tests qui ne prennent en compte que leurs capacités cognitives basiques. Un test de QI peut très bien donner une note basse à un génie, en réalité.

Les croyants le savent très bien, qui considèrent que le Christ est là, dans l'enfant : va-t-on l'évaluer ? Non, bien sûr. On voit donc très bien que l'important n'est pas d'évaluer les capacités de l'enfant, mais de faire en sorte que l'enfant puisse les manifester, et cela porte une obligation: donner un sens, une perspective. Chez le jeune adulte, une vocation. Toutes sortes de choses combattues, interdites par la société psychanalytique et psychiatrique du monde de l'éducation.

Car nous mettons formellement en accusation ce monde de spécialistes, ce monde de l'éducation. Les tests sur l'enfant actuels, limités, n'ont de raison d'être que lorsqu'on cherche à corriger d'éventuelles carences physiques (ouïe, vision...); il est dangereux et même illégitime de rechercher des carences cognitives alors qu'on n'a pas fourni à l'enfant une pratique et une fréquentation du savoir mis en cause. C'est à l'école, aux parents, de faire en sorte que l'enfant fasse ses apprentissages, et là se situe 99% du problème. Mais surtout, les tests devraient, dans un avenir inconnu, rechercher les moyens supplémentaires de l'expression, du déploiement de l'enfant.

Nous verrons dans un prochain article comment élever le niveau métaphysique d'un enfant.

Cliquez like ci-dessous

La phobie scolaire que faire ? que croire ? (vidéo)

Phobie scolaire que faire ? Que croire ?

La phobie scolaire est dans toutes les bouches. Un enfant n'aime pas l'école: il souffre de phobie scolaire. Cette affirmation est l'une des plus célèbres tromperies dans le monde éducatif.

Mais commençons par redire ce que nous disons ici: lorsqu'un enfant ne veut plus aller à l'école de manière répétée, vous ne devez plus envoyer votre enfant. Car il est en souffrance avancée. C'est plus dangereux que la cigarette et pourtant vous réagirez vivement s'il fumait. Il faut réagir avec la même énergie, et même plus. Certains signes commandent d'agir immédiatement. Des vomissements, des maux de ventre, des pleurs vous disent: "tout de suite, sans discussion, même si vous ne pouvez pas/voulez pas/souhaitez pas/n'avez pas les moyens/voulez y réfléchir." En un tel cas, parce que la vie est sacrée, votre enfant passera avant vos emplois du temps, moyens, envies. Nous vous aiderons à y parvenir car toutes vos objections ont déjà trouvé des réponses, des solutions.

Maintenant, analysons bien. La phobie, c'est une peur. L'enfant a peur de l'école, il n'y est pas bien, il ne s'y sent pas bien. Il souffre à l'idée d'y aller. Pourquoi ?

L'école dit que l'enfant est malade, qu'il a un problème. C'est lui, le problème.

Mais je pose une question: vous avez déjà entendu parler de phobie cinématographique, c'est-à-dire d'enfant qui ait peur d'aller au cinéma ? Nous, jamais. Les enfants adorent aller au cinéma.

Alors, pourquoi phobie scolaire ? Est-ce que l'enfant a un problème spécial qui mérite un traitement ?

Phobie scolaire: faut-il un traitement ?

Non. Si l'enfant n'aime pas aller à l'école, c'est qu'il y a un problème à l'école.

calb68244phobie_scolaire_jpg
Type même d'image trompeuse: la "phobie scolaire" n'est ni un trouble, ni un handicap de l'enfant: c'est une incompétence de l'école.

Donner un médicament à l'enfant, c'est le réflexe. Réflexe malsain. L'enfant n'a pas besoin de traitement. Il a besoin que son problème disparaisse.

Et, qu'il s'agisse d'un mauvais enseignant ou d'un problème avec d'autres enfants, cela revient au même: c'est du ressort du directeur de l'établissement et des enseignants, c'est eux les responsables. Autrement dit, à chaque fois qu'il y a une phobie scolaire, il y a un problème de compétence. Ou si vous préférez, une phobie scolaire est le symptôme d'une incompétence.

Vous comprendrez donc que lorsque ces gens diagnostiquent une phobie scolaire, alors qu'ils ne remettent pas en cause leur responsabilité, on a le droit de les envoyer promener. N'écoutez pas ces gens qui vous disent: "Votre enfant a une phobie scolaire."

Un exemple pour comprendre la phobie scolaire

Imaginez qu'on vous mette dans une cave, enfermée, attachée avec une chaine, et que de temps en temps on vienne vous insulter et vous maltraiter; imaginez qu'ensuite on fasse venir un médecin qui vous dise: "Vous avez un problème, vous ne supportez pas cet endroit, vous êtes claustrophobe. Et comme vous n'aimez pas cette cave, vous êtes cavophobe" qu'en diriez-vous ? Vous diriez: "Mais non, c'est juste que je ne supporte pas cette situation. Qu'on me sorte d'ici !"

Eh bien, cette situation est celle de l'enfant dont on ose dire qu'il a une "phobie scolaire". Il n'a rien du tout en réalité, il n'aime pas l'école parce qu'il y a un problème, et ce problème relève de la responsabilité du corps enseignant.

Alors que faire ? Eh bien, un enfant qui souffre à l'idée d'aller à l'école, vous ne l'y mettez pas. Vous le gardez avec vous, vous le faites garder, vous faites ce que vous voulez, ça n'a pas d'importance, le tout est de faire cesser cette souffrance. On a davantage besoin d'aller bien que de recevoir de l'instruction, et comme l'école n'enseigne pratiquement plus rien, l'enfant n'y perdra rien.

Ne vous en faites pas pour ce que dira l'administration, vous avez parfaitement le droit de garder votre enfant à la maison. L'école n'est pas obligatoire, quoi que dise la directrice de l'école ou l'inspection académique.

Et inscrivez-vous sur ce site, nous vous donnerons tous les trucs.

Nous parlions déjà de cette prétendue phobie scolaire ici.

C'est un business, comme on le voit ici.

Cliquez like ci-dessous

Et si vous étiez diplômé d’une grande université américaine ?

Les cours gratuits vous permettant de devenir diplômé de Harvard, sans argent et sans bouger de chez vous ? Ce sont les MOOC :

L'université américaine à portée de clic

Daphne et Andrew ont eu l'idée de créer une université en ligne avec les meilleurs profs du monde (Stanford, Harvard etc.), et donnant des cours gratuits pour tous ceux qui n'ont pas les moyens de se déplacer ou de payer des cours en université. Voyez cette vidéo. Voici le site lui-même :
https://www.coursera.org

Il y a aussi la khan Academy.

Formez-vous !

Coursera université américaine

L'enseignement classique où on se déplace disparaît. Les cours par correspondance eux-mêmes doivent changer, car maintenant on peut intégralement se former depuis chez soi.

L'université américaine est la première à proposer ce type d'enseignement

Il est vrai que le continent est moteur en terme de partage des données et d'enseignements. Cette opportunité doit décomplexer: plus besoin d'être riche et inscrit sur un campus !

Comme il est dit sur le Monde:

"Pour avoir une idée de la vitesse à laquelle se propage ce phénomène, il suffit d'aller sur le site de Coursera et de regarder le nombre d'inscrits : plus de 3 millions d'étudiants. En novembre 2012, ils étaient 1,7 millions. Coursera propose aujourd'hui 329 cours, produits par 62 universités. La plupart sont américaines, mais elles ont été rejointes par des institutions britanniques, allemandes, de Barcelone, de Hongkong ou de Singapour. Une seule française y participe : l'Ecole polytechnique.

En quoi ces cours sont-ils "révolutionnaires" ? Ils dépassent le stade de la simple diffusion d'une leçon à distance. Comme le dit Bill Gates avec bon sens, pour cela, "il y a aussi les manuels".

Les MOOCs sont au CNED français (Centre national d'enseignement à distance) ce que l'A380 est au bimoteur de l'Aéropostale. C'est une autre expérience, mise à la portée du plus grand nombre. N'importe quel étudiant de Lagos ou de Lahore ayant accès à Internet peut s'inscrire, suivre un cours d'algorithmes de l'université de Princeton, échanger avec les autres étudiants suivant le même cours, faire les travaux requis et obtenir des notes, accordées par un système informatique de co-évaluation. S'il va jusqu'au bout du cours, l'étudiant de MOOC obtiendra non pas un diplôme de Princeton ni même les crédits qu'il aurait obtenus s'il avait suivi le même cours sur le campus, mais un certificat délivré par Coursera. Les cours sont gratuits mais l'obtention du certificat est payante. Coursera propose aussi aux étudiants certifiés un service de placement, payant."

Le regard des gens. « Le regard fait l’être. »

Rémy disait « Le regard fait l’être » dans l'un de ses articles et cela inspire Sonia. 

« Le regard fait l’être ».

On est influencé par le regard des gens

Regards bienveillants, admiratifs, aimants, qui nous enveloppent à la naissance et nous accompagnent pour la vie. Même si ces regards-là se sont éteints  depuis longtemps ! Pour les enfants aveugles c’est la voix qui intervient ; voix aux mille nuances, aux couleurs variées ; qui enveloppe, admirative, aimante. Voix qui ouvre la nuit. Si le regard et la voix sont chargés d’indifférence, de haine, de reproches infondés l’enfant est blessé. Certains restent blessés à vie, pour leur malheur  où pour celui des autres. Et nous-mêmes, les plus heureux que nous soyons, n’avons-nous pas gardé  au plus profond de nous certains regards de mépris, de découragement qui nous fragilisent encore ? Tout cela n’est pas de l’imagination… j’aime  votre réflexion et cette crainte que je soupçonne : « Quel regard je porte sur le monde et sur moi-même ?  Suis-je trop indulgent, pas assez ? » En tout cas, c’est toujours ma préoccupation.

D’autres regards existent,  salvateurs : des regards neufs, neutres, sans préjugés, les regards des personnes qui ont un a priori positif. Ils sont précieux pour qui veut refaire sa vie, recommencer. Tel enfant ayant eu des difficultés dans un établissement, pour des raisons variées, sera soulagé d’aller ailleurs, dans un endroit où aucune image ne lui colle encore à la peau, et là il fera souvent « peau neuve ».

Regard des autres au sein du groupe

regard des gens, colonies de vacances
Le regard des autres au sein du groupe, spécialement dans les lieux décontractés, représente une pression pour laquelle il faut s'aguerrir.

Notre directeur de colonie de vacances avait accepté un enfant à problèmes, ayant manifesté une grande agressivité dans une autre colonie l’année précédente et signalé par l’organisme dont dépendait la colonie.  Rien de cela n’avait été dit aux moniteurs. Les colons sont arrivés en car vers midi. Après le repas, avant de ranger les affaires dans les dortoirs, nous sommes allés « saluer la montagne », profitant du beau temps. En redescendant, j’ai avisé un colon un peu en peine, pas trop bien chaussé, avec un long imperméable pendu à son bras qui trainait sur le sentier. Je lui ai proposé de lui porter son imperméable.  Cassant une branche, un autre moniteur lui a fait un bâton de marche. Adorable gamin ! Il nous a parlé des ours, des aigles…  Par la suite ce petit garçon de dix ans a été bien apprécié par tout le monde. Il était assez peureux et moqueur. A la fin du séjour, nous avons su qu’il avait failli ne pas être accepté et qu’il était venu à l’épreuve avec « un dossier » ! Notre regard neutre l’avait sauvé, je pense : nous avait tous sauvés !

Lorsque le regard attendu n’est pas là l’enfant peut en ressentir du dépit, du chagrin et se démotiver.

Je prenais dans ma salle de rééducation Vincent et Joud enfants d’un CE2 chargé, très agités tous les deux et inattentifs. Mon projet était de les laisser entrer dans une activité et de les aider à la mener le plus loin possible, calmement.

Ces regards construisent leur image

Ce jour-là Joud faisait  une construction compliquée en mettant en équilibre des briques en plastique. Cela accaparait toute son attention. Vincent passait de la corde à nœuds à la balançoire puis remontait jusqu’au plafond en cherchant à trouver des manières différentes  de s’accrocher aux cordes, que je comptabilisais. Soudain, Vincent a laissé les cordes et a quitté la salle en claquant la porte. Il était sorti de la cour et se tenait près du portail qui donnait sur la place du village.

Très perplexe, j’ai décidé de ne pas intervenir et dit à la fillette interrogative de continuer sa construction. Au bout d’un long moment, Vincent est revenu dans la salle. Nous l’avons reçu  sans aucune réprimande et je lui ai demandé pourquoi il était parti. Alors plein de reproches il a dit à Joud : « Tu ne me regardes pas ! » Peine de cœur ?! Joud l’a assuré qu’elle était contente d’être avec lui. Il m’avait donné une clef. J’en ai parlé au maître. Il a su le  calmer chaque jour de quelques mots et quelques regards bienveillants.

Et le comportement de l’enfant s’est bien amélioré. Il n’a plus eu besoin de séances dans ma salle. (Une tout autre question : par la suite nous avons pensé que les équilibres  fragiles que la fillette affectionnait avaient un rapport avec l’angoisse de ne pas réussir. Le maitre avec qui j’ai eu un très grand plaisir de travailler a gradué soigneusement les exercices qu’il proposait pour que tous ses élèves puissent  y travailler sans échec total. C’était simple comme un bonjour et efficace !)

 Une palette de regards

Une palette de regards et de paroles fait l’être .Pour les enfants, reflets d’eux-mêmes dans les yeux des adultes, des pairs surtout, ces regards  construisent leur image.  Regards multicolores : interrogateurs, étonnés, provocants, froids, rieurs, complices… Mon Dieu ! Faites qu’il n’y ait pas de regards blasés de celle ou celui qui aurait tellement l’habitude de les regarder ! De celle ou celui qui les aurait toujours sous les yeux ? Toute la journée,  le regard d’un seul adulte suffit-il ? N’est-ce pas  un manque de l’école à la maison, cette absence de regards croisés ? Comment y suppléer ?

Puis, il y a les regards fuyants. Ce sont des frustrations, des interrogations, du froid pour ceux qui les subissent. « Il ne me regarde pas ! » disait une maman désespérée  en parlant de son petit enfant.  Un diagnostic d’autisme a été fait. Et, petit à petit l’enfant a appris à regarder. Son regard sur le monde s’est ouvert,  il accepte le regard des autres sans crainte. Ce mieux être qui s’exprime autour du regard nous montre l’importance que cette fonction un peu mystérieuse peut occuper.

Cependant, ayant fréquenté des personnes aveugles, j’ai pu constater chez certaines, leur rayonnement chaleureux, leur perspicacité, que beaucoup de voyants pourraient leur envier. C’est quoi  voir exactement ?

Notre commentaire:

Le regard des gens nous construit. Votre regard construit votre enfant. Il faut y prêter une grande attention. Chaque situation demande un regard particulier. Parfois même, le regard doit être neutre.

Il y a un grand secret: lorsqu'on pense très fort "je t'aime" en regardant notre enfant, il le sent.

On peut aussi conquérir sa propre personnalité rayonnante en travaillant son regard, en pensant à regarder les gens d'une manière appropriée lorsqu'on leur parle.

 

Un forum en parle (cité juste pour le référencement de la page)

Cliquez like ci-dessous regard des

6 comportements toxiques

Il y a des dizaines de comportements toxiques. Mais nous en avons distingué 6. Nous sommes témoins des dévastations que ces comportements provoquent sur les relations, la réussite professionnelle et le bien-être de l'individu.

Soyons réalistes - nous avons tous agi de manière préjudiciable, toxique, à un moment ou un autre (aucun de nous n'est immunisé). Mais certaines personnes réussissent à n'être concernées que plus rarement.

amanites comportements toxiques
L'amanite

Que votre comportement toxique soit un phénomène fréquent, ou une fois de temps en temps, il est essentiel pour votre bonheur et le succès de reconnaître quand vous vous comportez mal, et l'étouffer quand cela émerge.

Les six comportements toxiques les plus courants sont:

1. Prendre les choses trop personnellement.

- Les gens sont toxiques quand ils croient que ce qui se passe autour d'eux est une attaque directe contre eux ou les concerne personnellement: cela tourne autour de leur sujet. Ce que les gens disent et font est beaucoup plus à leur sujet, qu'au vôtre. Mais vous les prenez pour vous. Les réactions à ce que vous dites et faites dépendent de leurs filtres et leurs points de vue, des blessures et des expériences: ils ne sont pas malhonnêtes par définition mais subjectifs: vous ne devez pas attendre que leur subjectivité soit la même que la vôtre.

Par ailleurs, ils n'entendent pas la même chose que vous. Que les gens pensent que vous êtes le meilleur, ou croient que vous êtes le pire relève davantage de leur personnalité que de la vôtre. Non pas que nous devrions être narcissiques et ignorer toutes les évaluations d'autrui. Mais la majeure partie du mal, de la déception et de la tristesse dans nos vies vient que nous prenons les choses personnellement quand il est beaucoup plus productif et sain de laisser dire la bonne ou mauvaise opinion des autres.

Mieux vaut fonctionner avec notre gouvernail que selon le regard d'autrui. Plus vous êtes dans le vrai, moins l'avis d'autrui importe. Ainsi, si l'autre vous blesse ou si vous blessez l'autre intentionnellement par réaction, alors c'est que vous n'êtes pas bien établi en vous-même. Fonctionnez avec votre propre cœur, l'intuition et sagesse comme guide, cela vous débarrassera de l'opinion.

comportements Voeux 2012

2. Agir comme si vous étiez une victime.

- Un autre comportement toxique consiste à vous plaindre, cela alimente votre sens de la victimisation. Croire que vous êtes une victime, que vous n'avez pas de pouvoir à exercer et aucun sur la direction de votre vie, c'est une position toxique qui vous coince. Attendez-vous d'une certaine manière le sauveur, le chevalier merveilleux, le héros justicier, les amis qui penseront comme vous ? Mais croyez-vous que de telles personnes idéales s'intéresseront à vous, si vous cultivez cet art d'être victime ? Elles iront vers celui ou celle qui a décidé de se regarder en face, d'être courageux, volontaire, et qui ne passe pas son temps à se plaindre. Naturellement, nous pensons au Sauveur: Il vous veut déterminé à ne plus rester dans la jérémiade. "Aide-toi et je t'aiderai."

Le pouvoir de nos comportements

Nous avons accès à beaucoup plus de pouvoir, d'autorité et d'influence sur nos vies que nous ne le pensons. Lorsque vous arrêtez de vous plaindre, et refusez de vous considérer comme une victime malheureuse, vous voyez que vous êtes plus puissant que vous ne l'aviez réalisé, mais seulement si vous choisissez d'accepter cette réalité.

3. Pensée négative obsédante.

- Il est très difficile d'être entouré de gens quand ils parlent sans cesse des choses terribles qui peuvent arriver et ont lieu, ou les affronts qu'ils ont souffert, l'injustice de la vie etc. Ces personnes refusent de voir le côté positif de la vie et les enseignements positifs de ce qui se passe. Le pessimisme est une chose - mais rester perpétuellement enfermé dans des pensées négatives en est une autre: c'est le négativisme. Seulement de voir le négatif, et l'exploitation d'un point de vue selon lequel tout est négatif et contre vous, est une manière biaisée de penser et de vivre, et vous pouvez changer cela.

4. Manque de contrôle émotionnel

- L'incapacité à gérer vos émotions est toxique pour tout le monde autour de vous. Nous pensons à ces personnes qui explosent de colère et de larmes sur le plus petit hoquet ou problème. Crier à l'employé de l'épicerie pour la queue, enguirlander un employé pour une petite erreur, perdre votre sang-froid avec votre fille qui a renversé le jus de fruit collant sur le plancher.
Si vous trouvez que vous êtes trop émotif, vous avez besoin d'une aide extérieure pour vous aider à prendre le contrôle de vos émotions et à comprendre ce qui est à la racine de votre émotivité. Il y a plus que ce qui apparaît sur la surface. Un point de vue extérieur qualifié peut faire des merveilles.

5. Cruauté (ou manque d'empathie et de compassion)

- L'un des comportements les plus toxiques, c'est la cruauté, signe d'un manque total d'empathie, de préoccupation ou de compassion pour les autres. Nous le voyons tous les jours en ligne et dans les médias, certains sont terriblement cruels et nuisibles à d'autres simplement parce qu'ils en ont le pouvoir. Ils sont en fait lâches, en utilisant leur anonymat comme un bouclier; ou leur responsabilité comme droit (ce qui est exactement le contraire de la justice).

Cruauté, coups bas et rumeurs sont toxiques, tout comme la médisance si facile à une époque où l'on ne risque plus le duel à l'épée (les gens faisaient nettement plus attention à tenir leur langue quand ils risquaient des corrections; on voit parfaitement que les médias peuvent se permettre d'insulter les chrétiens qu'on sait pacifiques mais les mêmes n'osent jamais s'en prendre aux musulmans et aux juifs, tant mieux pour eux d'ailleurs). Mais cela vous fait mal aussi. Si vous vous trouvez poignardé par quelqu'un d'autre, changez de cap. Secouez la poussière de vos sandales et oubliez ces gens sans remords. Il convient de trouver la compassion dans votre cœur et de ne pas l'exposer à la malveillance. Nous sommes tous dans le même bateau.

Ces comportements liés au besoin abusif de reconnaissance

6. Avoir besoin de validation constante

- Last but not least, les gens qui recherchent constamment de la validation par les autres sont épuisants pour leur entourage. Ces hommes et ces femmes, qui sont dans la nécessité d'être approuvés veulent constamment l'aval et l'encouragement autour d'eux, sont involontairement toxiques. Sachez-le pour vous-mêmes. N'attendez pas tant des autres. Ils n'ont pas à vous valider surtout lorsque ce que vous leur donnez n'est rien en comparaison de ce qu'ils vous donnent. Sauf s'il s'agit de quelqu'un dont c'est le métier et que vous payez. Car, reconnaissez-le, vous vous êtes habitué à profiter des choses gratuitement ou sans faire de gros efforts.

Or, cela coûte toujours à quelqu'un. Il y a eu du travail pour faire ce blog par exemple, et non, Rémy et Cécile ne sont pas censés être nuit et jour à votre service dans la mesure où vous ne vous êtes pas engagés à suivre leur formation (lol). Non, l'administrateur de tel site n'a pas répondu à votre message car il a peut-être un énorme travail par ailleurs et qu'il ne vous doit rien (l'avez-vous chaleureusement remercié pour avoir mis à votre disposition l'énorme masse d'informations dont vous avez profité ?).

De même, le jeune commercial de la boutique n'est pas censé vous délivrer des conseils au-delà de son produit ou passer un quart d'heure à vous vanter les mérites d'un parfum sur lequel sa marge ne sera que d'un euro ! (c'est du vécu, croyez-nous !) Non, la boutique n'est pas censée gérer la file d'attente aussi facilement que ça et d'ailleurs, alors que vous râliez d'attendre il y a 5mn, vous faites perdre un temps fou aux clients derrière vous en traînant quand il s'agit de payer et sortir (qui n'a pas croisé des personnes qui se comportent ainsi ?)

Un ami, qui est gérant d'un grand magasin, nous racontait qu'il est fréquent que les gens soient d'une exigence folle avec lui au motif qu'il est commerçant, comme si c'était une race spéciale qui doit être soumise au bon vouloir. Alors que le commerçant est un miracle dans une société qui récompense si peu les efforts !

Comportements égocentriques, égoïstes

Vous exigez beaucoup de compréhension, peut-être même de félicitations : cela est toxique. Solidarité, oui, mais chacun a sa vie. Et priorité aux échanges loyaux. Vous attendez d'autrui ? Que lui donnez-vous ?

Et bien sûr, si vous êtes aux prises avec un de ces points, sachez que vous n'êtes pas seul: c'est notre cas à tous, tôt ou tard, à des degrés variables. Inscrivez-vous ci-dessous pour en sortir progressivement:

Cliquez like ci-dessous

http://www.evolute.fr/relations-enfants/parents-toxiques

Nettoyer l’ordinateur familial (vidéo)

Aujourd'hui, un cadeau à... 29 + 49 + 69 + 60€ = 207€
La preuve (chez Boulanger):

IMG-20140919-00002

Votre ordinateur est certainement sale, même si votre cher époux a installé quelques logiciels. Aujourd'hui, je vous donne quelques trucs de base pour accélérer votre PC.

Nettoyer votre navigateur

Un résumé ici: http://www.comment-economiser.fr/ordinateur-lent-sur-internet.html

Protéger votre navigateur contre les pubs et les pages douteuses, les redirections intempestives

avec AdBlockPlus: https://adblockplus.org/fr/

Nettoyer l'ordinateur pour gagner du temps

En premier lieu, tapez CHKDSK dans le menu démarrer et lancez la commande qui s'affiche.

Ensuite, je parie que vous avez des éléments gênants, malgré votre antivirus, voyons ça ici:

ADW Cleaner, le lien:

http://www.01net.com/outils/telecharger/windows/Utilitaire/nettoyeurs_et_installeurs/fiches/tele118605.html

Télécharger, installer, lancer, nettoyer, redémarrer.

Ccleaner nettoie les disques (ne pas l'installer à partir de windows10):

https://www.piriform.com/ccleaner/download/standard

Regpair, répare la base de registre (ne pas installer à partir de Windows 7):

http://download.cnet.com/Free-Window-Registry-Repair/9241-2086_4-12518633.html?messageID=10893128

Malwarebytes, traque les espions et autres logiciels malveillants:

http://www.clubic.com/telecharger-fiche215092-malwarebytes-anti-malware.html

Vous avez des fichiers trop encombrants sur votre disque:

http://www.fosshub.com/WinDirStat.html

RogueKiller traque l'ennemi intérieur (proche d'ADW), différemment:

http://www.clubic.com/telecharger-fiche385020-roguekiller.html

Autre:

Revo uninstaller, désinstalle les logiciels inutiles:

http://revo-uninstaller.softonic.fr/

Vous n'y arrivez pas ou avez peur de le faire seul

En ce cas, achetez-nous une prestation complète et nous nous en chargeons. Cliquez sur le bouton Paypal (65€).

Mais Albane vous propose de vous aider gratuitement: etolie@infonie.fr




 

Cliquez like ci-dessous

Balivernes ! De quoi vous n’avez pas besoin dans ce que dit l’administration + comment désinscrire l’enfant.

Sur cette page, vous saurez distinguer le vrai du faux dans ce que vous dit l'administration, vous pourrez la noter, vous verrez ce dont vous avez besoin pour désinscrire votre enfant de l'école.

De quoi vous n'avez pas besoin ? D'un tas de choses que vous dit l'administration.

Nous vous le redirons par ailleurs, mais ne prenez pas l'habitude de dire à l'administration ce que vous faites. N'écrivez pas. Ne bougez pas. Ne faites rien pour l'instant. Les seules communications à faire, nous vous les dirons le moment venu; nous vous donnerons la lettre-type à envoyer au bon endroit. Toute autre communication peut être retenue contre vous.

Pour l'instant, ce que vous devez savoir, c’est ceci:

école à la maison mensonges de l'administration bobard balivernes la loi

Sur l'absentéisme

C'est une idée reçue que même l'EAD (Association les Enfants d'Abord) reproduit :

Vous n'avez que 8 jours pour déclarer une scolarisation à la maison.

C'est faux. On confond ici deux notions en droit. Le délai d'inscription et l'absentéisme. Seul l'absentéisme est sanctionné après huit jours*. Une rescolarisation peut prendre davantage de temps, rien dans la loi ne fixe de délai ! (si vous souhaitez prendre une année sabbatique, légalement, aucun problème)

Les courriers entachés d'erreurs

Pour décrypter les courriers que vous recevez, allez sur cette page.

Pour désinscrire l'enfant

Lorsque vous désinscrivez un enfant d'une école, vous n'avez rien à faire de spécial. Vous pouvez prévenir l'école que votre enfant n'ira plus, mais ce n'est pas une obligation. Nous conseillons généralement de laisser un petit mot disant "mon fils untel sera inscrit l'année prochaine dans un autre établissement. Veuillez agréer, madame, monsieur etc."

Vous n'avez pas besoin de tout croire

— Quand on vous dit :"Nous ne vous accordons pas l'autorisation de faire l'école à votre enfant", "nous allons étudier la possibilité de..." "nous allons vous reconvoquer...", on vous abuse tout simplement.

Tout cela est faux et sans aucun droit. D'ailleurs, vous verrez sur ce jugement que la Justice a cassé cette affirmation. Vous n'avez pas à être convoqué par un directeur d'école qui n'est pas un Officier de police judiciaire ni un juge agissant dans le cadre d'une instruction (un juge sans instruction n'a pas le droit de vous convoquer, de même qu'un OPJ ne peut convoquer que dans le cadre d'une enquête et non parce que vous le croisez dans la rue et que votre tête ne lui revient pas). Sortez de la croyance en la toute-puissance administrative.

— Certains prétendent que l'exeat est obligatoire pour constituer un dossier d'inscription. Archi-faux. L'exeat n'existe nulle part dans la loi.

On résume: pour faire l'école à la maison, vous n'avez besoin de demander une autorisation ni à l'école, ni à l'académie, ni aux médecins, à personne; et vous n'avez besoin d'aucun document. En revanche, vous aurez une ou deux choses à faire. Même si vous faites l'instruction en famille sans cours ! (ne croyez pas que cela vous mette à l'abri, bien au contraire).

Le poids des siècles

Il est vrai, pendant des siècles (à part la révolution) l'Etat était fiable, les fonctionnaires avaient un haut niveau, ils étaient sérieux, honnêtes, dévoués, un postier se serait coupé un doigt s'il ne délivrait pas un pli à son destinataire, ces fonctionnaires zélés s'appuyaient sur une loi qu'ils connaissaient très bien. Et cela nous a tous imprégnés. Nous sommes encore dans l'idée que lorsqu'un fonctionnaire parle, il a raison.

Mais les temps ont changé ! Maintenant, le fonctionnaire ignore la loi, il applique une routine administrative, il prend un note administrative pour une loi, il ment parfois sciemment, il ne se pose aucune question. Oui, vous avez bien lu, l'administration vous ment carrément, et cela arrive tous les jours ! A l'instant, Carine nous dit : "La fonctionnaire m'a dit que si je ne lui envoyais pas cette lettre, elle ne me donnerait pas l'attestation pour faire l'école à la maison." Du pur bobard ! il n'y a aucune attestation pour faire l'école à la maison, dans aucune loi. Que faire ? Nous le voyons ci-dessous.

L'Etat n'est plus celui de 1950, mettez-vous le en tête. L'école touche de l'argent avec votre enfant: elle ne veut pas le lâcher. L'Education nationale veut gonfler ses effectifs: elle ne veut pas le lâcher. Le médecin scolaire ou l'AVS sont payés en fonction du nombre d'enfants: ils ne veulent pas le lâcher. Mais ce n'est pas la loi. La loi, c'est que VOUS ETES LIBRE.

Et le pire, c'est que vous leur faites plus confiance que vos grands-parents, les fonctionnaires sont vos psys, vous vous confiez à eux. Attention: danger ! Ne parlez pas trop, soyez discrets. Faites comme vos grands-parents: avec un fonctionnaire, soyez taiseux.

Quelle note a reçu votre académie ?

Votre académie n'est pas indemne de reproche sur le plan de la loi. Elle commet des fautes, parfois des irrégularités ou même des infractions ! Nous vous apprenons à les reconnaître. Voyez sur cette page la note que votre académie/rectorat reçoit de la part de nos sondés.

Ce dont vous avez besoin

Vous avez uniquement besoin

1/ De détermination et de capacité à ne pas vous laisser impressionner. Pensez à vos grands-parents, à vos arrières-grands-parents: ils ne se laissaient certainement pas marcher sur les pieds.

2/ De vous inscrire voire de vous abonner sur ce site (en cliquant ici) et de vous préparer, avant de prendre une décision, en tapant vos requêtes dans la fenêtre de recherche à droite du site. En vous inscrivant, vous recevrez les bonnes infos, celles qui vous protègent dans le respect des lois. Oui, il y a des choses à faire. Cécile et Rémy sont là désormais, du moins si vous vous êtes inscrit(e) (sans quoi nous n'avons pas le droit de vous écrire). Et lorsque vous serez prêt(e), vous vous ferez accompagner. A ce moment-là, nous vous indiquerons les démarches à faire qui sont simples, les seules valables (et non ce qu'on raconte sur le net, dans tous les sens). Vous oublierez alors complètement vos soucis avec l'école !

On peut aller plus loin sur les erreurs fondamentales du régime en se posant la question de ses "grands principes" affichés sur la page "éducation" du gouvernement, décryptés ici.

___________________

*: C'est ce texte-ci sur legifrance.

Mais en étant à la maison, l'enfant qui fait l'école à la maison n'est pas absent: il est en cours de changement d'école. Nuance capitale. Le délai ne s'applique donc pas, quoi que dise l'administration. Les juges ont parfaitement conclu à l’irrecevabilité de la demande de l'administration quand celle-ci a poursuivi pour ce motif de délai: aucune famille n'a jamais été condamnée jusqu'ici.

Une lectrice nous dit: "si on choisit volontairement de faire l'école à la maison ou Instruction en famille, la loi dit que nous avons 8 jours pour faire les déclarations".
C'est inexact. Elle fait référence à une circulaire administrative de l'EN qui n'a aucune valeur de loi (Bulletin de l'EN, "Obligation scolaire", chap. II). Nous avons en réalité le temps que nous voulons. En scolarisant dans un autre établissement ou à la maison, l'enfant ne MANQUE PAS LA CLASSE." Le parent signale une rescolarisation à domicile qui est instantanée si le parent veut le considérer ainsi. C'est un classique flou juridique.

Par ailleurs, les cas de sanctions sont prévus: "1° Lorsque, malgré l'invitation du directeur ou de la directrice de l'établissement d'enseignement, elles n'ont pas fait connaître les motifs d'absence de l'enfant ou qu'elles ont donné des motifs d'absence inexacts ; 2° Lorsque l'enfant a manqué la classe sans motif légitime ni excuses valables au moins quatre demi-journées dans le mois."
C'est vrai. Et donc, le cas de l'enfant rescolarisé ailleurs n'est PAS concerné: il n'a pas raté 4 demi-journées, il a des excuses valables et exactes.
C'est l'Article L131-8 modifié par LOI n°2013-108 du 31 janvier 2013. Il n'y a qu'une seule loi à ce sujet.
Nous vous l'indiquons.

Allez, encore une fois: aucune loi n'oblige à respecter un délai de 8 (huit) jours pour changer son enfant d'établissement.Poursuivez l'initiation ici.

 

La conversation avec l’autre parent (vidéos)

Votre projet et l'autre parent. Présentation en 40 secondes:

_______________________________________________________

Si l'autre parent n'est plutôt pas d'accord:

Il n'est pas d'accord: suivez ce lien.

Il est probable sinon certain que vous serez seul à éduquer l'enfant. Cependant, parfois, l'autre parent refera surface et nous nous préparerons à lui parler de manière intelligente et utile pour l'enfant.

Si l'autre parent est plutôt d'accord:

S'il est d'accord, c'est parfait, mais vous allez tout de même lui demander de participer en lui demandant de parler de temps en temps avec l'enfant. Nous en parlons dans cet article très poussé qu'il est important de lire. Si vous êtes un homme, vous aurez de quoi vous inspirer; si vous êtes une femme, vous saurez quoi et comment lui demander de jouer un rôle. Rassurez-vous, nous reparlerons de tout cela en temps et en heure.

l'autre parent convaincre son mari

Il est important que l'autre parent vous soutienne et pour ce faire, il parlera avec l'enfant de temps à autre, par exemple le dimanche à table, d'abord en lui demandant ce qu'il fait et où il en est, si tout se passe bien, et par ailleurs en disant bien qu'il compte sur l'enfant pour aider le parent enseignant, en travaillant bien et en donnant un coup de main à la maison. Exemple-type: la maman enseigne, le papa n'est là qu'un week-end sur deux. Le dimanche où il est là, le papa demande à son enfant:
- Alors, comment ça se passe, l'école à la maison ? Je tiens vraiment à ce que tu sois sympa avec maman, je veux que tu travailles et que tu te couches tôt.

Pour obtenir cela, vous allez évidemment en parler avec lui/elle et par ce fait, il/elle va comprendre que les choses sont lancées et que son rôle compte. Par ailleurs, cela va créer une unité entre vous vis-à-vis de l'enfant. C'est toujours bon.

2. La conversation avec votre enfant

Cliquez like ci-dessous

La conversation avec votre enfant (vidéo)

Vous avez parlé avec l'autre parent. Maintenant, vous allez parler avec votre enfant.

La conversation avec votre enfant est un moment à ne pas négliger. Vous posez un contrat moral à votre enfant, un accord (dont voici un exemple proposé par une maman). Vous direz à l'enfant, maintenant que vous êtes sûr de votre choix, que vous acceptez qu'il reste à la maison et n'ait plus à se lever tôt pour aller à l'école mais qu'en retour, vous avez des conditions, et vous exprimez exactement ce que vous voulez, sans rien omettre, mais sans non plus faire une liste interminable. Restez sur  5-6 choses: l'enfant mettra le couvert à tous les repas, se couchera avant 22H00, n'ira pas sur l'ordinateur en semaine, fera du sport obligatoirement, donnera un coup de main... bref, ce que vous voudrez.

Le fait d'avoir un accord signifie que vous faites confiance à l'enfant et que vous lui parlez comme à un adulte. Bien sûr, cela ne concerne que l'enfant qui a atteint l'âge de raison, soit 7 ans environ. Mais on peut avoir un accord assez élaboré avec un 5-6 ans (ne pas exiger du déraisonnable).

Vous pouvez faire un mémo écrit, que vous pouvez afficher dans la cusine par exemple, mais évitez le contrat du type d'avocat

Conversation avec votre enfant: éviter le côté tribunal

Nous recommandons de ne pas avoir cette conversation en présence des deux parents, un seul suffit: celui qui fera cours. On évite ainsi le côté tribunal, inégal; et c'est importtant car ce que concèdera l'enfant ne doit pas être obtenu sous pression, sans quoi il ne tiendra pas parole. Il est indispensable qu'il soit consentant à ce projet.

L'autre verra ensuite l'enfant à son tour, en tête-à-tête également, pour appuyer le projet et demander à l'enfant de faire son possible pour ne pas fatiguer le parent enseignant.

La conversation avec votre enfant

3. Inscrire votre enfant à un cours par correspondance (CPC)

Cliquez like ci-dessous

Gagner de l’argent depuis la maison ou d’ailleurs

Nous avons vu ici que l'école à la maison peut coûter très peu cher.

En outre, nous voyons si l'école à la maison est plus chère ou moins chère que l'école classique (cliquez sur le lien si vous ne l'avez fait encore).

Nous voulons ensuite avoir des moyens pour faire l'école à la maison et même gagner notre vie sans aller au travail pour un salaire de misère, autrement dit gagner de l'argent depuis la maison. Nous nous sommes donc organisés pour vivre très correctement en quittant le système traditionnel du travail.

Il y a beaucoup de choses possibles et toutes légales, et honnêtes. Mais il n'y en qu'une qui a notre préférence, vous le découvrirez ci-dessous. Elle a aussi votre préférence car nombreuses sont les mamans qui se sont lancées !

Mais si vous sortez d'une faillite, et cherchez du travail, tout en étant libre de quitter le territoire, il y a une solution qui saute aux yeux. Elle répond très bien à quiconque pense qu'il n'y a pas de travail. Prenez un (...) la suite est à découvrir dans votre formation (abonné, connectez-vous. En cas de souci, voir la FAQ).

Les différentes étapes vers l’école à la maison (vidéo) et quelles démarches faire

Les différentes étapes vers l'école à la maison et les trois points-clés

Si vous voulez que l'aventure de l'école à la maison se passe bien, suivez ces différentes étapes. A la dernière étape, on aura respecté les 3 point-clés sans lesquels vous ne pourrez pas faire l'école à la maison ou alors en risquant d'avoir des ennuis.

Nous vous avons fait un canevas qui vous fait aller pas à pas. Suivez les étapes ici et sur les prochaines pages.

Tout d'abord, regardez la vidéo en page d'accueil du site si puis inscrivez-vous sur le formulaire "2 clics". De là, vous recevrez tous les éléments nécessaires à une bonne expérience d'école à la maison.

Ensuite, voyez ceci:

flèches

Si vous ne vous êtes pas inscrit sur le formulaire, faites-le dans celui ci-dessous pour recevoir tout le projet :

Mais pourquoi ne faut-il pas attendre ?

Réponse ici

Les 4 étapes

1. La première étape, c'est la conversation avec le conjoint.
2. Ensuite, on a une conversation avec l'enfant.
3. Puis, vous vous abonnez sur ce site pour être accompagné et voir quel cours choisir et comment vous inscrire auprès de l'académie, en évitant les ennuis. A cette étape, on aura vu les 3 points-clés et tout sera en ordre.
4. On commence la formation.

Maria montessori vers l'école à

Suivez ce canevas car l'école à la maison peut être une aventure merveilleuse à condition qu'on ait un guide et qu'on ne commette pas d'erreur. C'est comme de grimper au sommet de l'Everest, si vous y allez seul, vous risquez l'accident, la dépression, la chute, l'égarement; si vous prenez un sherpa qui vous guide, c'est beaucoup plus facile, rapide, sûr. Faites confiance à ceux qui ont l'expérience et connaissent à fond la question

flèchesVoyons les principales étapes qui vous conduisent vers l'école à la maison. Suivez le guide !

1. La conversation avec l'autre parent (cliquez)

Cliquez like ci-dessous

Déclaration à l’académie, certificat de scolarité ou attestation d’inscription + modèle de lettre

Aujourd'hui, on va faire la déclaration. Ou pas s'il vaut mieux ne rien dire (on verra en fin de texte).

Vous avez choisi ou vous êtes en train de choisir votre Cours par Correspondance. Lorsque ce choix est fait vient le moment d'écrire à l'administration.

Plus bas, nous vous donnons une lettre-type.

Tout d'abord, si vous ne l'avez pas vue, vous allez regarder rapidement cette page qui parle de la désinscription de l'ancienne école (la "radiation") et autres affirmations de l'administration. Revenez ensuite ici.


A présent, lisez bien cette page.

Voici tout ce que vous devez savoir pour éviter les ennuis avec l'administration. On va parler d'inscription et de certificat de scolarité.

Personne ne vous fera d'ennui si vous comprenez le système et savez vous en servir.

Comme nous vous l'avons dit, vous n'avez besoin de demander l'autorisation à personne pour faire l'école à la maison. Le certificat de radiation vous sera utile à la rigueur si vous changez d'école en cours d'année, par exemple si vous optez pour l'inscription dans un cours par correspondance; donc, si vous changez en cours d'année et si on vous en demande un dans le nouvel établissement (école ou cours par correspondance), vous demanderez un certificat de radiation à l'école que vous quittez. Mais si l'école refuse de vous le donner, ce n'est pas grave car ce certificat n'a aucune existence légale. On ne peut vous refuser l'inscription au motif que vous ne l'avez pas.

Cela dit, on peut vous le refuser dans une école privée, puisque c'est une entreprise libre. En ce cas-là, allez-y finement (nous en reparlerons).

Vous n'avez pas non plus besoin de l'autorisation de l'académie ni du CNED (Centre national d'enseignement à distance).

A partir de là, suivez bien notre pas à pas et ne restez pas seul. Restez avec nous, autant que possible, nous nous engageons à vous donner tout ce qu'il faut pour aller au bout de cette aventure.

Vous (...) la suite est à découvrir dans votre formation, remplissez le formulaire ci-dessous (déjà abonné ? connectez-vous dans la colonne de droite (en cas de souci, voir la FAQ). Remplissez ce formulaire:

Les cours gratuits (ou compléter son cours payant)

On peut fort bien créer ou compléter son cours.

Nous parlons de cours pour faire l'école à la maison et non de cours pour étudiants adultes, dons nous parlerons plus tard.

Pensez également aux fournitures utiles ou indispensables.

Nous ne conseillons pas de créer intégralement son cours et de le faire seul, sans cours par correspondance, sans inscription officielle, cela peut amener des ennuis, faites-le si vous avez l'expérience et tous les trucs. Si vous hésitez, regardez notre page qui en parle.

Quels sont ces cours gratuits ?

Tout d'abord, (...) la suite est à découvrir dans votre formation, remplissez le formulaire ci-dessous (déjà abonné ? connectez-vous. En cas de souci, voir la FAQ).

Estimation du nombre d’enfants IEF

Les enfants n'ont pas de problème nombre d'enfants IEF

Nombre d'enfants IEF (instruction en famille)

On nous communique les résultats d'une étude en cours:

"Notre estimation :
- 55 000 enfants scolarisés à la maison jusqu'à 16 ans inscrits au CNED : parmi eux 27 000 collégiens et 8 500 en école primaire (ces deux informations sont sûres, le service du CNED nous l'a confirmé), pour les lycéens nous avons fait une une estimation car il fallait enlever les +16ans.
- 10 000 en cours privés (seulement deux cours ont bien voulu nous informer: à eux deux cela donne 1000 + 500; l'un est tout récent)
- 5 000 déscolarisés environ"

Total: 70.000.

On voit là que les chiffres officiels sont très loin de ces données, dont certaines sont incompressibles. Pourquoi l'Etat refuse-t-il de dire la vérité ? Parce que l'Etat n'aime pas beaucoup l'école à la maison, dont les résultats sont excellents par rapport aux siens.

Les familles apprennent donc qu'elles ne sont pas seules. Si l'on fait un rapide calcul, on s'aperçoit que chaque département comprend en moyenne 693 enfants qui ne vont plus à l'école. C'est un phénomène sans précédent, hors période de troubles (Révolution française, guerres): les familles sont de plus en plus nombreuses à considérer que l'école fait plus de mal que de bien ! Après des millénaires de vertus de l'école, la nouvelle a de quoi bouleverser des fondamentaux.

C'est une révolution en soit ou, plus justement, une contre-révolution.

Ce mouvement est mondial. Par ailleurs, la liberté de l'enseignement s'est d'autant développée que les Etats ont tenté de la freiner.

Les chiffres donnés pour officiels: http://fr.wikipedia.org/wiki/Instruction_%C3%A0_domicile#cite_note-1

Nous cherchons à ce propos des volontaires pour modifier ou complémenter les documents Wiki relatifs à l'instruction en famille.

La tendance est de toute façon bien marquée, malgré les alertes comme la loi avortée contre l'école à la maison proposée par le sénateur français Portelli et malgré, aussi, l'interdiction qui frappe encore certains pays, comme l'Allemagne (depuis le IIIème Reich, sic !).

On s'inscrira utilement à la page Facebook de l'école à la maison pour des informations régulières.

Cliquez like ci-dessous

Faire des économies sérieuses, et pas des bouts de chandelles

Faire des économies http://l-ecole-a-la-maison.com

Nous avons décidé de créer cette page pour vous faire économiser des sous. Beaucoup de parents disent ne pas avoir les moyens. Ils les auraient s'ils savaient quelques trucs.

Il ne s'agit pas ici de gagner de l'argent, nous en parlons plutôt là.

Nous souhaitons que cette page soit collaborative, que vous laissiez aussi vos trucs. Indiquez-nous en commentaire vos astuces et nous les mettrons au fur et à mesure dans ce texte (en vous mentionnant si vous le voulez, site, blog etc.): vous apprenez des choses et vous en donnez, c'est du partage.

Observer, demander ou réclamer

Caroline donne le ton des mamans qui commencent par bouger et qui finissent par avoir de la "chance". Nous laissons le début parce qu'il y a des clés:

Quelle victoire!

J'aurais rêvé d'un déroulement de l'école à la maison, j'aurais été en deçà de la réalité offerte.

Loin des scélératesses de l'EN; je prends tant de plaisir à récupérer mon autorité, ma totale bienveillance et ma place de mère!

Bien sûr; il s'agit de remises en causes quotidiennes.

Mais; c'est bien là le sens d'une vie humaine, que d'évoluer!

Contrairement aux propagandes voulant que l'humain ait à se rassurer de n'avoir à jamais se remettre en cause, figé dans des acquisitions matérielles.

La vie nous apporte ce dont on a besoin; même si ça nous parait insurmontable, sur le moment.

Ici; j'ai fait le choix d'école à la maison, même malgré le fait que ma situation financière se résume à 3 chiffres de subsides mensuels, pour subvenir à une tribu composée de 2 humains et plus d'une dizaine de non-humains aux besoins exigeants. Je sais que la vie m'apportera toujours ce dont j'ai besoin.

Et le résultat de mes croyances renforcées par l'authenticité d'avoir son enfant qui grandit près de soi, n'a pas tardé: alors que je ne voyais plus la fin des factures vétérinaires; une internaute me donne une adresse pour une prise en charge des factures.

Une relation commune à mes engagements bénévoles me fournit la nourriture pour mes non-humains, et me propose de la nourriture pour humains végétariens, qu'elle a en surplus dans son travail.

Toutes mes relations me donnent leurs affaires en surplus, pour que je puisse les vendre sur le Bon Coin...

Lors du règlement du club informatique où j'ai inscrit mon fils( alors que je n'ai pas les moyens, mais j'en ai l'envie et mon fils me le réclamait); le responsable réduit de moitié ce coût, au motif de trimestre déjà entamé. Ce, sans rien demander.

Le truc osé de Marielle

Marielle de son côté fait une démarche qu'on n'ose pas, officiellement par politesse mais plus vraisemblablement par fierté et gêne mêlées :

si vous êtes famille nombreuse, n’hésitez pas a voir le patron de votre supermarché habituel et lui demander un petit geste pour une grande famille (tout en lui faisant comprendre que vous pourrez très bien aller ailleurs….) En principe il ne mettra pas longtemps à faire le calcul et vous fera très certainement une proposition, notre enseigne nous fait 13% sur chaque passage en caisse soit 26 euros sur un caddie de 200 euros, ce qui n’est pas négligeable… essayez, ça marche ! vous connaissez le dicton qui dit : qui ne demande rien n’a rien !"

Faire des économies, mais de vraies économies

Une page ici avec des règles de base.

Il existe un site auquel vous devriez vous abonner. Nous ne connaissions pas la moitié des trucs et pourtant !

Voici une autre page parmi des tas d'autres qui donnent des trucs.

Mais ces petits trucs ne font gagner que quelques euros. Nous souhaitions vraiment éviter la quantité en n'indiquant que des trucs qui gagnent vraiment bien.

Alors voici le premier truc que nous pouvons vous donner:

Douches et bains

Saviez-vous que vous pouvez vous en passer ? Dans l'absolu, la douche n'est même pas indispensable, à moins d'être couvert de cambouis ou de terre. Le corps est couvert d'une flore naturelle dont une part meurt quand on se mouille ! Or, elle est indispensable pour s'auto-nettoyer.

Un chercheur ne se lave plus depuis 12 ans et est toujours propre, sans odeur. C'est le fait que la flore de l'épiderme est morte que le corps dégage de mauvaises odeurs.

Ainsi, préférez vous laver sans trop frotter, jamais avec des savons liquides (même si c'est le dermato qui vous l'a prescrit), et brièvement.

L'eau froide ou tiède est préférable mais évidemment en-dessous d'une certaine température, c'est le supplice. En tous cas, évitez les hautes températures qui tuent également la flore.

Sans la supprimer complètement mais en ayant cela à l'esprit, dites à vos enfants que 2 ou 3 douches par semaine doivent être un maximum. Chronométrez également, 5 mn d'eau suffisent. Résultat: la facture d'eau va être divisée par 3 ou plus, ainsi que la facture d'électricité car chauffer de l'eau coûte très cher.

Changez de frigo ou de climatisation

Si vous avez une climatisation de plus de 5 ans, par exemple, la changer réduira votre facture électrique de plus de moitié.

De même, les vieux frigos sont des catastrophes. Préférez des frigos neufs haut de gamme: ce sera vite amorti.
Amazon ImageNotre dernier frigo Indesit Classe: A+ a été amorti en 6 mois !

Chauffage

Amazon ImageElro KT600 Thermostat programmateur de radiateur Vous avez des radiateurs et un chauffage central ? Ce truc est fait pour vous. Vous avez un thermostat, votre maison ou appartement en a un, forcément ou probablement. Bien, mais pas tant que ça... Il y a des tas d'endroits où, à certains moments, vous n'avez besoin que de 15 degrés, supposons. Par exemple, vous n'avez besoin du salon que lorsque les enfants y sont, à partir de 16H30 l'après-midi. Pourquoi le chauffer le reste du temps ? Vous pensez: "Je le coupe moi-même". D’accord, mais cela vous oblige à penser à les remettre en route 1/2 heure avant leur retour. Et ça vous prend du temps.

De même, lorsque le thermostat central coupe, c'est toute la maison qui est coupée. Lui a chaud, mais vous avez peut-être froid dans votre pièce au nord. Comment chauffer une pièce ou certaines, sans que les autres le soient ? Nous avons acheté des thermostats pour chaque radiateur. Maintenant, toute la maison est chauffée le week-end, en journée, mais seulement deux pièces en semaine.

Résultat: une économie de 2/3 sur l'énergie ! Largement de quoi rembourser votre accompagnement sur ce site ! L'un des meilleurs investissements que nous ayons faits, après avoir eu des maisons et même deux châteaux ! (si on avait su, à l'époque...)

Allumer et éteindre soi-même le radiateur ? C'est beaucoup moins performant car d’abord, il faut y penser et avoir le temps. Ensuite, le thermostat programmable le fait avant que vous en ayez besoin, ou lorsque vous dormez.

PS: un thermostat programmable n'est pas forcément utile sur tous les radiateurs d'une part, et d'autre part prenez soin d'avoir toujours un radiateur ouvert, sans thermostat, pour que l'eau circule sans blocage.

Revoir la liste de courses

Dans vos courses, nous vous le disons sans ambages, vous pouvez sérieusement faire tomber la note. Sans parler des Aldi (discount avec certains produits de qualité, attention, faire le tri), sans même vous dire d'éviter les Leclerc, Carrefour et autres qui sont hors de prix, vous pouvez aussi renoncer à certains produits.
Par exemple, nous vivons sans bombes de rasage, sans bombes déodorant. Le rasage se fait très bien avec du savon et de l'eau, en deux jours l'habitude est prise et la planète s'en porte beaucoup mieux (une bombe coûte plus cher à détruire, pour la collectivité, qu'à l'achat...). Le déodorant se remplace par mille choses, regardez sur le net.
Les yaourts sont un budget énorme, de même que les céréales, vous pouvez vous en passer d'autant que laitages et gluten ne sont pas vraiment bons pour l'organisme. Hélas.
De même que les glaces et bien d'autres choses. Nous ne faisons pas de liste exhaustive: à vous de refuser la fatalité du porte-monnaie vide : l'indépendance alimentaire est possible avec très peu de moyens. En fait, ce n'est pas se nourrir qui coûte cher.

Se loger et se déplacer sont des budgets plus importants. Mais déjà, vous avez dégagé de quoi faire l'école à la maison...

Le ménage avec un outil performant qui fait gagner du temps (et le temps c'est de l'argent)

Amazon Image

Ce balai à centrifugeuse est génial. Nous l'avons adopté il y a 15 ans et que de temps gagné ! Il nettoie vraiment, contrairement à une serpillère, et vous n'avez plus besoin de plonger les mains dans l'eau. Travail extrêmement rapide garanti. Rémy ne s'en lasse pas...

__________________________________

A vous, maintenant !

Cliquez like ci-dessous

Inspection, contrôle, courrier inspection académique: comment faire

Courrier inspection académique, contrôle du rectorat, ce que vous devez savoir

courrier inspection académique lettre-ia-du-14-9-12-bis1 l-ecole-a-la-maison.com
Un courrier illégal, comme il en existe des milliers...

Courrier inspection académique. Après avoir envoyé le certificat de scolarité comme nous le disons dans cet article, vous avez tout naturellement reçu la fameuse lettre dont nous parlons ici (si ce n'est pas le cas, consultez ces articles d'abord). Soyez rassuré: les menaces que vous y trouvez ne sont jamais mises en application. Non, vous n'irez pas en prison et non, vous ne payerez pas d'amende.

Vous allez juste faire ce qu'il faut.

Courrier de l'académie ou du département: divers exemples décryptés

Sur cette page, on voit tous les courriers possibles des administrations avec nos explications et rectificatifs impitoyables. Votre courrier s'y trouvera peut-être, sinon merci de nous l'envoyer, nous le mettrons.

Que penser de votre académie ?

Et d'ailleurs, que faut-il penser de votre académie ? Que disent les gens sur le rectorat et l'inspection académique de votre région ? Et qu'en diriez-vous vous-même ? Ici, vous pouvez noter votre rectorat, si vous avez passé le contrôle.

Courrier inspection académique: faut-il répondre ?

A vrai dire (...) la suite est à découvrir dans votre formation (abonné, connectez-vous. En cas de souci, voir la FAQ). Remplissez le formulaire:

Cliquez like ci-dessous

10 choses à vous rappeler pour ne plus se sentir perdu et seul

se sentir 10-lost-and-alone

1/ Vous n'êtes pas seul(e)

Des milliers de gens ressentent ce que vous ressentez. La chance que vous avez et que vos parents n'avaient pas, c'est que vous pouvez entrer en contact avec ces personnes, instantanément. Car il y a des pages Facebook sur tous les thèmes, des blogs par millions, des newsletters à profusion.

Quand vous dites "je me sens seul", réalisez-vous qu'au même moment exactement des personnes prononcent les mêmes mots ? Il y a toujours quelqu'un qui peut vous parler et être, avec vous, exactement comme vous avez besoin qu'on soit.

2/ Parfois, vous avez besoin d'être seul(e). Vous avez même parfois besoin de solitude, quand ça va mal

Vous avez besoin d'être seul pour vivre le changement qui s'opère. Le sens de votre vie vous appartient à vous seul et il est plus que probable que le plus sage des sages soit incapable de vous dire quoi faire: il n'y a pas de spécialiste, ils ne peuvent appliquer en l'espèce que des pansements sur une jambe de bois.

Les meilleurs avis viendront de personnes qui vous poseront des questions, car en effet il ne faudra pas rester isolé trop longtemps. Allez chercher la personne qui saura vous poser des questions.

Mais prenez le temps de vivre cet instant d'isolement, de retrait. Faites une retraite, même si elle est surtout intérieure. Ne compensez pas par des conversations téléphoniques avec des personnes qui vont vous expliquer qu'elles aussi, "elles ont vécu ça et savent quoi faire", vous savez, la belle-sœur qui lit des tas de magazines et a fait des tas d’expériences: ça ne vous est d'aucune aide. Au contraire, ça va vous fermer les yeux et le problème va revenir un jour ou l'autre.

La grande mutation qui vient d'être causée par une perte immense dans votre vie, a besoin d'espace, de silence, de tranquillité.

Ça fait du bien aussi de ne pas avoir à faire bon visage, d'avoir trop d'obligations, vous avez besoin de ne pas être alourdi et vous avez besoin d'être vous-même, de vous laisser un peu aller. C'est un temps nécessaire.

3/ Il faut se sentir perdu pour trouver un nouveau chemin

On ne change rien quand on ne ressent rien. Peut-être que ce qui se passe est merveilleux, finalement, si ça vous libère. Et si ça vous donnait la bonne voie ? C'est en se sentant paumé qu'on se met à guetter, qu'on se met en éveil et qu'on remarque des tas de choses qu'on ne daignait même pas considérer, par manque de temps.

4/ Tout consiste à accepter les réalités

C'est une parole tranchante comme le fil d'un sabre, mais le bonheur viendra de la réalité, car vous avez réellement besoin de bonheur. Ce n'est pas en niant les faits que vous vous en tirerez. Chaque expérience fait grandir, et cette énorme expérience vous fait grandir énormément. Si vous refusez la réalité, elle se chargera de se rappeler à vous. La question n'est pas de se demander de savoir si l'obstacle est là: il est là. La question, c'est "comment le contourner ?"

5/ Dans chaque situation, c'est vous qui choisirez, désormais

Soyez décidé à être positif et entreprenant. Ne plus subir, voici votre mot d'ordre. Quant à la mission, elle consiste à être l'acteur de votre vie, et le réalisateur. Et le chef monteur. Et l'auteur de la bande originale, en plus !

Souriez à ceux qui vous attaquent, riez. Ils verront ainsi qu'ils ne font pas mouche et qu'au contraire, leur rancœur ou leurs doutes ne leur apportent rien.

6/ Etre seul ne signifie pas que vous êtes solitaire et être solitaire ne signifie pas que vous êtes seul

Acceptez votre nature. Si vous aimez la solitude, ça ne vous interdit pas de voir les autres, ça vous dit simplement: "Ne te construis pas une vie tout le temps au milieu des autres, dépendant des autres."

Acceptez aussi que vous changerez. La solitude vous déplaira peut-être de plus en plus, ou au contraire le monde.

Le problème est souvent de se sentir seul au milieu des autres. Cela vous oblige à faire une chose: choisissez mieux vos amis, vos relations. En fait, quand on est dans ce cas, c'est pour deux principales raisons: soit vous n'avez pas assez développé votre vie intérieure, soit vos relations ne sont pas complètement ce dont vous avez besoin. Ayez faim d'autre chose !

7/ Tous ceux à qui vous tenez n'ont pas besoin de subir les conséquences de vos décisions

Vos proches ne soutiendront pas toutes vos initiatives, mais vous devez les soutenir quand même. Suivez vos intuitions et ce que vous aimez vraiment car vous ne faites le plus de bien autour de vous que quand vous êtes à ce que vous aimez faire.

Oubliez le passé aussi, s'il vous heurte, et retenez de lui ce qui vous a rendu le plus heureux.

Vos proches ne sont pas forcément partie prenante de vos choix futurs, trouvez votre propre voie. Sans mépriser les autres, mais d'abord en déterminant ce dont vous avez essentiellement besoin.

8/ Vous n'êtes plus ce que vous étiez, et c'est tant mieux

Vous avez été blessé. Vous avez connu des hauts et des bas. Vous avez appris. Nul ne reste le même. Pourtant, les gens vous regardent de la même manière. D'autres vous diront cette évidence: "Tu as changé". Vous saurez quoi leur répondre: "Oui, et je suis meilleur qu'avant, d'une manière ou d'une autre."

9/ Le mieux que vous puissiez faire changera de jour en jour

Faites de votre mieux. Cela est la seule voie qui vous permette votre renouvellement.

Faire de votre mieux vous évitera l'auto-critique injustifiée et les regrets. Personne au monde, Dieu lui-même, ne peut vous en vouloir d'avoir fait de votre mieux.

Rappelez-vous aussi que l'essentiel est beaucoup plus de participer que de gagner. Les hommes se battent, Dieu donne la victoire, disait Sainte Jeanne d'Arc. Ne prenez pas trop position sur l'avenir et la victoire, ou les échecs. Ce qui se passe dans la réalité est très rarement probable ! Ce qui vous marquera le plus n'était pas prévu. L'essentiel, c'est d'avoir cette disponibilité, cet éveil, ce qui-vive. "Quand le plateau est présenté, sers-toi ! Après, il sera trop tard" dit un adage japonais.

Le "jour après jour" compte énormément. Le Jour J aussi. Pour réussir le Jour J, il faut réussir jour après jour. Les grands succès éclatants viennent après un travail. C'est symbolique de la vie: on n'a rien sans rien. Il faut une mise en route, déjà.

Cette mise en route, ça peut être aujourd'hui. Même si vous avez 70 ans. Et quoi qu'il arrive, vous ne referez jamais les pires de vos erreurs. Vous ferez donc forcément mieux.

10/ Ce qui compte, c'est la fin

La fin comptera, ce sera le moment où vous pourrez présenter ce que vous avez fait, en vous-même: "voilà mes pauvres œuvres." C'est avec cela que vous allez vous juger vous-même, même si vous pensez y échapper. On finit toujours par avoir un regard sur soi, en vérité. C'est là que vous saurez quel temps vous avez perdu au téléphone. Sur le net, à écrire des commentaires inutiles. A poster des photos qui n'intéressaient personne. A préparer un repas que personne n'a apprécié comme il l'aurait dû - car si vous avez loupé des choses, les autres aussi... A lire des livres pas terribles alors qu'il en restera 10 sur votre table de chevet qui attendaient d'être lus et qui vous auraient fait plaisir (comme par exemple l'étonnant roman de Max Montgomery, le Siècle des Hommes sans Dieu). A regarder la télé ou pis: à écouter un discours d'un homme politique.

Est-ce que ce dernier moment sera un moment sublime et parfait ? Serez-vous fin prêt ? Combien de gens pourront dire "je l'ai beaucoup aimé", "je lui dois beaucoup ?"

Chaque sourire et chaque regret compteront alors. Chaque seconde perdue et chaque seconde gagnée. Vraiment gagnée.

De vous, que donnez-vous ?

se sentir Cliquez like ci-dessous

Inspiré de cet article

Bien s’organiser, chapitre 3: voyage dans le temps

Nous avons maintenant mis en place la structure de notre organisation, nous savons pourquoi nous allons nous organiser, et non seulement parce que nous en avons vaguement besoin, mais surtout parce que nous avons envie que nos objectifs soient atteints.

Cela prendra du temps de les atteindre, ces objectifs ?

Le voyage dans le temps sera très rapide, vous verrez. Cela prendra un temps, mais d'autant plus court que nous serons organisés. A chaque fois que nous serons en train de perdre du temps, nous aurons une alarme qui sonnera dans notre tête. Mais mieux encore, un bon emploi du temps va cadrer nos "dérives".

Pas de repos ?

Si, bien sûr! Et même au contraire: du repos, du très bon repos. Avec silence et éloignement du domicile, comme nous l'avons déjà dit. Maintenant, le plaisir de franchir des étapes durant ce voyage dans le temps va augmenter la sensation de bien-être et la capacité à se reposer, se régénérer. Tout se tient. On est épuisé quand on n'est pas heureux.

Vous ne ferez rien tant que ne sera pas posée cette équation mystérieuse:

Ins + V + PP > R

Insatisfaction + Vision + Premiers Pas > Résistance

Nous devons faire en sorte que votre insatisfaction + votre vision + vos premiers pas soient supérieurs à votre résistance.

Vous pourrez supprimer pas mal de résistance si vous prenez le réflexe de mettre en face de chaque question: puis-je optimiser ? Y a-t-il un truc ? Un chewing-gum dans les cheveux du petit, et une perte de temps. Sauf que... il y a peut-être des trucs sur le net ? Jetez-vous sur le net à chaque fois que vous avez une tâche ennuyeuse, un souci ponctuel.

1001 trucs pour s'organiser voyage dans le temps http://l-ecole-a-la-maison.com

Maintenant, attaquons le troisième chapitre. (...) la suite est à découvrir (abonné, connectez-vous. En cas de souci, voir la FAQ).

Cliquez like ci-dessous

Bien s’organiser, chapitre 2: objectif SMART

Vous avez établi dans le dernier article les obstacles qui font barrage aux journées idéales, selon vous.

Première étape: qu'allez-vous faire pour réduire le nombre de ces obstacles ? Que faites-vous en ce moment ?

L'objectif SMART avant votre organisation

Nous allons voir qu'avant de se fixer des règles, nous avons à discerner. C'est ce qu'on fait grâce au sigle SMART. Mais avant cela, faisons une mise à plat.

Mettez à plat quelles décisions vous pouvez prendre.

Parlez-en: à votre conjoint, des amis qui sont bons dans ce domaine de l'organisation.

Cherchez des renseignements sur le net. Ce n'est pas difficile de réunir quelques trucs pertinents.

2/ S'organiser, c'est se choisir des objectifs

objectif SMART Tabarly sextan http://l-ecole-a-la-maison.com
Tabarly: un objectif maritime = un cap

Il n'est pas concevable que vous preniez à bras-le-corps la réorganisation de votre vie alors que vous ne savez pas ce que vous voulez en faire.

Que voulez-vous faire ce votre vie, désormais ?

Quand nous disons cela nous pensons à la question ultime, sur votre lit de mort: "Qu'est-ce que tu as fait dans ta vie ?"

Certains nous dirons que nous ne serons pas jugés à nos œuvres mais au cœur que nous y aurons mis. C'est une erreur, car notre cœur dépend de ce que nous en aurons fait.

Mettez en gros, sur une page, les 3 principaux buts de votre vie. Regardez-les demain. Etes-vous sûr ? C'est bien ça ? Si ça vous était donné, pourriez-vous dire "j'ai été comblé" ?

N'ayez pas honte de vos désirs. Si c'est d'argent que vous avez besoin, mieux vaut le savoir et ne pas se le cacher, car nier ses sentiments est la source des pires maux. Vous avez besoin d'argent, très bien, pourquoi pas, c'est en effet  en amont de bien des solutions et même des besoins. C'est peut-être avec ça que vous allez pouvoir vous consacrer à l'enfant, lui payer de bonnes études supérieures...

Besoin de célébrité ? Pourquoi pas. De réussite ? Laquelle ?

(...) la suite est à découvrir (abonné, connectez-vous. En cas de souci, voir la FAQ).  

Bien s’organiser, chapitre 1

A la fin de cette série de trois articles, nous vous proposerons un livre idéal pour la question de l'organisation. Il sera un bon complément. Mais ne négligez pas ces articles qui vont vous emmener loin !

Il semble difficile de bien s'organiser; ça semble un monde.

A terme, on va se concentrer sur ce que vous voulez faire, et moins sur ce que vous devez faire. Pour cela, on va procéder par étapes :

1/ S'organiser, c'est nettoyer l'emploi du temps actuel

2/ S'organiser, c'est se choisir des objectifs

3/ S'organiser, c'est organiser notre emploi du temps autour de nos objectifs.

1/ S'organiser, c'est nettoyer l'emploi du temps actuel

Contrairement à ce que vous pensez, vous avez du temps. Le manque de temps est une certitude, une croyance extrêmement forte. Tout le monde est débordé, surbooké, plein de trucs à faire.

Bonne nouvelle ! Plus vous avez des choses à faire, plus vous avez du temps devant vous. Car les probabilités sont plus élevées pour que ces choses ne soient pas les choses les plus urgentes et utiles à faire pour vous. Il y a deux sortes de gens débordés: ceux qui savent exactement où ils vont et ce qu'ils font, et ceux qui sont submergés par les obligations et la dispersion. Si vous avez du mal à vous trouver 1 heure par jour de tranquillité, vous faites partie de la première catégorie.

Au dernier moment de la vie, on se dit invariablement: "J'ai perdu du temps". Même les gens qui ont ciblé leurs objectifs. Où est le bug ? Le bug, il est dans les obligations qu'on se donne et la perte de temps.

Vous avez tout autant de temps que les autres. Tout autant que les autres qui y arrivent avec 21 enfants ou trois activités professionnelles en même temps, ou une santé déficiente. A une époque, nous avions 3 activités pro + les enfants. On en a retiré un sens plus aigu des priorités, une organisation automatique.

Quand nous raccompagnons des enfants chez eux, nous sommes frappés par le fait qu'ils prennent un temps infini pour descendre ou monter de voiture: leurs familles ne les ont pas habitués à l'efficacité. C'est un petit signe mais significatif. Perte de temps dans les magasins, au téléphone, dans les services publics, dans les transports en commun, chez le médecin...

Vous allez bâtir votre propre méthode d'organisation. Vous avez du temps, mais actuellement, presque tout est consacré aux obligations et nécessités, et peu ou rien à ce que vous voudriez faire.

s'organiser Organiseur web l-ecole-a-la-maison.com

Premier principe: vous ne ferez jamais (...) la suite est à découvrir (abonné, connectez-vous. En cas de souci, voir la FAQ).  

Cliquez like ci-dessous

UNE BATAILLE EST GAGNEE !

Voilà ce que nous avons écrit à tous nos abonnés:

Le 5 févr. 2014 19:19, "Remy et Cecile" a écrit :

Bravo à vous ! Bravo à nous tous !

Le ciel soit loué.

Nous le souhaitions et le disions: la victoire couronnerait nos efforts.

Ils reculent, les sénateurs anti-école à la maison !

"Cette loi ne passera pas". Mais alors pourquoi l'avoir déposée ? demande le journal.
"Pour attirer l'attention du gouvernement sur la façon dont les services publics
perdent pied dans certaines cités" répond le sénateur.

Ceci, dans un article titré:

Qui veut la peau de l'école à la maison?

Voilà ce que vous pourrez lire sur le site de l'EXPRESS.

Votre blog est cité. Ainsi que votre serviteur.

"Une proposition de loi que ses signataires auraient peut-être préféré ne jamais avoir déposée..."

Messieurs, mais qui vous poussait à vous exposer à des parents prêts à tout pour leurs enfants ?
N'avez-vous pas vu, depuis un an, des familles s'armer de courage et batailler ?

Grand bonheur d'avoir participé avec vous à une belle manœuvre qui a sauvé l'école à la maison.

Provisoirement ? certes. Mais pour ce jour, une bataille est gagnée. Demain, le combat reprendra,
chaque jour gagné est un don du ciel.

Hardi compagnons !

une proposition de loi que ses signataires auraient peut-être préféré ne jamais avoir déposée
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/education/qui-veut-la-peau-de-l-ecole-a-la-maison_1319936.html#IOCHYY3P50xb6DO3.99

 

Amicalement,

 

Rémy et Cécile
http://l-ecole-a-la-maison.com